Réponse à l’obscur Nicolas Huguenin qui nazifie Nadine Morano

Publié le 30 septembre 2015 - par - 30 commentaires - 5 036 vues
Share

Nicolas-Huguenin

« Cher » Nicolas Huguenin[1], vous trouvez Nadine Morano grossière et moi je vous trouve vulgaire, pour reprendre librement un bon mot de Jean Yanne dans un film qui parlait de Jésus !

Vous faites le « bouse » sur Internet, bravo ! Comme le prédisait autrefois Andy Warhol pour chacun d’entre nous, vous tenez votre moment de gloire, savourez-le ! Peu importe qu’il repose sur une ignorance crasse de l’Histoire de France et quelques idées reçues savamment dosées pour vous attirer les grâces bien-pensantes de votre club gauchiste !

Mais laissez-moi décrypter, à mon tour, le contenu de votre prose, comme vous le fîtes dédaigneusement à l’endroit de Nadine Morano.

Commençons…

Vous assistiez à un concert de « magnifiques artistes » qui interprétaient de non-moins magnifiques œuvres de trois compositeurs romantiques : Liszt, Brahms et Chopin, et vous n’avez donc pas vu en direct la prestation de Nadine Morano chez le dispensable Laurent Ruquier. On passera sur le « tant de beauté sonore », phrase creuse qui ne répond pas vraiment à l’œuvre de Chopin, pour ne citer que lui : ses deux Concertos pour piano et orchestre, et ses Nocturnes sont bien plus mélancoliques que banalement beaux. Il faut avoir les moyens stylistiques de sa morgue, monsieur l’important !

Tiens, pendant que j’y pense, Chopin était un immigré : Polonais ! Vous auriez dû le préciser pour ajouter de l’eau à votre diatribe qui mouline dans le vide d’une pensée siphonnée ! A ce propos, je doute que sa compagne d’un temps – Aurore Dupin, alias George Sand – aurait goûté l’asservissement islamique de la femme, condamné précisément par Nadine Morano, de sa voix de « poissonnière lepénisée ». Car Nadine est issue des abîmes de l’humanité où l’on ignore la « beauté », sans doute ! Preuve, s’il en fallait encore une, que vous et vos semblables confessez une détestation certaine de la plèbe.

[1] http://www.huffingtonpost.fr/nicolas-huguenin/lettre-ouverte-a-nadine-morano_b_8212386.html

A présent, le morceau de choix : vos connaissance en Histoire, au moins aussi avancées que les miennes concernant l’algèbre !

En accusant nettement Nadine Morano d’une ressemblance idéologique avec  Alfred Rosenberg, entre autres, bien qu’elle se définisse à juste titre comme judéo-chrétienne, vous écrivez : « Passons sur le fait que la « race blanche »  n’existe pas, et que plus personne n’en parle depuis que les derniers théoriciens nationaux-socialistes ont été pendus à Nuremberg. » La plupart des pendus de Nuremberg étaient bien plus que des « théoriciens » et tous n’ont pas été pendus : certains emprisonnés. D’autre part, comprenant à grand-peine que derrière ce mot vous fourrez tous les dignitaires nazis et certains acteurs de la Solution finale, permettez que je vous corrige : beaucoup ont fui entre les mailles du filet ! Simon Wiesenthal vous l’aurait mieux expliqué que moi.

Je ne m’attarderai pas trop sur votre théorisation pesante du concept de race, aussi lourde que l’homme, comme disait L.F. Céline – ou Destouches, si vous préférez ! –, excepté cette petite phrase cathartique : « Tenez, moi j’ai renoncé à la mienne et je ne suis pas devenu transparent pour autant – sauf quand j’essaie de draguer un grand brun aux yeux bleus dans un bar gay, mais ceci est une autre histoire. »

On y est ! L’homosexuel frustré à cause des méchants hétéros catholiques et blancs, avec des relents de haine des femmes trop femmes, telle Nadine Morano ! Lacan écrivait que : « la vérité, refoulée, va persister mais transposée dans un autre langage, le langage névrotique. » Votre attaque en règle, ne serait-ce pas ça : du refoulé ?!

