Rendez-vous en Petite Camargue pour les dix ans de la Ligue du Midi

Publié le 22 août 2020 - par - 4 commentaires - 1 014 vues

Dans deux semaines aura lieu l’anniversaire des dix ans de la Ligue du Midi. Une bonne occasion pour faire le point avec Richard Roudier, sur cet événement… et sur d’autres.

Riposte Laïque : La Ligue du Midi va donc faire sa rentrée sur les chapeaux de roue, puisque ce seront les 10 ans de votre association, les 5 et 6 septembre prochains. Avant d’évoquer cet événement, parlez-nous de la période juillet-août de ces vacances 2020. Quel est votre regard, en France et dans votre région, l’Occitanie, sur ces deux mois qui viennent de s’écouler ?

Richard Roudier : On ne peut commencer cet entretien sans parler de la situation à Palavas où, comme je l’ai annoncé récemment dans un communiqué : « il y aura un avant et un après Palavas ». Dernières nouvelles, il y a eu des incidents ce vendredi soir 21 août entre des commerçants et des « jeunes », intervention de la police municipale, violences, 1 policier blessé, des interpellations de racailles. Très remontés, tous les commerçants ont alors baissé le rideau en fin d’après-midi, organisé une opération ville morte et manifesté une nouvelle fois dans les rues et devant le poste de la police municipale pour dénoncer cet « abandon » des pouvoirs publics. Rebelote le matin samedi avec de nouvelles bagarres devant la gendarmerie, lors de la sortie des interpellés – qui ne voulaient pas traverser la foule des natifs qui les attendaient. On se rappelle ce slogan chanté sur l’air des lampions lors de la manifestation du vendredi 7 août : « On est chez nous, on est chez nous ! » plus que jamais d’actualité dans la ZID (Zone Identitaire à Défendre) de Palavas.

Riposte Laïque : Vous aviez donc, on s’en souvient, participé à cette manifestation des habitants de Palavas-les-Flots, contre la délinquance des racailles. Qu’avez-vous retenu de cette initiative ?

Richard Roudier : En dehors de l’aspect « sursaut » de cet événement, et du caractère identitaire des chants (la Coupo santo en lengo nostro) (1) entonnée par les organisateurs et reprise par les manifestants), on peut retenir 3 choses :

– Une radicalisation de la population de la France périphérique qui ne supporte plus les histoires de « mamètos » (2) qu’on nous rabâche sur le « vivre-ensemble » et les « chances pour la France » et qui s’est traduite dans la manif par des… « Les racailles en prison, le préfet démission » ;
– Une prise de conscience quant à l’inefficacité de l’État : « l’État nous a abandonnés, nous ne lâcherons rien ! » figurait sur des pancartes, démontrant, si besoin, qu’il y a dans notre pays des gens qui ont envie de prendre en main leurs propres affaires, régentées depuis trop longtemps par une oligarchie malfaisante et centralisatrice dont les jours semblent être comptés ;

– Une méfiance incommensurable à l’égard de la classe politique. Le maire de Palavas, Christian Jeanjean (LR tendance humaniste), notable parmi les notables, maintes fois réélu, visiblement surpris et décontenancé par le succès de la manifestation – il misait selon ses proches sur une centaine de personnes – s’est fendu d’une déclaration surréaliste ignorant totalement l’exaspération des Palavasiens, en s’abritant derrière la « culture de l’excuse » pour les délinquants.

Riposte Laïque : Parlons à présent de vos dix ans. Pourquoi avez-vous créé la Ligue du Midi, il y a dix ans, et êtes-vous satisfait de la progression de votre association, depuis 2010 ?

Richard Roudier : Nous avons créé la Ligue du Midi dans la foulée des élections régionales où nous avions récolté plusieurs dizaines de milliers de voix. Nous avions constaté qu’il existait un espace pour un mouvement radical, populiste, décentralisateur et décentralisé, implanté localement. Le redécoupage des régions avec la création d’un grand ensemble Occitanie – même s’il ne correspondait pas totalement à nos desiderata – a fait éclore la Ligue du Midi. Aujourd’hui la Ligue du Midi a essaimé dans une dizaine de zones et nous avons assisté avec beaucoup de fierté il y a quelques semaines à la création de la Ligue de Gascogne. Cela devrait se poursuivre dans d’autres régions.

Riposte Laïque : Quelles sont, depuis ces dix ans, les actions menées dont vous êtes le plus fier ?

