Réponse à Jean Robin, au sujet d’une tribune « refusée » par Riposte Laïque

A notre grande surprise, nous avons appris que notre journal aurait refusé une tribune à Jean Robin, responsable du site « Enquête et Débats », comme nous le lisons dans un texte mis en ligne dans la journée de dimanche.

http://www.enquete-debat.fr/archives/tribune-refusee-par-riposte-laique-47745

Notre journal comporte une sortie tous les lundis, avec environ 20 à 25 articles, et quatre à cinq papiers supplémentaires par jour, du mardi au dimanche, pour répondre à l’actualité. Nous avons donc reçu cette contribution lundi soir, tardivement, après la sortie du numéro 268, et avons répondu à Jean que les articles paraissant en semaine ne pouvaient qu’être réactifs à l’actualité. Dans ce contexte, les contributions relançant les débats, voire les articles polémistes, ne pouvaient trouver leur place que dans le numéro du lundi suivant. Nous avions ajouté que nous ne lui faisions aucune promesse, et prendrions, en fonction du nombre d’articles reçus, la décision dimanche soir, ou lundi matin. Nous lui avions même suggéré, s’il jugeait la publication urgente, de la faire paraître sur son site. D’où notre surprise, non devant la mise en ligne de l’article, mais dans le titre : tribune refusée par Riposte Laïque, qui laisseraient entendre que nous aurions censuré délibérément notre ami Jean.

Toutes les semaines, nous devons faire des choix rédactionnels difficiles. Nous ne voulons pas trop alourdir nos numéros, et devons donc ne pas publier des articles, souvent de qualité, pour en prioriser d’autres. Ce sont les règles, auxquelles se soumettent les membres de la rédaction, ou des contributeurs qui nous envoient leur texte. La seule exception que nous faisons est, et cela est logique, quand nous sollicitons un article, il y a chez nous un code d’honneur à le publier.

Il y a donc, toutes les semaines, une bonne dizaine d’articles qui sont « refusés » par RL. Il se trouve que cette fois, en jouant les victimes, notre ami Jean nous a évité de faire ce choix puisque, nos lecteurs le savent, nous ne publions que des exclusivités, et que cette contribution, parue sur Enquête et Débats, n’en est donc plus une.

Nous encourageons donc Jean Robin à continuer son utile travail de réinformation, et accepterons volontiers les prochaines contributions à débats qu’il voudra bien nous faire parvenir… même si nous ne les partageons pas toutes, sans pour autant lui promettre publication systématique.

Cyrano

 

 

 

 

image_pdf
0
0