Vous affirmez n’avoir vu que huit minutes de l’intervention de Nadine Morano et vous déblatérez à foison sur les habitants des départements d’outre-mer : « Ça nous rebat les oreilles avec la France, mais ça raye de la carte cinq départements d’un coup. » Que n’avez-vous pas regardé plus avant : elle s’en est expliquée. Dieu, si vous lisez comme regardez, vous ne savez toujours pas que Roméo et Juliette meurent à la fin de la pièce !

« Vous expliquez ensuite que la France a une identité judéo-chrétienne. Et là, pour une fois, vous n’êtes pas allée assez loin. »  Alors là, c’est le pompon ! Votre lettre est un ramassis d’approximations, et vous osez fustiger Nadine Morano ?! Vous en doutez ? Laissez-moi vous édifier un peu, sans beaucoup d’espoir, je le confesse.

La France serait catholique depuis 1300 ans. Je prends ma calculatrice – les chiffres et moi ! – et j’obtiens l’année 715. Je cherche alors ce qui a pu vous motiver : la naissance de Pépin le Bref, à un an près ? Sans doute pas ! A cette époque déjà, sauf erreur de ma part, la France – enfin, les royaumes francs – est plutôt catholique. Ah, non, j’ai compris : au lieu d’écrire que la France est catholique, il fallait écrire qu’elle l’a été jusqu’à la Révolution ! Attention à la syntaxe, monsieur !

Et là, vous vous lâchez, oubliant que les cathares étaient des sectaires incapables de concevoir une société viable. Essayez leur mode de vie, vous m’en direz des nouvelles ! Vous causez des protestants, sans vous interroger sur le fait que l’on parle pour l’époque de « Guerres de religion ». S’il y a guerre, il y a de part et d’autre des belligérants, sur le sol français et ailleurs. Louis XIV, je vous l’accorde au moins, s’est  planté avec la révocation de l’Edit de Nantes.

A mesure que je vous lis, je me désespère de vos assertions anachroniques. Je serais curieux de savoir combien de livres vous avez lu sur l’Inquisition, le règne de Charles IX, pour n’apporter aucune nuance à vos maigres réflexions. Au passage, le plus grand massacreur de juifs n’aimait pas trop le catholicisme : Hitler, le nostalgique de la Germanie préchrétienne ! Et pas mal de catholiques, en France, ont protégé des juifs. CQFD !

Puis vous écrivez : « Les Français n’ont pas voulu être catholiques. » D’où  tenez-vous ça ? Citez vos sources, je vous prie. A la chute de l’Empire romain d’Occident, seul le catholicisme a permis de fédérer, relativement, des peuples très différents et de maintenir la civilisation. Mais de cela, vous n’en avez cure ! Quant à ceux massacrés au nom de Dieu, ça ne date pas du catholicisme, monsieur !

« Au passage, je trouve parfaitement dégueulasse votre tentative minable de récupérer les Juifs et les protestants pour alimenter votre petit commerce de la haine. » Non, monsieur, le commerce de la haine est islamique de nos jours, et même depuis plus longtemps. Mais étant donné déjà vos difficultés à assimiler l’histoire de France, je ne vais pas m’étendre sur la question de l’islam !

S’agissant des juifs, il faut se dépêcher de les récupérer car l’islamolâtrie à la française les fait fuir bien plus sûrement que les célébrations de la naissance de Saint Louis ! Ah, au fait, l’« antisémitisme » de Louis IX – c’est le nom royal de Saint Louis, vous me suivez, monsieur Huguenin ? –  est un peu plus complexe que votre esprit étriqué. C’est « un antijudaïsme, de nature essentiellement religieuse. Louis IX, profondément chrétien, n’aime pas ces juifs qui ont refusé de reconnaître le Christ. Il condamne le Talmud parce que celui-ci, à ses yeux, dit des horreurs sur Jésus et présente la Vierge comme une gourgandine ! Le roi, par ailleurs, n’aime pas ces gens qui constituent un corps étranger à l’intérieur du royaume qu’il cherche à unifier. Il est vrai que Saint Louis a été déconcerté par ce problème. “Les chrétiens ont un chef, se dit-il, c’est l’évêque. Les juifs n’ont personne, je dois donc être l’évêque des juifs : les punir quand ils se comportent mal, mais aussi les protéger quand ils sont injustement attaqués…” Il reste que Saint Louis a bien été un persécuteur des juifs. » (Jacques Le Goff, auteur d’une biographie de Saint Louis qui fait autorité)

