Il serait temps que Bruxelles et Paris ressemblent à Varsovie

manif-en-pologneEncore quelques dizaines de morts et quelques centaines de blessés, encore des télés qui diffusent des victimes s’enfuyant à toute vitesse du lieu des attentats, encore des hôpitaux débordés encore……..

Des mouvements de solidarité, la souffrance qui va finir par devenir habituelle. Dans ce vacarme médiatique, comment se représenter ce que signifie une seule vie perdue, assassinée ?

Les tueries de masse exigent un effort tel pour individualiser chacune des victimes qu’il est quasiment impossible de l’atteindre. A chaque heure que nous vivons, il y a au même instant des humains qui cessent de respirer, victimes d’assassins fanatiques, bien souvent au nom d’un Dieu !

Quand on se balade à Varsovie, on voit sans cesse des petits autels dressés à la mémoire des victimes de l’insurrection de 1944 :  » Ici ont été fusillés 50 personnes « ,  » Ici ont été passées par les armes cent quarante personnes « . Chacun de vos pas piétine un charnier, chaque rue est un cimetière, nos grandes villes européennes vont elles devenir ainsi ?

Le monde est en train de devenir une immense fosse commune sur laquelle il faut essayer d’être heureux. Toutes les bombes font le même bruit, qu’elles explosent à Paris, à Bruxelles, en Afrique ou au Moyen Orient. Tous les coups de feu tirés à la surface de la Terre sur des innocents peuvent ils se loger dans la conscience d’un seul être humain ?

Celui qui prétend en être capable est vraiment très fort.Et franchement, je ne suis pas sûr de l’envier.

Daniel ALBOUT

image_pdf
0
0

3 Commentaires

  1. Ce qui expliquerait cela:
    https://www.wsws.org/fr/articles/2014/avr2014/ukra-a22.shtml
    Mais les patriotes polonais ont de bons dirigeants et leurs alliances, notamment avec la Hongrie, les rendent plus fort.
    La France malheureusement n’est représentée que par des usurpateurs à la solde de puissance étrangères.
    Ce gouvernement ennemi de la France a coupé tout lien avec les nations libres afin de nous isoler et nous affaiblir.

  2. Tiens! une idée!…puisqu’ils ont transformé des quartiers entiers en ce qu’on appelle maintenant ‘ghettos »….pourquoi ne pas les y enfermer ? y faire une razzia, et les renvoyer chez eux? bien sûr, en supprimant les allocs et retraites à leurs familles!!
    là pas besoin de leur courir derrière un par un…ce serait déjà un grand pas de fait !

  3. j’ai pourtant entendu dire que les centristes avaient fini par accepter un quotat de migrants. meme s’ils sont revenus dessus après les derniers évènements. j’aimerais savoir ce qui en est exactement.

Les commentaires sont fermés.