Réponse à un lecteur arabe sur la démographie juive en Palestine

Extrait de mon étude – L’Origine du peuple juif hors du contexte biblique

Mohamed Bouhadou

L’actuel État d’Israël a été créé sur la terre appelée Palestine avant 1948. Dans cette terre et avant 1948, vivaient des musulmans, des juifs et des chrétiens. Les habitants en question étaient appelés Palestiniens. Pourquoi les avoir chassés de leur terre au moment de la création d’Israël ? Pourquoi la solution de deux États n’a pas été retenue à ce moment-là ? Et pourquoi ne pas adopter cette solution maintenant ?

Ma réponse

Mohamed Bouhadou : Vous racontez des sottises, Monsieur Bouhadou. Et c’est dommage.

La Palestine n’a jamais existé. Cette terre s’appelait Israël déjà à l’époque des Pharaons. La stèle de Mérenptah (Mineptah), appelée aussi stèle de la Victoire ou encore stèle d’Israël, fut découverte en 1896 par Flinders PetrieLa stèle est particulièrement connue pour contenir, dans la strophe finale, la première mention supposée d’Israël (ou plutôt, des Israélites) hors du contexte biblique, c’est également la seule mention d’Israël connue dans les textes égyptiens.

Envahie et conquise par les Romains, l’empereur Hadrien a voulu punir les juifs d’Israël et leurs insurrections, et a décidé de changer le nom d’Israël par Palestine… Je vous conseille de lire l’histoire, la vraie… celle qui parle de la terre promise par Dieu aux juifs et qui est mentionnée même dans le Coran.

Celle qui parle de la proposition de l’ONU en 1948 portant sur le partage entre Juifs et Arabo-Palestiniens… celle qui démontre que durant toutes les démographies officielles, les juifs étaient plus nombreux que les musulmans même à l’époque ottomane…

Quant au statut de Jérusalem, les archives de l’empire ottoman nous fournissent son recensement réel :

– En 1844, Jérusalem comptait 15 510 personnes dont 7 120 juifs, 5 000 musulmans et 3 390 chrétiens ;

– En 1860, Jérusalem comptait 18 000 personnes dont 8 000 juifs, 6 000 musulmans et 4 000 chrétiens ;

– En 1876, Jérusalem comptait 25 030 personnes dont 12 000 juifs, 7 560 musulmans et 5 470 chrétiens ;

– En 1896, Jérusalem comptait 45 420 personnes dont 28 112 juifs, 8.560 musulmans et 8 748 chrétiens ;

– En 1910, Jérusalem comptait 73 700 personnes dont 47 400 juifs, 9 800 musulmans et 16 500 chrétiens.

Jérusalem mandataire (archives britanniques)

– En 1922, Jérusalem comptait 52 081 personnes dont 33 971 juifs, 13 411 musulmans et 4 699 chrétiens (baisse de la population chrétienne due à la Première Guerre mondiale) ;

– En 1931, Jérusalem comptait 90 451 personnes dont 51 222 juifs, 19 894 musulmans et 19 335 chrétiens ;

– En 1948, Jérusalem comptait 165 000 personnes dont 100 000 juifs, 40 000 musulmans et 25 000 chrétiens.

Au vu de ces chiffres officiels, n’est-il pas surprenant de voir les musulmans réclamer la souveraineté de la ville alors que même sous la direction de l’Empire ottoman musulman, ils étaient minoritaires ?

Celle qui dit que les Arabes de Palestine ont refusé le partage et ont amassé des armées des pays arabes, la Jordanie, l’Égypte, la Syrie, l’Iraq, le Maroc, l’Algérie, la Tunisie, entre autres pour envahir Israël reconnue par l’ONU et jeter les Juifs à la mer…

Voilà la vraie histoire, pas celle que les prétendus Palestiniens aiment diffuser… tout est mensonge chez les musulmans, même certaines séquences décrites dans le Coran, comme par exemple la légende de l’araignée… qui est a été recopiée de celle du roi David, poursuivi par le roi Saül… et tant d’autres légendes dans le Coran, qui sont une pure reproduction de la Bible juive…

« On y retrouve aussi la légende biblique de l’araignée et du roi David, traqué par le roi Saül qui réclamait sa vie… attribuée à Mohammed : « Les oiseaux aimaient notre Seigneur Mohammed et Ratila, la hideuse araignée, qui avait pour dépister les ennemis du prophète Mohammed, tissé en quelques minutes une toile épaisse à l’entrée de la grotte qui servait de refuge à celui-ci ». 6) »

La Bible a été écrite des siècles avant le Coran, avant l’islam… 1 + 1 font 2, pas trois.

