Réflexions sur le suffrage à la proportionnelle

Publié le 2 février 2019 - par - 30 commentaires - 1 947 vues
Share

Proportionnelle, le mot est facile et semble résolutoire, mais la chose est moins aisée et le résultat incertain.

Imaginons que la  proportionnelle ait existé sous la forme « 1986 » avant la présidentielle de 2017, beaucoup de LR auraient pensé que, « quel que soit le gagnant  du premier tour, il faut  assurer ma place dans la liste du parti, il sera toujours temps de négocier après ». Dès lors moins de ralliements à Emmanuel Macron et sans doute François Fillon élu. Mais même avec un Macron élu, le poids de l’implantation ancienne aurait induit l’idée que LR restant fort, Macron serait son otage, LREM privée de ses prises dans les autres partis aurait eu bien du mal à convaincre localement ; le PS se serait moins effondré, LR très peu.

Imaginons avec ces correctifs ce que serait la répartition : LR 166, LREM 105, FN (RN) 124, DLF 27 (et oui !), PS 80, LFI 75. Macron élu, avec qui gouverner ? Fillon élu, avec qui s’allier ? À part une large union des droites, mais sur quel consensus économique, point de majorité « naturelle » ; donc un gouvernement hétéroclite et une majorité changeante au gré des sujets. Fonctionnellement pourquoi pas, mais est-ce ainsi qu’on redonnera à la France son rôle dans le monde, est-ce ainsi que l’on guérira la majeure part de nos concitoyens nostalgiques d’un pays équilibré et en harmonie culturelle ?

Supprimer le seuil pour une proportionnelle intégrale aurait probablement un effet d’éparpillement des gros partis et, dans l’état actuel de l’opinion et du désaveu de tout ce qui est ou semble officiel, l’arrivée de minorités actives, parti islamique, divers indépendantismes, tocades sociétales genre vegan, LGBT, malthusianisme ; ni la nation ni la démocratie n’y survivraient.

La demande forte désormais d’un recours au référendum est à prendre en considération, pour elle-même, mais ce n’est pas l’objet de cet article, mais aussi parce qu’elle exprime la volonté populaire de voir pris en compte son avis nuancé et échappant à la cohérence partisane ; il faut donc donner au peuple cette possibilité d’avoir des représentants moins tenus, plus variés dans leur choix idéologiques. Nous avons vu que la proportionnelle intégrale serait destructrice, nous savons aussi que l’implantation localisée est importante et nous n’ignorons pas que les partis ont une capacité irremplaçable à roder les idées et les individus – l’échec de LREM, comme celui probable de la politisation des Gilets jaunes, montre la limite de la « société civile ».

Le système électoral exposé ci-après pourrait apporter une réponse.

Le scrutin serait uninominal, personnel, à un seul tour, dans des circonscriptions départementales. Pour chaque candidat, l’électeur disposerait de trois bulletins de vote (bleu, jaune, blanc) ; dans l’enveloppe il faudrait mettre obligatoirement trois bulletins, un de chaque couleur. Selon leur couleur les bulletins compteraient respectivement pour 4, 2 et 1 voix, ainsi le citoyen indiquerait finement son opinion au travers des positions de chaque candidat et échapperait  au dogme complet d’un parti. Les opérations de dépouillement seraient un peu plus compliquées mais gérables – c’est un président de bureau de vote qui l’écrit.

Le ministère de l’Intérieur publierait le détail des votes pour chaque candidat donnant ainsi une image des préoccupations dont seraient bien obligés – et avisés – de tenir compte les pouvoirs nationaux et locaux.

On pourrait voir des députés régionalistes élus, sans jamais avoir eu de bulletins « bleus », montrant ainsi une préoccupation compréhensible et sympathique de conservation de traits culturels, mais également le refus d’une rupture  illégitime et dangereuse pour la France. De même il serait possible d’évaluer le degré d’assimilation des religions, où la pénétration véritable des modes sociétales.

