Réflexions sur les Noirs américains et les Noirs français

Publié le 22 novembre 2020 - par - 23 commentaires - 1 966 vues
Traduire la page en :

Les États-Unis sont une nation fabriquée de toutes pièces par les migrants européens. Ils ont « éliminé » la grande majorité des autochtones, qui refusaient de se soumettre puis, le besoin de main-d’œuvre non spécialisée devenant indispensable pour valoriser tout le Sud du pays, ils ont eu recours à une arrivée intensive d’esclaves, vendus par les « roitelets noirs » qui les dirigeaient, et transportés jusqu’aux ports d’embarquement par les Arabes qui les remettaient aux navires européens et notamment français.

Les Noirs issus de cet esclavage sont devenus une composante très importante de la population actuelle et l’on peut avoir la certitude que, vers 2050, ils compteront pour plus de 50 % du peuple américain.

Les Noirs aiment l’Amérique, ce sont des patriotes, ils la veulent et ils l’auront.

Il s’agit, aux États-Unis, uniquement d’une opposition de race, de couleur.

Seule une éventuelle « nouvelle guerre de Sécession » pourrait empêcher cet avenir inévitable : les Blancs du Sud pourraient tenter de supprimer une partie importante de cette composante noire, mais le Nord s’y opposera.

Ce scénario n’est, pour le moment, que de la fiction. L’avenir nous le dira !

Pour l’Europe, et plus particulièrement pour la France, le scénario est totalement différent.

La nation française s’est formée depuis des siècles. Au cours de sa transformation elle est devenue, de judéo-chrétienne et royaliste, à républicaine et laïque.

Un pourcentage de sa population, impossible à calculer, est composé de migrants venus de nombreux pays européens et totalement assimilés depuis des générations.

Aujourd’hui, environ 20 % de sa « nouvelle » population se compose de migrants venus d’Afrique, ces dernières décennies, et plus particulièrement d’Afrique du Nord, pour des raisons bien connues, la décolonisation, qui a succédé à la « colonisation », qui leur permettait de rester chez eux et d’y vivre, protégés davantage de la famine, des guerres ethniques et des épidémies, ce qui n’est plus le cas depuis qu’ils sont devenus, soi-disant, indépendants et libres !

Sur ces 20 % de migrants, un fort pourcentage pratique la religion musulmane et un même fort pourcentage estime leur religion supérieure aux lois républicaines et à la laïcité. (un récent sondage vient de le démontrer, 75 % en sont convaincus).

Ce fort pourcentage veut conquérir la France « mais ils ne l’aiment pas », contrairement aux Noirs des États-Unis « ils ne sont pas des patriotes ». Ils veulent s’approprier le pays afin d’y imposer leur religion, leurs mœurs et leurs coutumes.

Il ne s’agit pas d’une guerre de race ou de couleur, mais uniquement d’une guerre de religion. Comme cela a été le cas dans tous les pays qu’ils ont conquis depuis des siècles et des siècles, comme cela fut le cas en Algérie notamment : un affrontement entre musulmans et non musulmans, peu importe la religion de leurs ennemis, ils doivent se convertir et se soumettre, de gré ou de force.

Cela aussi c’est de la fiction, ou presque, actuellement, mais pour que cette fiction ne devienne pas réalité, il est absolument nécessaire d’y remédier en fermant immédiatement les vannes de l’immigration, ne serait-ce que pour ne pas multiplier les rangs de « nos ennemis », et expulser les quelques milliers déjà fichés comme étant des radicalisés à caractère terroriste.

Il ne faut donc pas comparer ce qui est incomparable.

Les exemples des États-Unis et de l’Europe, et plus particulièrement de la France, témoignent d’une stratégie totalement différente, même si l’objectif final paraît identique : les Noirs américains se mobilisent pour que les États-Unis deviennent noirs, les « combattants musulmans » se mobilisent pour que la France devienne musulmane.

Le président de la République, Emmanuel Macron, avait affirmé récemment, concernant la Covid « que le virus n’avait pas de passeport ». J’espère qu’il a pris conscience que les migrants clandestins, qu’ils soient mineurs ou non, n’ont pas besoin de passeport pour pénétrer chez nous ! Les chemins, notamment via l’Italie et l’Espagne, leur sont largement ouverts et ils bénéficient, comme c’est toujours le cas lorsque nous sommes en guerre, de la complicité de quelques « braves gauchistes » (à une époque récente c’était les communistes), de quelques « bons cathos », toujours prêts à tendre l’autre joue, et de quelques ONG, toujours intéressées par le pognon, d’où qu’il vienne !

Manuel Gomez

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
Prosper la vipère

Autre différence, mineure ceci dit: du côté des Noirs américains, il y en a quelques-uns qui écoutent du Metal, du Rock; alors qu’en France, ce n’est pas du tout le cas (hormis de très rares exceptions).

UltraLucide

Ce n’est pas qu’une guerre de religion, mais aussi de civilisation et de culture.

.Dupond1

Si vous vous adressez a la tete de mongolo sur la photo en haut de l’article évitez de parler “culture” (mdr) Omar sy a joué Docteur knoc avec le succes que l’ont sait et lui en mimant shé guévara ne fera “furher” que dans un rayon tres restreint

univers

Pour faire les coups tordus la racailles afromuzlim ici sont main dans la main , mais posez-vous la ? pas de mariage entre un noir et arabe, par contre l’inverse blanc noir oui blanc muzz oui , et comme toutes religions ethnies ils s’entre-tuent le moment voulue, le noir sera toujours méprisé par le muzz et honnie par d’autre noirs comme entre blancs, entre muzze: tunisien l’algérien le marocains .Par contre les anciens esclaves noirs ceux sont bien intégrés dans la sociétés américaine, et sont fiers d’êtres américains, ce qui ‘est pas le cas ici !et cerise sur le gâteau les noirs américains méprise les noirs immigrés et les rejettent .

