Repas à l’Elysée : gauche caviar a 10.054 euros par jour

Publié le 30 mars 2014 - par - 10 794 vues
Share

caviarMiam, miam ! J’ai faim !

Bon, les resto du coeur c’est pas trop tentant, je paie une partie de mes impôts qui vont à l’association qui me rackette une deuxième fois à la sortie du supermarché et puis les conserves nitratées… bof.

Et comme je paie également pour offrir les repas de Monseigneur tellement Mou qu’il dégouline autant dans les urnes que dans les sondages, autant me faire inviter à l’Elysée. Giscard piquait bien dans l’assiette du bon peuple après avoir signé une loi sur le regroupement familial, j’ai donc décidé de piquer dans les cuisines du château.

Pour 4,4 millions d’Euros par an, c’est qu’on y mange bien. Manque un peu de vin dans la cave, revendu en partie au rabais pour se racheter une bonne conscience bien médiatisée, mais la vaisselle est propre. Reste que la facture est salée puisque ces 4,4 millions d’Euros font 12.054 Euros par jour.

Pour ses dîners, le président de la République dispose d’une équipe de 20 personnes aux cuisines, qui chaque jour préparent environ 300 couverts pour le chef de l’Etat, sa famille (1), ses conseillers et leurs invités. La cuisine est placée sous la responsabilité du service de l’intendance.

Si on retient un salaire mensuel médian, charges sociales comprises de 3.000 Euros par mois pour 20 personnes, on obtient 2.000 Euros par jour pour les employés. Donc 12054 moins 2000 = 10.054 Euros. Si on divise ce montant par 20 joyeux festifs invités par jour (2) (moyenne haute) on arrive à 502,7 Euros par convive pour un déjeuner et un dîner aux chandelles qui font vibrer les ors de la République et de son front obstiné.

Fichtre, la note est salée, autant que le caviar de la mer Caspienne. Voyons voir du coté du Fouquet’s: Prix moyen 81 Euros. Certes, c’est sans les boissons interdites ni les frais de stationnement mais c’est quand même moins cher. Allons voir chez Madame Chombier qui tient son restaurant depuis 25 ans maintenant: 14 Euros par personnes boisson entrée plat et dessert ? Le tout servi à table ? Et en plus c’est bon ? Ben oui, fait maison, produits tout frais du marché acheté le matin auprès des maraîchers et selon la saison.

Monsieur le président, pour votre santé électorale qui décline de plus en plus au vu des derniers examens, songez à limiter votre surpoids, vous risquez une hernie fiscale qui se traduira par l’ablation de la base sur laquelle vous êtes confortablement assis. Un bon conseil, faîtes un peu de marche à pied, c’est vivifiant d’aller à pied au bureau de vote plutôt que d’utiliser un Falcon bourré de kerozene qui fâche une partie de votre électorat, enfin du moins ce qu’il en reste.

Monsieur le président, chaque petite bouchée à la reine vous entraîne inexorablement vers le bloc opératoire pour analyse post-mortem. Au nom de ma conscience, et de votre santé, ne songez pas à un remaniement ministériel, songez a quitter ce restaurant maudit et coûteux qu’est l’Elysée. Faites donc une cure en Corrèze. Vous y retrouverez un ami qui malgré son alzheimer saura vous reconnaître.

Philippe Legrand

(1) Sa famille ? Laquelle ? Il a rompu avec sa concubine, puis avec la deuxième, puis la troisième, puis avec la nation puis avec sa famille politique. Alors 300 couverts pour un homme seul c’est tout de même beaucoup quand on nous bassine avec des « faut pas trop manger sucré, salé et mangez 5 pastèques par jour » … Ce n’est pas lui qui donne l’exemple, suffit de voir son profil athlétique.

(2) Compte tenu de ses absences à l’étranger

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.