Réflexions sur une idée d’essai de dé-radicalisation

Publié le 20 avril 2018 - par - 16 commentaires - 604 vues
Share

1) – Radicalisation

Selon ce que j’ai pu comprendre, et pour simplifier :

Celle-ci est basée sur l’imprégnation neuronale dès la naissance (parents), puis, enfant, apprentissage des versets du Coran « par cœur » sans comprendre et des enseignements de l’islam en école, dès le plus jeune âge. Et jeune ensuite compréhension plus ou moins limitée… confortée de manière orientée par les « enseignants » des écoles coraniques, les prêches des imams dans les mosquées …, et/ou par internet…

Conditionnement  qui intervient sur l’organisation structurelle et le développement du cerveau dès la naissance.

Voir par exemple le livre de Wafa Sultan « Islam, fabrique de déséquilibrés ? ».

La radicalisation peut se produire ensuite par la mise en exergue d’une partie de cette idéologie en fonction du milieu de vie et des influences diverses, « autorités » de l’islam, imams, Oumma, etc. et de questionnements personnels…, (rabâchages de la haine des juifs, des chrétiens et des « non-croyants » par exemple, ou encore incitations au meurtre, au « djihad », mise en priorité de la charia…, etc.).

2) – Une idée d’essai pour dé-radicalisation ? (vu les insuccès des dé-radicalisations « soft »…),

« Ré-équilibrage neuronal » ? , en particulier lors de jugements d’incarcération :

21) obligation aux internés musulmans, entre autres…, à apprendre « par cœur » et de réciter régulièrement divers textes choisis par les Juges, (tous les jours ?, autre fréquence ?) par exemple :

– Les Dix Commandements,

– La Déclaration des droits de l’Homme de 1789,

– La Déclaration universelle des Droits de l’Homme de 1948,

– Des passages choisis du Code pénal, (équivalents à la Charia),

– La Constitution de 1948 : Préambule et Articles 1 à 4 au minimum,

Autres…

22) et/ou obligation d’écrire et de copier plusieurs dizaines de fois puis de réciter des textes indiqués ci-dessus ? Comme ce le fut jadis en France pour plusieurs matières dans les collèges et lycées dans les années 1950-60, pour que les leçons, théorèmes, … soient sus ?  (Note perso : très moyennement doué en mémoire, les centaines de pages « grattées » par contraintes psychologiques expliquées et parfois contraintes physiques mais faibles, dans école et lycée catholique, m’ont permis après deux CAP de mécanique de passer le Bac Mathématiques et Technique en 62, puis…).

La difficulté serait de trouver un moyen de contrainte pour que ce « travail » de reconditionnement ou de ré-équilibrage neuronal soit fait :

– Comme des contraintes physiques exercées dans les écoles coraniques, madrassas, ou certains parents musulmans envers leurs enfants : châtiments corporels violents et autres privations graves… ? , mais ce serait excessif et ce serait aussi tomber dans les risques de critiques de méthodes de « ré-éducation », bien connues, mises en œuvre dans nombre de pays communistes ou dits « socialistes »… .

– Ou faire proposer par les juges une réduction de la peine totale possible de l’ordre de 10%…, conditionnée à la récitation, après écriture de ces textes, bien définis, tous les jours à partir des premiers 10% exécutés de cette peine ? (le temps d’apprendre…), mais ensuite contrôles de ces écrits et récitations journalières ?). Variantes ?

– Autres… ?

(en se méfiant en permanence de la Taqiya …).

On peut rêver…

Même si cette idée est assez mal exprimée, bonnes réflexions à partir de celle-ci, surtout de la part des spécialistes reconnus…,  (si elle leur semble farfelue ou folklorique, arriérée, …, merci à ceux-ci de me dire gentiment pourquoi…).

Georges Colléter

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Clamp

Le niveau d’investissement nécessaire par individu pour purger sa mémoire de son endoctrinement d’enfance est colossal, rien à voir avec ce qu’il est possible de faire en milieu carcéral. Et puis la loi ne permet pas de contraindre un individu à faire quoi que ce soit en échange de rien, et la seule chose qu’on puisse leur promettre, ce sont des réductions de peine, or ils sortent déjà à peine entrés. Je trouve ça très irréaliste.

tabalo

Au pays des faux culs les musulmans sont rois.

