Réponse à Jean-François pour son hostilité à la position de RL sur Gaza

Publié le 3 août 2014 - par - 1 178 vues
Share

candelierLe soutien à Israël est un soutien à la démocratie et à la laïcité car comme le souligne Paul Le Poulpe Israël est la seule démocratie dans cette partie du monde. Les Palestiniens sont représentés au parlement israélien comme toutes les autres communautés politiques du pays. A l’encontre, aucun pays musulman n’a de représentations juives ou chrétiennes dans les organes de décision politique.

 Situation personnelle pour répondre à Jean François (juif ou non juif)

Tout d’abord, je dois avertir le lecteur que je suis juive de naissance et que je suis convertie depuis 25 ans à la religion catholique. Mon avis est clair sur la situation en Israël. Je considère que ce conflit à bien des égards fait partie d’une stratégie politique de l’Islam radical dans son objectif à conquérir le monde pour le transformer en planète musulmane obéissant aux lois de la charia. Selon certains discours politiques émanant des dirigeants musulmans remplis d’amour et de paix, la civilisation judéo-chrétienne doit disparaître pour laisser la place à la meilleure religion qui soit, c’est-à-dire l’Islam. J’ai donc choisi mon camp et ce après avoir observé l’évolution de l’islamisation de la France et de l’Europe depuis 20 ans.

Réponse à Jean François

Riposte Laïque a le courage d’aller à l’encontre de cette idéologie de conquête islamique en soutenant toutes les initiatives qui vont dans ce sens. Je n’ai jamais ressenti de favoritisme pour Israël ou la communauté juive. Je lis plutôt des articles où les analyses sont objectives au possible. Mais l’époque veut que le politiquement correct soit contre les Juifs et Israël. RL n’est pas un site d’informations pour encourager le politiquement correct mais pour le combattre. Je crois donc que Jean François n’a pas lu le bon site depuis trois ans et qu’il doit effectivement mieux se diriger vers des sites de désinformation nationaux. Ce qui apparemment est déjà fait.

Il faut aussi ajouter, que ce tout petit État critiqué par le monde entier est un réel rempart depuis sa création à la conquête du monde par les musulmans. Ce qui les dérange beaucoup d’ailleurs. Les socialistes ont trouvé chez les musulmans une force électorale importante qui leur a permis de rester au pouvoir en Europe. La gauche est donc par nature totalement contre Israël et elle est prête à relever ses moindres erreurs pour en faire des faux combats humanitaires au détriment de la communauté juive. Pour la gauche, le juif traité comme bouc émissaire est un cliché que personne ne peut contester.

Malheureusement, l’existence d’Israël qui résiste devant l’intégrisme musulman est gênante pour ces partis politiques qui désirent récupérer les votes des musulmans. Aujourd’hui, ce système est en train de prendre l’eau car Israël a montré que le combat pour la vie était sa priorité à l’encontre du djihadisme qui prône la mort de ses adeptes. On observe donc un certain scepticisme à l’égard des musulmans surtout depuis les dernières manifestations qui étaient un soutien sans failles aux terroristes du Hamas dans les rues de Paris. Les manifestants utilisaient les mêmes slogans haineux à l’encontre des Juifs en brûlant des drapeaux israéliens. Je pense que Jean François a dû être particulièrement heureux de voir ce déferlement de haine à l’encontre des Juifs.

On constate que cette utilisation des voix musulmanes par l’adhésion à l’antisémitisme à travers la critique d’Israël n’est plus du tout contrôlée par la gauche. On l’a vu lors des manifestations avec la participation de Mélenchon et Besancenot que l’on distinguait à peine au milieu des casseurs pro-hamas. Les représentations radicales de l’Islam sont bien présentes en France et particulièrement actives. C’est à l’encontre de ce genre de développement de la banalisation du terrorisme comme une cause juste et française que RL ouvre le débat. Les rédacteurs veulent montrer que cette volonté de banaliser la terreur est une porte ouverte à la destruction de notre démocratie qui est considérée comme un parti politique de dégénérés par l’islam.

Il faut comprendre que la société judéo-chrétienne est un ennemi à abattre pour l’Islam. Il est donc très stratégique pour eux de diviser les Juifs et les chrétiens croyants ou non pour mieux les faire disparaître. Certains pays l’ont déjà compris comme l’Angleterre, le Danemark ou les Pays-Bas. Les mouvements patriotes soutiennent Israël car ils savent l’intérêt de s’unir pour combattre l’Islam. Maintenant si certains veulent encore et toujours croire en la désinformation organisée pour entretenir la terreur en désignant de faux coupables, libres à eux et bonne chance Jean François.

Le site de RL montre pour ma part, comment le combat contre l’islamisation du monde est possible à travers le combat des israéliens. Ils soutiennent de la même manière les associations identitaires en France qui manifestent contre la construction d’une mosquée payée par les impôts des français, comme à Poitiers, par exemple.  Ils ouvrent une porte longtemps laissée fermée de peur que les musulmans, manne électorale, s’indignent en brandissant des pancartes contre le racisme des Français. Un racisme imagé, stéréotypé pour construire un discours électoral uniquement. Mais par contre quand les musulmans manifestent en scandant des insultes contre les Français, les Juifs et les chrétiens,  personne ne doit s’indigner au risque de devenir un provocateur. RL permet aux Français de s’exprimer en sortant de ce piège dans lequel les politiques de gauche comme de droite les ont placés sans leur demander leur avis. Je lui souhaite longue vie.

J’ajouterai aussi que la notion de « peuple élu » n’existe pas dans l’ancien testament. C’est une notion reprise par les antisémites qui l’utilisent banalisée par les nazis. A savoir, qu’il est affirmé que les juifs se considèrent comme un peuple au-dessus des autres parce qu’ils sont désignés par Dieu. Cette notion du « peuple élu » est en fait une référence à la terre d’Israël qui est le pays des Juifs attribué par Dieu. Ce n’est en aucun cas une façon d’éduquer les enfants à se croire supérieurs aux autres cultures ou religions comme le diffusent largement l’antisémitisme nazi et ses héritiers.

Corinne Valtremont

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.