Depuis 3 ou 4 ans la France est entrée en vibration, tout devient possible, n’est-il pas temps d’oser innover vraiment ?

Gérard Couvert

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Travier

La proportionnelle avec 1seuil à 5% en dessous duquel les partis sont éliminés est 1 hérésie absolument ANTI DEMOCRATIQUE, 1 arnaque des « grands » partis, 1pseudo remède, pire que le mal. Encore moins de représentativité du Peuple : c’est stupide car c’est justement le cœur de la maladie. En effet, concentration au profit des « gros » partis qui récupèrent les voix de ceux qui n’arrivent à 5% !! Corps électoral 47,6 millions; ordre de grandeur des 5%, plus de 2,3 millions d’électeurs. Et avec 1pareil nombre d’électeurs, le parti n’aurait pas de siège, ce courant ne serait pas représenté !! Et la… lire la suite

Charles DALGER

Bonne analyse et méritoire tentative d’apporter une solution concrète à la désignation des représentants des citoyens.

D’accord avec l’auteur de l’article, particulièrement expérimenté, la complexité apparente est gérable.

Sans toutefois oublier, que par rapport aux grands pays, notamment les USA, la France compte, à tous les niveaux de représentation, beaucoup, beaucoup trop d’élus, rémunérés sur le dos des contribuables

senechal

La bonne blague, 78% des personnes aujourd’hui soutiennent le mouvement des G J, mais vous nous dites que 460 députés qui ont mis la France dans cet état pitoyable siègeraient demain dans cette assemblée?.
Il y a quelque chose qui m’échappe
1/ soit votre graphique est faux.
2/ soit les Français sont vraiment des abrutis.

DeRodin

Choix numéro 2 concernant une petite partie des français. Et le phénomène est amplifié par le scrutin majoritaire, de Gaulle l’avait bien compris lorsqu’il a choisi ce mode de scrutin pour sa Vème république, (une partie des) « français sont des veaux ». C’est exactement ce que je disais hier au sujet de la Démocratie. Le problème est qu’en Démocratie 51 bat 49, donc une poignée d’électeurs sans conviction, dont l’opinion varie au grès des derniers événements ou des derniers discours fait pencher la balance d’un côté puis de l’autre. Imaginer votre entreprise changer la totalité de sa Direction et son orientation… lire la suite

DeRodin

La Démocratie n’est pas la bonne solution pour diriger un pays surtout lorsque, comme la France en ce moment, ce pays va mal. Une citoyenne ou un citoyen = 1 voix dans des élections libres au suffrage universel à 2 tours. Ça paraît être idyllique à première vue mais chaque électeur a-t’il bien la maturité, les capacités intellectuelles suffisantes pour exprimer un choix éclairé et réfléchi. Lorsque nous déposons notre bulletin dans l’urne, sommes nous sûr d’exprimer vraiment notre choix ? Ne répondons nous pas à l’influence sournoise des médias, lobbys ou des fameux réseaux sociaux champions de l’anonymat, de… lire la suite

Dupond

DeRodin
Souvenez vous du temps ou il y avait un peu de tune dans les caisses de l’état : a l’époque le taux d’abstention etait faible grace aux plans banlieues qui attiraient vers les urnes les clients de ceux qui se montraient les plus généreux ….il n’y a plus de flouzz a distribuer ,il n’y a plus de votants mais seulement quelques aigris d’avoir été trompé pendant quarante pour le résultat qu’il nous est permis de constater
http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/02/20/01016-20130220ARTFIG00388-40-ans-de-plan-banlieue.php

Dans la cinquième république, le premier des pouvoirs vient du Président élu ! Le deuxième du gouvernement chargé d’appliquer les volontés du Président! Le gouvernement a la primauté des lois sur le parlement! On peut envisager une cohabitation mais avec qui ? Reste que c’est le Président qui décide qui sera le 1er Ministre et choisi les ministres ! En fait le parlement a comme fonction de suivre et faire ce que demande le Président à son 1er Ministre ! Reste bien sûr la question de confiance pour renverser le gouvernement! Retour au point de départ! Faire appel au Conseil… lire la suite

