Renonçons définitivement à la mascarade du test PCR qui entretient le mythe

Le Sénat a osé, en juillet 2022, recommander encore ce faux test truqué non spécifique et dangereux dont on devrait avoir compris l’imposture et l’absence totale de fiabilité. Les tribunaux l’avaient démontré dès novembre 2020 et personne n’en tient compte dans nos pays, esclaves de la mondialisation.

Ignorance ou corruption ?

La mystification des tests PCR continue en France via le Sénat et ruine la Sécurité sociale et tout bon sens !

Extrême dangerosité des tests PCR – Nouveau Monde (nouveau-monde.ca)

Et pourtant tout le monde devrait savoir, depuis deux ans et demi, que le test PCR de C Drosten est une gigantesque arnaque mondiale ayant permis la mascarade, la peur, la terreur et donc la dissonance cognitive, les citoyens du monde perdant tout bon sens devant la pression médiatique continue toutes les heures, les messages subliminaux et l’extraordinaire trahison de trop de scientifiques et médecins, chroniqueurs et journalistes. D’autres ont sauvé l’honneur d’emblée mais ont été cachés, diffamés, censurés. Il est temps que cela cesse.

Nous sommes plus mal considérés comme humains que les porcs car les vétérinaires connaissent bien les aléas et limites du test PCR qui ne peut en aucun cas affirmer une infection.  « Nous expliquons comment fonctionne la PCR et à quoi il faut faire attention lors de l’interprétation des résultats. »

« La réaction en chaîne par polymérase (polymerase chain reaction ou PCR) est l’un des outils de diagnostic les plus couramment utilisés par les vétérinaires spécialisés en production porcine » [1].  La PCR est conçue pour la détection du matériel génétique des bactéries ou des virus. Le processus commence par l’extraction de l’ADN ou de l’ARN de l’échantillon, ensuite soumis à des cycles d’amplification thermique (3 étapes : dénaturation, alignement et extension, aboutissant à la duplication de l’ADN présent dans l’échantillon. L’objectif est de poursuivre le processus d’amplification jusqu’à ce qu’une quantité suffisante d’ADN soit détectée pour que l’échantillon soit positif ou jusqu’à 30-40 cycles, en fonction de la conception du test utilisé. [2]

Ce test est une technique intéressante, mais NON SPÉCIFIQUE et difficile car si on poursuit la multiplication des cycles on arrive à 100 % de tests positifs.

[1] Le test PCR comme outil de diagnostic (1/2) : Principes de base – Articles – 3trois3, Le site de la filière porc

[2] L’interprétation des résultats de la PCR est d’une simplicité trompeuse. Le vétérinaire doit connaître les limites de la méthode et pouvoir interpréter les résultats de manière critique. Par exemple, un résultat PCR positif démontre la présence d’un acide nucléique cible (par exemple, du virus SDRP) dans l’échantillon. Cependant, cela ne prouve pas que l’échantillon contient des virus infectieux.

Mais pour l’humain moyen, le sans-dent qui n’est RIEN, aucune précaution : l’élévation du test PCR devient juge suprême permettant de discriminer des populations saines (jusqu’à un bracelet électronique en Chine ) et de stresser au maximum les citoyens, les rendant aveugles à tout bon sens comme les queues devant les pharmacies en ont témoigné.

Pourtant en juillet 21, la FDA veut mettre fin aux tests  PCR bidon

Une véritable bombe : Aux États-Unis le CDC ne reconnaît plus le test PCR comme une méthode valide pour détecter les « cas confirmés de Covid-19 » – Nouveau Monde (nouveau-monde.ca)

 La mystification par le test PCR pour créer le mythe de la pandémie et entretenir la peur  dure encore à ce jour dans nos institutions.

 Au 26/11/2021 nous commentions déjà les RÉVÉLATIONS CAPITALES DE LA FDA

Invention du récit Covid

La mystification par l’usage inapproprié du test PCR, dénoncée depuis octobre 2020 par l’avocat Reiner Fuellmich, continue malgré sa condamnation en justice en octobre 2020 au Portugal.[1][2]

Kary Mullis, l’inventeur du test PCR.
Voir aussi : Dr Kary Mullis : Pourquoi j’ai commencé à remettre en question le VIH

Partout dans les pays riches, les gouvernants imposent son usage mortifère grâce à la corruption de nombreux scientifiques et médecins, médias auxquels on laisse la parole, les nombreux autres étant diffamés menacés et muselés.

