1

Réflexions sur la situation explosive du monde

NUCLÉAIRE: LA BOMBE ATOMIQUE DE L

Ce n’est ni Poutine, ni la Russie qui menacent l’avenir de notre monde. La guerre qui se déroule en Ukraine n’est que « l’arbre qui cache la forêt ». Poutine est peut-être fou mais il ne sacrifiera jamais la Russie et son peuple dans une guerre nucléaire qui l’opposera à l’OTAN car il sait qu’il a bien plus à perdre qu’à gagner dans un tel affrontement.

Fort heureusement car ce ne sont pas les déclarations mensongères de Zelensky, toujours prêt à « mettre de l’huile sur le feu, à activer la braise » et qui commencent à être parfaitement comprises d’ailleurs et par l’Europe de l’OTAN et par les États-Unis.

Bien d’autres dangers menacent notre planète : Taïwan et la Chine, la Corée du Nord et celle du Sud mais, à mon avis, le plus prochain danger, et le plus probable – et cette guerre d’Ukraine le fait négliger par le reste du monde – est la possession prochaine de l’arme nucléaire par l’Iran. Les évènements qui préoccupent les grandes puissances actuellement permettent à ce pays de poursuivre et d’avancer dans sa production et ce ne sont ni les avertissements, ni les menaces économiques, ni les sanctions, qui freineront leur recherche.

Les islamistes radicaux se moquent totalement que leur pays, que leur peuple, disparaissent, s’ils peuvent frapper les premiers. Ils n’hésiteront pas à se sacrifier s’ils peuvent anéantir les Israéliens. Les USA de Biden, la Chine, la Russie, la Turquie et surtout l’Europe, se trompent d’ennemi et nous ne pouvons compter uniquement que sur un pays pour empêcher l’Iran d’atteindre son objectif, parce que ce pays sera le premier à être anéanti par la première bombe atomique iranienne, il s’agit, mais vous l’aviez compris, d’Israël.

Je suis persuadé que seul Israël empêchera l’Iran d’atteindre son but en frappant le premier, comme il sait le faire, en détruisant le site de fabrication de l’arme qui pourrait permettre à l’Iran de les « effacer » de la carte du monde !

Les autres nations n’interviendront jamais, et surtout pas militairement, comme elles ne le font pas pour soutenir cette jeune révolution qui se fait massacrer quotidiennement, et il ne peut donc compter que sur lui et je lui fais totalement confiance.

Israël attend probablement son heure. J’espère ne pas me tromper !

Manuel Gomez