Réponse à l’amiral Chevallereau qui voit des suppôts de Poutine chez nos militaires

Réponse à l’amiral Chevallereau qui voit des suppôts de Poutine parmi nos militaires retraités

Ayant moi-même été traité d’agent de Moscou pour mes positions pro-russes, dans cette guerre qui n’est pas la nôtre, la tribune de cet amiral dans le JDD m’a particulièrement intéressé. J’ajoute que j’assume mes positions à 100 %, refusant d’avaler le narratif otanien qui n’est qu’un chapelet de mensonges éhontés au service des seuls États-Unis.

Certes, je n’ai pas la prétention, en écrivant quelques articles sur Riposte Laïque, d’avoir la même écoute que les figures étoilées reconnues qui partagent mes positions pro-russes, mais je ne m’interdis pas pour autant de relever le manque d’objectivité de cet amiral, qui fait partie de ces atlantistes « intégristes », biberonnés au discours otanien durant des années.

https://www.lejdd.fr/International/tribune-guerre-en-ukraine-attention-danciens-militaires-francais-contribuent-aux-interets-du-kremlin-4161692

Pour le vice-amiral Patrick Chevallereau, la « nébuleuse militaire » mêlant russophilie et anti-atlantisme serait une menace pour la sécurité nationale. Rien de moins.

À croire que ces militaires retraités trahissent la nation, alors que nous ne sommes pas en guerre contre la Russie, bien que nos gouvernants, en parfaits supplétifs des États-Unis, aient fait de la France un pays cobelligérant sans l’aval du Parlement, en livrant des armes à l’Ukraine et en déclarant une guerre économique sans merci à la Russie.

Position hypocrite d’ailleurs, car les Américains achètent du pétrole russe aux Indiens et nous le revendent au prix fort. Mais c’est un autre sujet.

Commençant sa tribune en dénonçant « l’agression militaire russe et la réalité quotidienne de sa barbarie », il est clair que la recherche de la vérité et l’analyse des causes profondes de cette guerre ne sont pas la priorité de l’auteur.

Cet amiral résume en une seule phrase les onze mois de la propagande otanienne qui ont anesthésié les Européens et vont les mener à la ruine économique, sans pour autant changer le moins du monde l’issue de cette guerre. Poutine est l’agresseur et un criminel de guerre, tel est le postulat otanien.

Mais Poutine sera aussi le vainqueur de cette guerre car la supériorité technologique de son armée interdit aux Américains de s’impliquer davantage. La défaite de l’Ukraine ramènera la paix en Europe, que les Otaniens le veuillent ou non.

Comme le disait le général de Gaulle, « il est impossible de vaincre la Russie », ce qui ne fait pas de cette illustre personnage un suppôt de Moscou. Personnellement, je défends une « Europe de l’Atlantique à l’Oural » contre cette abominable guerre entre peuples de même culture, imposée par les États-Unis qui ont la haine des Russes gravée dans leur ADN.

Et l’auteur de citer toutes les figures étoilées proches du RN, de Reconquête et autres mouvements patriotes, privilégiant notre souveraineté et notre indépendance nationale plutôt qu’un asservissement inconditionnel à l’Otan. Ce serait un « patriotisme qui se fourvoie » selon l’auteur.  Ce qui signifie que de Gaulle, qui aimait le peuple russe et lui est toujours resté loyal, s’est totalement fourvoyé… Grotesque.

Il est amusant de voir les russophobes diaboliser les russophiles. Ils inversent toujours la charge de la responsabilité. Épouser le narratif du Kremlin serait  une « aberration intellectuelle et morale ».

Et bien que minoritaire dans nos armées, il conviendrait de combattre cette dangereuse nébuleuse anti-Otan.

J’avoue être sidéré par la pauvreté des arguments de cette tribune qui ne convaincra personne.

Nous aurions aimé que notre amiral, inconditionnel de la pensée otanienne, nous explique :

– pourquoi l’Otan s’est élargie de 16 à 32 membres depuis 1990, alors que le pacte de Varsovie a été dissous en 1991 ?

– pourquoi la CIA a-t-elle renversé en 2014 le régime pro-russe qui était en place à Kiev ?

pourquoi les Occidentaux n’ont-ils jamais fait respecter les accords de Minsk, dont l’application aurait évité la guerre ?

– pourquoi le gouvernement de Kiev mène-t-il une guerre contre la population russophile du Donbass depuis 8 ans ?

