Réflexions sur « La Marche du Retour » des Palestiniens

Publié le 13 avril 2018 - par - 27 commentaires - 999 vues
Share

Depuis le déclenchement de « la Grande Marche du Retour » une trentaine de Gazaouis ont payé de leur vie la stratégie adoptée par le Hamas.

La charte du Hamas commence par une exhortation de « Mouhammad chef des moujahidins », le ton est donné et les formules alambiquées suivantes ne trompent que les naïfs. Tout pourtant n’y est pas dissimulation, lisons : « La création d’Israël est entièrement illégale » « Il n’y aura aucune reconnaissance d’une légitimité de l’entité sioniste. » « Le Mouvement rejette ces accords [d’Oslo] », « La Palestine est une terre islamique arabe », « ces lieux saints islamiques et chrétiens appartiennent exclusivement au peuple palestinien et à la oumma arabe et islamique » « […] Al-Aqsa appartient exclusivement à notre peuple et à notre oumma » (pour les musulmans la mosquée Al-Aqsa ne correspond pas au petit bâtiment de ce nom mais à la totalité de la zone », laquelle inclut le mur des lamentations et le rocher du sacrifice, élément fondamental de la religion juive.)

Le Hamas n’est pas qu’une organisation radicale, fondamentaliste islamique ; si sa rhétorique reprend des formulations chères aux activistes des années 80 c’est que ce mouvement est le laboratoire de la convergence révolutionnaire islam/gauchisme, en ce sens il s’est séparé des Frères Musulmans. En perte de vitesse le Hamas a trouvé dans l’Iran un allié, mais de fortes réticences théologiques et des divergences idéologiques rendent cette alliance conjoncturelle instable.

Côté Autorité Palestinienne le monde arabe sunnite attend la mort de M. Abbas en espérant son remplacement par un pragmatique qui fera passer la pilule d’un faux-état palestinien réduit, le Hamas dérange ; l’Égypte a une attitude inamicale, les pétromonarchies se sont lassées, y compris le Qatar, reste la tordue Algérie qui en juillet a accueilli un bureau de l’organisation, faisant dire à l’ambassadeur Saoudien à Alger « Bien sûr que le Hamas est une organisation terroriste ! ».

Le Hamas lui-même, en publiant des photos de certain tués, armée, en treillis, ne cache pas la nature de la Grande Marche (maoïste) du Retour (en langage palestinien : du rejet à la mer des Juifs) il s’agit d’une opération contre Israël dont les armes sont les images. De pauvres gens sincères et manipulés sont poussés en avant – le pistolet dans le dos – par l’encadrement du Hamas, pour mourir en direct et heurter les Occidentaux par le truchement de médias voyeurs et orientés.

Pour l’instant Tsahal à déjoué ce plan, selon son porte-parole « … rien n’a été fait de façon incontrôlée, tout était précis et mesuré, nous savons où chaque balle a atterri. » indiquant que les morts étaient des cibles hostiles repérées, Yahya Sinwar du Hamas lui a répondu « La marche du retour se poursuivra […] jusqu’à ce que nous mettions fin à cette frontière transitoire. »

Premières escarmouches qui cachent une idée monstrueuse : opposer des centaines de milliers d’habitants de Gaza marchant vers la frontière à des troupes israéliennes qui seront submergées et ne pourront faire usage de leurs armes sans commettre l’irrémédiable. Déjà les forces de gauche israéliennes pro-palestiniennes appellent les soldats à refuser les ordres de tir. Cette invasion « par les pieds » sera programmée le jour du 70ème anniversaire de l’État d’Israël ; la réussite d’une escalade de la violence aurait pour conséquence la renonciation de Donald Trump à se rendre ce même jour à Jérusalem.

Un espoir cependant, en Cisjordanie, les manifestations de soutien sont restées peu nombreuses, peu fournies, la contagion n’a pas lieu ; comme si la solidarité « nationale » ne jouait plus entre Gaza et le reste des « territoires occupés ».

En France, par ces temps troubles d’antisémitisme débridé et de poussée communautariste musulmane, peut être est-il temps qu’un politique courageux donne le signal d’une ère nouvelle, d’espoirs alternatifs ; la reconnaissance de Jérusalem comme capitale d’Israël, serait un bon point de départ pour rebâtir, autrement, la paix.

Gérard Couvert

Print Friendly, PDF & Email
Share

27 réponses à “Réflexions sur « La Marche du Retour » des Palestiniens”

  1. Jean-Luc Schos dit :

    ????

  2. EVA dit :

    C’est curieux comme les pro-Israël ne parlent que des Palestiniens musulmans.
    Ils n’ont jamais entendu parler des Palestiniens chrétiens, à moins qu’ils ne veuillent pas les mentionner car ces chrétiens ne posent pas de bombes, alors qu’ils ont subi les mêmes spoliations que les Palestiniens musulmans en 1948.

