Réintégration des soignants, une urgence pour l’hôpital !

https://twitter.com/i/status/1503863696900210692

Après avoir visionné cette séquence, comment peut-on être insensible à la détresse de nos soignants ? C’étaient les mêmes qui ont dû affronter la première vague de Covid, sans matériel et sans masque, qui ont fait des heures supplémentaires pour que l’hôpital ne cède pas en pleine tempête. Hier, nous les avions applaudis. Et aujourd’hui ?

Et bien le trio infernal (Macron, Castex et Véran) les a virés comme des malpropres à l’été 2021, car les soignants refusent de se faire vacciner avec un produit expérimental, signé du délinquant multirécidiviste Pfizer ! Ceux qui résistent aux décisions arbitraires des ces malfaisants sont brisés sans pitié. Ces soignants sont sans emploi, sans revenus et sans avenir. Certains sont dans une détresse psychologique épouvantable.

Regardez dans la vidéo comment Macron est odieux, comment il manque totalement d’empathie devant le drame de cette dame;  devant les conséquences de ses actes, Macron lui fait la leçon et après il s’enfuit. Macron, sale type et lâche ! Mais comment peut-on admirer ce fumier ?

#ReintegrerLesSoignants! Cet hashtag est apparu sur Tweeter pour faire pression sur le gouvernement pour réintégrer les 16 000 soignants suspendus en raison de leur opposition à la vaccination. Sans eux, notre hôpital si malade ne peut accomplir ses missions ; au-delà de l’aspect humain, il y a donc aussi une nécessité , l’hôpital ne peut s’offrir le luxe de se passer de soignants chevronnés.

Et puis, pourquoi vacciner les soignants alors que toutes les restrictions ont été levées ? Protéger les malades, comme l’affirment Véran ou Karine Lacombe ? Mais nous savons depuis juillet 2021 que le vaccin Covid ne protège pas de la transmission ! Un soignant vacciné et un soignant non vacciné ont donc la même capacité de contaminer leurs patients ! Cette décision est donc politique et ne relève en rien d’un motif sanitaire !

Mais le plus absurde dans cette histoire, c’est que L’agence européenne des médicaments appelle à « ne pas surcharger le système immunitaire par des vaccinations répétées ». Or, le vaccin n’ayant qu’une durée limitée, le temps remet donc les compteurs à 0 pour tout le monde, entre vaccinés et non-vaccinés !

Mais dans ce dernier cas de figure, c’est prendre l’hypothèse que ce vaccin est efficace. Car l’est-il vraiment ?  Il sort des dernières études que, face à la dégradation du virus du Covid, nous sommes en phase endémique et donc le vaccin ne sert strictement à rien pour des gens en bonne santé ! Le bénéfice du vaccin pour des personnes de moins de 70 ans est proche de 0% ! Et les risques de faire un effet secondaire ?

Mais mieux, qui sont aujourd’hui les patients hospitalisés Covid ? « On a essentiellement des personnes immunodéprimées, qui ont été vaccinées, mais chez lesquelles le vaccin n’a pas marché », nous explique Karine Lacombe. Oui, que des vaccinés  trois doses ! En fait, la seule population qui craint le virus, ce sont ceux qui ont un système immunitaire détruit. Or, le vaccin a pour but de stimuler le système immunitaire…Vous suivez ? Mais comment peut-on stimuler quelque chose de mort ? Voilà la raison pour laquelle  le vaccin ne sert à rien pour les populations immunodéprimées…

Ce vaccin ne sert à rien pour les populations en bonne santé, et pour ceux qui ont un système immunitaire déficient il est inutile ! Mais c’est la plus grosse arnaque de tous les temps !

Mais alors pourquoi continuer dans cette voie ? Pourquoi Castex a-t-il annoncé la 4e dose pour les plus de 80 ans ? Contre l’avis des scientifiques ! Avec le risque d’augmenter les effets secondaires ! Pour résoudre le déficit des pensions ?