Actuellement, un simple test positif vous fait qualifier de « cas »,[3][4][5] vous déclare dangereux pour les autres, vous interdit de travail, d’école ou de sport et vous expose à des interrogatoires dignes de l’Inquisition (la torture physique en moins) pour que vous dénonciez ceux que vous avez rencontrés, qui seront aussitôt déclarés cas contact et soumis à leur tour à la folie d’exclusion et de tests répétitifs.

Pour casser la chaîne de transmission, il faut isoler les vrais malades, ceux qui présentent des signes cliniques (fièvre, toux, fatigue, anosmie…) chez lesquels le test peut être utile pour confirmer le diagnostic d’infection virale (et guère plus) et laisser vivre normalement les asymptomatiques (qui ne sont que très exceptionnellement contaminateurs).

Chez une personne ne présentant aucun signe clinique, la positivité d’un test PCR n’indique absolument pas qu’elle est malade, ni qu’elle le deviendra, ni qu’elle est porteuse de virus, ni qu’elle peut le transmettre.

Ces constatations ont initialement été faites sur 3790 cas positifs.[6]

Leur confirmation définitive en a été réalisée lors du dépistage colossal (10 millions de personnes testées) autour de Wuhan [7] où aucun des 300 asymptomatiques positifs en PCR ne s’est révélé porteur de virus, ni contaminant, ni atteint par la maladie après un mois de surveillance.

Nous savons, ils savent, et nous savons qu’ils savent.[8]

Un document récent de la FDA admet enfin que le test PCR « Covid » a été développé sans échantillon viral spécifique isolé pour l’étalonnage des tests, admettant qu’il teste autre chose,[9] quelques séquences d’ARN insuffisamment spécifiques du virus.

Le tristement célèbre test PCR pour le coronavirus (Covid-19) n’a pas été développé avec des échantillons réels, mais plutôt avec ce qui semble être du matériel génétique provenant d’un virus du rhume.

Dans le document de la FDA, il est clairement indiqué que le matériel génétique ordinaire de la grippe saisonnière a été utilisé comme marqueur de test dans les kits de test PCR.

Pourtant les autorités savaient que de nombreuses personnes seraient testées « positives », leur permettant ainsi d’utiliser ces résultats pour créer le récit « Covid ».

Il n’existe aucun test légitime permettant d’identifier avec précision la présence du SRAS-CoV-2.

Une autre révélation dans le document récent est l’admission par la FDA que les résultats des tests sont « regroupés » et donc produisent des chiffres inexacts. La FDA fabrique littéralement des données pour soutenir un faux récit.

AINSI : « nous sommes maintenant à la croisée des chemins dans le monde entier. Le moment est à nous de décider si nous allons permettre à ce type de fascisme médical de persister et d’avoir un impact sur l’avenir de nos enfants. Ou si nous allons enfin dire non à la politique tyrannique du gouvernement. » [10]

Extraits choisis du document de la FDA de janvier 2020 et revu régulièrement (dernier en juillet 2021)

« Since no quantified virus isolates of the 2019-nCoV were available for CDC use at the time the test was developed and this study conducted, assays designed for detection of the 2019-nCoV RNA were tested with characterized stocks of in vitro transcribed full length RNA (N gene; GenBank accession : MN908947.2)

« Étant donné qu’aucun isolat de virus quantifié du 2019-nCoV n’était disponible pour une utilisation par les CDC au moment où le test a été développé et que cette étude a été menée, des tests conçus pour la détection de l’ARN 2019-nCoV ont été testés avec des stocks caractérisés d’ARN transcrit in vitro sur toute la longueur (gène N ; Accession GenBank : MN908947.2) de titre connu (copies d’ARN/μL) enrichi en un diluant constitué d’une suspension de cellules A549 humaines et d’un milieu de transport viral (VTM) pour imiter l’échantillon clinique.[11]

CDC 2019-Novel Coronavirus (2019-nCoV) Real-Time RT-PCR Diagnostic Panel[12]

« Les résultats concernent l’identification de l’ARN du SRAS-CoV-2.

