Réponse à l’antisioniste Shlomo Sand

Publié le 1 août 2017 - par - 46 commentaires - 1 189 vues
Share

Lorsque l’on veut assassiner son animal, on affirme l’excuse qu’il a la rage. Pour assassiner l’idée du Juif libre sur sa terre, Shlomo Sand, soutenu par le site d’extrême gauche systématiquement hostile à l’Etat du peuple juif (d’autres diraient antisémite), s’attèle à démontrer l’inéquation entre antisionisme et antisémitisme affirmée par le Président Emmanuel Macron.

Dans une lettre ouverte et intitulée « L’historien israélien Shlomo Sand remet en place Macron concernant son amalgame entre “anti-sionisme” et “antisémitisme” » (1), le professeur d’histoire contemporaine à l’Université de Tel Aviv [qui a démontré dans le passé un certain talent pour mélanger l’histoire et le folklore, notamment sur la réalité historique de la tribu Khazar juive ignorant l’écrasant consensus historique qu’elle n’avait jamais existé (dixit le Professeur Moshe Sluhovsky (2), président du département d’histoire et de l’école d’histoire de l’Université hébraïque de Jérusalem)], tient à prouver à « l’inculte Macron » qu’existent de nombreux Juifs antisionistes pas antisémites.

Mais quid d’une ‘’démonstration’’ sans d’abord une attaque contre le Premier ministre israélien, légitime représentant de la majorité israélienne et donc du peuple juif ?

« Pour être tout à fait franc, j’ai été plutôt agacé par le fait que vous ayez invité Benjamin Netanyahou, qui est incontestablement à ranger dans la catégorie des oppresseurs, et ne saurait donc s’afficher en représentant des victimes d’hier ».

Nul n’aurait, évidemment, demandé à Sand ou à Plenel de représenter, en cette triste commémoration de la rafle du Vel d’Hiv, le peuple juif ! Pour un ‘’historien’’ désireux d’asseoir son raisonnement, mélanger politique et histoire déconsidère d’avance ses propos si avides de déconstruire l’équation présidentielle « L’antisionisme… est la forme réinventée de l’antisémitisme » qu’ils qualifient facilement l’auteur.

« Chacun de nous peut se prononcer sur le point de savoir si le projet de créer un Etat juif exclusif sur un morceau de territoire ultra-majoritairement peuplé d’Arabes, est une idée morale ».

C’est bien cette ‘’immoralité’’ que le monde musulman dénonce et que les antisémites reprennent à leur compte. La ‘’moralité’’ de Sand & Co se serait contentée de voir les Juifs apatrides ou dhimmis sur la terre de leurs ancêtres.

« Un enfant né d’un viol a bien le droit de vivre, mais que se passe-t-il si cet enfant marche sur les traces de son père ? ».

Ainsi, la renaissance de l’état du peuple juif sur une toute petite partie de la Palestine mandataire serait un « viol » ! Être contre le droit à l’autodétermination du peuple juif tout en étant farouchement en faveur de l’indépendance d’un peuple que nul n’avait, alors en 1948, recensé, n’est-il pas simplement de l’antisémitisme ? Oublier, par ailleurs, que ce même peuple d’arabes a reçu 80% du mandat anglais, soit plus de cinq fois ce que reçut le peuple juif en 1948, c’est faire montre soit d’une profonde inculture soit d’une omission intéressée.

L’intérêt de celle-ci est évident !

« traces de son père » ? Cet enfant aurait-il dû avoir honte du désir de celui qui le mit à l’abri des nombreux antisémites qui sévirent alors, mais aussi renoncer à se défendre face aux multiples agressions des antisémites que Shlomo Sand défend aujourd’hui ? Où serait cet enfant de nos jours, et Shlomo Sand lui-même, si les amis de ce dernier l’avaient emporté ?

Il est vrai qu’à la ‘’charge’’ de cet enfant, celui-ci n’a pas, contrairement à Sand, remplacé sa fierté d’être pleinement Juif et Israélien par une idéologie fétide !