Plus loin, vous laissez entendre que l’Eglise actuelle, pour les femmes, est pire que tout, même l’islam. Merci de m’éclairer !

Poursuivons votre harangue indigne d’un poissonnier : « ça commence à se savoir, que certains curés tripotent les enfants de chœur dans les sacristies » Je vais vous décevoir, vous l’enseignant vertueux, mais le tripotage dans les écoles publiques, les collèges et lycées est pas mal répandu lui aussi ! Sauf qu’on n’en parle pas trop, de peur de stigmatiser ces soldats d’une République qu’ils ne sont même plus foutus d’enseigner convenablement !N’est-ce pas, « cher » professeur d’Histoire-géographie et d’Education civique ?!

Au sujet de ce « double discours d’une Église riche à milliards en faveur des pauvres n’est plus tout à fait pris au sérieux », voulez-vous qu’on interroge les commerçants, hôteliers, restaurateurs, guides, etc., sur la pertinence de dépouiller la France de ses trésors hérités de l’Eglise ? Vous ne devez pas fréquenter beaucoup de musées pour raconter de telles conneries ! Oui je me lâche, que voulez-vous : la bêtise  est supportable jusqu’à une certaine limite !

« Tenez, je vous parie que, dans deux ou trois générations, les musulmans de France ne mettront pas plus souvent les pieds dans une mosquée que moi dans une église. » Pari tenu, triste sire ! L’islam, à moins d’être contenu, essaimera bien plus sûrement que n’importe quelle autre religion pour la seule raison qu’elle prend tout en charge et déresponsabilise l’individu, alors confortablement à l’abri de choisir. Là je philosophe un peu trop, déjà que vous peinez à suivre un raisonnement basique !

Enfin, les feux de la guerre civile sont déjà allumés, et JAMAIS Nadine Morano n’a suggéré une quelconque suprématie blanche comme vous l’insinuez sournoisement : elle entend juste conserver son identité, même si je ne trouve pas ce mot de « race » très heureux.

Cessez de penser et continuez à draguer dans vos bars, vous en rapporterez peut-être de beaux poissons, car là : vous touchez le fond avec votre prose sans aspérité, bien médiocre en réalité !

Au lieu d’écrire des poncifs vieux comme Hérode, méditez plutôt en silence cette phrase de Balzac : « Un homme se façonne à son sort, il accepte la vulgarité de sa vie. »

« Tout le monde le sait : vous n’êtes pas une lumière. », affirmez-vous à madame Morano. Alors vous, vous êtes un trou noir !

Charles Demassieux

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
33240tv

L’argumentaire de Nicolas Huguenin sur l’historique des agissements catastrophiques de la religion catholique durant 1300 ans en France, je l’espère fera réfléchir quelques enfants abusés par des parents qui leur auront bourrés le crâne en les obligeant par la force cela va de soi à suivre la pratique d’une religion, qu’elle soit catholique, musulmane ou autre…

Une loi devrait d’ailleurs être promulgué en France pour interdire et punir sévèrement tous ceux qui « obligent » de quelque façon que ce soit tous mineurs âgés de plus de 5 ans à apprendre ou suivre de force la pratique d’une religion.

La religion ne doit pas se substituer à l’éducation. Dans le cas contraire cela constitue un viol de la personnalité, de l’être en construction.

En ce sens, je considère que j’ai subi un viol psychologique durant mon enfance, étant marqué à vie comme on peut l’être avec un tatouage.