– pourquoi les 15 000 morts de cette guerre sont-ils systématiquement oubliés dans le narratif otanien ?

– pourquoi les crimes de guerre ukrainiens sont occultés par les Occidentaux, bien  que reconnus par l’ONU, Amnesty International, Human Right Watch et la Croix Rouge ?

– pourquoi l’Otan a-t-elle agressé l’Irak, alors que les fameuses « armes de destruction massive » ne sont qu’un odieux mensonge d’État ?

– pourquoi l’Otan a-t-elle agressé la petite Serbie avec une armada de 1000 avions, alors qu’il n’y avait aucun génocide au Kosovo ?

– pourquoi Poutine n’aurait-il pas le droit de refuser des missiles Otan à sa frontière, comme l’avait refusé Kennedy en 1962, en exigeant le retrait des fusées russes de Cuba ?

Si l’auteur répondait à ces questions élémentaires, il gagnerait en crédibilité. Faire le procès des russophiles en prétextant qu’ils mettent la nation en danger est une aberration. C’est le suivisme aveugle des atlantistes, qui s’alignent sur les positions des va-t-en-guerre et qui mettent la France en danger. Ne renversons pas les responsabilités de ce conflit qui n’aurait jamais dû éclater si les Occidentaux n’avaient pas méprisé et menti aux Russes depuis 1990.

Ils voulaient intégrer l’Europe et vivre en paix. Les Américains s’y sont opposés par peur d’une Europe surpuissante, grâce aux gigantesques ressources minières de la Russie et à son génie scientifique.

L’Otan n’est qu’une machine de guerre au service des seuls États-Unis, qui alimentent des guerres en permanence, mais toujours hors de chez eux. Vietnam (sans l’Otan), Afghanistan, Irak, Libye, Syrie, toutes ces expéditions coloniales se sont soldées par des fiascos. Devrons-nous aussi suivre l’Amérique dans sa croisade contre la Chine pour sauver Taïwan et pour enrichir le tout-puissant lobby de l’armement américain ?

Les Russes ne sont pas nos ennemis, ils restent avant tout les vainqueurs du nazisme, sans lesquels aucun Américain n’aurait pu débarquer en France. Les atlantistes européens oublient un peu vite que les Russes étaient de notre côté en 14-18 et en 39-45. Et comme le soulignait le général de Gaulle : « Ni l’Europe, ni la France ne peuvent se penser sans la Russie ».

Mais je cède maintenant la parole au général Dominique Delawarde, qui a répondu à l’amiral Chevallereau.

https://reseauinternational.net/ukraine-reponse-du-general-dominique-delawarde-a-la-tribune-du-vice-amiral-patrick-chevallereau/?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=ukraine-reponse-du-general-dominique-delawarde-a-la-tribune-du-vice-amiral-patrick-chevallere

Pour le général Delawarde, le vice-amiral Chevallereau est « un atlantiste pur et dur, dévoué à ses maîtres états-uniens et macroniens, bien loin des positions du général de Gaulle ». Ce  que j’appelle un atlantiste intégriste.

Ensuite, le général Delawarde nous rappelle un sondage de « Place d’Armes », qui montre que les militaires qui ne cèdent pas aux sirènes atlantistes sont loin d’être minoritaires. Un sondage cité dans un de mes précédents articles particulièrement parlant.

11 382 personnes ont répondu. Les réponses à ce sondage sont éloquentes et parfaitement claires.

– 89,2 % considèrent que la guerre profite avant tout aux USA ;

– 91,66 % pensent que les Occidentaux, dont la France, ne recherchent pas la paix ;

– 88,07 % pensent que leurs décisions peuvent nous entraîner vers une guerre directe avec la Russie ;

– 96,71 % refusent l’envoi de troupes françaises pour soutenir l’Ukraine ;

– 98,33 % de ceux (3,29 %) qui accepteraient l’envoi de troupes refusent que cet envoi puisse se faire sans vote du Parlement ;

– 80,63 % déclarent être prêts à manifester pour contrecarrer une évolution vers la guerre.

Voir suite du sondage sur le lien : https://www.place-armes.fr/sondage

Comme le dit le général Delawarde, « lorsque la cause est juste et indiscutable, l’unité se fait naturellement. »

Nous en sommes loin et la tribune de l’amiral Chevallereau ne convaincra personne.

Notre bien naïf amiral, béat d’admiration pour l’Amérique, devrait méditer cette citation de Mike Pompeo, major de sa promotion à West Point.

