Remaniement Macron : aujourd’hui peut-être, ou alors demain…

Publié le 15 octobre 2018 - par - 17 commentaires - 1 958 vues
Traduire la page en :

Pour faire une bonne bouillabaisse (gouvernementale), il faut se lever de bon matin ; préparer le pastis (électoral) en racontant des blagues d’avant scrutin…

Mais pour cela, évidemment, il faut être allé à la pêche ; et le Saint-Pierre de l’Intérieur, ça ne s’attrape pas si facilement… Malgré l’amorce généreuse, aucun ne veut mordre à l’hameçon.

Fernandel : pour faire une bonne bouillabaisse…

Il faut dire que les pressentis ont vu s’enfuir l’vieux décati. Ils ont pu constater sur pièces dans quel état ça l’avait mis… Son maroquin de l’Intérieur, ça lui a bien gâté l’humeur !

Et puis les sondages, ma bonne dame, ça vous arrange pas l’enthousiasme. On a beau s’dire « c’est pour la France », il faut songer à ses finances ; et quand les lendemains déchantent, on n’sait plus où planter sa tente !

Le temps est aux intempéries, il faut vite se mettre à l’abri. Faudrait vraiment avoir un grain pour sortir par un pareil grain !

Le chef cuistot, à ses fourneaux, déclare à ceux qui s’impatientent : « J’voudrais remanier encore, remanier encore, une cuisine pareille, ça d’mande des efforts ! »

Et le taulier, dans tout ce macmic, on peut savoir ce qu’il fabrique ?

C’est que l’départ de son Gégé, ça l’a laissé tout dépité. La rupture a été brutale, un casus belli, un scandale !

Son vieux Collomb sans Amérique, on peut dire qu’il lui a fait la nique !

Il s’est planté en face de lui et sans le moindre préavis, il lui a lâché, sans respirer :

« Macron, moi qui t’aimais tant, j’t’emmerde, j’t’emmerde. Macron, moi qui t’aimais tant, j’t’emmerde à présent ! »

On a beau dire, ça secoue la guimpe, même chez un vrai dieu de l’Olympe ! Même Jupiter Capitolin y aurait laissé son latin.

Un vrai dynamitage verbal, un bourre-pif sentimental, à vous exploser l’intérieur, par un minist’ de l’Intérieur !

Il a tout fait, le congédié, pour retenir son vieux Gégé. Il a promis, il a juré… de devenir l’ombre de son ombre, l’ombre de sa main, l’ombre de son chien…

Rien n’y a fait, l’autre a calté, sans un mot et sans un regard, et il est parti pour la gare. Et le chanteur abandonné est resté là, seul sur le quai, à écouter siffler le train qui s’en allait dans le lointain…

Alors Manu s’est résigné et il s’est dit mezza voce : « Il faut savoir quitter la table, lorsque l’amour est desservi… », en attendant pour s’mettre à table que le déjeuner soit servi.

Et Doudou, l’cuistot, qui répète : « J’voudrais remanier encore, remanier encore… »

J’ai l’air de galéjer, bien sûr, mais je me perds en conjectures, et si je fais quelques grimaces, c’est pour mieux cacher mon angoisse.

Qui donc va sortir du chapeau, qui va s’installer place Beauvau ?

Et ce remaniement qui dure et qui nous met à la torture. Mais qu’est-ce que fout donc ce cuistot à tant tourner autour du pot ?

Et j’entends, depuis les fourneaux, une toque qui répond en écho : « J’voudrais remanier encore, remanier encore… »

On en a marre, faut qu’il se l’dise, on s’exaspère, on s’électrise, il va bien falloir qu’il se magne s’il veut éviter la castagne ; on va finir par s’demander à quoi sert un remaniement, et si c’était la peine, dans le fond, de nommer un gouvernement.

Nous sommes tous là devant le palais, à lorgner vers la cheminée, et l’on espère une fumée blanche, avant que notre cœur ne flanche.

Soudain, d’une fenêtre entrouverte, on entend monter une chanson. Serait-ce le Prince qui nous guette et qui répond à nos questions ?

Fernand Sardou : aujourd’hui peut-être, ou alors demain…

Au gouvernement, y a un trou terrible

Depuis que Collomb s’est carapaté.

Du coup les journaux me prennent pour cible,

Ce ministre-là, j’vais le remplacer

Aujourd’hui peut-être, ou alors demain.

Ces sacrés sondages me font des problèmes.

J’ai beau racoler… té : personne ne vient,

Et si je peux pas l’remplacer moi-même,

Je demanderai à mon Benalla

Qui me fera ça aussi bien lui-même.

Ce n´est pas qu’on soit feignant au parti,

Mais le temps se gâte dans ma Macronie.

C’est alors que quelqu’un a refermé la fenêtre, nous rendant à notre anxieuse expectative…

Mais désormais, mes amis, mes frères en inquiétude, nous avons un début de réponse qui sonne comme le renouveau de l’espoir :

Le remaniement, c’est pour aujourd’hui, peut-être…

Ou alors pour demain.