Seules des personnes majeures devraient être libres de suivre une religion en leur âme et conscience…

Un « Dieu » universel et unique ne peut vraiment pas désirer de quelque façon que ce soit de telles pratiques odieuses de se comporter vis à vis de petits êtres innocents, des plus faibles ou des plus démunis, un comportement digne du diable en personne, celui là même qui transforme les hommes en bourreaux…

Ce diable là, nous voyons bien où il agit en ce moment même et nous n’en voulons pas. La démocratie c’est être libre de choisir sa religion lorsque vient le temps adéquat de la majorité pour cela.

La grande majorité des musulmans forcent actuellement leurs enfants à le devenir, ils reproduisent exactement les mêmes erreurs que nos catholiques d’antan.

Il est grand temps que cela cesse.

Il est temps de proposer une loi qui aide et oblige tous les parents responsables sur notre sol à évoluer en bien et changer ces mentalités déplorables datant d’une sale époque barbare où les religions étaient toutes en compétition ou en guerre.

Il n’y a qu’un seul Dieu dans l’univers, qui se fiche bien des sommes virtuelles des comptes en banque, alors qu’il y a bien des charlatans sur terre qui essayent de tirer profit de tout à leur avantage, y compris par le biais de la religion, ou pour d’autres par le biais de la politique, comme le fait Madame Nadine Morano et son parti politique.

C’est aussi la raison pour laquelle les partis politique devraient normalement être interdits dans une démocratie.

Je rappelle à ceux qui ne l’auraient pas encore remarqué que nous vivons en France sous une dictature, avec la main mise de deux partis politiques mafieux qui agissent en alternance et de concert CONTRE le peuple, exactement de la même façon que ces soi-disant êtres « religieux »…

Toska

Rarement lu des propos aussi abjects sur le fond et d’un tel néant culturel. Navrant de se permettre de tels propos quand on est aussi ignare.

Max Henri

Vous parlez de qui? Du professeur ou de celui qui le remet en question, Charles Demassieux, si c’est de ce dernier développez vos arguments.

Charles Demassieux

Vous et vos petits camarades de jeu qui me raillez sans avancer un argument tangible, apprenez l’Histoire de France avant de m’accuser de quoi que ce soit! Huguenin n’avance que des on dit qui reposent sur du flan. Quand on prétend savoir il faut avoir des preuves de ce qu’on avance. Et oui j’ai retourné son mépris contre lui avec plaisir encore! Moi, je ne traite pas le peuple de poissonnier! Alors continuez de vomir la France, quitte à falsifier son passé, j’ai choisi mon camp! Basta! J’en ai rencontré des tonnes comme vous, du gabarit d’un BHL, c’est-à-dire du néant!

Ella

Votre discours est vide est infondé. Je peux vous assurer que vous allez faire plus la bouse que le buzz !

marland

monsieur Démassieux votre prose est navrante de mauvaise foi et de condescendance, vos mots en tombant de si haut n’ont aucune résonnance, quel ennui !

Charles Demassieux

Mauvaise foi? Prose navrante? Je vois que certains méconnaissent la provocation volontaire pour confondre les prétentieux gauchistes. Quant à
ma prose, vos leçons de choses je m’en passe. D’autres l’apprécient. Et c’est moi qu’on accuse de condescendance!

nimor85

Merci d’avoir répondu à la lettre de ce personnage.

Totaljerk

C’est de la branlette intellectuelle tout ça, je suis certain que vous jubilez encore de satisfaction à votre énième relecture. Rien contre le fond mais alors la forme pue la condescendance et à moins d’avoir la preuve du contraire ce n’est plus une qualité recherchée de nos jours, mais vu la hauteur du verbe sans doute êtes vous plus proche de la fin que du début, grand bien vous fasse. Allez étaler votre confiture ailleurs d’autant plus que j’ai noté quelques interventions qui met à mal rapidement votre belle réthorique.

Charles Demassieux

Ne me reprochez pas vos complexes, mon vieux. Je ne vais pas écrire comme un joueur du PSG juste pour vous plaire!

Rémi

Je réagirai sur un seul point : « La France serait catholique depuis 1300 ans. Je prends ma calculatrice – les chiffres et moi ! – et j’obtiens l’année 715. »
Parce que c’était trop, je n’ai pas pu aller plus loin !

