Rencontre avec les maires : un coup parfaitement préparé

Publié le 17 janvier 2019 - par - 29 commentaires - 1 950 vues
Share

Qu’on se le dise, les fameuses « rencontres » de l’imposteur Macron avec les maires de France, région par région, ne sont qu’une nouvelle duplicité à mettre au nuisible actif du plus sournois des chefs d’ Etats que la France ce soit donnés !

Pour beaucoup de citoyens ce n’est pas un scoop, tant nous devenons extrêmement nombreux à ne plus accorder une once de confiance à cet usurpateur, mais il n’est pas inutile de le préciser, tant il reste encore trop de naïfs à convaincre.

Le « mouvement » des Gilets Jaunes aura déjà réussi, entre autres, à faire sortir du bois bien plus tôt que prévu, avant les élections européennes, la machine de guerre des affidés de Macron, tous à la manœuvre pour la seule chose qu’ils savent faire avec brio : nous faire prendre des vessies pour des lanternes.

Ainsi, concernant cette grande tournée de môssieur le président de la République, se voulant avant-première du grand débat, une rencontre des maires de France est lancée, pour établir la manière de faire remonter les infos glanées sur le terrain… En gros, pour faire croire aux citoyens restés candides, qu’il va tenir coien mpte de leur avis, pensant ainsi calmer les ardeurs des Gilets Jaunes… à qui pourtant « on ne la fait pas » !

Le grand débat : tout le monde doit s’exprimer franchement… mais bien sûr !!!

Normalement il existe un moyen beaucoup plus simple de consulter le peuple, qui s’appelle « référendum« , mais connaissant la roublardise de Macron et de ses maîtres, il va sans dire que cette procédure serait bien plus difficile à trafiquer (encore que Sarkozy s’y soit bien illustré), et qu’il préfère présenter de prétendus « faces à faces » francs et honnêtes (tu parles !) qu’il pourra maquiller à sa façon, pour les présenter ensuite comme les desiderata d’une majorité de citoyens !

Chez Macron, tout n’est que pièges, enfumages et tromperies… il excelle dans l’art de manipuler l’opinion, surtout quand il pense que « c’est joué d’avance », croyant à l’évidence que le « miracle » qui l’a propulsé au poste ultime, se renouvellera…

Regardez-le se pavaner devant l’assemblée de maires de cette première région ; il est très à l’aise, possédant parfaitement l’art d’entuber les foules…

En fait, inquiet de la baisse constante de sa popularité (on se demande bien pourquoi) il se refait une mini campagne, comptant sur son charisme tant vanté (bof) mais occultant totalement que toutes les retraitées n’ont pas du tout pour lui les yeux de Brigitte… il devrait venir faire un tour sur un rond-point, elles sont nombreuses à l’attendre impatiemment pour lui parler « franchement » !

https://www.youtube.com/watch?v=_4wIQmu5p74

Un premier témoignage de cette fourberie congénitale, c’est la manière dont en amont, les maires sont soigneusement passés dans un premier filtre, celui des instructions données par les préfets, révélant à quel point le terrain sur lequel le phénomène Macron mettre les pieds, sera dans chaque région, soigneusement « déminé de tous sujets qui fâchent.

« Dans un premier temps, le préfet me demande de trouver 30 maires pour une réunion de travail avec le président Macron, raconte Olivier Paz, maire de Merville-Franceville et président de Normandie-Cabourg-Pays d’Auge. À ce moment-là, je n’ai pas de problème, je sollicite 30 maires avec lesquels on prépare la rencontre. » Mais le lendemain, nouveau coup de fil. Cette fois, lui et ses collègues de la Seine-Maritime, de la Manche et de l’Orne sont priés de mobiliser 100 maires par département. L’Eure, département du ministre Sébastien Lecornu, « a obtenu une dérogation », raille un édile, puisque ce ne sont pas 100, mais 400 de ses maires qui sont attendus. « On n’est plus dans la réunion d’échange, c’est un grand raout destiné à faire la com du président », déplore un élu local.