Même si nous entendons encore de temps en temps, depuis les cuisines, « j’voudrais remanier encore, remanier encore… »

Courage à tous, après la pluie, parfois, vient le beau temps…

Raphaël Delahaut

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Notifiez de
jeannot

Il y a une autre chanson de Fernandel qui pourrait convenir :
“Il en est”
https://www.youtube.com/watch?v=Mq4Twri617g

jeannot

Ecoutez les paroles vous allez rigoler

Sophie Durand

Bravo !

Fleur de Lys

Un clown à l’intérieur
Après le sénile, le débile.

https://reseaulibre.org/site/2018/10/16/un-clown-a-linterieur/

Fleur de Lys

Remaniement: la liste du nouveau gouvernement dévoilée
https://www.bfmtv.com/politique/remaniement-la-liste-du-nouveau-gouvernement-devoilee-1545167.html

Avec Castaner le Rantanplan de LREM … on n’a pas fini de rigoler Les terroristes et autres trafiquants doivent bien se marrer eux aussi.
Mounir MAHJOUBI, secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Economie et des finances et du ministre de l’action et des comptes publics; https://fr.wikipedia.org/wiki/Mounir_Mahjoubi

patphil

il aura fallu tant de temps pour trouver castaner!
soit il y avait beaucoup de soupçons et des vérifications à n’en plus finir, soit alors il n’y avait personne d’autre (pour magouiller les redécoupages aux futures élections)

Joël

Bah on s’en fout ! Ça changera quoi pour nous ? Strictement rien jusqu’en 2022 au minimum. Les meurtres et agressions quotidiens continuent avec ou sans collomb. Remplacer un pingouin par un manchot n’empêchera pas les ours de les (nous) bouffer.

Yvon

Joli texte mais un peu hors sujet. Dès la démission de G. Collomb, E. Macron a nommé E. Philippe ministre de l’intérieur par intérim, de plus le gouvernement n’a pas démissionné. Donc il n’y a pas de crise gouvernementale et les ministres sont au travail. Par contre, là où il semble y avoir problème, ce sont les renoncements au poste par les personnes pressenties. L’Intérieur ne paie plus ?

Joël

En fait c’est parce que le ministre veut la même prime de risques que les policiers. MDR

Allonzenfan

Magnifique envolée lyrique qui donnerait presqu’envie de rire si la situation de la France n’était pas si grave… Chapeau l’Artiste, je conserve !

Nicolas

Exigeons un Référendum sur l’immigration
https://damocles.co/referendum-immigration/
Faire suivre

kabout

Nicolas,macron le baltreing en connait deja le résultat et ne s’engoufferait pas vers un référendum concernants tout ce qui attrait aux migrants,immigration,l’islam etc….pas de couilles pour proposer un référendum car il le sait il l’aura dans le scrotum !

Joël

Il date de quand le dernier référendum en France ?
Ne cherchez pas, c’est celui que sarko a “poubellisé” en 2005 parce que non conforme à sa vision.
Depuis, aucun politique n’a envie de jouer avec le feu. D’ailleurs, ils ne font que suivre les directives de juncker : « Il ne peut y avoir de choix démocratique contre les traités européens. » « Le président européen Jean-Claude Juncker supplie les leaders de l’UE de ne pas organiser des référendums “rester ou partir”, parce que les électeurs choisiront de PARTIR. ».
C’est valable pour n’importe quel sujet. « Un pays ne peut pas échapper aux sanctions s’il ne respecte pas les règles. »
Partant de là, vous savez pourquoi il n’y aura aucun référendum tant que nous resterons dans l’UE.
A propos d’un référendum sur l’immigration : C’est le début de la fin si la règle fixée, “”démocratiquement élaborée””, n’est plus respectée par les États membres. “Si, à chaque fois qu’un Etat membre n’est pas d’accord avec une décision, il organise un référendum pour dire le contraire de ce que la règle du droit a dit (…), nous n’arriverons pas à gérer et à gouverner l’Union européenne”. Toujours de juncker.

Dr Sheldon Cooper

Moi qui croyait qu’il n’y avait qu’à traverser la rue pour trouver du travail.

Enée

De mieux en mieux…Pr maintenant Dr…mais toujours “Roi des Couillons”. Moi qui CROYAIS et non croyait. Allez en primaire apprendre les conjugaisons ignare, ce sera plus profitable pour vous.

PROVENCE83

Tiens! vous revoilà ? Décidément vous êtes fort en tout et même en connerie insultante pour une faute d’aurtaugrafe ! Détendez vous, c’était de l’humour; A ce rythme vous ne passerez pas l’hiver!

patphil

donc le chargé de recrutement ne le savait pas non plus! je ricane (merci)

Lire Aussi