Ce bon Nicolas n’affirme pas que la France est Catholique depuis 1300 ans, mais qu’elle l’a été pendant 1300 ans. Et, oh ! Tout s’éclaire. 1790 – 1300, ça nous donne 490. Soit, à quelques années près le sacre de Clovis.
Vous fustigez M. Huguenin parce qu’il n’écoute pas vraiment, parce qu’il n’entend que ce qu’il veut entendre du discours de Nadine Morano, très bien. Mais dans ce cas-là, faites attention à ce que vous lisez.

Pour le reste, je ne crois pas avoir lu un passage plus juste que celui-ci, c’est dire.

Charles Demassieux

Alors relisez bien sa formulation et vous verrez qu’elle énonce le contraire de ce qu’elle prétend dire. Si je suis son raisonnement, alors il ne peut écrire que la France est catholique. Ou alors ces 1300 ans ne correspondent à rien.

J M P-Frangipanier123Paris

Chers amis de RL, soyez indulgents avec ce pauvre Huguenin car il porte une quadruple croix, ce qui affecte nécessairement sa capacité à raisonner clairement: prof dans le public formaté par les IUFM, libre-penseur anti-calotte, homosexuel et bobo. Beaucoup lui sera pardonné.
J’ai poussé un soupir de soulagement: si nos deux enfants n’avaient pas sagement – mais temporairement – émigré en attendant que la clique socialiste se pète la gueule (l’un et l’autre ne pouvaient supporter de donner ne serait-ce qu’un centime d’impôt au capitaine de pédalo), eh bien l’un ou l’autre de nos petits-enfants aurait pu avoir M. Huguenin comme prof … et ça, c’eût été de la réelle maltraitance.

montecristo

Monsieur le Professeur d’Histoire/Géo et … éducation civique ???
Je sais que vous voulez changer de France !
Mais, personnellement, je ne vois pas pourquoi je devrais renier les programmes scolaires de l’Éducation Nationale et l’enseignement des « Hussards de la République » d’antan, dont la France est si fière.
Ils ont enseigné à des générations d’écoliers que les races sont des « groupes d’individus qui se distinguent par des caractères sociaux » ou encore des « ensembles d’ascendants et descendants d’un peuple ».
Des groupes d’individus ou des ensembles !? … Je ne vois pas pourquoi les définitions devraient changer au gré des changements d’idéologie.
On explique aujourd’hui que la race se forme à travers « un tas de raisons spécifiques qui pressurise l’ADN et lui apporte des possibilités de résistances à son milieu, transmissibles génétiquement ».
Ce mot « race » n’est donc qu’un problème de sémantique qui empoisonne les idéologues socialistes d’aujourd’hui.
Sans doute veut-on éliminer ce mot du vocabulaire pour mieux préparer l’élimination, à terme, du mot Nation ?
Or, j’ai appris aussi que le peuple est un groupe humain apparenté, partie d’une ethnie, elle-même partie d’une race, disposant d’une langue, habitant un territoire délimité et pratiquant la même religion.
Peuple ou Nation ? Je ne vois pas non plus de différence.
La Nation n’est que l’accomplissement d’un Peuple quand il se dote d’un état pour se gouverner sur son territoire.
On ne peut pas éviter, dans ce cas, que le peuple soit  » Patriote  » !