Pour ceux qui furent surpris des applaudissements… voilà donc l’explication, qui ne me surprend pas une seconde !

https://www.lepoint.fr/politique/deplacement-de-macron-dans-l-eure-le-scepticisme-des-maires-normands-14-01-2019-2285678_20.php

http://www.fdesouche.com/1142673-emplacement-selection-orientee-des-maires-et-questions-imposees-lenvers-du-decor-de-la-rencontre-du-president-avec-les-maires-a-bourgtheroulde

Pourtant, malgré les chausse-trappes adroitement préparées par l’équipe présidentielle, Claire Carrère-Goddebout, maire de Greveron-Sémerville, petit village de l’Eure, a eu la grande habileté, tout en s’exprimant sous couvert de transition énergétique et écologie (sans doute « le » thème qui lui était fortement recommandé…) de réussir à présenter les doléances de ses administrés sur l’ensemble des sujets.

Ecoutez-la s’exprimer, avec respect mais sans fard, c’est un régal :

https://www.facebook.com/penseelibreanonyme/videos/1859331660844352/UzpfSTE2MjExMTk4ODY6Mzg0ODE4NTI1NjI0OTg3/

Il est vrai qu’à l’extérieur, tout ne s’est pas passé dans la sérénité entre les GJ qui souhaitaient voir Macron, et les « miliciens » du jour qui, entre deux gazages, leur distribuaient généreusement des amendes… amenant Nicolas Dupont-Aignan à poser une question cruciale !

Mais ne perdons pas de vue que cette nouvelle comédie que nous jouent ces tartufes, est surtout l’arbre derrière lequel se cache la forêt : l’inadmissible traité d’Aix-la-Chapelle que magouillent en douce Macron et Merkel, traité prétendument inoffensif par le chœur habituel des soumis à la mondialisation forcée, voulue par tous ces traîtres à la Nation !

Je sens qu’on va encore nous dire que « nous n’avons pas bien lu, ou pas bien compris »… Il est vrai que pour avoir mis à la tête de la France un branquignol pareil, les étrangers doivent se demander si nous avons bien tout notre entendement…

http://resistancerepublicaine.eu/2019/01/14/abomination-le-22-janvier-macron-abandonne-lalsace-et-la-lorraine-a-lallemagne/

Marine Le Pen quant à elle, s’est exprimée sans ambage sur BFMTV ; vidéo sur le lien suivant.

https://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/traite-d-aix-la-chapelle-marine-le-pen-assure-qu-emmanuel-macron-va-detruire-ce-que-le-general-de-gaulle-avait-fait-1132620.html

Sans doute est-ce notre punition pour avoir galvaudé ce précieux droit de vote (que nos aïeux se sont battus pour l’obtenir), en se laissant stupidement influencer par les « tous sauf le FN » fleurissant avant chaque scrutin… quand ce parti identitaire n’a jamais eu la moindre part aux affaires, passées et présentes… contrairement à ceux qui agitent cette pancarte maudite !

Que beaucoup de ceux qui ont choisi en 2017 l’abstention, le vote blanc ou le vote macron, se mordent aujourd’hui les doigts jusqu’à l’épaule, n’est pas pour nous consoler, car ils nous ont entraînés avec eux dans leur chute.

Pendant que nous usons, plume ou salive, à disserter sur « l’entretien présidentiel dirigé » avec des maires triés sur le volet autant que faire se peu, ou encore du prétendu grand débat national qui ne sera rien d’autre qu’un copié/collé à grande échelle de cette première tromperie, le sieur Macron et ses complices, qui n’ont toujours pas compris que les Gilets Jaunes ne sont pas prêts à renoncer, pensent que ces manœuvres seront suffisantes pour éteindre l’incendie, alors que le pays entier (ou presque) les voit venir de loin avec leurs gros sabots !

Ces sagouins peaufinent ce qu’ils pensent être leur ultime traîtrise et; avec la « justice », les médias et les forces de l’ordre, à leurs bottes, ils s’imaginent qu’ils mâteront les rétifs en les roulant dans la farine.

Pourtant, malgré les difficultés à venir, j’ai tellement confiance en cette grande solidarité qui s’est faite spontanément entre plusieurs « tranches » de citoyens, habituellement indifférents, que je ne peux que miser sur leur réussite ; notre réussite à tous, nous les citoyens de base dont les élites ont suffisamment abusés depuis pratiquement un demi siècle, et qui pour beaucoup n’ont pas encore compris que c’est une véritable tempête qui s’annonce… rien à voir avec les « petits crachins » que leurs concoctent sporadiquement les syndicats vendus, afin de faire croire à leurs petits nombres d’adhérents qu’ils roulent pour eux.

