Réponse à Boris Karpov sur le risque d’un choc frontal Russie/Otan

Réponse à Boris Karpov sur le risque d’un choc frontal Russie/Otan

Dans son dernier article, Boris Karpov envisage une possible intervention directe de l’Otan en Ukraine. Un passage de la guerre par procuration menée actuellement sur le dos des Ukrainiens, à un engagement total de l’Alliance contre la Russie, avec les conséquences que l’on imagine.

On comprend parfaitement que les Russes s’interrogent sur cette lente escalade dans les livraisons d’armements de plus en plus sophistiqués accordés à Kiev, mais entre les rumeurs provenant de diverses sources annonçant le pire, et la prise de décision finale, il y a un abîme qu’il n’est pas si simple de franchir. Personnellement, je n’y crois pas.

D’ailleurs, Boris Karpov analyse lui-même tous les obstacles qui s’opposent à un affrontement direct entre l’Otan et la Russie, l’Alliance et les opinions occidentales n’étant pas du tout prêtes à une guerre de haute intensité.

Une confrontation avec la Russie qui n’a JAMAIS agressé l’Otan, rappelons-le, c’est l’assurance d’une guerre atomique, avec zéro vainqueur, mais des millions de morts et un Occident dévasté pour toujours.

Quel intérêt ? Avec 6 200 têtes nucléaires et ses missiles hypersoniques, Poutine a les moyens de mettre tout le monde d’accord et les rares survivants pourront pleurer sur le champ de ruines totalement irradié. Ce ne sera pas Hiroshima mais mille fois pire. Qui serait assez fou pour jouer avec le feu nucléaire ?

Je ne suis pas devin, mais pour moi, ces rumeurs sont de l’intox. Mais remontons aux origines du conflit.

Tout d’abord, dans cette guerre, ce n’est pas la Russie l’agresseur mais l’Otan

Après la chute du Mur en 1989, Gorbatchev a accepté la réunification allemande sous réserve qu’il n’y ait aucun élargissement de l’Otan vers l’Est. Mais les Américains n’ont rien trouvé de mieux que de porter l’Alliance de 16 membres en 1990 à 32 aujourd’hui. Ce qui fait dire à Poutine que la parole de l’Occident ne vaut rien.

Ensuite, en 2014, la CIA a renversé le régime prorusse en place à Kiev, pour y installer un valet de l’Amérique. Dès lors, ce fut l’enfer pour les populations russophones du Donbass. Les accords de Minsk, censés accorder l’autonomie à ces régions prorusses, n’ont jamais été appliqués. Paris et Berlin, cosignataires de ces accords, ont donc laissé délibérément Kiev mener une guerre contre le Donbass, qui a fait 15 000 morts en huit ans. Angela Merkel a reconnu que ces accords n’étaient qu’un leurre, destiné à gagner du temps pour renforcer l’armée ukrainienne.

Des preuves accablantes des crimes de guerre ukrainiens commis dans le Donbass ont été mises sous le tapis. Alors que les Ukrainiens maquillent des scènes de crime de guerre pour culpabiliser l’armée russe et diaboliser Poutine.

Pendant huit ans, Poutine a réclamé l’application des accords de Minsk et demandé des garanties de sécurité pour la Russie et le Donbass. Demandes éminemment légitimes, mais toutes traitées par le mépris par les Américains, dont l’arrogance n’est plus à démontrer.

Une attaque ukrainienne sur le Donbass étant prévue pour mars 2022, Poutine n’a eu d’autre choix que de lancer son offensive dès février, pour protéger les populations du Donbass. On le voit, l’Opération spéciale n’est que de la légitime défense. Ne renversons pas les responsabilités.

Ce rappel étant fait, où en est la situation ?

Tous les analystes les plus lucides et surtout honnêtes, savent que l’armée ukrainienne est exsangue, avec largement plus de 100 000 morts et sans doute 300 000 soldats hors de combat. L’offensive d’hiver que prépare le général Sourovikine va être d’une puissance telle, que les débris de l’armée de Zelensky vont être désintégrés.

A Bakhmut, c’est déjà le « hachoir à viande », « le chaudron de la mort », où les troupes de Wagner sont sur le point d’en finir avec cette bataille des plus sanglantes. Kiev n’a plus les moyens de remplacer les troupes décimées.

https://fr.sputniknews.africa/20221218/chaudron-de-la-mort-les-troupes-ukrainiennes-souffrent-a-bakhmout-selon-un-ex-senateur-americain-1057308145.html

Autant dire que Washington, après la débâcle monumentale de Kaboul, voudrait bien éviter un deuxième désastre otanien en moins de deux ans. D’où, sans doute, les interrogations sur la possibilité d’une intervention directe pour éviter une défaite humiliante. Ce qui expliquerait les rumeurs évoquées par Boris Karpov, mais dont je n’ai eu aucun écho.

Mais pourquoi envoyer les légions de Biden aujourd’hui, alors que les faucons du Pentagone ont eu peur de les envoyer au début des opérations ? 

