Répétition générale à Nice, avant d’imposer un 3e confinement à tous les Français !

Florian Philippot revient sur la décision annoncée par le préfet Gonzales : le reconfinement à Nice, annoncée sur deux week-ends.

Bien évidemment, c’est une répétition générale des confineurs fous, pour préparer les Français à un troisième confinement, alors que tous les chiffres sont en baisse.

Nouvelles procédures liberticides, multiplication des contrôles de police, et obligation de porter le masque partout.

Pourtant, de nombreuses études montrent que le confinement à 18 heures a aggravé l’épidémie. Ils refusent de nous soigner, mais veulent nous confiner.

En Moselle, les élus locaux exigeaient, eux aussi, de nouveaux confinements. Cela ne s’est pas fait, et les chiffres sont en baisse. En mars 2020, Estrosi avait été soigné par Raoult, mais il s’est bien gardé d’élargir le traitement aux Niçois.

Les duettistes Estrosi et Gonzales ont multiplié les mesures restrictives, en mars, quand, ailleurs en France, nos compatriotes étaient déjà libres.

C’est toujours la même stratégie : ils testent dans une ville, un département ou une Région. Puis, quelques temps après, ils l’imposent à toute la France. Les élus locaux, qui imposent le confinement à leur population, ne le subissent pas, parce qu’il ont des dérogations, eux !

Florian Philippot annonce qu’il ira à Nice ce week-end, pour être aux côtés des manifestants.

Lucette Jeanpierre

image_pdfimage_print

12 Commentaires

  1. non non ! defraichi a publie une tribune dans LANCET pour denigrer le confinement et ses terribles consequences …. on attend avec gourmandise le joli mois de MAI avec ses beaux defiles . les mauvaises langues annoncent benalla en guest star de la brav !

  2. Je crois volontiers au troisième confinement …pourquoi ? Pour nous terroriser .nous museler ,nous rendre malades ,nous couper de nos enfants et amis et casser le pays ….car nos politiques sont des vicieux et ils sont “mauvais dans leurs pensées et actions…demain qu,inventeront ils ….nous pourrir notre été …après un an de prison ..et d,isolement …ce machiavélisme pourrait durer jusqu’aux élections …tout est déjà calculé !,,,,,,

  3. Le lendemain des élections présidentielles bidons , comme par miracle le covid aura disparu !

  4. ne pas oublier que c’est sur l’insistance du maire islamocollabo que ça arrive
    qu’en pense éric ciotti?

    • ERIC CIOTTI à une grande bouche avec des petits bras, on connait tous la puissance de feu des LR, leur leitmotiv c’est « tout sauf le RN », faut voir comment en 2017 ils se sont couchés devant Micron, à ce jour leur discours n’ a pas changé.

    • petite erreur cette détestable et suffisante élue Marine Brenier ne fait pas partie de LREM mais des LR
      (de toute façon l’erreur est moindre vue que tout ce petit monde corrompu marche main dans la main) aucun pour rattraper l’autre AFFLIGEANT !!!!!!!!!!

  5. LOI n° 2021-160 du 15 février 2021 prorogeant l’état d’urgence sanitaire.
    JORF n°0040 du 16 février 2021 Texte n° 1
    Article 1
    I.-A la fin de l’article 7 de la loi n° 2020-290 du 23 mars 2020 d’urgence pour faire face à l’épidémie de covid-19, la date : « 1er avril 2021 » est remplacée par la date : « 31 décembre 2021 ».

    Ce que j’avais prédit se réalise. Au mois de mars 2022, ils nous diront que, grâce à la vaccination, le seuil d’immunité de la population est atteint et nous inviteront à préparer nos bulletins de vote.

    • Non Joël…la fin du confinement c est mai 2022…il y aura un gros confinement total en avril et mai 2022 pour que les votes des français se fassent par voie électronique avec les machines à tricher qui ont fait élire Biden aux USA…pour preuve ?les dates des concerts en France des grosses stars internationales ( paul mc cartney, celine Dion…) debutent fin mai 2022..etrange non ?

  6. « alors que tous les chiffres sont en baisse »
    Il faut bien comprendre qu’il n’y a pas de pandémie. En parlant de baisse de chiffres, etc., on fait le jeu du gouvernement.

  7. Florian,nous sommes avec vous contre la coronafolie,qui est bien plus dangereuse que le virus lui-même,variants compris.Entendu ce midi chez Bercoff( Sud Radio) un professionnel qui réclame l’inscription de nos bistrots au patrimoine matériel de la France.Beucoup sont menacés de faillite,nombre d’entre eux risquent de fermér définitivement ,remplacés par des agences bancaires ou des agences immobilières.Que serait la vie des Francais sans les estaminets,les bistrots,les bars ou l’ on refait le monde à la bonne franquette?Cette initiative doit être soutenue et encouragée.

Les commentaires sont fermés.