Messieurs les pourris, vous avez les armes, nous avons le nombre !

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression

Print Friendly, PDF & Email
Share

29 réponses à “Rencontre avec les maires : un coup parfaitement préparé”

  1. laurent pseudo anti macro' dit :

    Excellent article. La duplicité de microcon est une fois de plus démontrée. Menteur pourri jusqu’à la moelle cet été individu et sa putain de lrem doivent disparaitre à jamais et dire que il y a encore des gens qui croient en lui c est à désespérer.

  2. barbot dit :

    Comanche de Carnaval

  3. Hovid dit :

    IL A CHOISI SES COPAINS L’ENFLURE

    • jeannot dit :

      Le clown ne peut pas s’adresser directement aux français, il se fait lyncher partout où il passe. Il est obligé de s’adresser à des maires, des sbires triés sur le volet, les partisans de sa ripoublique en marche, ceux dont il est sûr qu’ils lui feront une ovation à la fin de son show. Une supercherie de plus. C’est ça la démocrassie dont il se gargarise à longueur de temps ?
      macronscopique ! Adresse toi directement au peuple et pas à des pantins achetés d’avance ! ose proposer un referendum et on verra si t’as des c..illes !

  4. Paque dit :

    Ces shows successifs devant les maires de France ne sont rien d’autre qu’une méga campagne électorale pour les européennes, offerte sur un plateau d’argent par Macron à son parti LAREM, aux frais des contribuables.

    • Une patriote dit :

      Mais qu’attendent les gens qui se rendent AU GUIGNOL SHOW pour montrer et faire entendre grâce à leur smatphone la vidéo montage de Macron en train de jurer ses grands dieux qu’ « IL NE TOUCHERA PAS AUX PETITES RETRAITES UNE FOIS ELU  » ! Qu’est que les gens attendent pour lui mettre le nez dans sa M……. ??????????

      • Josiane Filio dit :

        Tout simplement parce que ceux qui sont face à lui, ont été en amont triés parmi les moins anti-macron, plus neutres et donc moins dangereux !
        J’en suis persuadée.

  5. blanc de peau dit :

    Macron viens d’arriver à Souillac pour son second enfumage mauvaise idée le vendredi jour de marché quant on sait l’importance du marché dans les communes rurales la république en marche à côté de ses pompes à réussi à faire annuler cet événement majeur pour le peuple.

  6. Sylvestre Pin dit :

    Ce qui m’a le plus révolté dans ce show, c’est l’air ravi de Macron pour l’entourloupe qu’il proposait aux maires et surtout la « standing ovation » de tous ces veaux rassemblés autour du prestidigitateur enchantés de se faire entuber par le bon dieu. Moralité que je ne cesse de répéter depuis cinquante ans : « Nous avons les élus que nous méritons »

  7. DUFAITREZ dit :

    « Le Maire » (Bruno) député de l’Eure, absent ?
    Les autres, ravalés par le Pouvoir, ont ravalé leur Haine ? Des élus « choisis » ! Un comble.
    Derrière l' »Entente Cordiale » bidon, les GJ veillent. Le Peuple se réveille !

  8. Clamp dit :

    Au rythme où ça va, nul doute que nous aurons aussi bientôt des armes, y a un moment où …

  9. José dit :

    Pire que l’ouverture des États généraux en1989 ! les « cahiers de doléance »ne sont méme pas remplis que le Roi commence à d’y répondre ! c un scandale dans la logique il faudrait attendre la fin des avis Pire, les maires se retrouvent dans la situation de militants séquences d’applaudissements à l’appui ;circulez il n’y a plus rien à voir ! l’escroquerie est apparemment ficelée pour éviter la SEULE SOLUTION à la crise dissolution de l’assemblée Nationale et élections à la proportionnelle intégrale !
    Et tous les médias avalent la pilule !