Ce ne serait pas logique. Washington sait très bien que l’armée US est en position d’infériorité face à l’armée russe. Sans parler du nucléaire, Moscou a dix ou quinze ans d’avance sur les armes hypersoniques imparables et les drones sous-marins à propulsion nucléaire miniaturisée. Un seul missile hypersonique et il n’y a plus de porte-avions géant Gérald Ford, le fleuron de la marine américaine. La simple énergie cinétique, à plus de mach 5, couperait le monstre en deux sans besoin d’explosif.

Et ce n’est pas maintenant que les stocks d’armes et de munitions sont vides dans les arsenaux occidentaux, qu’il faut jouer les gros bras et sauter dans l’arène. Les armées occidentales sont paupérisées comme jamais. Ce sont des armées du temps de paix, incapables de faire la guerre. Il faudra des années pour reconstituer leurs stocks, déjà bien maigres avant l’offensive russe. On nous dit que les usines d’armement tournent à plein régime aux Etats-Unis, mais celles de Sibérie aussi…

Biden va-t-il sacrifier l’Europe pour sauver l’Ukraine ?

C’est la vraie question. Une guerre totale mènerait à la destruction de l’Europe. Deux missiles hypersoniques sur la BCE et sur le Parlement européen, calmeraient assez vite les ardeurs belliqueuses. On n’est plus dans une Opex contre des traîne-savates armés de Kalachnikov, mais contre l’armée russe qui a largement démontré ses capacités au cours de l’histoire. Face à Napoléon, les Cosaques ont fini à Paris et face à Hitler, cela s’est terminé à Berlin. 

Alors que les Américains ont perdu toutes leurs guerres depuis 1945… A méditer.

Sans les Russes, qui ont détruit l’armée allemande au prix de 26 millions de morts, dont 10 millions de soldats, aucun débarquement allié n’aurait pu avoir lieu. C’est pourquoi faire aujourd’hui la guerre à la Russie, en bon vassal de Washington, est une ignominie sans nom. Jamais de Gaulle n’aurait accepté de se déshonorer en engageant la France dans cette guerre qui ne concerne que les Américains, qui ont la haine des Russes et  n’ont jamais accepté la fin de la guerre froide.

L’Ukraine n’étant ni dans l’Otan, ni dans l’UE, cette guerre n’est pas la nôtre. L’Ukraine est un pays pauvre, mafieux et corrompu, coupable de crimes de guerre dans le Donbass. Les armes livrées par l’Otan sont détournées et revendues sur le Darknet. Les milliards donnés à Kiev sur le dos du contribuable occidental, sont également détournés vers des paradis fiscaux, sans le moindre contrôle des pays donateurs.

Un tel pays vaut-il une guerre nucléaire, dans le seul but d’éviter une nouvelle humiliation à l’Oncle Sam ? Non !

Ni les armées européennes, ni les peuples d’Europe ne sont prêts pour une guerre totale

En attisant les braises, l’Otan jongle avec des flacons de nitroglycérine mais les opinions publiques ne suivent pas. Un récent sondage effectué par le site « Place d’Armes » donne les chiffres suivants :

  • 92 % des Français jugent que l’Otan ne recherche pas la paix
  • 88 % estiment que les décisions prises peuvent nous entrainer vers une guerre directe avec la Russie
  • 97 % refusent l’entrée de troupes françaises en Ukraine
  • 98 % jugent qu’une telle option ne pourrait s’envisager sans consulter au préalable le Parlement ou le peuple par référendum
  • 92 % veulent un arrêt des sanctions.

On le voit, la politique menée par les leaders européens aux ordres de Biden, va à l’encontre de la volonté des peuples. Cette guerre par procuration décidée sans consulter les peuples est donc un crime contre la démocratie.  

Et quand les coupures de courant et les faillites vont se succéder en 2023, les peuples exigeront la fin des hostilités.

L’armée française passe pour être la première d’Europe. Mais il suffit de voir comment se sont passées ses dernières interventions majeures pour mesurer l’état véritable de nos forces. Au cours de la première guerre du Golfe, nos Jaguar ont rapidement manqué de munitions. En Afghanistan, le manque de matériels modernes et d’équipements individuels efficaces a été flagrant.

Au Sahel, avec seulement 5 000 soldats engagés, notre armée s’est vite retrouvée « à l’os », comme le dit le général de Villiers. Manque de munitions, manque de pièces de rechange, un avion en panne servant de magasin de pièces détachées pour en faire voler un autre. Insuffisance du renseignement. Et manque cruel d’effectifs sur la durée.

A force de retirer les « dividendes de la paix » suite à la chute de l’URSS, nous avons sacrifié nos armées, divisé les effectifs par plus de deux et limité les équipements au strict minimum, afin de sauver notre industrie de l’armement, ce qui n’est pas suffisant pour mener une véritable guerre. Pendant les vingt dernières années, alors que notre budget Défense diminuait régulièrement, Poutine a reconstruit l’armée russe pour en faire un outil de combat que j’estime invincible à l’heure actuelle.

En France, à part quelques illuminés méconnaissant les capacités de notre armée, la plupart des militaires savent qu’une intervention contre la Russie serait suicidaire. Une simple attaque cybernétique des Russes paralyserait le pays. D’ailleurs, un pays qui dépense 800 milliards de social mais n’accorde que 40 milliards à sa Défense, n’a ni les capacités opérationnelles, ni la force morale nécessaires pour mener une guerre de haute intensité. Où sont donc passés les Poilus de 14-18 ?

