Renaissance de la Grande Pologne : vers une partition de l’Ukraine ?

La Grande Pologne-Lithuanie de la dynastie des Jagellon, reliant la Baltique et la mer Noire, et formant l’un des plus grands pays d’Europe, les Polonais en rêvent. Un rêve qui se traduirait par une partition de l’Ukraine et des conflits avec quelques Etats voisins, dont la Russie…

***

Selon le journal Stars and Stripes du Département américain de la Défense, la guerre en Ukraine pousse la Pologne à former des civils comme soldats afin de constituer une puissante armée capable de défier la Russie. Des cours sur le maniement des pistolets et des masques à gaz, ainsi que sur le développement des techniques de survie et des procédures d’urgence, sont donnés depuis octobre en direction des civils, en lien avec l’ « opération spéciale » russe en Ukraine qui a débuté le 24 février.

Pour 94% des Polonais, la menace russe est la principale des menaces qui pèsent sur leur pays. Stars and Stripes relate qu’il n’y a plus assez de places dans les camps d’entrainement. Sur les 50.000 militaires étrangers qui participent aux combats aux côtés de Kyiv, environ 10 000 sont Polonais. Ce sont souvent des unités régulières de l’armée polonaise.

L’intervention russe en Ukraine a déclenché une frénésie de dépenses militaires en Pologne, Varsovie s’engageant à augmenter le financement de l’armée de 2,4% du produit intérieur brut cette année à 3% l’année prochaine. Le gouvernement polonais vise à terme à augmenter ce chiffre à 5% et investit massivement dans des armes modernes achetée à grands frais à la Corée du Sud et aux États-Unis, notamment des hélicoptères d’attaque Apache, des systèmes de défense aérienne Patriot, des systèmes de roquettes d’artillerie à haute mobilité, des avions de combat F-35 et 250 chars Abrams pour remplacer les chars de l’ère soviétique envoyés en Ukraine. Remarquons que ces matériels pourraient servir au moment opportun contre l’ « allié » ukrainien…

***

En mars dernier, une carte de la partition de l’Ukraine a été diffusée sur les ondes de la chaîne de télévision polonaise TVP1 :

https://ria.ru/20220325/karta-1779971109.html

La Pologne, la Roumanie et la Hongrie se partageraient l’ouest de l’Ukraine – la Pologne se taillant la part du lion. A remarquer que cette dernière ne conteste pas l’annexion par la Russie de la Crimée et des républiques du Donbass. La carte adjoint généreusement à l’actuelle Russie tout le sud de l’actuelle Ukraine, dont Odessa, jusqu’au centre-est de la Roumanie. Selon la télévision polonaise, il ne resterait plus de l’Ukraine de Zelinsky que les régions du centre et du nord du pays. À noter que la Pologne a récemment entrepris des démarches auprès de la droite hongroise afin que les deux pays œuvrent de conserve au démembrement de l’Ukraine.

Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov n’a pas exclu que la Pologne ne profite du contingent qu’elle entretient sur le sol ukrainien au titre de l’aide qu’elle apporte à son « allié » du moment pour s’installer manu militari dans l’ouest du pays. Une action qui constituerait un acte de belligérance de l’OTAN – dont la Pologne est membre – contre la Russie. M. Lavrov a ironisé sur l’indépendance d’esprit dont les Polonais ont toujours fait preuve : « Les Polonais sont connus pour leurs mouvements non standard qui visent à provoquer de grands troubles » a déclaré le ministre.

***

Henri Dubost

In girum imus nocte ecce et consumimur igni 

 

image_pdfimage_print
11

9 Commentaires

    • La victoire de1918 avait permis de réaliser la résurrection de la Pologne qui certes avait fait la guerre,mais pour l’essentiel du mauvais côté .Erreur funeste .En 1939, les jeunes Français sont allés mourir pour Dantzig. cette fois, laissons Varsovie se demerder.Apres tout, les boches ont des visées sur lUkraine qui fut son fidèle , sinon servile allié en 1941-1945. L.aigle noir (le Spatz !) contre l’aigle blanc. on a déjà vu ça ! Allez-y de bon cœur, les gars, et ne ménagez pas votre poudre ! On vous la vendra à un bon prix

  1. Une partie de ma famille est originairede GALICIE , près de LVOV ( LEMBERG avant 1914 )…Polonais , fidèles aux Habsbourg, dont ils avaient reçu un domaine , ils ne pouvaient voir ni les allemands , ni les russes, ni surtout les ukrainiens , il faut dire que ces derniers dans lesannées 18/20 avaient massacré une grande partie de la famille , laissant agoniser les parents , cloués sur les portes des granges avec des fourches pendant plusieurs jours .Dans la rue ou résidait ma grand mère en France ,vivait une ukrainienne , pourtant mariée à un polonais , la grand mère ne pouvait pas la voir , elle était pourtant gentille et donnait du chocolat aux enfants….Entre lesdeux peuples , les haines ne remontent pas à la chute de l’URSS mais aux XVIIème XVIIIème siècle , à l’époque des révoltes contre la POLOGNE DE bOGDAN CHMIELNITSKYet consorts

  2. Je n’y comprends rien : Si la Pologne a des vues sur une partie de l’Ukraine alors pourquoi se bat elle contre la Russie ?

  3. À mon avis, l’époque où nous vivons n’est plus trop dans le paradigme « état-nation ». Dans nos sociétés marchande, point de peuples, ni de frontières, qui sont un frein au mercantilisme effréné.
    Ce concept a peut-être de la valeur dans des pays, comme la Russie, où l’état est encore stratège. Mais pour ce qui de la Pologne… sous contrat avec la SARL UE… si elle ne démissionne pas à temps, elle finira éclatée et ses régions fédérées à l’UE.
    N’oublions pas qu’il existe déjà un projet pilote qui s’appelle la collectivité européenne d’Alsace. Et c’est pas pour rien qu’on a nos nouvelles régions, qui finiront, probablement, par devenir des régions européennes.

    • Bonjour ,exactement la création des super régions en France à été faîtes sous le prétexte grossier de faire des économies ,ce qui est totalement faux , la France avec ses supers régions deviendra le moment venu des Landers de l’Europe mortifère et destructrice ,et fini de la Nation ,du pays ,de la Patrie France !

    • Ce qui voudrait dire que la France disparaîtrait en tant qu’ état nation … une Europe des régions ?

    • Statut intermédiaire en attendant l’intégration dans le Reich-grand Allemand.Macron signera des deux mains, sa patrie c.est la banque Rothschild.comme cela, il pourra assurer les fins de mois d.un pays à la dérive .Comme disait paraît-il de Gaulle, parlant de ses successeurs « ils donneront tout…ils ne garderont que l’auvergne, personne n’en veut !

  4. J’oubliais, les récentes déclarations officielles d’Angela Merkel sur les accords de Minsk, quant au fait que les accords signés ne le furent que pour permettre à l’Ukraine de se réarmer afin d’en finir avec les républiques du Donbass, pourraient être utilisées par la Russie dans un futur procès pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité à l’encontre des dirigeants allemands et français de 2014 à 2022.

Les commentaires sont fermés.