« Quand j’étais à West Point, la devise était :  « tu ne mentiras pas, tu ne tricheras pas ou tu ne voleras pas, tu ne toléreras pas non plus ceux qui le font ».

Mais quand j’étais le directeur de la CIA :  nous avons menti, triché et volé. On a été entièrement formés pour ça ».

Il n’est jamais trop tard pour ouvrir les yeux.

Jacques Guillemain

image_pdfimage_print
42

42 Commentaires

  1. Un amiral de haut rang comme un général de n’importe quelle armée est, à de très rares exceptions près, avant tout une bête politique, un petit toutou qui fait là où lui dit de faire et, si en temps de guerre la promotion au grade de général se fait surtout parmi les officiers qui ont du caractère, c’est tout l’inverse en temps de paix. C’est pourquoi les gouvernements successifs qui ces cinquante dernières années ont laminé l’armée française ont toujours trouvé de brillants généraux pour nous expliquer que c’étaient de bonnes réformes. Honte à eux !

  2. avec ce vice amiral l’expression « militaire français » est un pléonasme pour bouffon carrièriste

  3. Bref un amiral qui pense que la Russie est l’enfer et Poutine est Satan ! Souhaitons à cet amiral une bonne retraite (de Russie) et qu’il n’ait jamais accès au fameux bouton rouge.

  4. La liste des mensonges d’Etat et opérations scélérates sous faux drapeaux des américains couvrirait des pages entières. Ils ont ça dans le sang. Ca a commencé même avant que les USA existent, la Boston Tea Party a été un acte commis par les colons anglais établis au Massaschussets, déguisés en indiens Mohawks. Le mensonge est une seconde nature des dirigeants anglo-saxons. Dieu est censé leur pardonner tous les crimes commis au nom de la destinée manifeste de l’empire étazunien et du camp du Bien dont ils sont les seuls chefs et la seule Nation ayant le droit d’être souveraine. Wall Street et le Pentagone über Alles.

  5. Les américains détestent les russes depuis le 12 avril 1961, jour où Youri Gagarine leur a fait un doigt d’honneur depuis l’espace.

    • C’était le 2e doigt d’honneur ! Le 1er ils se l’ont pris 4 ans plus tôt, avec le Spoutnik !

  6. L’otan et l’europe ont déjà déclaré la guerre a la grande Russie, pour preuve, tout le matériel militaire qui est fourni a ce couilles-molles de zélenski provient du stock otanesque dispersé dans les 4 coins de l’europe, alors certes, ce ne sont pas les meilleurs matériels, mais cela permet a ces pourritures de renouveler le parc, car ils savent que VLADIMIR POUTINE, lui, a de quoi les atomiser dés que le moment sera venu, quant aux généraux qui se la ramènent sur les TV propagandistes, ils n’ont certainement jamais entendus les missiles , ni les balles leurs sifflé aux oreilles. Ce ne sont que des trous du cul ayant obtenu les pin’s qui décorent leurs salons .De toutes façons ce tous des vieux cons qui ne risquent pas d’aller au casse pipe.

  7. Cette imiral de ruisseau n’est qu’une des trop nombreuses pute étoillé de l’entité mercenaires satanique otannesque…c’est crevures corrompue par la cia…devront répondre du crimes de haute trahison contre les interets/et la mise en esclavage du peuple français …
    Il faudras impérativement faire un profond ménage dans l’institution militaire afin de viré tout les traîtres de l’entité mercenaires satanique mondialiste otanesque…

  8. Je suis un MP à la retraite, et TRES heureux de ne pas avoir à servir sous les ordres d’un tel MINABLE, qui fait partit des VRAIS RESPONSABLES et COUPABLES de cette guerre CONTRAIREMENT à MONSIEUR VLADIMIR POURTINE que je soutient TOTALEMENT…

  9. Nous ne sommes pas russophiles mais OTANo et UEphobes , nous haissons le mondialisme et l’ état profond US : ceci nous place d’ office dans le camp de VP dont nous admirons la détermination de fer face à une meute innombrable d’ ennemis .
    Que crève l’ OXYDANT immigrationniste (negrognoules lovers) , tapettophile, dégénéré , lâche 💀💀💀💀 qui s’ incline devant une face de fouine (pardon pour les fouines) pianiste à queue pleurnicharde

  10. Le sondage de Place d’armes s’adressait aux sympathisants, contactés par mailing ou qui se sont rendus sur le site internet de l’association. Ça n’est pas comparable à un sondage auprès d’un échantillon représentatif de la population, mais il n’empêche que l’ampleur des pourcentages est en soi extrêmement rassurant.
    On n’est pas seuls !