Et en ce qui concerne les opinions en Europe, on voit davantage de manifestations pour un arrêt des sanctions que pour un engagement dans le conflit. Les peuples européens se reposent sur des armées de métier et n’ont aucunement l’intention d’aller remplacer les Ukrainiens comme chair à canon. On les comprend, puisque Moscou n’est pas notre ennemi. C’est un problème américain que Washington entend « otaniser », sachant que l’Europe n’est qu’un ramassis de valets dociles.

Le seul qui a un intérêt majeur dans une guerre totale est Zelensky

En effet, son avenir s’annonce plutôt sombre. Après avoir saigné son peuple et son armée, en leur promettant la victoire, il aura intérêt à fuir rapidement en Angleterre quand Poutine aura détruit l’État ukrainien.

Voilà dix mois que Zelensky a joué les pleureuses auprès de tous les pays et instances internationales, pour apitoyer les opinions et réclamer un soutien total. Mais gouvernements et peuples se lassent. On sait que lui et son entourage sont corrompus. On sait aussi que malgré les milliards et les armes déversés en Ukraine, c’est toujours Poutine qui mène le bal et que le pire pour Zelensky est devant lui. Il devra raser les murs pour profiter de sa fortune. Même sous haute protection en Occident, il aura à mon avis une petite santé.

L’Ukraine sera vaincue et dépecée. Réalité que le saltimbanque devra expliquer au peuple et à laquelle les Américains devront se plier de gré ou de force. La Russie ne peut pas perdre. Elle a la force militaire et la volonté nécessaires pour gagner.

Et que ferait la Chine ?

Si les intentions de l’Otan de s’engager sur le terrain se confirmaient, Pékin ne resterait pas les bras croisés et pourrait en profiter pour reprendre Taïwan, sa 26e province. Et rien ne dit que les Chinois ne s’allieraient pas aux Russes pour devenir ensuite les nouveaux maîtres du monde.

Mais tout cela relève de la fiction.

Washington n’a d’autre choix que d’accepter la défaite pour éviter la guerre nucléaire. Certes, l’Otan avalera une couleuvre de plus, mais en cas de fuite en avant, il n’y aura plus d’Occident ni de Russie. Voilà pourquoi je ne crois pas à une guerre totale.

D’ailleurs Poutine vient de dire qu’en cas d’attaque de la Russie par des missiles américains, la riposte serait immédiate, avec une centaine de missiles lancés sur les Etats-Unis et l’Europe, signant ainsi le grand suicide collectif du monde blanc et chrétien.

J’ai déjà vu plus réjouissant comme programme !

C’est pourquoi je rejoins Boris Karpov en citant la fin de son article :

« Une autre hypothèse est que tout ceci relève d’une intoxication de l’OTAN visant à faire annuler la prochaine offensive générale des forces russes qui semble déjà « terroriser » les forces de l’OTAN.

Dans tous les cas, ceci est un très mauvais calcul puisqu’il est clair que la Russie ira jusqu’au bout de la mission assignée par Vladimir Poutine. Compter que nos forces reculeront face à quelques régiments de l’OTAN dont la Russie connaît les problèmes d’armement est un calcul ridicule… et qui s’avérera très vite extrêmement meurtrier. »

Oui, pour moi, tout ceci relève d’une intox de l’Otan. Zelensky est aux abois et Washington n’a plus aucun moyen de lui éviter la débâcle. Il y aura sans doute encore une escalade dans les livraisons d’armes à Kiev. Mais cela n’évitera pas la défaite et la partition de l’Ukraine.

Le général Sourovikine sera le grand vainqueur de cette confrontation, laquelle n’aurait jamais dû avoir lieu si Washington n’avait pas acculé l’Ours russe, en lui refusant les mêmes garanties de sécurité élémentaires que Kennedy avait exigées de Khrouchtchev en 1962, pour qu’il retire ses fusées de Cuba.

La diplomatie américaine, fondée sur la loi du plus fort, est le terreau de toutes les guerres depuis 1945… et de toutes les défaites de l’Otan.

Je ne crois pas à une troisième guerre mondiale, mais je crois plus que jamais à une victoire russe, que je juge légitime. En revanche, j’estime que le fait d’avoir sacrifié le peuple ukrainien pour les seuls intérêts américains, comme l’ont fait les Européens par soumission à Washington, est un crime impardonnable. Nous n’aurions jamais dû nous associer à cette tragédie. Des centaines de milliers de victimes militaires et civiles, ont été sacrifiées sur l’autel du roi dollar et de l’hégémonie américaine. 

L’annexion du Donbass par Moscou, selon la volonté des populations russophones, aurait dû se passer en douceur, comme celle de la Crimée en 2014.

Il est encore temps de négocier  pour mettre fin à l’hécatombe. Car de toutes façons,  la paix ne se fera pas aux conditions de Biden ou de Zelensky, mais à celles de Poutine. C’est écrit ainsi depuis le 24 février 2022.