Je vous souhaite de tout cœur un peu plus de sagesse et de connaissance de l’histoire. Cela risque de vous éloigner de cette vérité à laquelle vous vous accrochez péniblement… et qui ne vaut rien.

Thérèse Zrihen-Dvir

image_pdfimage_print

78 Commentaires

  1. exact pour le peuplement musulman au 19 em parlez nous du peuplement en israel avant l invention de l eternel par les juifs puis ayant invente le christianisme et l islam livre un prophete juif mahomet et la guerre hebreux paiens contre hebreux monotheistes documents temple du sinai derriere le monastere

  2. Les recherches les plus avancées(P. Perrier association EECHO) montrent que les états d’Israël et Juda aux temps des juges, David, Salomon (~X siècle av JC) n’étaient pas des états indépendants (au sens moderne) mais des protectorats des empires Egyptien, Hittites, Assyrien ou babylonien, suivant les époques. Les rois d’Israël et de Juda étaient des rois n’étaient pas entièrement libres de leur décisions, avec des populations hétérogènes à gérer mais une liberté de religion. Et cela à continuer jusqu’aux temps de la conquête romaine. De part sa position géopolitique, Israël, Palestine, peu importe, ne sera jamais indépendante et toujours dans l’orbite d’un empire occidental, iranien, anatolien égyptien … Peuplé de juifs, d’arabes ou de martiens, cela ne changera rien ….

    • jean Savoie… vous faites partie de cette clique qui débite des sornettes – inutile de vous lire….

    • L’apogée d’israël coïncide avec l’affaiblissement des empires environnants. Peut-on alors parler de protectorat?

  3. Vous faites la pub de votre livre ? Il serait temps d’en corriger les erreurs …
    – Vous vous fiez à la stèle de Merenptah ? Que dit-elle ? « Israël est détruit, sa semence même n’est plus ». Merci au revoir : Israël n’existe plus depuis le XIIIeme siècle avant JC.
    – Un royaume israélite unifié ? Durant juste 1 siècle.
    – Palestine ? On trouve déjà cette dénomination (Παλαιστίνη / Palaistínê) sous la plume d’Hérodote bien avant Hadrien, au Veme avant JC.
    – Les recensements réalisés par les britanniques ? Ils montrent que les arabes et notamment les musulmans sont largement majoritaires face aux juifs, durant toute la Palestine mandataire et ce, malgré l’immigration sioniste massive. Les arabes étaient également majoritaires durant l’empire ottoman. Pratique de citer juste Jérusalem.

    • Haraklite – vous débitez des conneries. Inutile de se fatiguer à vous répondre.

      • C’est vous qui racontez des conneries. Quand on vous lit « l’histoire, la vraie… celle qui parle de la terre promise par Dieu aux juifs et qui est mentionnée même dans le Coran », déjà on sent que le propos est foireux et relève des fables biblique et coranique qui ont les mêmes sources. Sachez aussi que le terme Israël concernant la stèle de Menenptah désigne un peuple parmi d’autres dans le pays de Canaan et pas un territoire.

      • Vous avez raison Thérèse mais malgré tout cela permet de se rendre compte à quel point la société est gangrenée par l’inculture et la mauvaise foi.

    • PFfff…
      bla bla bla …
      aucun lien , aucune preuve que du blabla

    • Heraklite prétend résister à l’islam et « en même temps », il défend bec et ongles – sur des bases mensongères – les Arabes alors que ces derniers ont justement conçu l’islam comme un outil de domination du monde…

      Hey Heraklite, allez donc lire le bouquin de Relandi écrit au 17ème siècle, après que l’intéressé, scientifique de son état, ait passé une année en « Terre Sainte » : il affirme qu’à l’époque déjà (ou encore), les Juifs étaient majoritaires sur cette terre désolée. Mais c’était sans doute un horrible siounisss, je suppose…

      • « Une année passée sur place » ? L’article Wikipedia néerlandais indique qu’il n’est jamais sorti des pays bas ! Je cite l’article dans la partie « Biographie » (« Leven ») : « Reland heeft zijn vaderland nooit verlaten; zijn kennis deed hij op in zijn studeerkamer. » (source : https://nl.wikipedia.org/wiki/Adriaan_Reland). Reland était un rat de bibliothèque pas un chercheur de terrain. Contrôlez un peu mieux vos sources ! Merci.

      • Et arrêtez de considérer que participer de la vérité sur la Palestine affaiblirait la lutte contre l’islamisation de la France. Je pense que c’est justement le contraire en dénonçant tous les phénomènes de colonisation. Ici on a n’a pas de palestiniens donc on ne renforce personne.