Daniel

En 2050, il y aura beaucoup plus de latinos au US que de noirs qui ne représentent actuellement que 17% !

Jill

Les Américains ont un problème ethnique avec les noirs ;nous avec les noirs et les
maghrébins, avons un conflit de civilisations, et cela se termine toujours mal.
Deux civilisations ne peuvent en effet Cohabiter à égalité sur un même territoire.

Aaron

Effectivement; cela fut parfaitement compris par les Sud-Africains, bien avant la seconde guerre mondiale, induisant une juste politique de développement séparé leur permettant de faire de leur pays la première puissance du continent africain.
Mais çà c’était avant…..

Jill

Les noirs d’outre Atlantique sont des Américains à part entière… les noirs Africains et musulmans qui plus est ne sont pas et ne seront jamais des Français.

Prober

Les blancs, en principe ” non musulmans “, et les noirs, dont beaucoup “musulmans “, Donc ces blancs font la différence de religion, et par là même, obligatoirement, de race..Et là, les blancs passent pour des racistes : comment faire le distingo sans passer pour des racistes ?

ouragan

beaucoup de gens établissent aussi un distinguo entre les noirs et les négros , les premiers sont d’une couleur différente et font leur part et reçoivent leur part comme le font les blancs les seconds ne foutent rien pillent volent violent foutent une merde …NOIRE partout et veulent 10 fois leur part en ne foutant rien et en exigeant que vous léchiez le dessous de leurs godasses

Leblanc blanc

Ça me laisse des idées noires…………..

La lyonnaise

J’ai été très choquée en 2019 dans le Colorado, dans un parc d’état à 3500m d’altitude sur un sentier de trouver une famille musulmane avec la femme en niquab! En 7 voyages aux USA et 40 000km parcourus c’était la 1ère fois que j’en voyais une là-bas!

Anton

Les muzz essayent de s’implanter partout sur Terre, puisqu’ils veulent conquérir la planète par la force. Rappelez-vous le binz qu’ils ont fait récemment à…Tahiti ! (d’où ils se sont faits jetés par les Mélanésiens)

Hans

Et heureusement !la bas ils sont moins cons qu’ici, ils n’en veulent pas de cette vermine.

patphil

vendredi dernier, au journal de la télé locale (réunion la 1ère) un reportage sur le tabassage d’un noir au brésil (bien sur le brésil c’est du local!)
ils n’ont pourtant pas dit la couleur des vigiles qui ont roué de coups ce paisible client!
ils n’ont jamais relaté l’égorgement de 50 jeunes noirs le mois dernier au mozambique nord pourtant si près d’ici

meulien

les noirs sont 13% de la population aux USA,et leur nombre ne bouge pas,contraiement aux hispaniques (18%)

Bero

Exactement. Cette projection démographique de 50% de noirs aux USA en 2050 est purement délirante. Rappelons que là-bas, en héritage de leur grandiose histoire raciale, on “tombe” dans la catégorie de noir à la première goutte de “sang noir”, quand bien même on a trois grand-parents “caucasien”. C’est exactement le contraire des représentations françaises, on l’on ne considère plus comme noire une personne qui a un ne serait-ce qu’un grand-parent blanc, et l’on parle alors de métis (héritage des représentations ayant cours aux Antilles).

FCC Cercle Légitimiste de France

NON Manu: les afro-américains en en baisse relative constante de plus de 15 ans comme les WASP ‘Whiste Anglo-Saxon Protestants” zussi en raison de la rès forte poussée des Latinos: les USA deviendraient à partir de 2050 à majorité toujours blanche mais catholique et non protestante.
NON, si la république est laïque, la France est catholique et de plus en plus royaliste.

Khamsa

Ras le bol de toutes ces récriminations de ces bons à rien et mauvais à tout qui nous les brisent menus. Qu’ils retournent dans leur continent d’origine et qu’ils se bouffent entre eux et basta. Ils ne manqueront à personne dans les pays civilisés.

Heraklite

Non il faut prendre les décoloniaux au pied de la lettre. Il ne s’agit pas d’une guerre de religion, encore moins d’un choc de civilisation mais d’une revanche contre les blancs. C’est lié à un complexe d’infériorité monstrueux, face à une civilisation que certains sont incapables de suivre et encore moins de supplanter. Ils préfèrent donc la piller et effacer ainsi leur médiocrité. Ils s’appuient sur ce qui peut les unir, leur donner de la force : le ressentiment mais aussi le plus petit dénominateur commun idéologique, la race ou la religion. Le terme choc de civilisation sert à magnifier l’ennemi et se magnifier soi. Mais quand on considère la situation on voit qu’on a affaire à des minables face à des cyniques. Rien de grandiose.

kabout

les noirs “francais” comme les autres racailles islamisés veulent copier les bandes qu’il y a aux etats-unis,copier le style de delinquance,le style de musique rap,le style vestimentaire etc…mais nos racailles ne seront a la hauteur des ricains,deja ce son des laches et ont le cul plein d’merde.

maujo

Nous surtraitons pas mal de produits en Chine, si il y a des difficultés a expulser certains migrants de la religion du chamelier, leurs pays d’origine les refusant, faisons comme pour nos produits, sous-traitons l’expulsion vers la chine tous ces indésirables, apparemment, les chinois savent y faire et pas un pays musulman ne s y est opposé, du moins à l’ONU .

Hans

Oui, des sous-merdes ,des déchets de l’humanité, malheureusement ils pullulent car on les accueille bras ouverts. Pays de cons.

Lire Aussi