Réflexion sur l’humour

Bonjour, asseyez-vous, l’objet de la leçon
Traitera de l’humour et son évolution
Nous passerons très vite les temps préhistoriques
L’homo-sapiens sapiens n’était pas un comique

Posons-nous la question…. Est-ce qu’au moyen âge
Troubadours, ménestrels avaient des avantages ?
Outre leur grand talent de jongleurs, de chanteurs
Etaient-ils adoubés comme bouffons du seigneur?
Les manants riaient-ils devant les suppliciés ?
Un homme au pilori était-il apprécié ?

Au temps du roi soleil il fallait du courage
Et Molière rusait bien….. pour contourner l’outrage
Il fallait se moquer en choisissant les mots
Car les risques étaient grands de coucher au cachot

Après toutes les guerres, ce furent des années folles
On voulait s’étourdir, on levait la guibolle
L’humour qui revivait n’était plus censuré
On revoyait sourire prisonniers, déportés….

Lorsque j’étais enfant je me souviens encore
Du club des chansonniers qui battait les records
Les Rocca, les Gilbert, et les Pierre-Jean Vaillard
Etaient craints des ministres car c’était du grand art !!!

Puis plus tard, il y eut de l’humour à foison
« La classe » et ses élèves à la télévision
Nous faisait découvrir les vedettes actuelles
Pierre Palmade, Jean-Marie, Murielle et Michèle
Dans un style identique il y eut de Ruquier
Le ONDAR et ses juges…. sans légitimité !!

L’humour est un sommet de notre intelligence
De ses mille facettes il est la quintessence.

France Inter ce média laisse vomir souvent
La Haram, le Morin dont le seul talent
Est de traiter de cons les exclus du système
L’humour ne souffre pas qu’on aille dans l’extrême
Pour être drôle je crois, juste crier salope
Quand on a des idées comparables à des clopes
Ne fait rire personne a part celle qui injure
Alors que pour porter, le trait doit être pur
L’humour est liberté et jamais un blasphème
Ne pourra le tuer et quel qu’en soit le thème
Je l’aime à la folie car il est ma seule arme
Pour embellir le monde et lui donner du charme.

Daniel Praeger

image_pdf
0
0

7 Commentaires

  1. Moi aussi j’aime l’humour parce que ça me fait rire….. Euhhhh!… J’ai dis une connerie?

  2. Beau poème à la mémoire de nos Libertés perdues!
    Au delà de l’humour mort, il y a la pensée unique bobo, de gôche-droate bêlante et repentante face aux communautarismes ethno-religieux, agressive et scélérate contre les Citoyens et les Patriotes… il y a surtout les journaleux et les politicards.
    Si les journaleux sont à 98% de gôche soixant’huitarde, ils le disent eux-mêmes, les politicards sont de partout: gauche, droite et marais centriste.
    Pleven, gayssot, taubira…les lois d’après 68 qui ont détruit la Laïcité, supprimé la Liberté de condamner la criminalité des obscurantismes religieux, réimposé le délit de blasphème, ces lois n’ont pas été abrogée, et elles portent toujours les noms de leurs auteurs.
    Quel Président pour réimposer la loi de 1905 et au delà, notre LAÏCITÉ?

  3. dommage que vous ayez oublié le grand Pierre Dac, Jacques Baudoin ou Jaqueline maillant, sans compter les chansons du grand Boris Vian, mai ou l’humour est une arme redoutable qui fut tres utilisée dans les camps de concentration, l’humour c’est l’âme d’un peuple!

Les commentaires sont fermés.