Les Américains se sont trompés sur l’état de l’armée russe, moquée par les médias occidentaux dès mars 2022. Mais au bout de dix mois de guerre, l’armée russe, qui se bat contre 40 nations qui aident et arment l’Ukraine, contrôle toujours 100 000 km2 du territoire ukrainien, en n’ayant utilisé que 20 % de ses capacités. Nous n’avons encore rien vu a prévenu Poutine.

Le problème des Américains, qui se sont fourvoyés une fois de plus, en nous entrainant dans cette folie meurtrière, est donc davantage de trouver une sortie honorable du conflit, plutôt que de se lancer dans une guerre Otan/Russie qui sera catastrophique pour toute l’humanité. 

Jacques Guillemain

image_pdfimage_print
54

71 Commentaires

  1. Mais pourquoi les auteurs de Riposte Laïque acceptent sans la moindre distance les propos du Kremlin dirigé par un ancien du KGB qui a fait la même chose pour annexer une partie de la Géorgie et aujourd’hui annexe une partie de l’Ukraine? Une obligation de la part de votre fournisseur de serveur?

  2. Excellent, à part vos chiffres de sondage, 88% à 98% etc? Vous avez pris ça où? Dans mon entourage c’est 2 sur 3 environ qui sont « contre la Russie ». Bien sûr, de là à envoyer des troupes… Mais vos chiffres semblent bien fantaisistes… soviétiques je dirais même 🙂

  3. Poutine ne lâchera jamais la Crimée. L’approvisionnement en eau (80%) de cette dernière dépend du canal Nord Crimée dont le robinet est en Ukraine Sud. Il occupe cette région et ne la rendra jamais.
    Ce robinet faisait partie des accords de Minsk allègrement violés par Zélensky qui se croyait tout permis, protégé par Washington.

  4. Je n’ai jamais connu de commentaires aussi complets exposant les avantages et inconvénients des deux belligérants , et surtout le niveau aussi bas et vil de l’occident face à une future réalité impossible à surmonter .
    J’espère que l’occident fera montre d’un exceptionnel état d’esprit éclairé .
    Je crains que la Chine n’anticipe tout le monde , car elle aussi ne manquant pas d’intelligence se retrouverait seule , handicapée elle aussi , pour repeupler le monde sur le plan social , commercial , militaire .

  5. Il y a des maillons faibles dans l’Europe des 27: la Grèce, l’Italie, certains pays de l’EST, et aussi les Etats Baltes(qui vont particulièrement souffrir en regard du dollar). Il suffit d’attendre que les pommes pourries tombent…

  6. Quant à tous ceux qui s’imagine que Poutine en a à faire quelque chose de l’Europe de l’Ouest, il se fourre le doigt dans l’oeil jusqu’au coude. Non , il ne viendra pas à notre aide; c’est aux Européens de se débrouiller avec les USA et son relai l’UE avec l’Allemagne comme chef. Poutine n’a en tête que l’intérêt de la Russie et c’est normal. C’est nous qui nous sommes mis dans la « M  » à nous de nous en sortir ou de crever.Poutine n’a aucun attrait pour les traîtres et les pleutres Européens valets des USA. Cependant, il a d’autres cartes à jouer le moment venu sans avoir besoin d’envahir qui que ce soit …L’économie, avec la dégringolade du dollar va lui donner de très bonnes opportunités

  7. Oui, nous sommes en 21ème siècle et pas au 20ème et d’énormes progrès scientifiques ont été réalisés même dans le plus grand secret.
    Et puis faut-il rappeler le fameux « Docteur FOLAMOUR »? La réalité dépasse souvent la fiction et les gens sensés et rationnels ne sont pas toujours les gagnants.

    oups, lire sensé et non censé dans le premier texte

  8. Dire que ni d’un côté, ni de l’autre on ne veut la guerre nucléaire , laisserait supposer que seuls des gens rationnels et censés sont au pouvoir d’un côté comme de l’autre. C’est oublier trop vite qu’il existe des êtres, plus « chargés » encore que notre Guignolo président » et que déclencher une guerre qui tuerait 2/3 de l’humanité ne leur ferait ni chaud ni froid; Biden n’est qu’un pantin désarticulé derrière lequel des gens particulièrement pourris tentent de gouverner le monde entier. Ils ont tout ce qu’ils faut pour se mettre à l’abri même dans l’espace…

    • Tu devrais arrêter la camomille à la cocaïne sa devient urgent…les mondialistes veulent domineront monde pas le détruire et le rendre inhabitable….par contre
      Leurs projet et bel et bien de d’extermination tout les peuples heleno-chretien blanc d’occident….d’ailleurs ils ne sent cache plus …nous somme donc de facto en état de légitime defense…et donc la mafia-mondialiste-parasitaires satanique otanesque doit être exterminé jusqu’a la dernière crevures de traîtres!🫥🤭

  9. Bravo pour votre analyse Monsieur qGuillemain . Quel dommage que les profs actuels n’aient pas votre lucidité et votre culture .