rd

Il n’ y rien d’étonnant au discours de ce professeur d’Histoire Géographie, car il est un pur produit d’un formatage idéologique qui remonte à la doxa retransmise depuis les ancienne écoles normales. Il faut l’inscrire dans cette autre forme de guerre de religion qui oppose depuis longtemps la gauche laïque bouffeuse de curés, dans la mesure où l’enseignement de la république s’est substitué à l’enseignement assuré auparavant par les curés ou les bonnes sœurs. Dés l’époque des lumières l’idéologie progressiste a mené une entreprise de démolition en particulier à l’encontre de l’église catholique , mais en magnifiant par contre la grandeur de la civilisation islamique – l’époque des Abbassides et surtout l’époque Arabo andalouse – au regard du soit disant obscurantisme médiéval.
Moi même, ancien enseignant, combien de fois ai je entendu cette antienne ressassée par certains de mes collègues, toute discipline confondue.
Mais il faut faire une restriction à cela, à savoir le pouvoir excessif pris par l’église sur les consciences de la population, qui s’en est émancipée de façon illusoire car elle se trouve imprégnée par les formules toutes faite de l’idéologie de gauche à la petite semaine. Il s’agit d’une nouvelle servitude volontaire pour paraphraser La Boétie, tout comme l’injonction coranique « Pas de contrainte en religion », ce qui n’est pas mieux, car là il s’agit de se soumettre librement en connaissance de cause à l’Islam.
Les curés laïques de gauche ne sont pas mieux que les curés de la calotte catho.

Nevada

Cher Mr Demassieux,

Selon vous : « La France serait catholique depuis 1300 ans. Je prends ma calculatrice – les chiffres et moi ! – et j’obtiens l’année 715 »

Oops, moi je reprends les chiffres de Mr Huguenin, 496+1300 — et j’obtiens l’année 1796 (soit peu ou prou la période 1790-1791 considérée par l’auteur)

1000 ans vous séparent de Mr Huguenin, mon pôvre ami

J’ai mal pour vous, plus encore pour les lecteurs béats d’admiration de votre « démonstration », aveuglante, mais qui a toutefois le mérite de m’avoir provoqué un immense fou rire.

Merci du fond du coeur.
Nev

david

Manifestement, vous vous embrouillez..et vos calculs sont assez grotesques. De fait, la présence chrétienne en Gaule est extrêmement précoce. Mais c’est en effet le baptême de Clovis par saint Rémi qui fait du catholicisme la religion officielle du royaume franc, et le France, quelles que soient ensuite ses variation s territoriales, la « fille aînée de l’Eglise ». C’est bien 15 siècles et non 13 et la France est toujours chrétienne, ne vous en déplaise, et ses institutions, son mode de vie et ses valeurs, bien plus inspirées de l’Évangile que d’Athènes ou de la République romaine ! Il n’est pas jusqu’à la séparation de l’Eglise et de l’état qui, finalement, ne soit fidèle au Christ (« rendez à césar ce qui est à César »). La théocratie, c’est plutôt du côté de l’Islam que vous la trouverez. Chez nous il y a toujours eu le roi et le pape.

Charles Demassieux

Dites-moi, Nevada, vous êtes naturellement stupide ou c’est juste pour m’impressionner? Je me moquais volontairement de la tournure de phrase fautive de ce monsieur, comme il se moque de la plèbe « populiste ». Quant à la période que votre génie inénarrable a découverte, elle concorde avec une Révolution qui, il me semble a substitué un culte à un autre: l’Être Suprême! Amusant, non? Mais si je vous fais rire, moi, vous m’ennuyez! Dernière chose: oui, « J’ai plus de souvenirs que si j’avais mille ans » (Baudelaire)!

François P

Sans nier l’article de Mr Demassieux, pourquoi porter à la connaissance relativement générale les propos d’un personnage qui nous est inconnu et qui a tout intérêt à le rester. Que ses propos lui fassent à lui plaisir, le public lui s’en moque. Quiconque a sa propre opinion, et apparemment, confirmation par un article suivant, beaucoup sont d’accord avec les propos de Nadine Morano.

Charles Demassieux

En fait, le texte de cet individu a été relayé par des milliers d’internautes ainsi que dans la presse. C’est la raison pour laquelle j’ai écrit cet article. Mais je respecte votre point de vue.

