Réponse à Akram Belkaïd, un journaliste qui nous fait le coup de l’islamophobie

Publié le 14 septembre 2016 - par - 3 commentaires - 1 510 vues
Share

akrambelkaidLettre ouverte à Monsieur Akram Belkaïd

Monsieur le journaliste,
Par hasard, en effectuant des recherches sur la laïcité – chose bizarre qui caractérise la France – j’ai pris connaissance de votre article déjà ancien, puisque du 16 septembre 2013, mais sur lequel il y a fort à redire.
Vous avez donc écrit sur le thème «  de la laïcité et de l’islam de France » en commençant par victimiser les musulmans de France pour qui « la charte de la laïcité à l’école » est un acte hostile contre eux et leur religion. Vous parlez « d’arrière-pensées  des autorités concernant un sujet hautement délicat pour ne pas dire explosif ». (explosif ! Serait-ce prémonitoire de votre part ?).

– Alors, pour vous, parler de laicité serait le fait d’arrière-pensées ?
– Vous relevez « l’islamophobie évidente et intolérable » ! Mais monsieur le journaliste le mot islamophobie n’était pas présent dans les dictionnaires français des années 1990 ! Posez-vous donc la question de savoir pourquoi le phénomène de rejet dont vous parlez s’est à ce point développé en France depuis 25 ans ! Qui, ou quoi, est en cause dans ce phénomène ? Qui, ou quoi, cause les différents problèmes ? Qui exige que ceci, que cela, sans tenir compte des lois du pays où il a décidé de s’expatrier ?

Vous vous attaquez ensuite à la charte de la laïcité à l’école en constatant que « l’islam n’y est jamais cité et que les musulmans n’y sont pas désignés du doigt » ! Est-ce un regret ? Vous faites une obsession car vous auriez pu dire tout simplement « qu’aucune religion n’y est jamais citée » ; mais vous n’avez que faire des autres car tout francophone que vous êtes, vous restez fondamentalement algérien, arabo-musulman, et seule n’a d’importance à vos yeux que l’islam et sa bonne implantation selon ses propres règles, ses propres lois.

Votre façon de présenter les choses est double, ou louvoyante, par exemple :
Vous reconnaissez que la charte stipule que la France « République indivisible, laïque, démocratique et sociale […] respecte toutes les croyances » et qu’en France « il n’y a pas de religion d’Etat » mais immédiatement vous mettez en exergue les droits déniés à la communauté musulmane, droits qui pourraient être accordés si une « interprétation » (vous écrivez : exégèse) de ce que vous précitez intervenait pour le bien de cette communauté ! Faudrait savoir de quel côté vous jouez ! Immédiatement après ce désir d’exégèse, vous passez la brosse à reluire sur  les bienfaits de « l’absence de religion d’Etat en France, un acquis dont les pays musulmans feraient bien de s’inspirer » . Bien d’accord avec vous sur ce point mais c’est vers ces pays qu’il faut tourner votre plume critique !

Cependant la laïcité que vous semblez louer est un obstacle à l’exercice plein et entier de ce qu’exige l’islam pour s’épanouir dans son arriération. Alors, se plaindre, mendier, se faire passer pour victime devient le crédo du musulman. Ainsi, vous osez écrire que ceux de France « ont la conviction que la laïcité – que vous ne cessez de louer – est un outil de coercition destiné à préserver un statu quo en matière de prédominance d’une religion sur l’autre ». Vous avez l’esprit tordu, vicieux et malveillant ; il me semble que la France est depuis des millénaires le pays des cathédrales.

Enfin, roi de l’amalgame pour faire passer vos exigences favorables à vos coréligionnaires, vous concluez pompeusement par « hélas, qu’ils soient chrétiens, juifs ou musulmans, de nombreux croyants se sentent aujourd’hui pointés du doigt par toute une machinerie médiatico-intellectuelle (dont vous êtes dans notre pays !) dont la conception de la laïcité semble pour le moins des plus restrictives » ! Mais où donc avez-vous vu ou lu que les chrétiens et les juifs se sentaient pointés du doigt par je ne sais quelle machinerie ? Vous ne faites pas preuve d’honnêteté intellectuelle d’une part et d’autre part vous ignorez beaucoup de l’Histoire récente de la France. Sachez, monsieur le journaliste, que l’Eglise contemporaine a pris son parti de la laïcité en découvrant à l’expérience, comme le prophétisait La Mennais en 1830, les avantages de son indépendance désormais complète à l’égard de l’Etat. Le pape Pie IX affirmait en 1958 que « la légitime et saine laïcité de l’Etat français est un des principes de la doctrine catholique ».

Votre laïus est un ensemble de contradictions, comme le pratiqua si bien votre aïeul créateur du Coran.
De plus, vous vous immiscez dans les affaires d’un pays qui n’est pas le vôtre en conseillant « l’Etat français de ne pas se faire le relais dans les affaires religieuses » ! Imaginons un court instant qu’un journaliste étranger se permette de conseiller l’Etat algérien dans le domaine religieux, ou autre domaine ! Connaissant l’orgueil algérien ce serait immédiatement des cris d’orfraie, des réclamations pour immixtion dans les affaires intérieures de votre pays ! Monsieur le journaliste, la Oumma ne vous donne pas tous les droits, et aucun en France.

Trois années séparent ma réponse de votre article, et durant cette période beaucoup d’eau s’est écoulée sous les ponts de France. En boiriez-vous maintenant, sachant qu’en deux ans elle fut rougie du sang de centaines de personnes massacrées au nom d’Allah le Très Grand ? Comme vous le dites « pour répondre aux enjeux de l’époque, avec notamment une importante communauté musulmane »….la France se doit de consolider sa Laïcité !

Bien laïquement.

Pierre Le Jeune

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Laurent Claude

Au pays de la langue de Molière est arrivé celle du serpent.

Joël

Tout cela est du vent prosélyte! ce journaliste est sans doute un Soralien à demi convaincu. Ces musulmans sont notre destruction programmée avec le concourt zélé du gouvernement LRPSVERT! Partout où les musulmans se trouvent réside le chaos et la mort! Ils sont incultes violents, violeurs, rapaces et toujours détruisent ce qui est susceptible de porter l’humanité vers le beau et la modernité! C’est une race satanique! Faut voir en Syrie l’imagination particulièrement fertile de ces envoyés du démon pour inventer des armes artisanales pour faucher des vies . Ce journaliste est avant tout un musulman!!! Et le sera toujours!!!

APOLLON

Akram Belkaid qui est monté en France pour s’y installer et y vivre , fuyant l’enfer islamique de son pays ( on les connait ces Zèbres qui montent à Paris pour chahuter les gaulois )… de quel droit conteste -t-il aux gaulois de refuser l’islamisation de leur pays et de refuser la presence des arabes et des musulmans chez eux .. il fait partie de ces soi-disant intellectuels musulmans dont l’outrance et l’obscénité de la mauvaise foi et du manque d’humilité n’ont aucune limite .. qu’il rentre chez lui pour appliquer la laïcité qu’il veut ou bien qu’il parte vivre… lire la suite