L’ARN du SRAS-CoV-2 est généralement détectable dans les échantillons des voies respiratoires supérieures et inférieures pendant l’infection. Les résultats positifs sont révélateurs d’une infection active par le SRAS-CoV-2, mais n’excluent pas une infection bactérienne ou une co-infection par d’autres virus. L’agent détecté peut ne pas être la cause définitive de la maladie. Les laboratoires aux États-Unis et dans leurs territoires sont tenus de rapporter tous les résultats aux autorités de santé publique compétentes.

Les résultats négatifs n’excluent pas l’infection par le SRAS-CoV-2 et ne doivent pas être utilisés comme seule base pour le traitement ou d’autres décisions de prise en charge des patients. Les résultats négatifs doivent être combinés avec des observations cliniques, des antécédents du patient et des informations épidémiologiques. »

Autre extrait :

NE PAS JETER : Informations importantes spécifiques au produit *** LIMITATIONS Ce test n’a pas été approuvé par la FDA. Ce test a été autorisé par la FDA en vertu d’une EUA pour une utilisation par des laboratoires autorisés. Ce test n’a été autorisé que pour la détection de l’acide nucléique à partir du 2019-nCoV, et non pour d’autres virus ou agents pathogènes.

Ce test n’est autorisé que pour la durée de la déclaration selon laquelle il existe des circonstances justifiant l’autorisation de l’utilisation d’urgence de diagnostics in vitro pour la détection et/ou le diagnostic du SARS-CoV-2 en vertu de l’article 564(b)(1) de la Federal Food, Drug, and Cosmetic Act, 21 U.S.C. § 360bbb-3(b)(1), à moins que l’autorisation ne soit résiliée ou révoquée plus tôt.”

“Mea Culpa de l’OMS”

L’OMS en avril 2021 avait attiré l’attention de l’invalidité de trop des tests PCR surtout lorsque les laboratoires utilisent fallacieusement des amplifications du signal trop élevées. Aucun compte n’a été tenu de cette mise en garde, du moins dans la plupart des labos français.[13]

Vous trouverez ci-dessous la ‘rétractation’ soigneusement formulée par l’OMS. Le texte intégral avec le lien vers le document original est en annexe« [14]

Le document d’orientation de l’OMS sur les Tests diagnostiques pour le dépistage du SARS-CoV-2 souligne que les résultats faiblement positifs doivent être interprétés avec prudence.

La valeur de cycle seuil (Ct) nécessaire pour détecter le virus est inversement proportionnelle à la charge virale du patient. Lorsque les résultats du test ne correspondent pas au tableau clinique, il convient de prélever un nouvel échantillon et de répéter le test en utilisant une méthode d’amplification des acides nucléiques identique ou différente.

L’OMS rappelle aux utilisateurs de DIV[15] que la prévalence d’une maladie altère la valeur prédictive des résultats de test ; à mesure que la prévalence diminue, le risque de faux positifs augmente.

Cela signifie que la probabilité qu’une personne ayant obtenu un résultat positif (SARS-CoV-2 détecté) soit réellement infectée par le SARS-CoV-2 diminue à mesure que la prévalence diminue, quelle que soit la spécificité déclarée du test. (emphase ajoutée par l’auteur).”

Estimations erronées 

Ce n’est pas une question de “faibles positifs” ou de “risque de faux positifs”. L’enjeu relève au point de départ en janvier 2020 de la mise en application par l’OMS d’une méthodologie trompeuse et erronée qui conduit à des estimations qui n’ont aucune base scientifique. 

Ce que cette déclaration contradictoire de l’OMS confirme, c’est que l’estimation du Covid positif à partir d’un test PCR (avec un seuil d’amplification de 35 cycles ou plus) est tout simplement invalide. Dans ce cas, l’OMS recommande de répéter le test PCR :

il convient de prélever un nouvel échantillon et de répéter le test…”.

“Retester, On s’est trompé…”. Cette recommandation de RÉPÉTER LE TEST n’a aucun sens. C’est une impossibilité. Des millions de personnes dans le monde entier ont déjà été testées, à partir du début février 2020. Il s’agit néanmoins de conclure que la recommandation contradictoire de l’OMS de “retester” confirme sans équivoque QUE CES ESTIMATIONS PCR RELATIVES À LA Covid SONT TOUT SIMPLEMENT ERRONÉES.[16]

Au point de départ en janvier 2020, le test PCR fut (de manière routinière) appliqué à un seuil d’amplification Ct de 35 ou plus, conformément aux recommandations de l’OMS. Cela signifie que la méthodologie PCR appliquée dans 193 pays membres des Nations Unies a mené au cours des 12 à 14 derniers mois à la compilation de statistiques Covid surestimées et trompeuses.

