Régionales : en Provence-Alpes-Côte d'Azur, l'espoir s'appelle Marion…

valls-a-marion-marechal-la-haineOn a  beau se réjouir de la faible popularité du scootériste casqué de l’Elysée ou de l’hystérique de Matignon, du refus  de l’immigration tous azimuts par  65 à 70 % des Français selon les enquêtes et sondages divers qui fleurissent régulièrement, de la perception des dangers de l’islam par plus de 2 Français sur 3 et se dire qu’on aurait gagné la bataille de l’opinion, nous qui depuis des années affirmons et démontrons ce qui semble être devenu pensée profonde de nos concitoyens, rien ne changera tant que la rupture politique nécessaire n’aura pas eu lieu… tant  que la seule alternative crédible à la caste politicienne qui dirige depuis 40 ans notre pays en alternance hypocrite (car l’UMP fait la même chose que le PS!) n’aura pas triomphé…
Tant que les Françaises et les Français n’auront pas intégré cette idée nouvelle et forte: la rupture politique, aujourd’hui, en France, ne passe pas entre ceux qui se réclament de la « gauche » et de la « droite » au sens législatif des termes, mais entre ceux qui (PS-UMP-Centre -Ecolos-« gôche de la gôche ») soutiennent l’Europe mondialiste, atlantiste, immigrationniste (et sa conséquence logique: la mort de notre Nation, de son Peuple, de son Histoire, de notre identité) et ceux qui mettent, au coeur de notre vie, notre Nation retrouvée, son identité, sa souveraineté, ses principes et valeurs historiques, et notre identité profonde de Peuple aux racines gréco-latines, judéo-chrétiennes, et aussi, celto-franciques…
La réussite de notre combat, ici, « à Riposte Laïque », passe, aussi, par la venue aux fonctions suprêmes d’une autre vision politique, d’une autre conception de la France, d’une autre vision de l’avenir pour notre pays et notre peuple, que celles qu’imposent, à l’opposé de ce que veulent les Français qui n’ont pas encore eu le courage de l’affirmer dans les urnes, les castes politiciennes produites depuis plus de 40 ans par le cercle fermé des dominants économiques, financiers et idéologiques.
Aussi nous ne pouvons que nous réjouir du discours prononcé, ce dimanche 5 juillet, au Pontet, cette commune symbolique (1) par Marion Maréchal Le Pen qui vient d’y lancer sa campagne pour les régionales de décembre de la plus belle des manières…(2)
Dans la forme et l’image de celle qui l’a prononcé ? Peut-être…
Dans le fond? Sûrement…
En imposant le débat sur la France et la dangerosité de l’islam, en affirmant l’identité de  la région PACA, la nécessité d’y imposer l’image « bleu-blanc-rouge », la volonté de s’opposer aux flux migratoires qui l’assaillent, en proposant le développement des valeurs fortes et des potentiels économiques de la Région et le respect de la volonté des populations qui la fondent dans son histoire, ses valeurs, ses spécificités, MMLP ouvre, devant chaque citoyen, la voie d’un changement dont la mise en pratique en PACA pourrait préfigurer ce qu’il en serait, sur notre sol national, en cas de victoire de ses idées, propositions et perspectives dans la France de 2017…
Et si l’on rapproche, dans le domaine du politique,  notre situation nationale de celle de la Grèce, on peut imaginer la force d’un référendum organisé ici, en France, sur le refus migratoire, la fermeture des frontières, le contrôle de l’islam ramené pour chaque « fidèle » à sa « sphère privée »…
On devine aisément qu’avec un tel « référendum » victorieux, organisé par une nouvelle majorité dont Marion construit,  par son discours et ses actes, l’image et la réalité, notre pays serait politiquement armé pour renverser totalement (et véritablement) la table où se gobergent, aux frais de la Nation qu’ils veulent détruire, les européistes-mondialistes-atlantistes -immigrationnistes qui se succèdent au pouvoir depuis 1981 pour y faire, fondamentalement, la même politique destructrice.
Oui, sans dimension politique, tout ce que nous professons, ici, à « Riposte Laïque », ne reste qu’incantation (nécessaire) d’écrits et de paroles, que révolte utile mais qui se nourrit d’elle-même, qu’analyses, indispensables certes (et souvent pertinentes), sans concrétisation de terrain, qu’imprécations et cris d’alerte dont il faut veiller à ce qu’ils ne s’expriment pas « dans le désert »…
Notre pays entre dans une période  de deux années qui peut être marquée par une « restructuration » profonde de son espace politique, sociétal, et social et par la possibilité de retrouver ce qui fait son identité historique tout en refusant de détruire son assise culturelle et de se fondre dans un multiculturalisme destructeur et des communautarismes, islamique surtout, agressifs et ravageurs…
En Région, en ce mois de décembre, nous aurons la possibilité de marquer fortement le coup et de préparer les lendemains que nous voulons…
Méditons  la parabole proverbiale de « Byzance et du sexe des anges »…
Et ne  manquons pas l’occasion offerte!
Robert Albarèdes
1- https://ripostelaique.com/luppercut-pontet-gueule-de-lrps.html
2 –http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/citations/2015/07/05/25002-20150705ARTFIG00113-marion-marechal-le-pen-lance-sa-campagne-en-paca-sur-des-themes-identitaires.php
http://www.laprovence.com/article/actualites/3482675/marechal-le-pen-une-region-bleu-blanc-rouge-pas-black-blanc-beur.html
http://www.prechi-precha.fr/lancement-de-la-campagne-de-marion-marechal-le-pen-en-paca-immigration-insecurite-islam-identite/

image_pdf
0
0