1

Réflexions sur le nouveau parti Chauprade contre les partisans de la loi islamique

Aymeric Chauprade lance son parti politique : « l’ennemi c’est le partisan de la loi islamique « 

Nous avions dit ici même il y a deux mois à quel point nous nous posions des questions sur les motifs et le désintéressement d’Aymeric Chauprade  qui a quitté le FN. Nous évoquions la possibilité de créer une force politique à côté du FN.

C’est fait.

http://aymericchauprade.com/naissance-du-mouvement-les-francais-libres/

https://www.youtube.com/watch?v=tZEiQTtNkxE

Avec un beau discours inaugural que nous ne renierions pas à Résistance républicaine, pour la partie qui concerne l’islam  (extraits ci-dessous):

Ce jihad de basse intensité, mais de grand ampleur, se combine avec une vague migratoire islamique sans précédent dans l’Histoire de l’Europe, et dont les conséquences dramatiques se sont manifestées, de manière sordide, la Nuit de la Saint Sylvestre, à Cologne, mais aussi à une plus petite échelle, dans de multiples villes, par des centaines de viols de femmes allemandes, perpétrés par des hommes d’origine islamique. Cet événement tragique est le symbole même du viol de notre civilisation, de nos valeurs, par les partisans de la loi islamique, aux yeux desquels les femmes européennes ne sont qu’un gibier à prendre, brutalement.

L’ennemi de la France, notre ennemi, ce sont les partisans de la loi islamique, ce sont les propagateurs de la charia, et ces moudjahidines, affichés ou dissimulés, sont aujourd’hui en pleine expansion dans notre pays.

Leur objectif n’admet pourtant aucun doute possible, il ne doit pas être sous-estimé : l’islamisation de la France et de l’Europe.

Mes chers compatriotes, ce procès se situe au-delà de ma personne, il est d’une grande importance, il est le procès de tous les lanceurs d’alerte, face à l’islamisation de notre pays, et par islamisation j’entends l’expansion, sur notre territoire, et dans notre société, de la loi islamique.

La loi islamique, vous devez impérativement en être conscients, veut détruire les fondements de notre loi républicaine, détruire nos institutions démocratiques, détruire notre civilisation, héritière de traditions judéo-chrétiennes et des Lumières.

Alors je prends l’engagement, devant les Français, que je mènerai, sans relâche, la lutte contre les propagateurs et adeptes de la loi islamique, et je prends, aujourd’hui, la tête de ce combat qu’aucun parti n’assume encore avec clarté.

Nous reviendrons plus tard sur nos divergences avec Aymeric Chauprade, notamment son parti-pris  libéral, « de droite », « capitaliste »son envie de « libérer notre économie » qui nous fait diablement penser aux effets néfastes de la mondialisation et de l’Union Européenne que nous subissons déjà bien trop…  Bref,  s’il dédouane l’immigré non musulman de tous les maux, pointe-t-il les méfaits de l’immigration, méfaits économiques et sociétaux ? C’est une question importante, comme celle du rapport à l’Europe, curieusement absente de son discours… mais c’est une autre histoire. Et il aurait beaucoup à apprendre/reprendre du FN sur ce sujet, semble-t-il. On rêve de vases communicants, lui insufflant au FN sa vision de l’islamisation de la France et Philippot-Marine lui insufflant leur vision de l’immigration et de l’UE… A eux tous ils seraient parfaits. Nous avons tant déploré ici le discours officiel du FN sur l’islam, la différence qu’ils font entre islam et islamisme, par exemple… que l’on ne peut qu’applaudir celui d’Aymeric Chauprade.

C’est pourquoi, aujourd’hui, on se contentera de saluer son courage d’avoir osé, dans la continuité de la video qui lui vaut un procès aujourd’hui (merci la Licra, qui ferait bien mieux de s’occuper de l’antisémitisme musulman qui redouble … ).

On apprécie à sa juste valeur ce discours décomplexé, courageux, qui  ne joue pas sur les mots et désigne clairement la doctrine islamique (et non islamiste), autrement dit la charia, clairement nommée,  comme l’ennemi principal à abattre.

Bravo Aymeric Chauprade, on attendait depuis des lustres qu’un politique ose dire ce que nous disons, nous, les affreux islamophobes, depuis 2007, dans Riposte laïque et Résistance républicaine.

La seule question qui vaille, qui était la raison de notre critique en novembre, c’est « quid du FN ».

Soit Aymeric Chauprade a définitivement et complètement rompu les ponts avec le FN et son parti servira à faire perdre le parti patriote.

Soit il constitue une force dont il espère qu’elle se développera suffisamment pour faire pression sur le FN et amener Marine Le Pen à  compter avec elle (et avec Chauprade), infléchissant donc la politique du FN vers une critique nette de l’islam, critique que nous attendons et espérons fébrilement… Et là tout serait possible, un boulevard pourrait s’ouvrir… Si Chauprade n’y est pas opposé, s’il est prêt à avancer sur la mondialisation, le libéralisme, et l’Europe, si il s’installe à la table des discussions avec Ménard et Marine Le Pen, tout est possible…

Tout est possible, le pire comme le meilleur. Mais en tout cas une chose est certaine, nous avions envoyé il y a quelques jours une invitation à Aymeric Chauprade pour la journée du 7 février  à Rungis, l’invitant  à faire partie des orateurs. Il ne nous a pas encore répondu, mais il  est évident que, plus que jamais, il y a toute sa place. et nous espérons qu’il sera des nôtres pour « sauver notre pays ». 

Christine Tasin