Fifi

Et dans les 18% restants, il doit y en avoir aussi d’une certaine idéologie…

« Y a-t-il vraiment 15% des Français qui soutiennent l’Etat islamique ?
Une étude publiée par la presse russe affirme qu’un Français sur sept a une opinion positive des jihadistes en Syrie et en Irak. » https://www.francetvinfo.fr/monde/proche-orient/offensive-jihadiste-en-irak/y-a-t-il-vraiment-15-des-francais-qui-soutiennent-l-etat-islamique_678217.html

Fifi

« Sondage. 82% des Français souhaitent que les djihadistes détenus en Syrie soient « condamnés sur place selon les lois locales », selon un sondage Ifop pour Valeurs actuelles. »
« La France doit-elle obtenir le retour des djihadistes emprisonnés par les Irakiens ou les forces kurdes en Syrie, ou les laisser être jugés et condamnés sur place selon les lois locales? À cette question, 82% des sondés choisissent la deuxième proposition, quelle que soit la peine encourue. Y compris la mort, donc, comme le prouve la récente condamnation d’une Allemande à la peine capitale par un tribunal irakien… »
https://www.valeursactuelles.com/societe/exclusif-huit-francais-sur-dix-veulent-abandonner-les-djihadistes-leur-sort-92961

dufaitrez

J’essaie d’être objectif… Pas facile !
Enfant, après un Baptême non conscient, Cours de Cathé, (Adam et Eve, etc). Puis Communion, Confirmation…
« Eux » font pareil ! Prise en main dès la prime jeunesse.
Tous, ou presque, formatés au départ.
Comme lire et écrire, peut-on l’oublier ? Déradicaliser est un mythe !
Seule la Science peut amener à la Raison. Oublier tout ça. Devenir Athée !
Pardon d’en avoir choqué qq uns…

Marie d\'Aragon

La Bible n’enseigne pas à tuer son prochain que je sache !
Bien à vous, Marie

Georges Colléter

A dufaitrez : ayant reçu la même éducation que vous, merci de me donner l’occasion de compléter cette idée : 1) des essais de « dé-radicalisation » ont été conduits par nos gouvernants, …, dont on connaît coûts et résultats … . 2) nous avons « sous la main », en prison nombre de musulmans jihadistes ou non, qui ont « du temps » et qui seront relâchés un jour … . 3) ces jihadistes, gèrent cette idéologie en prison et l’exacerbent par prosélytisme et influences diverses dont forcées … . 4) cette idée vise, malgré leur acquis neuronal antérieur, à leur… lire la suite

Mickdan

Et pour finir ces pourris de journalputes de TF1,on trouver le moyen d’aller interviewer cette salope,en Irak pour sept a huit ,honteux !!!

Fifi

Parce que dans les grands médias, ils ne veulent pas voir la réalité qui remettrait en cause toute leur idéologie de ce « vivre ensemble » qui n’existe pas, donc ils ne veulent pas voir que ces djihadistes femmes d’origine maghrébine, si elles ont rejoint l’EI, c’est parce que religieusement, culturellement, idéologiquement, elles en étaient déjà très proches avant de se radicaliser ! Et qu’elles méprisent complètement la société française, qui pour elles, représente juste une société soumise, à soumettre à l’islamisme. Et le problème, c’est que les médias, en montrant une incroyable sensiblerie vis-à-vis de ces djihadistes, en en parlant avec… lire la suite

Fifi

Alors que les Français s’en foutent totalement du sort de ces djihadistes en Irak ou autres, hommes comme femmes, pourvu qu’ils ne reviennent pas en France, mais les médias donnent l’impression qu’ils veulent que les Français aient une forme de compassion vis-à-vis d’eux, en tout cas, ça donne cette impression étant donné qu’ils parlent beaucoup de leur sort, quand ils sont emprisonnés dans les pays étrangers, et qu’ils les interviewent parfois.

ici et la

methode radicale de de-radicalisation: une grenade dans le fion… Recidive impossible….

Rems

Dehors l’islam !!!!!

le Franc

ces franc-macs sont complètement fous de s’imaginer pouvoir travailler la forme (attachement viscéral à l’islam de l’individu, et ses comportements) afin d’en modifier, voire déraciner le fond, boulot quasiment impossible, déjà par la quantité à devoir « traiter », ensuite parce que leur identité HISTORIQUE est 100% un produit de l’islam, n’ayant que cette unique « preuve » visible pour affirmer cette existentialité………..l’arabe atemporel sans l’islam n’aurait quasiment pas d’existence légitime visible, aussi bien dans le temps que dans l’espace.

JILL

Que ces mahométans ( tanes ) se radicalisent,se déradicalisent,on s’en tape,pourvu que ce soit hors de notre vue et de notre pays …du balai! que toute cette racaille aille voir dans les pays islamiques si le couscous est meilleur .

kabout

perso je pense que ces gens la sont irrécupérables,ils faut s’en débarrasser definitivement,meme sans aller faire leur djihad a la con ils/elles ne se sent meme pas francais a la base,donc ne plus perdre du temps et d’argent avec ces dechets.