    • José dit :

      Excusez 1789 bien sur ! mais il continue de nous prendre pour des cons
      « vous n’avez pas compris ;moi le petit génie je vais vous faire la classe »
      coup bien préparé bien sur ceci va lui donner chaque semaine des heures
      de paroles ; avec des « faire valoir « et les médias complices vont suivre!
      la république devient super monarchie il instrumentalise la crise des gilets jaunes diaboliquement manipulés

  10. Jill dit :

    Si les revendications tiennent dans un
    catalogue aussi épais que celui d’Ikea
    autant dire Zéro. Une dizaine de lignes suffiraient à condition qu’elles aillent à l’essentiel et dans le sens de la démocratie.

  11. patphil dit :

    et tous les « journalistes », politologues et experts de service de baver sur la prestation du président…

  12. Une patriote dit :

    Les maires comme pas mal de gaulois n’ont pas encore compris QUE MACRON FAIT CAMPAGNE, tout comme pour les présidentielles SAUF QUE LA C’EST POUR LES EUROPEENNES. Il est reparti en campagne de manipulation et de bourrage de crânes des gogos AFIN D’OBTENIR LEURS VOTES AUX EUROPEENNES. En quoi revenir au 90 sur les nationales va changer la vie des smicards et des retraités qui DANSENT DEVANT LE BUFFET LE 15 DU MOIS ? Cela ne va montrer qu’une chose, c’est que cet INCAPABLE et sa bande ONT DEPENSES 1, 6 MILLIONS £ POUR CHANGER DES PANNEAUX 90 EN 80 ET QUE DEMAIN ILS VONT LES VIRER ET REMETTRE LE 90 !

  13. TourN dit :

    Les maires invités sont des Mrs PIGNON.
    Aprés le dîner de Cons, les réunions de Cons.

  14. Michel Martin dit :

    Ce n’est qu’une vaste fumisterie pour faire campagne pour les européennes sans que les heures ne soient comptabilisées !

  15. Laguerre dit :

    Une mascarade de plus. Qui peut honnêtement s’en étonner?

  16. Général putschiste non épistolaire dit :

    Il préfère de loin les gilets …. jeunes !

  17. montecristo dit :

    Désolé pour Marine mais Macron, comme ses prédécesseurs, ne défait pas ce que De Gaulle a fait. Il subit le processus inévitable que De Gaulle a créé ! Car j’en arrive à penser qu’il vaudrait mieux recoloniser nos anciennes colonies que d’accueillir (mal) des millions de « réfugiés ». Je suis certain qu’ils s’en réjouiraient … cette fois !

    • Vincent L. dit :

      Montecristo – Il était dans la logique historique de prendre pied en Algérie en 1830 mais déjà entre les deux guerres, nous aurions dû quitter ce bâton merdeux qu’est l’Algérie. Ce pays a coûté un max à la métropole et il continue de nous coûter un max avec l’immigration. L’Algérie aux Algériens et la France aux Français. On ne refait pas l’histoire. Mes revendications pour mon pays sont pratiquement conforme à celles du FLN : Je suis un Occidental (je veux rester blanc peau comme Ben Bella qui voulais rester arable), je veux parler français (comme Ben Bella qui voulait parler arable) et mes origines sont chrétiennes (comme Ben Bella qui voulais rester musulman). Mais que l’on prenne garde à ne pas attaquer mes frères pieds noirs !

    • Gabriel Zallas dit :

      Montecristo . L.Algerie, du temps de la colonisation nous coûtait 20% du budget national à une époque où la croissance etait de 3,2% (minable pour l’epoque mais un rêve de nos jours). Une fois ce boulet économique évacue en 62 (mal et trop vite négocié je vous l’accorde) le taux de croissance de la France est passé à 6%…CQFD !!

  18. populare dit :

    Encore un coup de com de macron.
    Il appliquera la feuille de route de ses maitres mondialistes.
    Toujours plus d’immigration, le démentèlement de la france.
    Il continuera de surtaxer le peuple français pour rembourser les intérets de la dette.
    En ce moment , macron cherche juste à gagner du temps.
    Il n’en a rien à foutre de nous.Macron n’est qu’un rouage dont se sert la finance.
    Macron n’est qu’une marionnette.On sait qui est derrière:
    les banques d’affaires et la finance internationale qui veut broyer les peuples via la dette ( qui est une escroquerie ) afin de les broyer et les controler.
    Il ne faut pas discuter avec cet ennemi.
    Oui, macron est notre ennemi, mais il est l’ami des puissants de bruxelles qui veulent toujours moins de souveraineté pour les peuples.