        • Non : vous tirez à hue et à dia en répandant ces mensonges sur Israël et en prétendant lutter contre la colonisation de la France. Pour une raison évidente : vous niez le caractère expansionniste de l’islam, lequel est le bras armé et le prétexte religieux de l’expansionnisme arabe. Je rappelle que les chrétiens et les Juifs sont juste tolérés en terre d’islam, avec le statut de dhimmis.
          Les occupants légitimes de ce petit bout de terre appelé Israël sont les Juifs/Hébreux. Quant aux Arabes, leur terre est l’Arabie, point.
          Du reste, aujourd’hui les Juifs sont majoritaires en Israël : pourquoi ne pas prendre aujourd’hui comme référence, ou d’autres périodes où les Juifs ont été majoritaires dans ce pays ? Réponse : parce que vous êtes anti-juif.

    • Heraklite – Aucun besoin… il est déjà très connu et apprécié. J’en emploie qq morceaux pour des ignorants comme vous.

      • Vous savez où vous pouvez vous mettre votre condescendance ? J’ai 2 diplômes de niveau bac+5 et un doctorat en science. Alors la recherche j’y suis formé et pas dans de vagues disciplines foireuses. Ce n’est pas vous qui allez m’apprendre quoi ce soit. Donnez des cours à d’autres, qui prennent ce que vous dites pour parole d’évangile, sans faire la moindre recherche et attendent qu’on leur amène tout sur un plateau. Le voilà votre public peu regardant en termes d’exigence intellectuelle.

        • Heraklite si ma tante en avait on m’appellerait mon oncle 😂 !

  4. archives temple moshe moise etait egyptien ne parlait pas hebreux nom hosarsiph a juste importe le monotheisme d akhenaton aucun esclave juif en egypte un recit fantasme pretre du temple parti en emportant des bricoles voir arche d alliance objet pharaonique generateur electrique comme les piles babyloniennes une plaie ce monotheisme pour un tour film explorers anti gravite sinon des milliers de g coic les humains passe trois g le coeur n envoie plus le sang au cerveau planete niburu trois g 2 athmospheresvoir humain avec os huit fois plus denses

  5. Que cela vous plaise ou non, quelle que soit votre confession (juive, chrétienne, musulmane), quel que soit les moyens politiques, économiques, militaires, humains c’est Dieu et Lui seul qui choisit qui Il veut voir prier sur le mont du temple.

  6. je me souviens de golda meir arborant fièrement son passeport palestinien délivré par les anglais
    elle souriait rarement mais ce jour là elle était radieuse

  7. Oui Madame Zrihen-Dvir: la Palestine n’a jamais existé.
    A force de répéter ce mensonge (méthode Goebbels) il finira par devenir réalité.
    Toodore Herzl lui-même, dans ses écrits, parlait de Palestine.
    Les écrits des Ottomans, qui ont dominé cette région pendant 4 siècles, parlent de Palestine.
    Les cartes de la puissance mandataire anglaise, mentionnaient « Palestine ».
    Les archives photographiques montrent les énormes pancartes à la frontière du pays qui mentionnaient en lettres géantes: « PALESTINE ».
    Les voyageurs occidentaux en Orient, Français ou autres, ont parlé dans leurs écrits de ce pays comme étant la Palestine.
    Mais il nous faut malgré tout nier l’évidence, et répéter après vous:
    « La Palestine n’a jamais existé, et le peuple palestinien n’a jamais existé.

    • Bravo EVA ! Excellente reponse… le drame avec beaucoup de juifs RELIGIEUX c est qu ils ont la solution devant les yeux depuis des generations, mais qu ils refusent de voir…

  8. Madame, vous vous adressez à un envahisseur qui n’a que la haine et les intérêts qu’il peut récupérer de tout bord (sécu, alloc, alimentation, etc…).
    Ce sont des incultes, ça, on le sait depuis belle lurette.
    Ce sont des traîtres, des lâches, des paresseux, des profiteurs et tout ce qu’on veut.
    Ils ne sont intéressants que six pieds sous terre.

  9. très intéressant, et vive Israël, un ilot de modernité dans un océan de moyen âge !

  10. Notons aussi que dans les années trente des juifs achetaient des parcelles de terre aux bédouins palestiniens très contents de se débarrasser de tas de cailloux ou de sable contre de l’argent à ces juifs venus d’ailleurs. Que valaient des tas de cailloux ou de sable. Sauf, sauf, qu’après mise en valeur les dits bédouins étaient jaloux des résultats mais les tas de cailloux ou de sable ne leur appartenaient plus !.Il est tellement plus facile et par atavisme pour ces bédouins de piller et s’accaparer le travail des autres !