  10. « Zelensky est aux abois »

    C’est aussi l’impression que l’on a quand on voit qu’il organise coup sur coup deux déplacements spectaculaires, à Bakhmout hier, et à Washington aujourd’hui.
    Tout se passe comme s’il tirait ses « dernières cartouches » diplomatiques et médiatiques, avant le feu d’artifice final.
    J’ai également tendance à penser que les Américains n’entreront pas directement en guerre avec la Russie, parce qu’ils ont davantage à y perdre qu’à y gagner. L’Ukraine, de toute façon, ils s’en fichent complètement. Comme vient de le rappeler J. Sapir, qui a vu de près les événements à la chute de l’URSS, leur position était que l’Ukraine reste unie à la Russie (à cause de leur arsenal nucléaire) et que ce sont eux qui ont exigé qu’elle rende ses armes atomiques à la Russie.
    Les USA accepteront le fait accompli de la défaite et de la désintégration de l’Ukraine.

    • Exactement il faut savoir que les soit-disant allié des usa ne sont pour eux dans la réalité et dans les faits que des paillassons corvéable et jetable à mercie…
      des kleenex rien d’autres…
      d’ailleurs ils (les putes otanesque macrocescu zèbeenski et tout les autres sous-merde) sont tous un jour où l’autre convoqué par la maison mère (maison soit-disante blanche)
      pour recevoir ordres et remise à niveau bien senti!

  11. Excellent article bien documenté!
    Les US et le NATO avaient provoqué l’effondrement de l’URSS et son dépeçage par leur collabo iEltsine. Portes ouvertes au grand village mondial, de l’atlantique-le NATO à l’Oural-la Russie soumise.
    Depuis, GUERRE PERMANENTE du NATO à la RUSSIE.
    Les Français devenus consommateurs-esclaves des US en ont marre de payer.
    Payer pour nos entreprises bradées à la finance mondiale, payer pour nos fleurons de l’alimentaire vendus aux US, payer pour ces centaines de milliers de fonctionnaires manipulés par les lobbies, payer pour les oligarques milliardaires d’ukraine, en laissant détruire notre Armée NATIONALE, notre police…
    Dupont-la-joie votait islamo-socialistes et ultra-libéraux-centristes corrompus.
    Le salarié trahi par aubry-hollande vote désormais RN et droite Dure.
    La dictature macron se charge de convaincre les 60% de défaitistes à reprendre le combat, et à voter POPULISTE!
    Pour LEUR avenir et le NÔTRE!

  12. Bonjour , La sangsue au Loup se joindra , quand ton examine Nostradamus , il ne se trompe pas pour l instant , la Sangue :l Otan , le Loup :l Ukraine , la 3 éme guerre mondiale a déja commencé depuis 2020 , l Otan et l Ukraine son copain , beaucoup d armes et des hommes pour cette guerre arrivent de l UE et des USA ,mais se conflit l Otan et l Ukraine serons vaincu , merci a nos dirigeants Européen qui s engagent avec bien sure les USA a leurs coté dans se conflit ou la France va y perdre grace aux Antéchrite qui sont aux pouvoirs

  13. Excellente analyse. A ce sujet, les gens normaux doivent constater les mensonges des merdia ne cessant de répéter JT après JT, l’imminence de l’effondrement de l’armée russe.

    • @Charles DALGER

      Mais ils continuent de le faire, de le dire, au moment même où j’écris cette phrase…

  14. Je pense également que c’est une intoxication. Une perversité totale. La grande offensive russe qui ne va tarder, partant de Biélorussie, sera certainement fatale à Zelensky et à l Ukraine .

  15. ah là là ! Je crains que l’on ai oublié l’Histoire dans cette folie . Le massacre de «  » »nos poilus » » à Verdun , n’a jamais remis en cause ces psychopathes qui donnent les ordres ! On a oublié les 2 bombes sur un pays qui certes était belligérant , mais exsangue , on a oublié les bombardements massifs sur l’Allemagne alors que tout était terminé, on a oublié le kosovo , la Lybie Et je pense qu' »ILS » » sont près à toutes les folies ! Ne pas oublier non plus nos 3 dernières années !

  16. Le gros connard de Millière doit être fou de rage multipliant les articles anti-Poutine dont certains frôlent la russophobes.La Russie l’a rendu complètement fou,lorsque un lecteur ose lui faire part de certaines incohérences de ses articles, soit il les bloque ,soit il cherche à l’humilier tactique qu ‘il utilisé contre ceux qui sont pas d’accord avec lui.J’adorais DREUZ c ‘était devenu ma dope quotidienne,site que je frècantait depuis plus de 5 ans .DREUZ est un très bon site mais dommage qu ils ont pris partie de la propagrande antitrusse journalistique au lieu de rester neutre .Cette Poutine n’est pas un enfant de cœur,on peut lui reprocher beaucoup de choses mais au moins lui il agit et ne reste pas les bras croisés face à la clique américano- Otan et le pantin zenlinsky petit valet des USA pour détruire la Russie au prix des conséquences désastreuses pour les civils ukrainiens.