Et ce sont ces statistiques (erronées) qui servent à mesurer l’évolution de ladite “pandémie”.

Au-dessus d’un cycle d’amplification de 35 ou plus, le test ne détectera pas spécifiquement les segments du virus. Par conséquent, ces chiffres n’ont aucun sens.

Il s’ensuit qu’il n’y a aucune base scientifique pour confirmer l’existence d’une pandémie.

Ce qui signifie également que le verrouillage (confinement) ainsi que les mesures économiques qui ont entraîné la panique sociale, l’accroissement extrême de la pauvreté et le chômage (dont l’objectif annoncé par les gouvernements était de freiner la propagation du virus) n’ont aucune justification ».

Par ailleurs d’autres scandales éclatent par rapport au test PCR[17]

La US Food and Drug Administration a émis « le type de rappel le plus sérieux » pour des kits de test à domicile populaires qui indiquent si une personne est infectée par le coronavirus. Au moins 2,2 millions de produits pourraient avoir donné de faux positifs.

Quelques 2 212 335 kits produits par la société de biotechnologie Ellume, basée en Australie, et distribués aux États-Unis, présentent potentiellement des résultats faussement positifs au test de dépistage du SARS-CoV-2, a indiqué l’agence de santé publique dans un communiqué récent en novembre 21.

La FDA a averti que l’utilisation de kits défectueux « peut entraîner de graves conséquences néfastes pour la santé ou la mort », qualifiant le cas de « rappel de classe I ».

En conclusion, la confirmation que les tests PCR ne sont pas fiables et ne devraient en aucun cas être utilisés par les gouvernements comme preuve de la « pandémie » vient de la FDA elle-même.

Il est grand temps que nos dirigeants reviennent aux moyens classiques d’évaluer les épidémies :
le comptage des malades et celui des morts de la maladie.

Et si à l’avenir on voulait protéger nos frontières, ce n’est pas à ce faux test qu’il faudrait recourir pour refuser l’entrée ou imposer une quarantaine mais à l’examen médical et aux tests de culture virale.

Nicole Delépine


  1. Vers le faire-part de décès des tests PCR (francesoir.fr) []
  2. La grande supercherie des tests PCR, 90 % des cas positifs ne sont pas malades ni contagieux (francesoir.fr) []
  3.  *Elena Surkova, Vladyslav Nikolayevskyy, Francis Drobniewsk
    False-positive Covid-19 results: hidden problems and costs www.thelancet.com/respiratory Vol 8 December 2020[]
  4. https://latribunedissidente.over-blog.com/2020/10/la-pertinence-des-tests-pcr-dr-pascal-sacre.html[]
  5.  Covid : La PCR nasale peut-elle mentir ? Dr Pascal Sacré, AIMSIB, 30 août 2020[]
  6.  Rita Jaafar Corrélation entre 3790 échantillons positifs de réaction en chaîne de polymérase quantitative et cultures de cellules positives, y compris 1941 isolats de coronavirus 2 du syndrome respiratoire aigu sévère Maladies infectieuses cliniques, 28/9/2020 ciaa1491,
    https://doi.org/10.1093/cid/ciaa1491[]
  7.  France info avec AFP : Après avoir mobilisé plus de 28 000 soignants sur plus de 2 800 sites, les autorités de Wuhan (Chine) ont réalisé la plus vaste opération de dépistage du Covid-19 chez onze millions d’habitants pour un prix de 127 millions de dollars lundi 9 août 2020…[]
  8.  L’archipel du goulag, Soljenitsyne[]
  9. https://www.fda.gov/media/134922/downloadwww.fda.gov[]
  10. https://rightsfreedoms.wordpress.com/2021/10/27/fda-document-admits-Covid-pcr-test-was-developed-without-isolated-samples-for-test-calibration-e[]
  11. https://www.fda.gov/media/134922/downloadwww.fda.gov[]
  12. Centers for Disease Control and Prevention Division of Viral Diseases 1600 Clifton Rd NE Atlanta GA 30329 CDC-006-00019, Revision: 07 CDC/DDID/NCIRD/ Division of Viral Diseases Effective: 07/21/2021[]
  13. L’OMS confirme que le test Covid-19 PCR est invalide, les estimations des « cas positifs » sont sans fondement. Le confinement n’a aucune base scientifique. | Mondialisation — Centre de Recherche sur la Mondialisation[]
  14. WHO Information Notice for Users 2020/05[]
  15.  Diagnostic in vitro[]
  16.  Le Pr Prof Michel Chossudovsky mentionne qu’il existe plusieurs autres défauts concernant le test PCR qui ne sont pas abordés dans cet article. (Voir le livre électronique de Michel Chossudovsky :
    The 2020 Worldwide Corona Crisis: Destroying Civil Society, Engineered Economic Depression, Global Coup d’État and the Great Reset(Chapitre II).[]
  17. FDA recalls millions of Covid test kit over false results – Asume Tech 11 Nov 21[]
image_pdfimage_print
33

