Réponse à des amis du Gard qui ont honte du vote des électeurs de leur département

Je fais part aux lecteurs de Riposte laïque d’un échange de courrier entre un couple ami du Gard qui dit sa « honte » et la réponse que je leur fais. Je ne sais pas si notre amitié y résistera, mais je le souhaite, surtout s’ils virent leur cuti… à l’égard de Marine!

« Bonjour à vous deux,

Oui nous habitons dans le Gard et nous avons honte !!!

Honte de ce vote en faveur du FN tellement en dehors de nos valeurs.

Honte de ces messages de haine dans lesquels nous ne  nous reconnaissons pas et ne nous reconnaitrons jamais.

Honte car nos parents, grands-parents, ont été eux-mêmes étrangers à la France… nous sommes immigrés par procuration !

Honte car les idées du FN (DURAFOUR CRÉMATOIRE) sont encore dans nos mémoires et qu’avec une ascendance juive pour Jacques (ne pas confondre avec sionisme), comment ne pas frémir ??!!!

Honte de la confusion entre délinquance et appartenance ethnique.

Honte et chagrin, pourquoi un tel aveuglement ? Pourquoi confondre religion et Islam radical ?

Bien à vous… »

Chers amis,
Je suis bien triste que vous soyez honteux du score élevé de Marine dans votre département! Alors je viens vous faire part aussi de la honte que je ressens.

Moi aussi j’ai honte ! tous les jours !
– quand je fais mes courses dans le quartier de La Défense et que je croise (à pied) un nombre toujours croissant de femmes qui se cachent les cheveux, un nombre toujours croissant de femmes dans un uniforme noir les couvrant des pieds à la tête, voire les mains gantées et le visage couvert, seules ou accompagnées de « copines » dans le même appareil ou d’un homme barbu, dans son uniforme également. Il y a 10 ans j’avais eu le choc d’en voir une en allant à ma banque qui attendait son mari dans un coin, spectre incroyable ! Il y a trois ans l’épicière tunisienne de mon quartier s’est, elle aussi, couvert soudainement la tête et n’a pas su répondre à mon pourquoi. Deux filles de 16 ans parlant fort qui marchaient devant moi en burqa, toujours dans mon quartier (pas à Barbés), ont répondu à ma question sur leur tenue : » c’est quand même mieux que de montrer son cul ! » …Je ne me risque plus désormais à poser des questions aux intéressées, c’est bien sûr inutile voire dangereux.
J’ai honte, oui. Dans notre pays la France, le seul à être laïc, le seul à avoir fait la séparation des églises et de l’État, le pays de « liberté, égalité, fraternité », nous acceptons que s’y manifeste dans les rues, au vu de nos enfants, le statut le plus ignominieux qui soit pour les femmes, l’antithèse de ce que nos campagnes annuelles sur l’égalité hommes -femmes prétendent promouvoir, l’image de ce que cela signifie dans les pays musulmans comme l’Afghanistan, l’Iran, l’Arabie saoudite, etc.
L’espérance de l’exemplarité positive, permettant un accès progressif à une émancipation des femmes musulmanes en France a été stoppée. Aucun pouvoir politique ne les a aidées, au contraire. L’intelligentsia s’est contentée de les observer, masquant un intérêt fort modeste quant à leur situation par une excuse, leur soi-disant culture, leur religion qu’on ne pouvait que « respecter ». Dans les écoles c’est le « droit à la différence » qui a été le leitmotiv, on en est à promouvoir l’apprentissage de la langue arabe alors que la langue française n’est pas maîtrisée. Les chances d’émancipation et de progrès social des beurs et beurettes ont été mises à mal par le confinement qu’on a entretenu en favorisant le communautarisme. Nul encouragement auprès des familles à se sentir françaises par la promotion de nos valeurs bien au contraire. Notre histoire, nos valeurs sont dénigrées en permanence.
– les parents de Roger, immigrés italiens, n’ont pas prénommé leurs 3 enfants Renato, Ruggero, Giannina. Vous deux avez aussi des prénoms français classiques bien que enfants d’immigrés nous dites-vous. Mon père qui a émigré au Canada s’est fait naturaliser canadien ce dont il était fier et pour remercier le pays qui lui a ouvert les portes. Comment se fait-il qu’après tant d’années d' »intégration » (?) à la France les prénoms des enfants issus du Maghreb sont-ils toujours coraniques ???
– j’ai honte de voir se dresser des drapeaux algériens brandis par des Français lors de matchs de foot, de les voir plus fiers de l’origine de leurs grands-parents que de leur nationalité française,
– j’ai honte d’apprendre que nombre de musulmans n’ont pas condamné les actes monstrueux de Mohamed Merah, de constater que nulle manifestation de rejet de ces assassinats n’a été réalisée par ses coreligionnaires, qu’un silence étrange de la communauté musulmane prévaut à l’heure actuelle alors que des manifs bruyantes ont lieu lorsque la police effectue des interpellations de délinquants notoires.
– j’ai honte de devoir m’interroger quand j’achète de la viande sur le mode d’abattage. Nos animaux ne sont plus tous protégés par l’étourdissement. On accepte que de plus en plus d’exceptions aux règlements de progrès qu’a su mettre en place le pays moderne qui est le nôtre.
– j’ai honte de l’antisémitisme qui s’exprime dans les manifs propalestiniennes, cet antisémitisme si présent dans le Coran, cet antisémitisme enseigné aux enfants dans tant de pays musulmans d’Afrique…
– j’ai honte de l’homophobie de tant de musulmans,
– j’ai honte des croyances inculquées à tant de jeunes hommes qui s’engagent dans le djihad et qui ne les mettent pas en doute comme la mise à leur disposition après leur mort en tant que martyrs de 72 vierges !!! à notre époque, au XXIe  siècle, la TV étant accessible au plus grand nombre…
– j’ai honte des mots du rap; de ce comportement culpabilisateur si facile (et peu critiqué), de cette victimisation permanente …
– j’ai honte du comportement des médias, de notre gauche bobo qui, sûre d’elle-même, d’une bonne conscience inouïe, se permet des accusations ignobles de racisme quand  » l’honnête homme  » questionne tout simplement les faits de la délinquance, du trafic de drogue, des ressources financières de certains dans « les quartiers ».
– j’ai honte de ce recul faramineux du progrès humain ….qui, grâce à la critique des religions, s’affranchissait peu à peu de l’ignorance, de la bêtise.
– j’ai honte enfin pour nos ancêtres qui se sont battus pour notre liberté de  notre asservissement, de notre manque de courage devant une offensive politico-religieuse d’un autre temps qui, sous couvert du respect que nous sommes censés devoir aux fois religieuses, progresse dans les têtes, développe les pressions, les influences, gagne en nombre dans notre pays par l’effet de la natalité, de l’immigration et de l’absence de résistance de la majorité silencieuse qui n’ose rien dire ni faire ou qui ne voit rien (!).