    • « dont certains frôlent la russophob(i)es »

      J’ai regardé par curiosité un replay d’une émission américaine sur je ne sais plus quelle chaîne, il y a qq mois, et le sentiment anti-russe y était tel chez les commentateurs que l’un d’entre eux finissait son intervention par ces mots : « Russians are animals ».
      Cela m’a rappelé la façon de voir les Russes par les nazis allemands : des sous-hommes.
      N’oublions pas que des centaines, sinon des milliers d’anciens militaires, agents de renseignement et scientifiques nazis ou proches des nazis ont été « recyclés » par les USA à la fin de la WWII, alors que démarrait la Guerre Froide.
      Il y a à l’évidence une russophobie encore très vivace aux USA, d’autant plus que la Russie refuse de se plier à la domination US.
      Comme le dit Ch. Gave, les USA sont devenus, depuis 20-30 ans, une puissance déstabilisatrice dans le monde. Ainsi va l’hubris…

    • Je serais curieux de savoir ce que pense le très pro-Trump Guy Millière de l’avis de Georges Clément, président du comité Trump France, quant à la question ukrainienne – avis aux antipodes du sien, au passage.
      Ce dernier devrait aller faire un tour sous l’article qu’il a publié sur Newsmax, site américain conservateur s’il en est, en juillet dernier, titré « Why Putin must be defeated »et dont les commentateurs les mieux notés disent par exemple ceci :
      « Biden is a far greater threat to our national security than Putin. », ou « Omg. The length and the lies and pure propaganda in this article… Newsmax has no shame and they take us for stupid »
      Et on ne parlera pas du très grand commentateur conservateur américain Tucker Carlson, qui a plusieurs fois habillé Zelenskyy pour l’hiver…

      • Le minimum de la politesse exigerait que tu nous prose en français ou du moins que tu nous traduise c’est déclaration anglo/saxonne….toute le monde n’est bilingue !🤗🤭

        • Un minimum de débrouillardise, à l’heure d’internet, vous aurait conduit à utiliser un traducteur automatique comme https://www.deepl.com/translator
          😉
          Cela donne respectivement :
          « Biden est une bien plus grande menace pour notre sécurité nationale que Poutine. » puis :
          « Mon Dieu. La longueur et les mensonges et la pure propagande dans cet article… Newsmax n’a aucune honte et ils nous prennent pour des idiots…. »

    • « Certes ont peux lui reprocher beaucoup de choses »
      OK ! Lesquels svp ? 🤗🤭
      Non Paeceque les patriotes-natios heleno-chretien blanc occidentale eux ont beaucoup de choses à reprocher à toute la crasse politico-merdiatique elitiste-auto-proclamé..
      A commencé par la haute-corruption et donc par la haute-trahison !

  17. Très bonne mise au point, comme toujours, merci encore. Concernant la mise en accusation très justifiée de l’Empire étatsunien, veillez à ne jamais oublier la profond complicité des nations du monde anglo-saxon dans ce genre de crise. Le Canada a entraîné les légions ukronazies, La City marche avec Wall Street dans le support aux ukromafieux, les néos-conservateurs veulent étendre l’OTAN à l’Australie et la Nouvelle-Zélande. Les USA ont repris à leur compte la haine de l’Empire Britannique contre les Tsars, celle qui a entraîné la France de Napoléon III dans la dsésastreuse et inutile campagne de Crimée. La perfide Albion est toujours là. Il n’y a pas de « Couple Franco-Allemand », et il n’y a plus « d’Entente Cordiale ».

  18. Cessez de donner trop de crédit à Boris Karpov. Il avait annoncer la prise de Kiev en une semaine en traitant de fio… ceux qui lui disait que l’Est de l’axe Karkiv Odessa serait déjà un objectif . Ces propos sont excessifs.
    Les armes hypersoniques ultra couteuses n’y feront rien. La situation est lourdement hypothéquée. La crédibilité de la Russie est détruite pour de nombreuses années. La Russie ne veut plus maintenant que la ruine de l’Europe.
    Les US finiront par nous vassaliser . Les perspectives sont sombres , n’en déplaise au fougueux Boris.

    • Ben!…en faite vue la merdes verbal que tu dégueule vue que visiblement que t’es hiperdoses de bf.mtv ton mis définitivement en phrase terminal..c’est plutôt t’a crédibilité qui tombe à des niveaux abyssal…
      Si tenté que crédibilité tu en ais eu un jour..crétin!
      A au faite ont me sussure à l’oreille que Mr Boris Karpov t’emerde puissance 100.000..tout comme des millions de patriotes-natios et moi même votre serviteurs !🤗🤭

      • Exactement se nid de haute-corruption /haute-trahison
        Doit impérativement être oblitéré…Le père de toute les bombes devrait ne laisser aucune trace…vaporisation assuré !🤗🤭

  19. il y a probablement une autre possibilité et qui ne serait pas des moindres , l’otan cesse ses livraisons d’armes et laisse l’europe dans la mouise face aux russes ( façon irak) et bien là j’ose à peine y pensé !!

  20. Je pense que Karpov a visé un effet d’ annonce en parlant d’ entrée officielle de l’ OTAN dans le conflit alors que depuis 2014 c’ est chaque livraison de matos qui est une déclaration de guerre
    Quant à savoir qui est assez con pour utiliser le feu nucléaire, au-delà de l’ Etat de débilité de Biden agité par le mal blanchi Obama, faut se rappeler des bombes sur le Japon et del’ agent orange sur le Viet Nam

  21. « Deux missiles hypersoniques sur la BCE et sur le Parlement européen »
    J’avoue que l’idée me ravit au plus haut point.