48 Commentaires

  1. Étrangement je suis pour les tests PCR car ça évite la propagation ! Je suis positif covid, fatigue, sans fièvre, transpiration = Doliprane ! Je suis pour le dépistage massif en autotest sous surveillance pharmacie (3,35€)…Si on l’avait fait on n’aurait pas de reprise de covid lâché par des cons amateurs ! Après 10 jours et guérison je vais bénéficier d’un pass pendant 4 mois et c’est logique! Je serais plus fort qu’avant !😇

    • Et si ce n’était qu’une simple grippe et non covid ? Les centres de détection, pharmacies, bref partout où on se fait tester voient ça comme une aubaine, non ? = = rentrée d’argent !
      Et puis, même l’inventeur du test disait qu’il n’était pas fait pour ça !

      • Oui, c’est ce que je pense. Ni mes enfants, ni mes petits-enfants, ni moi-même ne sommes vaccinés. Ni mon arrière-petite-fille, ni une de mes deux sœurs. Tous mes enfants et petits-enfants ont contracté « le covid ». Grippe pendant 8 jours pour les uns, petite toux avec fébricule pour les autres, symptômes de rhume pendant 2-3 jours pour d’autres. Guérison rapide sans séquelles… Test positif pour ma sœur de 82 ans… aucun symptôme. Quant à moi, pas de tests (j’ai renoncé à mes consultations hospitalières), et pour ce qui est de la toux… je fume depuis plus de 50 ans… Et je n’ai pas de médecin traitant… Donc, à mes yeux, ça reste une « grippe », dangereuse sans doute pour les gens très âgés en mauvaise santé, et à traiter comme une grippe, avec les précautions pour éviter les surinfections pulmonaires. Pas plus, pas moins.

        • Rosalie, dans votre commentaire je ne lis que du bon sens. Je refuse cette injection et aussi les tests. Je pense que si dès le début nous avions laissé faire la nature ET les médecins nous serions à présent immunisés collectivement. Le harcèlement médiatique organisé que nous avons subi a fait de gros dégâts à tous les niveaux de notre société. Et ceci est extrêmement grave.

      • Sauf que, en juillet ça ne peut pas être une grippe ! Par élimination il ne reste que le COVID…

        • J’ai eu une grippe au mois d’août en Thaïlande …..
          Ne vous laissez pas enfermer dans des préjugés stupides !

    • Oh..
      J’ai eu la bête ainsi que mon conjoint.
      Moi, quasi asymptomatique : test positif
      Mon conjoint, beaucoup de symptômes clinqiues : négatif.

      Recherche anticorps 3 mois après : mon conjoint en a des quantités, moi, oui, mais environ la moitié de moins que lui…

      Et ceci se voit très souvent.

      Bof, l’intérêt est que s’il est positif, même sans que ce soit un vrai positif, est d’avoir un pass nasitaire 4 mois!

      Par contre attention au Doliprane!
      Risque hépatiques ++++!