    • Ancien officier de marine, je témoigne qu’il y a toujours eu chez nous un biais pro-OTAN. Depuis les tout débuts de cette organisation, les marins utilisent les procédures OTAN, s’entraînent avec les navires de l’OTAN, font escale dans les ports des nations de l’OTAN. Tandis que dans les autres armées, longtemps cantonnées au territoire national l’acculturation à l’OTAN ne s’est produite qu’à partir des années 90, avec la participation aux opérations interalliées (Koweit, Serbie, Afghanistan…). Il est plus difficile pour les marins que pour les autres, et notre amiral en est un parfait exemple, de couper le cordon !

      • Hélas il y a beaucoup d’étoilés 2 S pro OTAN qui doivent leurs étoiles à leur attachement à ce machin. Il est sans doute difficile de cracher dans la soupe.

  11. Excellent article comme toujours mr Guillemain ; mais la haine des Russes n’est pas dans l’ADN que des amerlocks : il l’est particulièrement dans celui des Rosbifs et des anglo-saxons judeo-protestants . Assistant au défilé des troupes soviétiques à Berlin en 45 , Churchill s’est tourné vers un de ses collaborateurs et lui a dit : je crois qu’on a tué le mauvais cochon …..

  12. —-Cet amiral est un exemple de plus de l’incompétence le manque de vision, ou la cupidité et le carriérisme de ces « hauts » fonctionnaires ou militaires qui gangrènent notre pays!—-

    • C’est tellement mieux pour cet amiral de grenouiller dans les réceptions et dîner de s’empiffrer dans cette officine américaine qu’est l’Otan !

    • Ce qui prouve que, comme l’espère de très nombreux français, ne comptons pas sur l’armée pour remettre la France sur le bon chemin et éradiquer le minable de l’Elysée.

  13. Je vais vous apprendre un truc. Deux frères iraniens, embauchés au saint des saints
    des services secrets suédois par idéologie multiculturaliste, ont été comdamnés à
    la perpétuité pour espionnage au profit de la Russie. Exemples en France ?
    Suédois des Cévennes

  14. Dans son article du jdd أمير الـ » lʾamīr āl auteur lance en fait une sorte de fatwa contre ceux qu’il dénonce, ainsi que le faisait le petit collabo délateur « ramirez », car les personnes listées refusent la religion otanienne et étatsunienne .

    Je suppose qu’on devait trouver ces mêmes militaires à l’époque de la « lettre ouverte des généraux » avertissant sur la possibilité d’une guerre civile (qui a bien lieu en fait et qui s’amplifie tous les jours)

    C’est aussi un truisme de dire qu’il y a proportionnellement quand même plus de patriotes et de souverainistes dans les armées que parmi les pékins, ceci expliquant partiellement l’affaire.

    Il serait aussi avisé, du haut de ses étoiles, de proposer un débat au parlement sur ce sujet, celui-ci donnant une égalité de temps de propagandastaffel entre les pour et les contre la poursuite de l’aide à l’urine.

  15. Chevallereau a pour véritable (et seul) objectif de diaboliser la mouvance dite « traditionaliste » ou « d’extrême-droite », la seule qui peut pourtant se targuer d’avoir combattu l’ex-Urss et qui ne peut donc être accusée de « russophilie » « d’ancienne date », contrairement à la mouvance socialo-communiste ou « gaulliste » épargnée curieusement, pas si curieusement que cela d’ailleurs, par Chevallereau.
    Il suffit de consulter les sites internet ou publications papier de la mouvance dite « d’extrême-droite » pour constater qu’elle observe une stricte neutralité ou objectivité dans le conflit en cause.

  16. ben tous ceux qui n’ont pas les doigts sur la couture du pantalon sont des poutinistes!

  17. Il faut en finir avec ce massacre, et que la Russie, demande à l’Iran des centaines de milliers de drones suicides, pour taper sans relâche et éliminer les armes puissantes US et Européennes…Sans beaucoup d’armes puissantes : « l’Ukraine »(=L’OTAN) discutera.

