1

Rennes est une ville dangereuse… pour les Blancs, n’en déplaise au journaleux Mollé

Un des ces journaleux tarés et dégénérés qui sévissent dans les médias branchés comme les Inrocks gémissaient, en découvrant la Bretagne, et se plaignait qu’il n’y ait que des Blancs. Nicolas Mollé qu’il s’appelle, cet abruti qui voulait sans doute faire du Mélenchon, incapable de vivre au milieu des blonds aux yeux bleus.

Nicolas Mollé, journaliste : “Il n’y a quasiment que des Blancs en Bretagne. C’est même oppressant”

Le journaliste Nicolas Mollé (Les Inrocks, StreetPress, etc.) s’essaye à la politologie en Bretagne… Et finit par traiter tout le monde de fachos avant de présenter ses excuses

Je vais donc proposer à ce crétin un petit témoignage de ce que je connais dans ma bonne ville de Rennes.

Depuis un certain temps, on entend deci dela, parler un peu plus souvent de ces fameux MNA….

Vous savez cette étrange groupuscule appelée précédemment MIE…. et oui, avant ils étaient des MINEURS ETRANGERS ISOLES…. maintenant par la grâce de la sémantique, ils sont devenus, des MINEURS NON ACCOMPAGNES….

Le terme a changé, mais pas les sauvages qui composent cette meute.

Alors oui, je le conçois, les derniers mots utilisés sont un peu politiquement incorrects…. mais vous verrez plus bas, que les termes sont à la limite un peu trop soft…. si vous me permettez cet anglicisme.

Et pour en parler plus avant, je vais raconter ce que je sais et ce que je vois, dans cette si magnifique ville de RENNES….

Magnifique étant un bien grand mot, vue la poubelle immonde qu’est devenue cette bourgade bretonne qui se prend pour une grande ville.

En 2015, est apparue dans les rues de la ville, et plus précisément dans les rues festives, des groupes d’individus, basanés, jeunes, vêtus de survêtements de marques, de baskets de marques, de blousons de marques, équipés de téléphones derniers cris….

Ces braves jeunes arabes maghrébins, étaient une centaine, et déjà, les vols à l’arrachés, puis les vols avec violences, puis les cambriolages, et le deal de rue explosaient. Ensuite sont venus les agressions sexuelles, les injures sexistes au jolies étudiantes osant passer devant ces arabes…

Ah ben oui, ce sont des arabes, ce ne sont ni des chinois, ni des norvégiens, donc appelons un chat un chat…. ce sera plus simple.

Ces cents premiers conquérants, bien que logés dans des structures d’accueils, et pris en charge à 100% par le département et la Ville, préféraient squatter, soit des maisons vides, soit des appartements occupés par des bénêts suffisamment sots pour croire que ce arabes allaient les respecter, eux des dhimmis, des kouffars, parce qu’ils étaient charitables avec eux. Bref, de fil en aiguille, ces parasites ont pris leur marque, puis leurs habitudes, ont planifié, organisé, géré leur business…. et bien sur, en 2020, tous ces primo arrivants délinquants ont tous des papiers, et aucun n’est passé par la case prison.

J’oublie de dire que le tribunal de Rennes, à cette époque, se permettait de remettre en cause, les analyses de médecins légistes, qui statuaient sur la minorité ou la majorité de ces braves gens. Il est vrai qu’un médecin légiste qui est capable de déterminer si un cadavre pourri est un homme ou une femme, jeune ou vieux, et de quoi il est mort, même après des années, ne peut que se tromper en étudiant un poignet de migrant. Bref, la France quoi !

Ensuite évidemment ce qui devait arriver arriva…. et de 100, ils sont passés à 200, puis 300, etc etc…..ils sont venus, ils sont tous là, il y a même Rachid le fils maudit. Aujourd’hui, dans les rues de RENNES, il y a prés de 1000 MNA….

Et comme par enchantement, pendant le confinement, alors que la population était fortement et fermement invitée à rester chez elle, sont arrivés des noirs, plein de noirs. Du coup, lors du déconfinement, on se serait cru à Bamako ou à Mogadishio. Etrange !

On connaissait l’origine de ces MNA, à savoir le Maroc, l’Algérie, la Tunisie, l’Afganistan, le Pakistan, un peu de lybien, de syrien, et puis voilà qu’arrivent des Soudannais, des Erythréens, des Nigeriens, etc etc… Moins jeunes, pleins de femmes aussi.

