Insécurité à Rennes : les socialistes appellent au secours !

Publié le 7 octobre 2018 - par - 4 commentaires - 2 656 vues

Suède – Le migrant clandestin d’origine soudanaise, Suleman Suleman, qui avait assassiné, au mois d’avril dernier, le jeune Albin, étudiant, de dix-sept coups de couteau, dont l’un mortel au niveau de l’artère fémorale, avant de lui trancher la tête et qui s’était glorifié de son crime, vient d’être condamné à 17 ans de prison incompressibles.

Son complice, qui s’était enfui devant l’horreur de ce crime, et que Suleman avait également menacé de mort s’il parlait, n’a pas été inquiété.

Espagne – Après la décision du socialiste Pedro Sanchez, d’exhumer le corps de Franco « Del Valle de los Caïdos », le peuple espagnol est divisé et plus de 100 000 citoyens ont déjà signé la pétition (organisée par Change.org) pour que Francisco Franco soit enterré à « La Sagrada Familia » de Barcelone, en construction depuis plus d’un siècle et pas encore terminée.

Ils applaudissent à cette possibilité car la capitale catalane, Barcelone, a toujours honoré Franco et le recevait comme le « Grand leader » qu’il était pour eux, lui décernant deux médailles d’Or, en 1971 et 1974, y compris celle du F.C.Barcelone, le prestigieux club de football.

France – En plein centre-ville de Rennes (Ille-et-Vilaine), le trafic de drogue s’étale au grand jour, au vu et au su de tout le monde, y compris bien sûr de la police, et cela depuis des mois.

Depuis surtout que plusieurs caméras ont été installées place Sainte-Anne et que les dealers, surtout des mineurs de 14 et 16 ans, se sont dirigés tout d’abord vers la place de la République, puis vers la rue d’Isly et enfin place Charles-de-Gaulle.

Aujourd’hui, c’est la rue Leperdit qui les accueille.

Dans cette rue historique, bordée de maisons à colombages et de commerces chics, très appréciée des touristes, le marché de la drogue s’installe dès 17 heures.

Ils attendent les clients qui viennent quelquefois en voiture faire leurs achats et cela exaspère les riverains et, fort justement, les clients des commerces légaux qui délaissent de plus en plus les boutiques.

L’insécurité règne de plus en plus, ainsi que la saleté devenue repoussante : seringues usagées, canettes de bière sur le sol, urine sur les devantures, quand les vitres ne sont pas brisées, barres de fer, etc.

La police municipale n’est pas concernée car cela relève de la police nationale et, bien entendu, les syndicats de police réclament des effectifs supplémentaires.

Il manque, d’après eux, une cinquantaine de policiers.

Le maire, Nathalie Appéré, appelle au secours et les commerçants demandent la réouverture du commissariat de la rue de Penhoët.

Nous savons, par expérience dans d’autres villes, que ce ne sont pas les effectifs qui font défaut, ni les commissariats supplémentaires, ce sont les ordres de mettre fin à ces trafics par la force de la loi, par les incarcérations, les condamnations, même de mineurs.

Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) – Le samedi 22 septembre, en début de soirée, dans le centre-ville, près de la place de Jaude, un jeune âgé de 21 ans avait été poignardé et avait succombé à ses blessures.

Quatre individus viennent d’être impliqués et incarcérés pour cette altercation mortelle, conformément aux réquisitions du Parquet clermontois, un adulte de 20 ans et trois mineurs, nés entre 2000 et 2001.

Orléans (Loiret) – Mercredi après-midi à 18 h, en plein centre-ville d’Orléans, près de l’église Saint-Paul, un homme âgé de 50 ans, Frédéric Bruneau, a été découvert, égorgé d’un seul coup de couteau au niveau de la jugulaire, ce qui a entraîné une hémorragie mortelle, selon l’autopsie, a expliqué le procureur de la République, Nicolas Bessone.

Au pied même d’un campement sauvage de SDF, notamment d’une trentaine de migrants clandestins d’origine africaine.

L’arme du crime a été saisie sur les lieux de l’agression mortelle, entre l’église et un restaurant espagnol.

Un individu a été interpellé puis relâché.

L’auteur du crime n’a pas été identifié à ce jour.

Manuel Gomez

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
jeannot

Vous coulez ? On ne va quand même pas pleurer, hein, socialistes dugrantouest ? Comme si celui qui avait percé la coque du navire, venait à gueuler : au secours ! Mais crevez sales cons ! vous nous avez assez recouverts de vos crachats, lorsque nous vous prévenions des dangers de l’islam ! Répétez après moi, glou glou glou ! et je ne parle pas le turc !

sitting bull

partout ou la « diversité » s installe ..le chaos suit merci aux « ânes gauchistes »

Dunois

Pour les habitants des villes qui sont confrontées aux problèmes de sécurité à cause des migrants et qui ont voté pour macrouille, c’est très bien comme ça. Qu’ils se plaignent autant qu’ils veulent, on s’en fout complet. Qu’ils soient victimes, c’est très bien. Que les commerces arrêtent, c’est très bien. On les avait prévenu mais ils nous ont ri au nez en assurant tout le monde qu’il fallait accueillir toutes les CPF. Maintenant, qu’ils se démerdent.

ann

Oui Action egale consequences . Il faut Le Pen ,.

Lire Aussi