    « cette guerre qui ne concerne que les Américains »
    Comme toutes « leurs guerres » depuis 1945, la plupart provoquée par eux-mêmes mais jamais sur leur sol ou à leurs frontières.

    • Seulement un missile sur la grosse commission européenne un jour de session plénière et ce serait le bonheur pour tous les patriotes. Non seulement français et européens, mais pour tous les patriotes du monde qui aiment leur pays respectif et leur mode de vie.

    • Opération Débilus. Resservi à chaque moment d’inquiétude. Fait pour. Toujours assez flou pour ne pas qu’on puisse dire « Vous voyez, ça n’est pas arrivé » – mais à la première catastrophe qui ne peut que se produire régulièrement, pour qu’un imbécile puisse l’exhiber en criant « Vous voyez, c’était écrit ! ». Avec toujours en arrière-plan hypocrite l’idée de (re)remplir les églises. Guerre (courte) suivie de famines Comme la plupart des guerres. Ah la prophétie…

  22. Très bon article comment toujours mr Guillemain ; cependant l’OTAN est ouvertement en guerre contre la Russie ; on joue sur les mots ; et les amerlocks iront jusqu’au bout des saloperies qu’ils sont capable de faire , sur le fil du rasoir ; et si l’hégémonie yankee est stoppée aux frontières de la Russie , ces ordures auront réussi au moins à détruire l’économie de leurs colonies européennes qui lui taillait trop de croupières.

  23. Si Trump doit faire rendre gorge à l’Etat Profond, souhaitons que cela se fasse très rapidement. La volonté de l’entourage Trump étant de négocier la paix avec Vladimir Poutine, châtier les faiseurs de guerre et de dissoudre la C.I.A. et tous ces organismes ennemis du monde libre. Il semble que pour cela il a des alliés à l’instar d’Elon Musk, mais pas que… Il nous reste à prier le Ciel pour que la paix soit sur le monde libéré.

  24. Tout ceci est vrai et juste mais, il ne faut pas oublier que les USA sont dirigés, tout comme la France, l’Angleterre, le Canada ainsi que la majorité des pays occidentaux et la majorité des instances internationales, par des marionnettes mondialistes et les mondialistes ont besoin d’un chaos généralisé afin d’instaurer leur vision de la mondialisation. Pour les mondialistes, que le monde blanc et chrétien disparaissent ne peut que les enchanter, car c’est ce qu’ils font avec la promotion de l’islam et des migrants, sans parler des lgbt etc. Mais c’est le niveau de destruction matériel qui doit les retenir.

  25. La voix de la raison! Bravo à Jacques Guillemain. Avant de restaurer des relations de confiance totales avec la Russie, il nous faudra faire le ménage chez nous et aux européens d’exiger la démission de tous ceux qui ont contribué de près ou de loin à intensifier le conflit Russo-Ukrainien puissance 10 sans oublier les Brazillhacs médiatiques dont la responsabilité est engagée. Nous le devons à tous ceux qui ont été sacrifiés pour rien depuis 2014. Parce que la fierté de chefs d’état mégalomanes vaut que dalle par rapport à la volonté de peuples qui aspirent à un mieux être et à la paix!

    • Exigé leurs démission ?….
      Autant donné la fessé à un psychopathe tueur en série
      Alors que la seul chose qui s’impose c’est la guillotine !

  26. L’armée française actuelle, dite de métier (un peu plus de 200 000 hommes…et femmes), sera incapable d’être « projetée » avec un semblant d’efficacité contre une armée russe autrement aguerrie (et qui n’est plus celle qui a été ridiculisée en Afghanistan avant que même les ricains le soient).
    Quant à appeler à la « mobilisation générale » pour que les Français aillent se faire trouer la paillasse pour l’Ukraine, on souhaite bien du plaisir au micron qui n’a même plus d’arsenaux pour équiper les pauvres gars qui accepteraient de se présenter (dont sûrement très peu de Momo, de Mouloud ou de Babacar, dits français…)

  27. Peut être que Moncon va refaire une armée de marocchinates(comme celle qui a fait la campagne d italie voir certains films, votre mimoum pro algerie française en faisait partie) puis il veut mettre les migrants dans les secteurs en tension, comme l armee ???

  28. Hier, l’article de B. Karpov (publié par une autre source d’information) m’a laissé perplexe. En revanche, la conclusion de ce texte ‘mi-chair, mi-poisson’, m’est apparue comme cohérente et de bon sens.
    Adhésion à votre opinion concernant un conflit généralisé entre l’otan et la Russie, … quoique la folie de certains, par ego démesuré et ambitions politiques hors réalité, ne soit pas à exclure totalement.

  29. Tout à fait d’accord avec cette réponse sensée ! j’attends avec impatience l’offensive russe qui va calmer tout le monde !!!