  18. je crois qu il nous faut en rester sur l idee -qu on espere premonitoire- du GENERAL DE GAULLE d une EUROPE DE L ATLANTIQUE A L OURAL …mais les americains sabotent ce projet car ils refusent que l europe soit puissante !VLADIMIR VLADIMIROVITCH POUTINE a bien compris cet enjeu et ce projet et luttera , je crois , pour le realiser . on se souviendra que LE SOLEIL SE LEVE A L EST … par contre , on doit CONSTATER qu une fois de plus , la grande germanie FOUT LE MERDE EN EUROPE et on imagine que POUTINE comprend que le pire des evenements en europe depuis 1945 est bien la CHUTE DU MUR DE berlin et la REUNIFICATION de l allemagne ! quand des anciens comme mes parents ont vu cette reunication , ils etaient tristes et atterres et ont repete que l allemagne risquait de nous faire en temps de paix ce qu elle n a pas reussi a nous faire en temps de guerre …a l epoque , je n y croyais pas et maintenant , j en ai les preuves sous les yeux ….

    • C´est ce que disait mon ami de Warendorf avec qui je sillonait les routes de l´Allemagne de l´est après la chute du mur à la recherche d´usines à racheter.
      Ce que Hitler n´a pas réussi par la force (des armes) l´Allemagne réunie le fera par
      l´économie et le DM (puis l´Euro). C´est ce qui s´est passé et continue maintenant.
      L´Allemagne est forte et encore plus forte de la faiblesse des autres pays européens.
      Mais en se rapprochant de la Russie les Allemands ont irrités les Américains au plus
      au point jusqu`a détruire les gazoducs de 20 milliards d´euros.
      Suédois des Cévennes

    • Dans une Europe de l’Atlantique à l’Oural, la Russie serait prédominante. En fait elle remplacerait les USA.
      Ne pas oublier que les Allemands ne font plus d’enfants (certes les Russes pas beaucoup plus).

  19. pas la peine d’attendre ses reponses, un péquin lambda comme moi peux les donner facilement (si ca passe bien sur 🙂 )
    – L’otan n’a jamais attaqué l’irak. n’importe quelle recherche sur la question le montrera
    – « Guerre du dombas »? Pourquoi RL n’en parlait pas? parce qu’il n’y en avait pas. Un commentaire sur le Malaysia Airlines vol 17?
    – il n’y a pas de missiles otan en ukraine
    – accord de minsk? cf le malaysia airline. la russie ne voulait pas la paix, fallait trouver un excuse pour l’invasion.

    • Sauf qu’en fait OTAN # US
      et les javelin, patriots stingers sont bien des missiles otanesques, pour les stingers, j’ai bon espoir qu’ils descendent un jour quelques avions de ligne au départ de CDG.

      les accords de Minsk, je vous renvoie aux déclaration de big bertha, ex-führerin du IVème Reich que je ne vais pas reprendre ici, mais c’est sûr que l’info n’a pas encore atteint le plateau de LCI-A

    • De même que les Otaniens n’ont jamais bombardé ni la Serbie ni l’Afghanistan ( deux victoires brillantes )

    • C’est de l’humour au second degré, ou vous croyez ce que vous venez d’écrire? Ca mériterait d’être précisé, car si vous êtes sérieux, alors vous allez avoir du mal à comprendre la suite du feuilleton……..vous n’êtes pas équipé intellectuellement pour. Sinon vous n’êtes bien sûr pas concerné par cette dernière phrase.
      En tous cas, allez lire ce qu’en dit Emmanuel Todd, un analyste pas spécialement russophile, un type qui réfléchir à froid en prenant du recul. Ca manque, en France.

  20. excellent, rien à rajouter. Espérons que les Allemands vont continuer de bien réfléchir et ne pas laisser envoyer leurs léopards en Ukraine, mais j’en doute encore compte tenu de leur vassalisation aux USA

    • Au contraire, que les schleus envoient leurs léopards là bas, les mêmes se retrouveront bientôt à BERLIN, accompagnés par des T14 tout neufs…. comme d’habitude !

    • Des Tigre et des Panthers en Ukraine ? Mais ça a déja été fait ! Ils sont revenus (pas tous) à grands coups de T34 dans le c…
      Ah pardon, on parle de Leopards là ?

      • Histoire de rigoler un peu, j’aimerai bien afficher sur la tourelle de nos Leclercs les slogans qu’on voyait sur les T 34 soviétiques : A l’assaut de Berlin, Vive la Russie ou Mort aux fascistes !

Les commentaires sont fermés.