Hugues

Bravo, Monsieur Demassieux. Il est bon, de river son clou à ce petit con pédant, dont l’ignorance crasse le dispute à l’idiotie…

hathoriti

Et pan ! Sur le museau de Huguenin ! Huguenin…huguenot…peut-être qu’il est protestant, le huguenin ? C’est pour ça qu’il n’aime ni l’Eglise, ni les cathos…Sottise ! Protestants et cathos sont des chrétiens et souffriront tous de l’avancée de l’islam! Quelle volée de bois vert, monsieur Demassieux ! C’était bien envoyé ! Et donc, il serait prof, ce type ! Ben mon cochon! Ils apprennent quoi, les gosses avec ça ? La composition et les exploits de l’équipe « de France » de foot en Afrique du sud ? Il est aussi cultivé que le djamel debouzze affirmant (sans rire!) que l’islam est en France depuis 3000 ans … Quant à Morano, je ne l’aime pas spécialement, mais sa réponse aux « guignols » décérébrés du ruquier était, elle aussi, bien envoyée! Quel pataquès depuis, mes aïeux ! Elle a dit qu’elle ne s’excuserait pas ! Très bien! Quelles que soient ses motivations peut-être électoralistes…elle va s’attirer des voix…

giffard

puisqu’il est prof, qu’il demande à son collègue prof d’histoire qui a le premier dit que la France est de race blanche et catholique… réponse : le Général de Gaulle ; tiens, je ne savais pas qu’il était nazzi.

YAYA

Et toi Nicolas Huguenin, de quelle couleur es-tu ?
Changerais-tu de couleur pour tes propres intérêts ? Ou selon l’évolution de ta connerie ?

Yves ESSYLU

Venant d’un décérébré par le marxisme qui emploie les méthodes de Staline, ses critiques sont autant de félicitations envers une de nos rares politiques à faire preuve de courage en appelant un chat un chat, ce qui n’est malheureusement plus de le cas des candidats gamellards du FN pas d’amalgame, à part Chauprade , qui de ce fait se retrouve mis au placard

Auguste

Merveilleuse réponse à un con. Bravo!

Themis

Allez ! Encore la Morano à toutes les sauces ! Vous ne devez pas avoir grand chose à raconter pour reprendre encore le sujet sur cette nouvelle édition de Riposte Laique.

Voici des déclarations qui devraient vraiment vous alerter.

http://www.parismatch.com/Actu/Societe/La-France-est-l-ennemi-numero-un-de-l-Etat-islamique-837513

http://reseauinternational.net/quels-etaient-les-objectifs-cibles-par-les-premieres-frappes-aeriennes-russes-en-syrie/

http://reseauinternational.net/les-premieres-troupes-iraniennes-debarquent-en-syrie-et-rejoignent-les-troupes-russes-debka-file/

http://www.wikistrike.com/2015/09/l-ei-a-un-plan-diabolique-utiliser-des-armes-nucleaires.html

http://www.dreuz.info/2015/09/27/les-djihadistes-infiltres-parmi-les-migrants-se-preparent-a-frapper-un-grand-coup/

http://reseauinternational.net/des-choses-que-lon-sait-beaucoup-moins-a-propos-de-lenorme-vague-migratoire-en-europe/

http://reseauinternational.net/humour-reponse-des-iraniens-aux-menaces-militaires-americaines-post-accord-nucleaire/

Donnez nous des infos, des vraies, des bonnes qui nous fassent comprendre vraiment ce qui se passe et nous aident à nous défendre.

La donne est en train de changer sous nos yeux entre les grandes puissances mondiales. Et vous nous faites un foin à cause d’un plagiat fait par une encartée de Sarkozy ! Sortez vous donc la tête du trou car la Morano détourne votre attention avec des pécadilles sur ce qui est en train de se passer en dehors de nos frontières mais crucial pour notre avenir.

Et n’oubliez pas que la Morano fait toujours partie de LR, le parti qui a voté allègrement avec les socialistes les quotas de migrants à Bruxelles ! Elle dit qu’elle n’a pas voté pour. Quand elle se désencartera de son parti, je la verrais peut être alors d’un autre oeil. Pour l’instant elle ne vaut guère mieux que les pourris qui ont mis mon pays dans la merde !

Pierre Jo Cohen

pourquoi est ce que tous ces abrutis, tiennent t’ils a ce que la France se musulmanise ?

Centulle

Plus grave encore que la prose débile de ce type est qu’il soit face à des élèves

Daniel Boutonnet

En effet.