« Et vint l’année 1967 : depuis lors Israël règne sur 5,5 millions de Palestiniens, privés de droits civiques, politiques et sociaux ».

Ce ‘’règne’’ s’est-il fait sur simple décision israélienne ? L’Egypte, la Syrie et la Jordanie n’avaient-ils pas comme projet antisémite de jeter les Juifs à la mer ? L’Etat d’Israël n’avait-il pas demandé au roi de la Transjordanie de ne pas prendre part dans ce sinistre projet ?

Quant aux « droits civiques, politiques et sociaux » dont les arabes dits ‘’palestiniens’ seraient privés, il faut être sacrément antisioniste pour ignorer que ceux-ci n’ont jamais possédé la nationalité israélienne et ne dépendent que de l’Autorité palestinienne. Par ailleurs, quelle sorte d’historien peut oublier, si aisément, les trois non de Khartoum de la Ligue arabe, ainsi que le double refus de 2000 et 2008 de l’Autorité palestinienne à la paix et donc à la création d’un pays pour ce peuple inventé en 1967 ?

S’il persiste un doute que Shlomo Sand soit antisioniste, celui-ci l’a dissipé dans sa pitoyable lettre : « Voici précisément le moment de vous expliquer pourquoi je vous écris, et pourquoi, je me définis comme non-sioniste, ou antisioniste, sans pour autant devenir antijuif »

L’inéquation entre antisionisme et antisémitisme a-t-elle été pour autant démontrée par l’auteur ?

A lire sa conclusion, c’est le contraire que chacun retiendra : « Voilà pourquoi, Monsieur le Président, je ne peux pas être sioniste. Je suis un citoyen désireux que l’État dans lequel il vit soit une République israélienne, et non pas un Etat communautaire juif ».

Refuser l’idée que le peuple juif soit maître chez lui, ne puisse bénéficier d’un refuge le cas échéant, ne puisse participer au devenir de la planète comme un égal à tout autre peuple, n’est-il pas de l’antisémitisme pur ?

Que deviendrait l’Etat d’Israël s’il se transforme en un état de tous ses citoyens, incluant de surcroît plus de cinq millions d’Arabes dits ‘’Palestiniens’’, sinon un énième état musulman dans lequel les Juifs y demeurant seraient minoritaires et donc des individus de second ordre à l’instar de toutes les minorités encore en place dans les cinquante-sept pays musulmans !

Des minorités privées de droits civiques, politiques et sociaux qui, apparemment, indiffèrent ‘’l’historien’’ ainsi que le directeur de Médiapart, Edwy Plenel (3), qui se réjouit que la « France soit le premier pays musulman d’Europe ».

Avec ces deux-là, nul doute que l’antisémitisme ne se porte bien pour longtemps encore !

Victor PEREZ ©

https://victor-perez.blogspot.co.il/2017/07/reponse-lantisioniste-shlomo-sand.html

(1) : http://www.alnas.fr/actualite/politique/l-historien-israelien-shlomo-sand-remet-en-place?utm_content=bufferd1a2b&utm_medium=social&utm_source=facebook.com&utm_campaign=buffer

(2) : https://jssnews.com/2017/07/28/dans-le-haaretz-un-professeur-emerite-dhistoire-detruit-shlomo-sand/

(3) : https://www.youtube.com/watch?v=8r_vnOx5yNA

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
dufaitrez

Anti Sionisme ou Anti Sémitisme ? Politique contre Religion ?
Comme pour les muzz. Temporel ou Spirituel ?
Deux choses différentes.

ludo22

Deux choses différentes ayant une même finalité, comme disait le poète ahmadinejad « rayer Israël de la page du temps » et comme le disent les immams des mosquées « rejeter les juifs à la mer ».