  11. Il faut arrêter de se justifier à tout va face aux menteurs calomniateurs et « takiyistes » de tous poils. La riposte de nethaniaou est le seul langage qu’ils comprennent

  12. Merci beaucoup pour votre analyse mais j’aimerais une page avec à gauche les dates et à droite les faits ( tic d’historien ) merci encore

        • Ah bon ? Et où sont les chiffres dans votre document précédent ? Désolé mon post « Vous êtes sérieuse … » répond plutôt à votre présent post. J’ai interverti.

      • Vous êtes sérieuse ? Votre document confirme exactement ce que je dis. Les arabes (chrétiens et notamment musulmans) sont supérieurs en nombre aux juifs sur l’ensemble du territoire. Vous ne vous concentrez que sur Jérusalem pour tenir votre argumentation biaisée. Votre idéologie vous rend aveugle !

  13. Excellent article qui va exciter les tenants de la négation de l’appartenance du peuple Juif à Israël et de son histoire en Eretz Zion. Les chiens aboient la caravane passe.

    • Mais personne ne nie l’existence de tribus juives, nomades ou semi nomades, issues de brassages de populations sémites, qui se seraient sédentarisées en Palestine. Mais elles n’étaient pas les seules. Elles ont fini par être dominées et sont devenues minoritaires depuis fort longtemps à l’échelle du territoire, avant la mise en œuvre du projet de colonisation sioniste qui date surtout du XXeme siècle suite à l’autorisation des britanniques dès la déclaration Balfour en 1917 et se poursuit aujourd’hui. C’est là le point important.

  14. Est-ce raisonnable pour des hommes du 21 eme siècle de croire qu’il puisse exister une sorte de Dieu sémitique ( Elohim , Allah ) né de l’imaginaire tribal , suprématiste et chauvin de nomades arabes hébreux du désert irakien . Dieu qui promet à des juifs une terre en Palestine patrie des Cananéens et qui les élit à être un peuple supérieur aux autres ; Le même Dieu sémite promet à des gens musulmans d’être la meilleure communauté sur terre et commande de tuer les Autres qui ne croient pas aux sornettes et aux mensonges pervers de Mahomet et de ses prédécesseurs prophètes judaïques comme l’escroc terroriste Daeshien Moise et ses ouailles qui ont monté toute une cabale pour insulter les Rois Égyptiens Pharaons et les disqualifier dans leur propagande d’Hollywood !! MENSONGES

    • C’est clair que l’accusation de réduction en esclavage de tout un peuple portée contre l’Égypte pharaonique vise à flétrir cette civilisation qui ne pratiquait pas l’esclavagisme de masse. Aucune trace retrouvée dans les tablettes de l’administration égyptienne qui consignait tout. Aucune preuve archéologique d’un exode massif vers un territoire, le pays de Canaan, qui était sous domination égyptienne au moment des « faits » rapportés dans la Bible.

      • Aucune preuve archéologique d’un exode massif vers un territoire, le pays de Canaan / dixit

        Tout a fait exact a ce jour rien de trouve…

        mais un texte comme la bible ( enjolive il est vrai ) est certainement la creation de plusieurs scribes ecrivains, une imagination collective a toujours un fondement profond… je crois a un exode mais sans les theatralisations.. ( par ex la mer rouge )

        • Feleshtim ou peuple de la mer venait de Crète et de la Grèce à l’époque des grands bouleversements météorologiques et sismiques qui ont bouleversé cette région en 1400 avant notre ère.

  15. La Palestine tire son nom d’un peuple connu des archéologues et que la bible appelait philistins. Donc elle a quand même existé. Mais pour en revenir aux malhonnêtetés migratoires de notre époque, là où un musulman pose le pied commence son territoire.
    C’est ainsi que la France est en train de nous filer entre les doigts, sans même le moindre combat pour chasser l’envahisseur. Faut-il rajouter un alinéa dans le coran comme quoi la Palestine est leur terre promise ou faire de nouvelles règles pour protéger les peuples légitimes?

    • La terre promise des muzz c’est l’Antarctique ils ont un sérieux besoin de glaçons pour refroidir.
      C’était dans le leur journal mais la dernière page a été arrachée ,et je vous prie de le croire c’est Djibril qui me l’a avoué un soir qu’il était bourré.Donc l’histoire est incomplète ,voilà pourquoi Walt Disney qui était avec nous n’a jamais pu la raconter comme il se doit Et depuis c’est le bordel.