DUFAITREZ

« La Démocratie est la pire des choses, etc »… Churchill.
Système proposé compliqué et illisible pour bcp…
Proportionnelle intégrale ? Ingérable…
Scrutin uninominal à un tour ? Majorité de façade… effaçant les extrêmes…
Solution ? Proportionnelle à 20 %.
Mais, Quid du redécoupage des circonscriptions, avec la baisse du nb de Parlementaires ? Magouille de plus…

Gérard Couvert

C’est pourtant tout à fait simple ! Vous avez déjà vu un bulletin de vote Italien ?

senechal

C’est pas tout à fait ce que disait Winston Churchill:
«La démocratie est le pire des systèmes, à l’exclusion de tous les autres.»

meulien

personne ne cite Israel?

Jill

Oui à la proportionnelle intégrale ;les formations n’atteignant pas les 5% étant éliminées .

patphil

former un gouvernement serait donc impossible!
ah la belle affaire, les belges sont restés plus de deux ans sans guignols , moins de lois débiles ou liberticides

Marnie

Gérard Couvert C’est très finement exposé et très raisonnable. Mais quand on est en colère depuis très longtemps est-on en mesure d’assimiler un raisonnement sain et sage ? Toutefois, en ce qui concerne la population musulmane celle-ci n’a aucune raison d’être en France et d’y demeurer car elle est et sera toujours de plus en plus dangereuse pour la sécurité et la paix dans notre pays qui voudrait ne pas disparaitre et entrer en dhimmitude.

Marnie

Je rajoute : et entrer en dhimmitude à moyenne échéance.

Hoplite

Ce n’est pas déjà fait?

Marnie

Cette maladie honteuse n’a pas encore gagné tout le monde et il s’en faut de beaucoup.

Gérard Couvert

La colère dont vous faites état n’est pas aussi forte et aussi répartie qu’on veut l’imaginer ou le croire, sinon il y aurait 10 fois plus de citoyens dans les rues. Seule la faim généralisée porte les révolutions, jamais la lente dégradation. Les dirigeants romains le savaient et avaient une administration -l’anone- qui était capable de distribuer de la nourriture à la plèbe lorsque celle-ci avait faim, notre système de protection sert à cela, même s’il est financé par de la dette. Il n’y a que la prise de pouvoir politique qui permettra d’arrêter notre décadence, espérons qu’on y arrive… lire la suite

Marnie

Je parle, bien sûr, de ceux qui sont les plus pauvres, mais pas des classes moyennes. Mais Macron ne lâchera rien et bientôt même le bas des classes moyennes va, elle aussi, souffrir. Les dispositions pour lutter contre le réchauffement climatique – qui sont un gouffre inimaginable – va surement reprendre dans quelque temps lorsque Macron aura calmé le jeu. Mais il a un objectif et des engagements pris avec ceux qui l’ont projeté à la tête de l’Etat. En ce moment il est fortement question d’un référendum en même temps que les élections européennes de 2019.

jan le Connaissant

je comprends pas votre système de couleur !
et vive la proportionnelle intégrale !!
:-)

Gérard Couvert

… et vous aurez de nouveau une majorité LREM !

Bombastus

C’est parce que le système de vote n’est pas le seul problème. Il faut aussi mettre fin aux subventions pour les médias qui ne sont plus de fait que des officines du pouvoir. Par ailleurs votre projection sur l’assemblée n’a pas de sens, car les gens connaissent le système de vote et adaptent leur vote en conséquence: si l’élection est à proportionnelle intégrale et au niveau national seulement, les pourcentages seront différents de ceux que vous avez pris en référence.

jan le Connaissant

@ ça dépends du moment…
si des elections législatives à la proportionnelle auraient lieu maintenant, avec la crise des GJ, je pense que LREM, serait battu !…