En fait, tous ces gens obéissent au young global leader Bourla, un des disciples de Schwab, c’est en effet le PDG de Pfizer qui  décide de la santé des Français, et peu importe s’il n’y ait pas d’étude sur la dangerosité de la 4e dose, que les mutations du Covid rendent cette maladie bénigne et que nous sommes donc en phase endémique !

Image

Bref, Macron veut donc laisser l’obligation vaccinale de nos soignants … avec un vaccin qui ne sert à rien et qui est potentiellement dangereux..  Que dire ? Je vous laisse le choix des épithètes !

Image

Marquis de Dreslincourt

image_pdfimage_print
11

10 Commentaires

  1. la 4è dose (d’un vaccin qui n’a pas évolué avec les variants) a été rebaptisée par véran 2ème rappel !
    tout est dans la nuance, un aveugle devient un non-voyant etc.

  2. C’est insensé d’avoir écarté les soignants de leur poste et ne pas les réintegrer est de la folie…!!

    • Bonjour c est surtout déguelasse. l’ innommable manipulateur pervers n’en est pas à une putasserie prés. Le problème c’est que sa volonté de détruire ses opposants est bien relayé par tout l’appareil administratif aux ordres et les gens de la rue complétement lobotomisés. Bravo l’artiste ou Bravo le monstre ? Et surtout honte à tous ceux qui laissent faire.

    • Voici ma réponse : un assassin tue son peuple , nous sommes comme en 39/45 si le petit PD sera réélu alfrançais Allah con ! l’occasion sera vous faire vous faire enculer aux prochaines érections pestilentielles,de toutes façons j’ai le résultat des votes , une fois de plus c’est la tarlouze qui l’emportera , grâce a qui ? Aux mougeons sans couilles et sans convictions , quelle honte….pauvre pays de gros cons et d’idiots,vive le vaccin contre le syndrome de stockolm pour redresser la situation.

  3. Même ceux qui croient au miracle de la vaccination commencent à se poser des questions ! Il est temps braves gens de sortir de vos torpeurs pour éviter une nième dose ! Vous savez ce qu’il vous reste à faire, ne pas remettre un criminel au pouvoir !

  4. Macron et son gouvernement de bras cassés devront être jugés pour toutes les saloperies faites aux français.

  5. Le Covid est derrière nous, Macron est toujours là…
    Avec sa nouvelle Guerre… il pourrait oublier la Première…
    Mais Véran veille, car il sait qu’il risque sa peau !

  6. J’étais soignant.Je n’ai pas voulu me faire piquer. J’ai eu la chance d’avoir l’âge de la retraite ( 57 ans pour les AS si vous avez vos trimestres ) et me suis mis en maladie. Maintenant, je suis en retraite, j’ai eu le covid, bien moins fort qu’une grosse grippe, et même si je gagne un tiers de moins en salaire, tant pis car je suis heureux d’avoir quitté l’enfer de ce qu’est devenu l’hôpital public que j’ai connu bien mieux il y a 30 ans.

  7. Toute ma sympathie vont à cette infirmière et à ses collègues qui , comme moi ne sont pas vaccinés !Ce qui serait également épatant , ce serait de réintégrer dans le système hospitalier LES MALADES, les gens qui depuis DEUX ans sont en attente d’opération ….Parceque un hopital qui ne soigne que des gens en bonne santé , puisque vaccinés , grace à la dilligence de nos ZELITES, et des bienfaiteurs de l’humanité( GATES BOURLA veran…) ce n’est pas très sérieux , ni représentatif de ce système que le monde nous envie !

  8. Pauvre dame ! Mais à quoi pouvait-elle s’attendre ? C’est Macron qui l’a poussée dans le fossé, il ne va pas l’en sortir. J’espère que cette soignante ne votera pas de travers…

Les commentaires sont fermés.