Abstention record : le rejet massif de la classe politique

L’énorme abstention qui a marqué les scrutins des Régionales et des Départementales prouve, non pas le désengouement des Français pour la chose politique, mais un rejet massif de la classe politique, de la Macronie jusqu’à ses faux opposants. Le théâtre ne prend plus auprès des électeurs dont les préoccupations ne sont prises en compte par personne.

La dédiabolisation obsessionnelle et la normalisation de son discours – désormais inaudible même pour sa base – ont largement contribué à l’échec cuisant des listes et des candidats RN. Marine Le Pen s’enfonce dans une stratégie suicidaire de recentrage, voire de gauchisation de son programme, et mène le camp national au désastre malgré le boulevard politique qui s’offre à elle depuis une décennie.

Tout ceci démontre la nécessité de l’émergence d’une droite nationale alternative et de conviction pour les échéances électorales de 2022 afin de redonner aux Français la possibilité de reprendre en main leur destin. Le Parti de la France participera bien sûr à ce combat pour la France française et l’instauration d’un État national au service du peuple et de la patrie.

Thomas Joly – Président du Parti de la France

image_pdfimage_print

4 Commentaires

  1. Les français ne veulent ni Macron, ni Le Pen !
    Il est temps de supprimer les avantages exorbitants dont bénéficient les politiciens incompétents , cupides et corrompus !

  2. Vous avez fait combien de voix à cette élection Mr Joly ? et combien aux précédentes ?

  3. Vincent Vauclin et Thomas Joly c’est autre chose que la grosse !!!!

Les commentaires sont fermés.