Clamp

2°)(suite) Personnellement, j’ajouterais aussi test QI et test de moralité mais ce n’est pas proposable, les gens ne sont pas près à accepter ce genre d’idée. Mais la vérification d’une aptitude à gouverner par la validation d’un certain nombre de critères à remplir pour le parti qui présente son candidat suffirait en soi à éliminer nombre de candidatures fantaisistes qui nourrissent un intérêt particulier plutôt qu’une vision générale. Je défends la représentativité proportionnelle absolue qui est la seule légitime. Je rappelle que la représentativité par élu local pourrait amener à des situations aussi débiles que 100% d’élus d’un même parti… lire la suite

Clamp

1°) »l’arrivée de minorités actives, parti islamique, divers indépendantismes, tocades sociétales genre vegan, LGBT, malthusianisme ; ni la nation ni la démocratie n’y survivraient. » Il y a aussi un point que je n’ai pas eu la place de mentionner dans mon article sur « Ma conception d’une démocratie idéale », il concerne le mode de sélection des candidats à l’élection présidentielle, qui permettrait d’éviter ce genre d’écueil. Plutôt que les signatures d’élus locaux qui sont totalement subjectives, manipulables et désormais illégitimes puisque transparentes, il faudrait s’assurer qu’ils sont soutenus par un appareil partisan qui remplit un certain nombre de critères impérieux de compétences,… lire la suite

BobbyFR94

La seule chose qui vaille est la prise de conscience, et sur le plan migratoire, et sur le plan « religieux », et sur le plan économique, et aussi sur le plan sociétal !! Ca en fait du temps à consacrer pour pouvoir ensuite mettre en parallèle l’ensemble des évènements, temps que PRECISEMENT, les ORDURES aux gouvernement actuel, et ceux des gouvernements passés, ne veulent surtout PAS que les gens puissent prendre !!! TOUT a été fait pour le pays soit dirigé dans ce sens, entre autre, mais liste non exhaustive, DESTRUCTION de l’appareil éducatif, NIVELLEMENT par le bas de l’enseignement, PROPAGANDE… lire la suite

BobbyFR94

Gérard, j’avoue ne pas avoir compris le système des couleurs, chacune d’entre elles associée à un nombre… Gérard, je voudrais juste te rappeler que les polytocards SAVENT, TOUS, ce qui est « en marche » depuis le giscard l’encuxx !!! Entre la loi du 03 janvier 1973 et la signature d’EURABIA en juin 1975, EURABIA que d’autres pays d’Europe, du moins les gouvernements et sans la consultation de leur peuple respectifs, les TRAÎTRES élus sur des MENSONGES et des choses CACHEES depuis tout ce temps, ne font qu’accompagner le projet de DESTRUCTION de la France, et ceci est valable pour toute une… lire la suite

Hoplite

Enfin un lucide

Dupond

Je ne suis pas sur que la proportionnelle soit le remede miracle pour nous sortir du fassé ou nous nous trouvons !!! Nous allons avoir des discussions interminables a l’assemblée alors qu’ils nous faudrait speeder a vitesse grand V pour remettre le pays d’aplomb . Il est un fait certain que tous les mouvements seraient représentés et nous y gagnerions pour ce qui est de l’équité ….Mais le nettoyage s’eternisera
http://zebuzzeo.blogspot.com/2012/02/revolution-en-islande-le-peuple-chasse.html

Clamp

Dupond, la proportionnelle donnerait plus de force et donc d’audibilité aux partis patriotes qui pourraient progressivement libérer la parole et l’information, ce qui amènerait immanquablement à renforcer leur base électorale et donc leur accès au pouvoir. Quand on a comme moi écouté sur Youtube des interviews des foulards rouges, on comprend que ces gens vivent dans un monde qui n’existe pas, celui qui leur est prérêvé par les médias traditionnels. Il faut grignoter nos parts de pouvoir lentement tant qu’on n’est pas majoritaire parce qu’on n’a pas d’autre solution. De toute façon et dans l’absolu, la légitimité de la proportionnelle… lire la suite