Richard Roudier :

– Deux manifestations réalisées dans le cadre du Bloc Identitaire dont la Ligue du Midi était à l’époque la représentation en Languedoc-Roussillon ;
– L’apéro-saucisson « saucisson-pinard » sur les Champs-Élysées en 2010 ;
– Les assises contre l’Islamisation de la France à l’espace Charenton à Paris en 2010 ;
– La manifestation de rue du 12 novembre 2012 dans le 13e arrondissement de Paris en partenariat avec Riposte Laïque avec plus de 2 000 manifestants ;
– Une action dans un hyper de Montpellier intitulée « Comment dévaliser un rayon halal en moins de 2 minutes » ;
– Les rondes citoyennes pour la sécurité dans les transports publics ;
– La campagne pour le nom de la région « Occitanie » en 2016 ;
– La fermeture définitive du RAIH (réseau accueil jeunes migrants) en juillet 2017 ;
– Le colloque sur l’enracinement au Palais des Congrès de Palavas en octobre 2017 ;
– L’organisation de rassemblements lors de chaque attentat islamiste ;
– La réaction pugnace opposée aux tentatives de dissolution diligentées piteusement par La France Insoumise dans le cadre d’une Commission d’enquête parlementaire en 2018-2019 ;
– La progression spectaculaire en termes de public de la fête de la Ligue en 2019 ;
– Les protestations organisées contre la profanation de sites à caractère religieux ou historique (Pic Saint Loup)…
Mais aussi la formation des jeunes, le tissage besogneux d’un réseau de sympathisants, les animations culturelles etc.

Riposte Laïque : Comment se dérouleront les deux journées de cet anniversaire ?

Richard Roudier : À l’occasion du 10e anniversaire, la manifestation se tiendra sur 2 journées :

– Samedi 5 septembre
1 table ronde avec 10 intervenants
1 banquet avec animation musicale
1 apéritif convivial
Concert et bal traditionnel

– Dimanche 6 septembre
1 meeting avec 10 orateurs
1 repas champêtre
1 concert avec le chanteur celtique Christoff
Des ateliers, des animations, des stands, une buvette (bière artisanale)
1 tombola richement dotée
Parrainé par TV Libertés

Parmi les orateurs on retiendra en matinée : Étienne Maring (Montpellier), Jean-François Ceccaldi (Avignon), François Galvaire-Batdaf (Bordeaux)…
L’après-midi : Olivier Roudier (Cévennes), Valérie Laupies (Tarascon), Patrick Jardin (Lille), Pierre Cassen (Riposte Laïque).

Présentation : Erick Cavaglia
Discours d’orientation : Richard Roudier
Synthèse : Philippe Milliau

Tout cet ensemble avec un tarif spécial pour les jeunes et un forfait pour le week-end.

Riposte Laïque : Est-il encore temps de s’y inscrire, et si oui, quelles sont les conditions, et comment fait-on ?

Richard Roudier : Il reste encore des places, et je suis persuadé que l’objectif ambitieux de 350 personnes sur les deux journées que nous nous étions fixé devrait être atteint malgré l’ambiance délétère de la société française actuellement.
Attention : par contre pour le repas du samedi soir, nous serons très certainement amenés à clôturer les inscriptions plus rapidement que prévu en raison de l’affluence et des mesures de distanciation auxquelles nous sommes soumis.
De toute façon il suffit de se rendre sur la page dédiée à la fête sur le blog de la Ligue :

https://liguedumidi.com/fete-de-la-ligue-du-midi-2020

Riposte Laïque : Souhaitez-vous ajouter quelque chose, Richard ?

Richard Roudier : Pour en finir, avec cette fête nous avons consenti un effort financier important pour les jeunes avec un tarif pour l’ensemble du week-end comprenant la table ronde, le meeting et les 2 repas pour un prix de 25 €.

Rendez-vous en Petite Camargue !

(1) Lengo nostre : notre langue ou « occitan »
(2) Une mamèto en occitan est une vieille, une grand-mère

Propos recueillis par Pierre Cassen   

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
Plumoussa

Question : le masque est il fourni ou dois- je l’apporter ?
J’ai dit une connerie?….

François BLANC

A la ligue du midi on est resté résolument identitaire contrairement aux bouffons du bloc identitaire attirés par les abrutis du RN

sonia decamps

Je travaille ce we, mais je voudrais bien ce T. Shirt, comment se le procurer ?

Martin Moisan

Parmi les réussites, il ne faut pas oublier l’annulation du concert de Médine au Bataclan , où le gouvernement a été obligé de reculer sous la pression que nous avions organisée avec quelques partenaires dont RL. L’opération était partie de la fête de la Ligue en présence du général Piquemal et de Patrick Jardin. Une belle réussite collective.

Lire Aussi