Les candidats 2012 sont extrêmement conformistes, peu sincères, peu porteurs d’idées neuves, exceptés Marine Le Pen et Nicolas Dupont-Aignan . La campagne de NDA, très intéressante et sincère, exclut cependant le problème de l’islam par souhait de ne pas diviser les Français. Cela semble honorable mais ne pas parler ne résout rien. Sarkozy n’a pas de conviction réelle, on ne peut lui faire confiance. Hollande se dérobe aux questions qui dérangent, c’est un idéologue dangereux. Bayrou inconstant, peu fiable. Les candidats d’extrême gauche incroyables de suffisance, de déni de l’histoire, n’ont d’ailleurs pas convaincu grand monde. Les écolos ont presque fait long feu !

L’offensive islamique se révèle dans le monde : voir ce qui se passe dans  les pays des « printemps arabes »,   le résultat hivernal des « révolutions ». Merci BHL !

La grande chance pour la France c’est Marine ! Voilà une femme extrêmement courageuse, qui aime la France et les Français avec passion. C’est la seule qui a parlé avec honnêteté des problèmes de l’immigration excessive, de l’islamisation (prières dans les rues, augmentation des exigences religieuses, développement du hallal à notre insu), de son projet pour notre pays. Je ne suis pas convaincue quant à ses choix en matière économique, mais le suis-je tellement plus avec les autres ? Et c’est peu de choses quand on sait qu’elle saura s’entourer et que c’est une démocrate (référendums prévus).

Vous êtes encore nombreux à ne pas encore dissocier la fille du père, à lui imputer, sans prendre réellement connaissance de ce qu’elle dit, les mêmes idées. Quel cauchemar ce serait si chacun d’entre nous était privé de sa liberté de penser dès sa naissance, si nous étions génétiquement programmés, déterminés une fois pour toutes. Si vous écoutez ce que dit Marine Le Pen quant à sa candidature vous remarquerez qu’elle fait très peu référence au Front National, qu’elle sait prendre ses distances vis à vis de son père. Aucun de ses propos n’est raciste, nul antisémitisme chez elle.

C’est pourquoi de plus en plus de Français surmontent leur antipathie pour son père et lui font confiance, à elle et elle seule. Elle souhaite réunir gauche et droite dans un rassemblement de personnes courageuses, qui osent braver la pensée unique, dictatoriale qui s’est installée confortablement dans notre pays.

J’ai sans doute été trop longue mais mon souci est de vous convaincre en tant qu’amis et proches dans nos choix de vie,  art, littérature, humour, sincérité, etc.

Grosses bises
Martine

PS: Conseils de lecture : les livres témoignages de l’Iranienne Chahdortt Djavann, ceux de la Somalienne Ayaan Hirsi Ali.
Sur Internet, Pierre Cassen et Christine Tasin sur les sites Riposte laïque et Résistance Républicaine.

image_pdf
0
0