    • il y a quelques mois , ma fille ayant chopé un variant, pas très malade, terminé en une semaine, j’ai fait un autotest achetés à la pharmacie, nous avons contactés la sécu ou on nous a dit que ces autotests n’étaient pas valables, je suis allé à la pharmacie ou on m’a dit que si mon test est négatif par de problème, mais que si je voulais faire un nouveau test à la pharmacie ça me coûtera 50 euros , évidemment j’ai laissé tomber, ma femme aussi . Je suis allé à l’hôpital en début juin pour me faire déboucher les deux artères coronaires, j’ai eu ce qu’ils appellent un petit infarctus, aux urgences ont m’a testé plusieurs fois , ( c’est obligatoire ) à l’hôpital arrivé dans la nuit en urgence , on m’a encore testé, et re-testé après l’intervention, puis je suis retourné chez moi, une semaine après j’y suis retourné pour déboucher la deuxième coronaire , reteste de nouveau, plusieurs fois , toujours négatif !

  2. Avant d’arrêter les tests pcr il faudrait stopper la connerie humaine ! Le monde est devenu plus con que con avec le covid, que ce soit dans les entreprises, dans les écoles, dans les administrations, dans les hôpitaux (forcément), si on te voit éternuer, tousser, te moucher, tout le monde devient fou autour de toi et t’oblige à faire un test pcr(la trouille d’être contaminé voir mourir pour certains) le monde est encore beaucoup trop con pour envisager de supprimer les tests pcr alors que c’est une nécessité, si il n’y en avait plus, ces tarés en réclameraient…

    • @ raslebol
      Avant 2020, je toussais quand j’avais envie de peter en public, maintenant je pete quand j’ai envie de tousser.

      • Ça c’est un humour que j’adore 👍 ! Imaginons un instant que ceux qui ont fabriqué le covid sur ordre se trompent et fabriquent une bestiole mortelle même avec un masque ??? L’humanité disparaît avec Soros, Gates, Attali, Fabius et les autres ??? Quel bonheur, est ce qu’ils ont pensé à cette éventualité ces gros cons ? Moi oui en tant que goy !😇

        • « est ce qu’ils ont pensé à cette éventualité »….avez vous pensé à l' »éventualité » que Soros soit maitre du vaccin ???

      • oui mais , à quoi ça sert de péter si ça sent pas , hein ? C’est comme mourir sans prévenir personne, c’est un manque de savoir-vivre, hein ?

    • @ kabout
      J’habite un bled paumé de Lorraine et je peux vous dire que c’est pareil ici. Samedi je suis allé a la banque sans masque bien sur et 2 clients et la réceptionniste masqués bien m’ont donné le regard qui tue.

      • George préserve ta santé on a besoin de franchouillard comme toi ! J’étais dans ton esprit mais hier le verdict est tombé (positif) ! Donc repos et doliprane ça va bien je me suis même mis à la bière pour m’entrainer ! George très cher prudence est mère de sûreté ! Salut patriote 🇫🇷

  3. Tiens il disait quoi guillemain dans l’autre article? Comme c’est un apôtre de st Raoult, qui expliquait qu’il fallait tester tester et encore tester (ce qu’il a fait et tres bien fait d’ailleurs), il en pense quoi de cet article fumeux.
    Je rappelle que ce même « docteur » a expliqué que le test pcr allait vous percer le 6eme shakra.
    Bref le test PCR marche tres bien: à moins de 25CT vous êtes très contagieux, de 25 CT à 35CT vous êtes faiblement contagieux, au delà vous êtes negatif. Simple. De la science.

    • Lorsqu’on est cartésien, on analyse puis on déduit… que rien n’est valable à 100%!!!

      M Raoult peut dire vrai dans de nombreux cas, mais pas dans tous les cas!
      Son traitement est génial, les tests peuvent l’être, mais aps ceux là forcément.

      Et il ne faut surtout pas oublier l’examen clinique.
      On ne soigne pas un test ou une analyse, mais un malade.

      • Heureusement que vous êtes là pour le rappeler, je croyais qu’on testait des canards. Oui l’examen clinique avec prise de sang, analyse d’urine, radio et j’en passe. Heureusement pour l’humanité, on ne s’est pas arrêté à « l’examen clinique » et que l’asepsie est devenue la norme. Cela inclut les masques.

  4. Et même pas capable d’ecrire la vraie citation de soljenitsyne. On peut l’adapter un chouia et elle vous va comme un gant.