BALLARD

que vient faire ce débat moyen oriental de rabbins sur des querelles israéliennes entre eux , dans un site patriotique francais censé parler des querelles françaises entre Corneille et Racine , entre Taine et Renan , entre Barrès et Mauriac entre Camus et Malraux ???? c’est vraiment osé !

ludo22

Les querelles de Racine et Corneille sont certes passionnantes, mais l’ actualité française peut inciter certains à s’ intéresser à la stratégie arabo-musulmane à l’ œuvre pour tenter de s’ approprier un pays qui n’ est la sien. Des enseignements à en tirer…

patphil

netanyahou, en reculant sur les portiques et la vidéo surveillance imite l’occident lâche et le^che babouche!

jan le Connaissant

Pas de panique, Israël est sous l’ aile des extra terrestres !…
:-)

montecristo

Monsieur Perez, je ne sais pas de quel pays vous êtes, mais j’aimerais connaitre votre avis si l’on vous obligeait à donner une partie de votre territoire à des étrangers qui, de plus, vont vous enfermer entre 4 murs, vont détruire vos maisons et vous empêcher de semer votre champ, de planter vos arbres … ETC. Cette occupation unique au monde dure depuis plus de 70 ans. A titre de comparaison, chez nous, elle a duré 5 années ! Certes, le Hamas n’est fait que de bandits mais à qui la faute ?

Victor PEREZ

« donner une partie de votre territoire à des étrangers »

D’où tenez vous, sinon de la propagande antisémite, qu’existait un état de « Palestine » ?

Jusqu’en 1948 ceux que l’on désignait comme Palestiniens étaient les Juifs vivant sur ce territoire.

Apprenez l’histoire avant d’intervenir.

Paskal

Ce n’est pas parce qu’il n’y avait pas d’état palestinien que la Palestine était inhabitée. Dans un dictionnaire d’avant 1914, la définition de de « Palestinien » est « habitant ou originaire de la Palestine » (qui existait donc même si à l’époque définie comme partie de la Syrie) sans référence à une religion.

Kâla

Exact. Plusieurs peuples ou tribus nomades habitaient la Palestine. Parmi eux des Juifs …

belphebor

Syria-Palestinia, faisant partie du triumvira rromain à l’époque d’Hadrien au 1er siècle de notre ère. Vengeance romaine contre les révoltes de Juifs de l’époque contre la colonisation de l’empire romain.

EVA

Les Romains avaient regroupés la Syrie, la Palestine et le Liban en une même province. Cela ne veut pas dire qu’il n’y avait que des juifs en Palestine avant 1948.

belphebor

Merci d’avoir remis les pendules à l’heure. Malheureusement les enfants cachés de Goebbels continuent leur propagande qui sent le moisi, le ranci, la fosse septique (sic). Vos détracteurs ont un QI de moutons et un cerveau complètement décérébré et jamais, au grand jamais, ils ne comprendront que l’Etat d’Israël est le meilleur et le seul rempart pour nos démocraties contre l’invasion et la propagande coranique et l’islam.

trafapa

Regardez donc qui a dénaturé la FRANCE , et qui nous attaque en nous traitant de nazis , en rassemblant tout votre Q.I. ; l’entrisme récent ne dédouanera pas .

ludo22

Giscard, Mitterrand, Chirac, Sarkozi, Hollande, les commissaires de Bruxelles, la gauchiasserie islamo-collabo. J’ en oublie ?

ludo22

Regardez vite sous votre lit, un agent du Mossad y est caché !

montecristo

Victor PEREZ
Peu m’importe que ce soit un ETAT … c’est quand même un peuple qui est chez lui et que l’on s’évertue à faire disparaître ! … avec toutes les conséquences mondiales que l’on sait !

