Réponse à quelques frères humains…

Publié le 26 juillet 2010 - par
Share

FRERES HUMAINS

« Frères humains qui après nous vivez

N’ayez les cœurs contre nous endurcis

Car si pitié de nous pauvres avez

Dieu en aura plutôt de vous merci »

Début de l’ « épitaphe » de François Villon.

Grâce à ce poète du 15ème siècle dont je suis tombée amoureuse lorsque j’étais en classe de 5ème, j’ai compris, réalisé et fait mienne la conception de fraternité humaine, qui ne m’a jamais quittée.

Il l’avait écrite dans la frayeur de sa pendaison imminente, sans étiquette (celle de « coquillard » n’aurait fait que l’accabler). Moi j’ai gardé cette idée contre vents et marées comme une référence – tout autant que le chapitre XXI du « Petit Prince » de St Exupéry… Je crois que tout être humain, quel qu’il soit, possède une valeur.

Je refuse catégoriquement les étiquettes, et je demande qu’on ne m’en colle pas sans mon avis.
Mais je me dis volontiers (quand je veux et à qui je veux) : agnostique donc laïque, libertaire, aussi tolérante que possible et surtout : je ne suis porte-parole de qui que ce soit, et ne m’exprime qu’en mon propre nom.

Je suis une femme retraitée, citoyenne lambda, « pauvre et de petite extrace » (F.V), qui n’a pas fait d’études, ne prétend donner de leçons à personne, ni s’exhiber, et encore moins se poser en exemple.

Je suis curieuse et réactive.
Quand un sujet m’interpelle, je vais donc comme tout internaute curieux, chercher sur le web des renseignements ; ex : l’extrait des articles de la constitution du GODF était un copié-collé remis en page. A chacun que ça intéresse d’y aller voir comme moi.

J’aime les échanges d’idées, voire les confrontations pacifiques de points de vue, afin de m’enrichir et m’élargir l’esprit, mais pas la polémique.

Paix et fraternité.

Votre humble sœur humaine.

Marie-Astrid Savary

P.S.Chaleureux merci à toute l’équipe de Riposte Laïque !

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.