1

Reiner Fuellmich démasque les imposteurs de la fausse pandémie

fuellmich.jpg

Mise en place du tribunal d’opinion publique

Intervention de Reiner Fuellmich

Le 05 février 2022, Reiner Fuellmich, à la tête d’un groupement d’avocats et juristes internationaux, dénonce un crime contre l’humanité commis sous couvert d’une pandémie de coronavirus à l’échelle de la planète, à travers 4 séries de faits.

Retranscription ci-dessous

1) « Il n’y a pas de pandémie de corona mais seulement une plandémie de tests PCR, alimentée par une opération psychologique élaborée, visant à créer un état de panique constant parmi la population mondiale. Ce programme a été planifié de longue date. Son précurseur, qui a finalement échoué, était la grippe porcine, il y a une douzaine d’années. Il a été concocté par un groupe de riches psychopathes, sociopathes qui haïssent et craignent les gens en même temps, n’ont aucune empathie et sont animés par le désir de prendre le contrôle de nous tous, les peuples du monde. Ils utilisent nos gouvernements et nos grands médias qu’ils possèdent littéralement (pour les deux), pour véhiculer leur propagande de panique 24 h/24 et 7 j/7 ».

2) « Le virus lui-même peut être traité de manière sûre et efficace avec des vitamines C, D… et aussi avec l’utilisation non autorisée de l’Ivermectine, de l’hydroxychloroquine… Mais toutes ces méthodes de traitement non pas alternatif mais réel ont été interdites par ceux qui utilisent le prétexte de cette pandémie pour atteindre leur objectif ultime qui est de faire en sorte que tout le monde reçoive des injections expérimentales non seulement inefficaces, mais aussi très dangereuses voire mortelles ».

3) « Les mêmes personnes qui ont fait de la grippe porcine qui s’est avérée être finalement une grippe bénigne, une pandémie d’il y a 12 ans, en changeant d’abord la définition de ce qu’est une pandémie et en créant ensuite la panique, ont créé cette pandémie de corona. La grippe porcine a été leur première véritable tentative de créer une pandémie. Et tout comme l’un de ces objectifs, à l’époque, était de détourner notre attention des activités frauduleuses flagrantes de leur industrie financière qui étaient devenues visibles avec la crise de Lehman. C’est également un des principaux objectifs corona aujourd’hui. Si nous avions regardé de plus près, lors de la crise de Lehman, au lieu de croire  aveuglément les promesses de nos gouvernements selon lesquelles les auteurs de ces crimes financiers seraient tenus pour responsables, nous aurions vu qu’ils ont pillé et saccagé nos caisses publiques pendant des décennies, et nous aurions vu que nos gouvernements ne sont plus nos gouvernements mais qu’ils ont été pris en main par l’autre partie, par le biais de leur principale plateforme, le Forum économique mondial, qui a commencé à créer ses propres leaders mondiaux, les « young global leaders » dès 1992, dont les premiers diplômés étaient Angela Merkel et Bill Gates. Et nous aurions déjà compris, à l’époque, ce que nous allons vous montrer maintenant à travers cette procédure. Ces crimes financiers n’ont pas été contestés par nos politiciens parce qu’ils aident et encouragent ceux qui les commettent et profitent de ces crimes ».

4) « En fin de compte, cependant, nous montrerons à vous, le jury, que le but principal de l’autre partie est d’obtenir un contrôle total et complet sur nous tous. Cela implique la finalisation de leur pillage en détruisant délibérément nos petites et moyennes entreprises, nos commerces de détail, nos hôtel et nos restaurants afin que les plateformes telles qu’Amazone puissent prendre le relais. Et cela implique le contrôle de la population qui, selon eux, nécessite à la fois une réduction massive de la population et la manipulation de l’ADN de la population restante à l’aide, par exemple, d’injections expérimentales d’ARNm. Mais cela nécessite également, selon eux, la destruction délibérée de la démocratie, de l’état de droit, de nos constitutions par le chaos, afin que nous acceptions finalement de perdre nos identités nationales et culturelles, que nous acceptions à la place un gouvernement mondial unique sous l’égide de l’ONU qui est maintenant sous leur contrôle total et leur Forum économique mondial, un passeport numérique dont chaque mouvement est surveillé et contrôlé et une monnaie numérique que nous pourrons recevoir que d’une seule banque mondiale, la leur, bien sûr.