ludo22

C’ est un peuple multi-ethnique dont la partie arabo-musulmane n’ a pas plus que les autres le droit de se prétendre propriétaire des lieux et de revendiquer une nationalité qu’ elle n’ a jamais eu.
Personne ne cherche à faire disparaitre la composante arabe, ça c’ est le leitmotif des bisounours pro-palos. D’ ailleurs 21% (1,8 million) de la population d’ Israël est arabe et possède les droits des citoyens de cette démocratie plus exemplaire que la notre.
Toutes les agressions mortelles sont le fait des arabo-musulmans.
Les conséquences « mondiales » sont d’ ordre religieux. L’ antisémitisme de l’ islam ne peut concevoir le Juif maître chez lui. Pas même sur un territoire grand comme deux départements français…

ludo22

Ne vous mettez pas en colère (mauvaise conseillère) et laissez des opinions contraires aux vôtres s’ exprimer librement (constitution française).
Oui, il avait des Juifs et des arabes issus de nombreuses nationalités qui vivaient là sous la tutelle ottomane puis sous mandat britannique.
Oui des Juifs d’ Europe lassés des pogroms dont ils étaient victimes ont fait leur « aliyah » vers le pays dont leurs pères avaient été chassés. La déclaration Balfour de 1920, ratifiée en 1947 par les Nations Unies leur en donnait le droit.
Des Juifs du Maghreb musulman spoliés et chassés (900 000) à l’ issue, désastreuse pour eux, de la guerre des 6 jours déclenchée par les arabes ont fait de même.
A rapprocher du chiffre de 650 000 arabes ayant fui la Palestine pour cause guerre.

Victor PEREZ

Effectivement, le ridicule ne tue pas ! Sinon, à lire toutes les stupidités dites, vous seriez déjà enterrée.

Si déjà vous parlez de la « Palestine », alors rajoutez y le territoire de la Jordanie qui représente près de 80% de la Palestine mandataire dans lequel les musulmans et les chrétiens pouvaient y vivre.

Le hic étant que les Chrétiens s’en sont sauvés, y compris des territoires régis par l’AP et le Hamas. En revanche, dans le reste des 20% (qui auraient dû être réservés pour le peuple juif) ceux-ci se multiplient.

Cessez de réciter et commencez par réfléchir.

EVA

Commencez vous-même par réfléchir afin de savoir pourquoi votre article n’a été apprécié que par 15 personnes, et pourquoi quand des écoliers français juifs sont exécutés à la sortie de l’école, personne ne proteste, à part des juifs. J’ai cru qu’il y aurait des dizaines de millions de personnes dans les rues. Je n’ai rien vu de tel. Vous n’avez pas la moindre idée de la colère qui gronde dans le coeur des Français contre la propagande juive, car quand on n’est pas d’accord, on ne trouve pas grâce à vos yeux.
Soit nous devons accepter votre réécriture de l’histoire, qui est une forme de négationnisme, soit on est traîné devant les tribunaux.

Victor PEREZ

C’est vous qui parlez de réécriture de l’histoire ?

« ils ont été obligés par les Israéliens à fuir leurs demeures » dites-vous !

Voici un article écrit le 16 juin 1948 par Arthur Koestler :

http://www.lefigaro.fr/histoire/archives/2017/05/13/26010-20170513ARTFIG00026-1948-l-ecrivain-arthur-koestler-raconte-l-exode-des-palestiniens-d-israel.php

De surcroît, vous trouvez normal que personne ne proteste lorsque des enfants juifs sont assassinés suite à la « propagande juive » !

Je pensais que c’est le ridicule qui vous tuera, mais à mon avis c’est l’antisémitisme qui le fera.

EVA

Je suis sémite, donc je vois mal comment je pourrais être antisémite.
Anti-juive, vous vouliez sans doute dire ?

EVA

N’éludez pas le problème: vous écrivez un article qu’une petite quinzaine de personnes apprécie, et ça ne vous met pas la puce à l’oreille ?
Des écoliers juifs sont exécutés devant leur école, et il n’y a pas de protestations dignes de ce nom devant cet acte abject: ça ne vous pose pas question ? Si je signale cela, c’est justement parce-que je ne le trouve pas normal, et j’essaie en vain d’attirer votre attention sur le fait que votre propagande ne tient pas la route, que les Français ne sont pas convaincus par votre propagande et ré-écriture de l’histoire. Vous ne réussissez plus à intimider vos contradicteurs avec vos éternelles accusations d’antisémitisme.