  30. C’est vrai qu’une intervention directe de l’Otan en Ukraine semble peu probable. Mais méfiance quand même, l’Otan n’a pas le luxe de se payer une défaite cinglante.
    Quant à ce qui concerne nos armées Européennes… ça va être compliqué de trouver du personnel pour aller faire la guerre en Ukraine. Entre le personnel périmé, les lgbtqq machin, les wokistes, les verts-rouges ou rouges-verts, et bien sûr les millions de colons allogènes… la Russie n’aura pas grand-chose en face d’elle, vu que les combattants réellement combatifs y sont déjà, en tant que supplétifs des Ukrainiens, avec des salaires entre 1000 et 2000 dollars… par jours… payé avec nos impôts.
    Non, la seule guerre que les peuples d’occident peuvent faire, c’est celle du football. Et encore, avec des joueurs majoritairement étrangers.
    Finalement, les Russes n’ont qu’à être patient, d’ici à la fin du siècle, ils n’auront plus rien à craindre de nous.

    • les lgbtqq machin et autres wokistes c est très drôle mais en attendant on est toujours en guerre pour le compte de l’Amérique.

    • « Entre le personnel périmé, les lgbtqq machin, les wokistes, les verts-rouges ou rouges-verts, et bien sûr les millions de colons allogènes »…se serais pourtant une exelente idée d’envoyer de force sur le front russe le plus meurtrier tout c’est tarrées dégénérées…🤗🤭 🤣😂😂🤣🤣😅😆😁

    • Après tout c’est leurs combat non ?…de vouloir obligé le peuple russe à adopter leurs délires de tarrées dégénérées lgbtqxz…qu’ils mette donc leurs peau à bout de leurs délires de psychopathes…sa nous débarrassera de c’est sous-merde définitivement !🤗🤭

  31. Hier quand j’ai lu l’article de Boris , j’ai été surprise et je n’y est pas cru un seul instant !

  32. les ricains ont compris qu’ils devaient se battre jusqu’au dernier ukrainien puis jusqu’au dernier européiste. leur objectif c’est le dollar qui va devenir un assignat

    • Pour une fois je vous approuve sur un point : une guerre nucléaire n’aurait aucun vainqueur. Seulement un monde dévasté et des morts innombrables, principalement dans l’hémisphère nord…Game over

  33. L’entité mercenaires otanesque doit être impérativement dissoute..seul moyen véritablement efficace pour désarmé la mafia mondialiste parasitaires satanique du n.o.m
    La survie de l’humanité en temps que t’el en dépend!
    Peut être faudras t’il un jour se résigner (une coalition
    Militaire de dizaine de nations libre ) à monter sur Washington comme ont la fait pendant la 2GM sur Berlin afin d’anéantir se nid serpent Tyrannique qui menace le monde et détruit les droits/libertés des nations d’occident !….les usa devras être désarmé et morcelé en plusieurs territoires indépendants avec pour chaque une garde nationale…et lui interdire toute système de fédération…

  34. Quand on pense à tout ce qu’avait créé la République de Novgorod à côté de la Moscovie… 😥

  35. Publicité tout à fait officielle : faites la guerre pour offrir un iPhone à votre fille.

  36. Juste un missile sur la gueule de macron tête de con et y aura plus de problèmes avec des livraisons d’armes à zob-en-ski le nazi !!!

  37. Vivement la grande offensive d’hiver sur Kiev et l’occupation de toute la rive gauche du Dniepr ! Alors, les occidentaux n’auront plus qu’à négocier, sauf à laisser toute l’Ukraine orientale à la Russie…

  38. Il n’y aura point de sortie honorable du conflit. Il y aura un vainqueur et un vaincu. Et à ce stade, toutes les hypothèses sont envisageables.

    • Oui. D’un côté des systèmes de combat perfectionnés et modernes, de l’autre mieux vaut mourir de la guerre que de la vodka. Un point de vue comme un autre…

      (Officiel également.)

    • Si l’inévitable victoire de la Sainte Russie
      Il y auras donc un vainqueur honorable
      Et un peuple vaincue sacrifié sur l’autel de la mafia mondialistes parasitaires satanique otanesque !
      Et une entité mercenaires otanesque plus qu’humilier !🤗🤭

  39. Ce n’est pas la Russie l’agresseur mais l’OTAN et comme l’a dit la vice ministre des Affaires Étrangères de Chine dans une vidéo d’env fin juillet-août 2022. C’est une CONTRE-ATTAQUE de la Russie envers l’OTAN. Réponse au coup d’Etat de Maïdan, avec l’énumération datée des pays de l’Ouest de l’Europe avalés depuis les années 1990 par l’OTAN.

4 Rétroliens / Pings

  1. Réponse à Boris Karpov sur le risque d’un choc frontal Russie/Otan – Résistance Républicaine
  2. Réponse à Boris Karpov sur le risque d’un choc frontal Russie/Otan – Résistance Républicaine – La Today
  3. Réponse à Boris Karpov sur le risque d’un choc frontal Russie/Otan – Résistance Républicaine – Euoil jobs
  4. Réponse à Boris Karpov sur le risque d’un choc frontal Russie/Otan – Résistance Républicaine – Comods

Les commentaires sont fermés.