  3. Clamp dit :

    A Gaza, avec un peu de chance, ils finiront par s’entre-libérer … de la vie ! Car à force de voir tous les fonds internationaux voués au bien-être de sa population détournés au profit de son armement et du creusement des tunnels, il pourrait bien y avoir un jour une révolte intestine contre l’organisation terroriste. Honnêtement, je crois qu’il n’y a nulle part de solution pacifique avec les musulmans, quelque soit le pays qu’ils cherchent à investir comme des cellules qui ne veulent plus s’arrêter de proliférer dans un organisme multicellulaire ( ça porte un nom médical très connu ) contre lequel elles se retournent, la seule solution est la délétion. Faut-il s’acharner à espérer la paix lorsque dans le même temps on refuse mordicus cette progression qui signifie la mort de l’organisme?

  4. patphil dit :

    de très bonnes vidéos la semaine dernière sur dreuze infos, de la vraie réinformation

  5. dufaitrez dit :

    70 ans interminables qui dureront des siècles, comme les deux millénaires précédents…
    Dieu contre Allah !
    Décrétons l’inexistence des Dieux ! Tout sera réglé !

    • EVA dit :

      Exactement, comme le communisme, qui a fait dans les 100 millions de morts à cause de Dieu, n’est-ce pas ?

  6. sahsan.rosa@bbox.fr dit :

    Enée vous êtes un pauvre type qui n’avez rien compris à l’Histoire d’ISRAEL. retournez
    dans votre mosquée, vous savez? celle qui vous lave le cerveau. Le peuple palestinien
    fut inventé par arafat, vous savez le pédophile.
    ROSA

    • Tarek dit :

      Rosa
      Pourquoi parlez vous de mosquée? Alors qu’il s’agit là d’un état oppresseur et les derniers évènements le montrent encore…

      • Colombo dit :

        Tarek, essaye de franchir la clôture de ma propriété par la force et tu vas voir les claques dans la gueule que tu vas recevoir ! C’est la même chose pour Israël !

        • Tarek dit :

          Colombo
          Ah on se tutoye?
          Juste une réponse claire et précise. Prenez la carte d’ Israël de 1967 et celle de nos jours, et après vous me direz qui déborde sur la clôture de l’autre…
          Ah un dernier truc, je ne tend pas l’autre joue moi…

        • EVA dit :

          Sauf que ta propriété est légitime, alors que certains territoires colonisés par les Israéliens sont le résultat de spoliations de Palestiniens, chrétiens comme musulmans.

  7. Enée dit :

    La bande de Gaza n’a pas été restituée aux Palestiniens par Israël, en VIOLATION totale des résolutions de l’ONU et des accords d’Oslo de 1993. Bien au contraire, Israël l’occupe toujours et continue à créer des colonies en toute impunité sur le territoire palestinien… Et cela ne vous choque pas ?

  8. Tabalo dit :

    Dites-moi donc dans quel pays nommé Palestine vivait Jésus et ses apôtres et contemporains. Ne serait-ce pas le Palestine?
    Par quel tour de passe passe est-t-elle devenue territoire musulman???

  9. Tarek dit :

    Ce qui est déplorable et condamnable surtout, c’est la riposte disproportionnée de l’armée israélienne face à une marche…
    Encore une fois, c’est le peuple qui trinque…

    • patphil dit :

      disproportionnée??
      imaginez le nombre de couteau sacrificiels qui auraient égorgé des israéliens s’ils étaient parvenus à entrer

      • Tarek dit :

        Ah ben c’est simple. Comptons les victimes dans les 2 camps. Il me semble que dans ce cas, la règle mathématique est simple! Et après, vous viendrez me voir…

  10. Anne Lauwaert dit :

    Il faut leur expliquer que pendant 40-45 les Arabes ont misé sur le mauvais cheval: l’axe Berlin Rome Jérusalem Tokyo et qu’ils ont fini dans le camp des perdants donc leur territoire est devenu butin de guerre. Au lieu de l’admettre et de faire mieux la prochaine fois ils s’enfoncent mais comme leur cause ne sert plus à personne ils sont, en plus abandonnés. Donc la seule chose qu’ils puissent faire c’est retrousser leurs manches.

    • JIGUI dit :

      Bravo A.L. ! voilà une explication tellement évidente qu’elle n’est venue à l’esprit de pratiquement personne, en France, à tout le moins. C’est plus que dommage; çà aurait peut-être changé l’angle de vue de beaucoup, ou, en tout cas, de certains intellectuels et autres raisonneurs de café du commerce.

    • France-org dit :

      bien raisonné

  11. Dany dit :

    Ce type d’événement n’arrivera jamais en France car la France a capitulé.

  12. Anonymous dit :

    Rien compris à votre commentaire.

  13. Allonzenfan dit :

    Piège ou pas, celui qui essaie d’entrer chez moi sans y être invité est de la viande froide en puissance…