EVA

Quant aux Palestiniens chrétiens, ils n’ont pas fui, ils ont été obligés par les Israéliens à fuir leurs demeures, sous prétexte d’opérations militaires qui devaient avoir lieu dans leur voisinage. On leur a dit de ne prendre avec eux que le strict nécessaire, car ils allaient pouvoir revenir dans 48 heures. Quand ils ont voulu y retourner, on les en a empêchés. Vous pouvez nier autant que vous voulez, cela s’est néanmoins produit.

Nemesis

Les « Juifs » ont toujours été présents dans cette partie du monde et ont donc parfaitement le droit d’y vivre. Par contre il n’y a jamais eu de langue palestinienne, de culture palestinienne, de race palestinienne : ne vous en déplaise.

Paskal

« il n’y a jamais eu de langue palestinienne, de culture palestinienne, de race palestinienne » Exact mais on peut en dire autant du Liban.
« Les « Juifs » ont toujours été présents dans cette partie du monde et ont donc parfaitement le droit d’y vivre. » Plus généralement, les descendants de Cananéens, d’Hébreux, de Philistins. On peut certes regretter que la plupart aient été islamisés de gré ou de force et espérer qu’ils abjureront un jour cette « religion ».

ludo22

Les Palestiniens étaient les Juifs, ainsi baptisés par l’ empereur romain Hadrien en 135. Traiter un arabe de palestinien, jusqu’ en 1967, était une grave insulte. C’ est le KGB, voyant l’ impossibilité pour les arabes de « rejeter les Juifs à la mer » militairement, a inventé le concept de « palestiniens peuple arabe » pour vaincre politiquement. Le « palestinien » Yasser Arafat, avocat égyptien fut placé à la manœuvre, aidé par tout ce que l’ Europe contient de « gouvernants » bisounours pro-palos et d’ antisémites.
Cela n’ empêche pas que ces arabes soient des squatteurs venus principalement d’ Égypte et de Syrie. Ce peuple « palestinien » arabe est une invention, il ne répond aucunement à la définition d’ un peuple, comme le rappelle Nemesis.

Paskal

« Traiter un arabe de palestinien, jusqu’ en 1967, était une grave insulte »
Vous avez de saisissantes réécritures de l’Histoire. L’Organisation de Libération de la Palestine a été fondée en 1964 et le Parti Arabe Palestinien en 1935 (certes par un individu dont le moins que l’on puisse dire est qu’il n’était pas clair !).

Franck

les colonies en dehors d’israel construites par les israeliens sont une insulte…

ludo22

Non, pas une insulte, mais la résultante de guerres d’ extermination lancées et perdues par les arabes. La résultante d’ une ligne de cesser-le-feu qui n’ a jamais été transformée en une frontière établie par des négociations comme le stipulait ce même cesser-le-feu.
Revoyez votre histoire contemporaine, ne vous laisser pas berner par la télé, la presse subventionnée et les falsifications d’ antisémites ;)

Kâla

@montecristo
Je n’aurais pas mieux dit.

ludo22

Essayez. Étudiez l’ histoire de la Palestine par exemple…

ludo22

Ce « territoire » comme vous dites, s’ appelait Galilée, Judée et Judée-Samarie, pas très arabe comme nom, vous en conviendrez, avant que l’ empereur romain Hadrien ne le rebaptise Palestinae en l’ an 135. Devinez qui l’ habitait alors ? Devinez qui étaient les Palestiniens ? Des Juifs, monsieur. Des Juifs qui l’ ont habité de tout temps depuis 3 millénaires. Avec des hauts et des bas, mais en 1910 on trouve à Jérusalem, sur une population totale de 73 700 personnes, 47 400 juifs, 9 800 musulmans et 16 500 chrétiens.
En 1917 l’ Angleterre obtient mandat sur la Palestine après la capitulation de l’ empire Ottoman.
En 1928 Des rumeurs circulent au sujet d’un complot juif dans le but de s’emparer de l’Esplanade des mosquées. Déjà !
En 1929 Pogroms anti-juifs à Hébron et Safed. C’ est parti !