    « nous savons que vous mentez, vous savez aussi que vous mentez, vous savez que nous savons que vous mentez, nous savons aussi que vous savez que nous savons, et pourtant vous continuez à mentir « 

    • Et la Bible nous dit , c’est Jésus , que Satan est le chef du mensonge. C’est fou comme les humains savent très bien imiter Satan sans qu’il intervienne , c’est son but finalement.

      • la Bible ce n’est pas Jésus. Et en terme de mensonges, vous avez une experte qui publie. Contactez là.

  5. Quand les Soros, Gates, Schwab, le patron de l’OMS, Zuckerberg et quelques autres auront éternue dans le son ou auront reçu leur cravate à nœud coulant, toute cette folie covidiste cessera aussitôt !

  6. Les gens se pressent pour subir ce test (d’un autre âge »; si les personnes asymptomatiques ne se présentaient pas, leur filouterie ferait « pchitt » ! les moutons sont bien naifs, et ça rapporte gros aux labos ! et ça entretient la peur ! tout bénéfice

  7. Mise au point indispensable, merci !!! Je rappelle, à chaque fois mais je m’en moque, que Raoult est un félon qui soutenait les tests et le vaccin pour les soignants !!!

    • Je suis d’accord avec vous, Raoult joue le double jeu.
      N’oublions pas que c’est lui qui a lancé la mode des « variants », alors qu’il sait très bien que ce virus n’existe pas…
      Depuis le temps, je ne comprends pas que beaucoup, notamment sur RL, le portent au pinacle !

      • « haaa c’est interessant ce que vous dites » à prononcer avec l’air narquois du pr Raoult…

  8. Ça fait plus de 2 ans qu’il n’y a plus de rhume, de bronchite, laryngite….etc ! Et n’importe quel id..ot va se faire tester dès qu’il a la goutte au nez….ah les c..s !

  9. PCR (Polymerase Chain Reaction) procédé inventé par Kary Mullis, Prix Nobel de chimie en 1993. Ce procédé était uniquement destiné à « détecter » la probabilité de séquences d’ADN , Dr Kary Mullis : « ce processus ne permet absolument PAS de détecter une situation d’infection virale » ! Et le Dr Mullis a succombé d’une maladie respiratoire en aout 2019 … Étrange, non ? Le Covid-19 est un Virus Imaginaire jamais isolé !
    Les laboratoires américains n’ont pas trouvés le Virus du Covid-19 dans 1.500 tests positifs analysés, mais seulement celui de la Grippe A ou B, (ou chose très importante, des résidus de virus inactifs d’anciennes grippes)…

    • Je me suis, moi aussi, posé des questions au sujet de la mort de Kary Mullis, quelques mois avant la plandémie…
      Et s’ils se sont basés sur le virus de la grippe pour les tests, c’est bien que ce « covid-19 » n’existe pas !

  10. Ce mec anti Poutine est l’exemple parfait du résultat
    maccarthyste des lavages de cerveau pratiqués
    par les tortionnaires us au bon vieux temps des frères
    DULLES. Ce pauvre type est bousillé à vie. Il n’a même plus assez de cervelle pour profiter du pognon de dingue reçu pour
    ses bons et loyaux services…..

  11. (suite)… Ce procédé PCR est très malléable du fait qu’on lui fait détecter ce qu’on veut (vérifiez, vous connaissez les séquences ADN du virus covid19 ??) ET que ce test procède par amplification (Ct) de séquences ADN MAIS si ce nombre est supérieur à 30, les faux positifs seront légion. De plus avec un Ct = 60 … On ne trouvera QUE des résultats PO-SI-TIFS ! Ce test a été imposé par le Dr Christian Drosten, proche conseiller d’Angela Merckel qui l’a arbitrairement généralisé en UE …et dans le monde. DONC : si « on » a besoin de « cas » (ce mot est une aberration) … on les fabrique ! – Merci à Dr Delépine pour cet article.

  12. Pour les escrocs politico médiatiques et leurs larbins, il est indispensable à leur survie d’entretenir le mythe du Rhume19, lâcher la pression reviendrait à reconnaitre leurs crimes et indemniser des millions de victimes leur est impensable.D’où le refus de la réintégration des soignants non empoisonnés,le maintient d’une loi scélérate au delà du 31 juillet 2022 et de tout un arsenal destiné à asservir par la peur tous ces povcons du bal masqué.