À la fin de la procédure et après l’exposition de toutes les preuves, nous sommes convaincus que vous recommanderez des mises en accusation contre les 6 accusés présumés : Christian Drosten (Allemagne), Anthony Fauci (USA), Tedros (OMS), Bill Gates, Blackrock, Pfizer. Mesdames, Messieurs, cette affaire concerne un programme de longue haleine d’un groupe de personnes ultra-riches et de leur mafia financière basée à la City de Londres et à Wall Street qui consiste à utiliser une pseudo-pandémie comme prétexte derrière lequel, pendant que notre attention est portée sur la pandémie, ils veulent achever leurs efforts de plusieurs décennies pour obtenir un contrôle total et complet sur nous tous. Il existe de nombreuses plateformes sur lesquelles ce groupe s’est réuni et a discuté de cet agenda. Mais la plus importante est celle du Forum économique mondial qui a été inventée en 1971 par Klaus Schwab, alors âgé de 33 ans. Ses membres sont 1000 entreprises mondiales ayant un chiffre d’affaire annuel d’au moins 5 milliards de dollars, des hommes politiques, des représentants des médias, des scientifiques et d’autres personnalités dites de haut niveau. Ils se réunissent 1 fois par an à Davos, mais il existe d’autres réunions de ce type, par exemple en Chine et depuis 1992 ils ont créé et nous ont présenté leur propre groupe de leaders politiques pour le monde. Parmi les premiers diplômés, on trouve Angela Merkel et Bill Gates en 1992. D’autres sont Sébastian Kurz (jusqu’à récemment Chancelier d’Autriche), Justin Trudeau (Premier ministre du Canada), Jacinda Ardern (Premier ministre de Nouvelle- Zélande), Emmanuel Macron (Président de la France) et beaucoup d’autres. Ce groupe est maintenant appelé « la clique de Davos ». La publication de « Great Reset » de Klaus Schwab, l’une des sources les plus importantes pour cette organisation, promeut ouvertement le transfert des actifs du monde vers ce groupe de personnes super-riches de sorte qu’en 2030, les gens ne posséderont rien et seront heureux , comme il est clairement indiqué dans leur gouvernement mondial unique avec une monnaie numérique qui nous sera donnée par leur banque mondiale unique et ils encouragent aussi ouvertement en étroite collaboration avec des gens comme les défendeurs putatifs Bill Gates, les Rockfeller et d’autres, la réduction drastique de la population mondiale et la manipulation de l’ADN de la population restante jusqu’au transhumanisme. Leur objectif le plus important est, cependant, l’implosion contrôlée par eux, bien sûr, du système financier complètement pillé et l’introduction simultanée d’une monnaie numérique émise par une banque mondiale unique contrôlée par eux et, tout aussi important, l’introduction d’un gouvernement mondial sous l’ONU qui est passé sous leur contrôle total en 2019. À cette fin, ils ont fait des plans concrets pour cette plandémie corona depuis au moins le printemps 2001. L’opération « Dark Winter »  (à Andrews AFB Washington DC les 21 et 23 juin 2001) suivie d’une répétition de ce type, l’exercice « Lockstep » de la fondation Rockfeller en 2010, enfin, « l’Event 201 » en octobre 2019 à New York, parrainé par le Johns Hopkins Center for Health Sécurity, la fondation Rockfeller, le Forum économique mondial et la fondation Bill et Melinda Gates… ».

https://moneyrang.org/covid-19-initialisation-des-proces/

L’année 2022 s’annonce comme celle de tous les dangers. Nous allons assister soit à l’union sacrée de tous les souverainistes quel que soit leur ego pour quitter ce cheval de Troie du mondialisme que constitue Union européenne mortifère gérée par des affairistes sans scrupule à son plus haut niveau, soit à la fin des nations et à l’oppression programmée des populations.

Philippe Rossi