Paskal

A l’époque romaine, il n’y avait pas uniquement des Juifs en Judée. Il y avait notamment des Cananéens. Les Évangiles rapportent la guérison par Jésus de la petite fille d’une Cananéenne (que dans un premier temps Jésus a envoyé bouler, ce qui pour le coup n’était pas très chrétien et pourrait laisser penser qu’il avait des préjugés solidement ancrés et que ce peuple qu’il compare à des petits chiens était opprimé ou au moins méprisé).

ludo22

Et l’ ancien testament rapporte comment le Juifs, avec à leur tête Josué, ont défaits les Cananéens sur l’ ordre de Dieu.
Ces habitants de Canaan qui étaient contre l’ immigration appartenaient donc indubitablement au camp du mal n’ est-il pas vrai ? ;)
Vous faites bien de confirmer que les Juifs étaient présents en ces lieux bien avant l’ extension de l’ empire romain…
Bien après également et que personne ne peut contester leur droit à y demeurer… Mais les antisémites font feu de tout bois, même de la falsification de l’ histoire.

EVA

Ou bien que ce peuple avait eu maille à partir avec les juifs, ou quelque chose à se reprocher.

montecristo

ludo22
Si l’on suit votre raisonnement on pourrait réviser les frontières du monde entier Monsieur ! A l’époque que vous citez, moi j’étais viking … en Kabylie !

ludo22

Et si l’ on suit le votre de raisonnement, montecristo, le dernier vainqueur est légalement propriétaire des lieux.
Israël a donc gagné sa place par les armes (48, 67, 73, 82, 2006, 2008, 2014). Qui a le droit de l’ en chasser ?

EVA

Leur place PAR les armes.
Désolée.

Alice Braitberg

Schlomo Sand est soutenu, invité, reçu et promu par tout ce que le monde compte de pro-palestiniens, antisionistes, antisémites, judéophobes, dictateurs, totalitaires, fachos, racistes et terroristes. Avec un tel fan club, on a compris que le bonhomme était suicidaire. Libre à lui mais qu’il ne nous entraîne pas dans sa chute vertigineuse.

EVA

Ce sont certains responsables juifs de France qui se suicident eux-mêmes, avec leur immigrationnisme débridé. Ils refusent de dénoncer les musulmans, lesquels se réclament d’un « prophète » qui égorgeait les juifs par centaines 14 siècles avant la création de l’Etat d’Israël. Ce qui n’empêche pas les terroristes maghrébins de crier « c’est pour la Palestine ! » avant chaque attentat, alors que les Arabes du Proche et Moyen-Orient n ‘adressent même pas la parole aux Maghrébins.

patito

cela montre à quel point l’islamogauchisme est répandu
il s’agit d’une maladie du cerveau qui n’a pas de frontières

BobbyFR94

Article repris sur http://www.dreuz.info, ça fait plaisir de remettre ce genre de gaucho JUIF DEGENERE à la place qui est la sienne, les poubelles de l’histoire, celle d’ISRAËL en l’occurence !!!

ALESIA

SHLOMO NON SENS, A T IL FAIT UN LIVRE, D UN PARJURE, MAIS LE BRAVE SHLOMO, NE VIVRAIT IL PAS AU PAYS DES NATURAI KARTEI.SON TITRE . LE PEUPLE JUIF A IL ETE INVENTE.REPONSE, LE PEUPLE PALESTINIEN FUT IL INVENTE, VU LE DRAPEAU ,QUI LUI EST JORDANIEN. BRAVO, SHLOMO MONGOLITO.