Faut-il comprendre que ces gens ont été déplacés et posés là pendant le confinement, à notre insu. Par qui, de quel droit, pourquoi ?

Non ne pensons pas cela, nous verserions dans le complot et c’est MAL !

Toujours est il qu’en 2020, dès 22 heures, à RENNES, il est fortement conseillé au jeunes blancs, et blanches de quitter le centre ville, et de rentrer chez soi… car si vous prenez le risque de vouloir poursuivre vos festivités nocturnes, vous devenez alors les proies…. oui les proies.

Car les hordes, les meutes de hyènes qui vous attendent aux coins des rues, ne vous feront aucun cadeau.

Ils vous volent vos sacs, vos portables, vos bijoux, vos fringues, vos chaussures….ils vous tabassent, vous crachent dessus, vous urinent dessus aussi….

En plus, bien sûr, avant cela, ils vous auront proposé à la vente de la cocaïne et des amphétamines…. et pour les jeunes filles qui tombent dans leur griffes…. tant pis.

Bien évidemment, tout ce beau monde doit se loger. Alors ils squattent… des appartement vides ou inoccupés ponctuellement….Et malheur à celui qui revient dans sa maison…. car, même s’ils ne mangent pas de porc, je peux vous assurer qu’ils se comportent comme des porcs…. Douche et toilettes remplis de merde, cartons de pizza, de kebab, gobelets, bouteilles, mégots, etc etc partout…. Et bien sûr, même si il y a de l’eau, manifestement ils ne savent pas se servir d’une chasse d’eau…. Je vous laisse imaginer la puanteur…. Mais eux, ça ne les dérange pas, ils y dorment, y mangent, y baisent.

Et que fait la police me dirait vous ? Et bien la police arrête 2, 3, 4, 10 fois par jour tous ces jeunes bien sous tout rapport… qui sont bien évidemment relâchés dans la foulée sur décision du Procureur, Philippe Astruc, et de ses sbires…. après bien sur avoir encore coûter des sous aux contribuables, puisque pendant leur garde à vue, il a fallu faire venir médecin et interprète….

Ah oui, j’oubliais, tous ces jeunes sont tous sous traitement médical lourd, notamment du RIVOTRIL, qui si vous cherchez bien, est également utilisé comme le GHB….

De fait, grâce aux interprètes, il est facile de savoir d’ou viennent précisément ces jeunes gens, car en langue arabe, des nuances permettent de connaître la ville, le village, la région, la bourgade même parfois….

Bien évidemment, aucun des pays d’origine de ces parasites ne les reconnait…. Ben non réfléchissez, vous imaginez le fric que rapporte un seul de ces cafards…

Je vous la fait courte : 10 i-phone par soir, quelques cocottes de cocaïne frelatées (souvent des dolipranes écrasés), des barrettes de shit…. et tout l’argent repart au bled. Car bien sur, ces braves petits, ne sont ni isolés, ni non accompagnés.. .enfin si, en France, mais ils ont tous de la famille au bled….

Et aujourd’hui, en plus des arabes, dans les rue de RENNES nous avons des noirs, plein de noirs, qui eux, sont un peu plus violents avec les blancs…. qui eux sont toujours aussi cons et continuent à se faire dépouiller sans rien dire, et sans réagir.

Donc, pour finir, je dirais que la ville de Rennes, dirigée par une inculte et une abrutie despote et intolérante, est devenue une ville TRES dangereuse pour les blancs.

Je dirais aussi, que tant que nos couilles molles du gouvernement, ne diront pas au gros loukoum de Mohamed VI et aux fantoches qui gouvernent l’Algérie et la Tunisie de récupérer leur tas de merde, de manière ferme…. voire même de ne pas leur demander leur avis et de renvoyer par charter militaire, toutes ces fanges, tous ces psychopathes, ces drogués, ces prédateurs qui pourrissent nos rues et nos villes…. et bien ils continueront à nous bouffer.

De plus, tant que les petits blancs, lobotomisés à la boîte à connerie de Bourdin et Hanouna, lessivés à la bonne conscience et aux droits de l’homme ne réagiront pas violemment aux agressions…. et bien, ils continueront à être des proies.

Et si mon pote Nicolas Mollé se pointe à Rennes à 23 heures, qu’il se fait dépouiller, et peut-être même violer, qu’il essaie de nous dire que c’est par des Blancs !

Hugh !!!

Géronimo