Réflexions après une nouvelle agression contre un arbitre de foot

J’ai vu les vidéos du lynchage de l’arbitre du match FC Melun C/Bagneux Nemours et je suis scandalisé !

J’ai joué au foot à haut niveau, j’ai vécu des situations assez « chaudes », mais heureusement je n’ai jamais vécu ce genre de situation. Étant souvent capitaine de mon équipe, il faut savoir qu’il incombe aux capitaines des deux équipes d’assurer la protection des arbitres. Je sais que ce genre de situation arrive désormais de plus en plus souvent  sur les terrains de football qui sont devenus de véritables exutoires de la violence ! Je continue de jouer, hélas maintenant en vétéran, et il y a certains matchs où nous préférons déclarer forfait. Nous nous cotisons pour payer l’amende prévue par le district, pour ne pas pénaliser notre club et nos jeunes du club,  plutôt que de nous rendre sur des terrains, risquer de nous faire saccager nos voitures, nous faire voler nos affaires et risquer une bagarre dont nous ferions les frais, puisqu’en infériorité numérique, vu qu’en tant que vétéran nous ne jouons désormais que pour le plaisir !

Ce qui est grave c’est que ces abrutis ne se rendent même pas compte qu’ils sont en train de tuer le football, parce que sans arbitre, il n’y a plus de compétition. Devenir arbitre devient un véritable sacerdoce, car les indemnités sont tellement faibles qu’il faut être vraiment passionné pour risquer son intégrité physique !

J’ai fait partie d’une commission de discipline et j’ai eu à suspendre deux jeunes à vie pour avoir tapé sur un adversaire avec leurs chaussures de foot. Ce jeune en a perdu la vue. Je suis fier d’avoir pu les suspendre à vie avec communication de leur dossier dans toutes les fédérations européennes, pour éviter d’avoir à les retrouver sur un terrain de foot !

J’ai eu aussi à traiter un dossier dans lequel était mouillé un vice-président de district, président par ailleurs d’un club de la banlieue lilloise, accusé de tricherie pour avoir fait jouer un gardien de but sans licence dans son club. Ce fait ayant été dénoncé par Amine El Bahoui, vous savez, celui qui a fait la vidéo sur Roubaix, et là j’ai été naïf. Les loups ne se mangeant pas entre eux, ce vice-président a été blanchi, ce qui a entraîné de facto ma démission de cette commission de discipline. Donc j’accuse les instances du football d’être complices de ces violences et de ne rien faire pour y mettre fin ! Des observateurs sont nommés chaque semaine pour se rendre sur les terrains, mais à force ces observateurs sont connus de tous et leurs actions deviennent  inutiles.

Mais en fait le football est le reflet de la situation de la société civile. Plus personne ne respecte rien. Les chances pour la France – car là aussi dans le milieu du foot ce sont souvent ces gens-là qui déclenchent les problèmes – ne respectent pas les arbitres, ne respectent pas la police, et ne respectent même pas, pour la plupart, leur propres parents. Cela me rappelle cette femme, partie essayer de ramener son fils de Syrie, qui a reçu pour toute réponse une rafale de kalachnikov qui l’a tuée net !

Comment voulez-vous que ces gens respectent de simples arbitres ?

Patrick Jardin

image_pdfimage_print
22

11 Commentaires

  1. toujours les mémes…babouins,chameliers dégénérés et cie…de vrais bétes.

  2. Rien à foutre ça bien longtemps que se n’est plus un sport
    Mais un business de mafieux ….un rassemblement de racailles mercenaires sur le terrain et de corrompue dans les instances foobalistique….sans compter que c’est la vitrine de l’ideologiquement correcte …a savoir le racisme anti-blanc à tout les étages….

    • « la vitrine de l’idéologiquement correct » est vraiment une bonne expression puisque de tout temps le sport « évènementiel » a toujours voulu représenter l’image de la « culture politique dominante nationale », et le pire, c’est que c’est voulu dans le contexte woke de maintenant comme si le pouvoir était fier que ses sujets se tapent sur la gueule comme mode de vie idéal en 2022 et + ( c’est sans doute pour rassurer soros et descendants que le boulot est bien fait )

  3. Il fut un temps où le football français brillait grace à des Platini, Rocheteau, Six etc. Pareil pour le foot européen avec des Cruiff, Beckenbauer, Maldini, Keegan ou Puskas pour les plus anciens. Aujourd’hui toutes les équipes françaises et européennes sont « créolisées » comme dirait le collabo Melenchon. Et c’est de pire en pire, regardez la composition des « bleuets », plus un seul gaulois désormais, la créolisation est meme dépassée! Ah ceux qui voient le « Grand remplacement » comme une théorie complotiste, regardez le foot européen et comparez avec avant. Vous comprendrez…ou pas…

    • Jean-Louis, Le rugby prend la même tournure. Le chauve est allé jusqu’en NC pour aller chercher des wallis. Après s’être offert un voyage avec toute la délégation aux frais de la princesse, il va chercher des gens qu’il peut parfaitement trouver dans les écoles et les clubs de France et de Navarre. Le rugby est devenu insipide, le jeu à la française n’existe plus, ce n’est plus que de l’imitation anglo-saxonne et on s’ennuie. Tout comme le cyclisme depuis les oreillettes. Toujours le même scénario.

    • Et d’après vous , tous ceux qui ont connu Kopa , Piantoni , Fontaine Colonna (Dominique) et autres Müller seraient donc tous morts ? Sauf moi …

  4. tiens, comme le suggérait l’article précédent: l’un est blanc, l’autre noir! qui sera évacué ? qui sera félicité? je vous laisse imaginer la réponse

  5. Vu la vidéo, bande de sauvages dégénérés. Remigration en afrique, ils y seront bien mieux et interdire le foot, sport de merde.

  6. A mort l’arbitre ? Que faire ? C’est à la FD de trancher pour ne plus voir un sport transformé en guérilla, on dissoud le club quelques temps ou définitivement ! On s’affrontent sur le terrain en respectant son adversaire sinon on est des animaux qui n’ont aucune morale !😇

  7. À titre indicatif, à chaque match de ligue 1, les forces de police locales sont toutes mobilisées. Les footeux débiles sévissent partout, du petit club local aux équipes les plus prestigieuses, dans les stades mais également dans les rues des villes où ce sport de crétins se déroule. Il y a bien plus d’intelligence dans le ballon de foot que dans la tête des cons qui lui donnent des coups de pieds et des alcooliques et autres ivrognes qui les regardent.

Les commentaires sont fermés.