  13. En tout cas ça avait permis à 34 pharmaciens de s’en mettre plein les fouilles en déclarant des tests pcr qu’ils n’avaient en réalité pas faits et d’empocher pour 53 millions d’euros sauf qu’ils se sonts fait gauler par la secu qui a trouvé ça louche .

  14. Tout ceci était évident et bien établi bien avant mars 2020. Cela n’en rend que plus efffoyables la vitesse de propagation et l’ampleur de
    ces tromperies publiques. Plus que jamais, on doit retirer aux états tous pouvoirs en matière médicale, je dis bien TOUS.
    La médecine doit rester l’affaire d’un Corps médical libre, honnête n’ayant d’autres lois que le secret médical, le droit de prescrire,
    le serment d’Hippocrate et le nouveau Code Nuremberg amélioré.

  15. Macron à la solde des labos ne va pas tuer la poule aux oeufs d’or. Les injections rapportent des milliards, les testes aussi. Ils font tt pour entretenir et maintenir la peur afin de ramasser un max et satisfaire leurs actionnaires. Ensuite comme on ne connaît toujours pas les composants de cette injection SAUF que ça n’est pas un vaccin puisqu’elle ne protège en rien les gens qui la reçoivent jusqu’à 4 fois puisqu’ils peuvent toujours l’attraper et le transmettre, on peut se demander si ça n’est pas pour en éliminer encore un certain nombre ? Entre nous, il faut en tenir une couche pour courir se faire injecter une nouvelle dose en ne sachant toujours pas ce qu’ils vous injectent et en ayant la preuve que cette dernière ne trop pas le covid !!!

  16. Et si on faisait des tests de VIRILITE??? à commencer par l’occupant de l’Elysée… on trouverait, comme lui, un PIC DE PDS en France…

  17. Mais d’où viennent chaque jour, ces dizaines de milliers de contaminations imaginaires ? Qui sont donc ces millions de crétins qui acceptent de le faire enfiler les naseaux avec une tige en plastique à la limite de ce qui leur sert de cerveau ? Comment un peuple tout entier peut-il être tombé aussi bas dans le degré de réflexion ? Il est là notre désespoir de voir un jour la France reprendre son destin en main. La France est définitivement morte dans les tranchées de 14/18

  18. Et qu’en est-il des tests antigéniques SVP ? Ce sont quand-même eux les plus grands pourvoyeurs de cas, du fait de leur simplicité et de leur rapidité. Sont-ils plus fiables ?

    • Fait par un professionnel comme en pharmacie, l’antigenique est globalement aussi fiable que le PCR. La seule différence est que le PCR vous donnera un indice sur votre contagiosité. L’antigénique vous dire « positif », le PCR vous dira « positif à 23CT » par exemple. J’ai donné plus haut les fourchettes globalement admises.

  19. Sans parler des erreurs !
    Positif un dimanche, Négatif le lendemain !
    J’ai ainsi raté un RV à l’Hosto le lundi !

  20. Pour compléter l illustration de kabout :
    PAS DE TEST, PAS DE CAS .
    PAS DE CAS ,PAS DE COVID .
    PAS DE COVID, PAS DE PASS .
    PAS DE PASS ,PAS DE VACCINS .
    PAS DE VACCINS ,PAS D ASSASSINS .
    PAS D ASSASSINS, PLUS DE SOINS

  21. J’ai mis cet article en lien sur ma page facebook… pas longtemps, la censure a frappé, je suis interdit de publication 3 jours!!!

    • Pour renforcer davantage la dissimulation, Big Tech fait taire ou même supprime toute plate-forme qui parle de quelqu’un qui a été blessé ou tué par des vaccins. (C’est public sur YT et FB) Ainsi, le canal par lequel les décès dus aux vaccins seraient normalement partagés a été complètement fermé/interdit. Vous n’êtes autorisé à dire que de bonnes choses sur les vaccins contre le covid, pas des choses critiques.
      Il est donc tout à fait plausible que des millions d’Américains (et ailleurs) soient déjà morts des vaccins contre le Covid et qu’il n’y ait presque aucune mention publique à ce sujet. Les médias sont entièrement contrôlés par le politiques, Big Pharma, et les géants de la technologie répriment tout discours de ce type.
      https://numidia-liberum.blogspot.com/2021/09/holocauste-secret-des-millions-de.html

Les commentaires sont fermés.