  16. Merci de tout coeur pour cet article. Merci. Gauthier. Marseille

  17. « La Palestine n’a jamais existé » dixit Thérèse Zrihen-Dvir

    Ponce pilate n a jamais existe non plus, pas plus que jesus ou herodote d ailleurs… ! Alors si vous ne le savez pas Therese voici :

    Lorsque Jésus naquit il y avait trente-quatre ans qu’Hérode le Grand ( roi de judee ) régnait sur la Palestine… concernant le gouverneur romain Ponce Pilate ( excusez du peu, l administration romaine etait tatillonne avec le terme de region « Palestine » et non israel… )

    Donc la palestine a existe ! ( judee / samarie / etc ) et il n y avait pas que des juifs a ce moment la ..
    et c est bien la qu est la source du probleme passe et present…

    • Théordore, plus con tu meures. Le nom Palestine (en latin : Palaestina, dérivé du grec ancien Παλαιστίνη / Palaistínê ; en arabe فلسطين / Falistīn et en hébreu : פלשתינה) désigne la région historique et géographique du Proche-Orient située entre la mer Méditerranée et le désert à l’est du Jourdain et au nord du Sinaï1. Si le terme « Palestine » est attesté depuis le Ve siècle av. J.-C. par Hérodote1, il est officiellement donné à la région par l’empereur Hadrien au iie siècle, désireux de punir les Juifs de leur révolte en 132-135 ap. J.-C. La zone n’est pas clairement définie. Elle est centrée sur les régions de la Galilée, de la Samarie et de la Judée. Ses limites sont au nord la Phénicie et le mont Liban et au sud la Philistie et l’Idumée. À suivre

      • Théorodore – suite : À l’époque des croisades, le Pérée au nord-est de la mer Morte, la Batanée et la Décapole au-delà du Jourdain y étaient attachés. La Palestine peut désigner le territoire situé uniquement à l’ouest du Jourdain. Le terme est aussi utilisé comme équivalent à la terre d’Israël 2.

        • Bon sang cherchez dans un dictionnaire – dans Wikipédia… renseignez-vous avant de nouos révéler votre inculture.

          • Therese vous devriez prendre un calmant ! Pour peut etre pas nous faire un avc…rires

            vous disiez precedemment que « La Palestine n’a jamais existé » mais en vous lisant maintenant ELLE EXISTAIT ! ( Si le terme « Palestine » est attesté depuis le Ve siècle av. J.-C. par Hérodote1, il est officiellement donné à la région par l’empereur Hadrien au iie siècle, désireux de punir les Juifs de leur révolte en 132-135 ap. J.-C.) dixit vous…
            Donc il faut savoir ! La palestine n existait pas mais elle existait en gros…rires
            Je suis peut etre « con » mais en tous les cas je n avais pas besoin de votre « superiorite » juive toute relative pour
            connaitre assez bien votre histoire… et sans wikipedia ou google !

            Theodore et non Théorodore ( je ne suis pas perse )

            • La palestine n’a jamais été un pays ou un état ,

              c’est une région de l’état d’ISRAEL du temps d’Hadrien. Un fanatique d’origine égyptienne , le chè des arabes , un certain Arafat, vu qu’il ne voulait plus s’occuper de ses chèvres , a décidé de devenir un terroriste , il a crée L’ OLP pour justifié sa haine contre les juifs. Je m’arrête là car des pensées mauvaises m’envahissent .

              • Oui, la Palestine n’existait pas en tant qu’entité politique sociale économique ;pas plus que l’Algérie en 1830.

              • Arafat était égyptien mais bon il est allé à la soupe et sa veuve est partie avec tout le pognon qu’il avait volé avec entre autre la complicité du gouvernement mitterandien.

              • René tu t’imagines sodomiser toujours les mêmes chèvres ,non! Alors idem pour Arafat

        • Vous pourriez au moins mettre le texte de vos posts entre guillemets et citer la source, Wikipedia. Et dire que selon vous je débite des conneries en utilisant justement Wikipedia entre autres sources pour démasquer vos demi vérités qui manipulent la réalité. C’est à mourir de rire ! Et arrêtez de dire que la Palestine n’a jamais existé. Les premiers sionistes utilisaient quoi comme terme pour désigner leur futur point de chute ? Je vous le donne en mille : Palestine, c’est à dire le nom soit disant humiliant parce qu’il se rapportait aux philistins combattus par Saül.

          • Ah ce n’était donc pas la « Philistinie » On en apprend des trucs

  18. Difficile de nourrir une réflexion éclairée, à défaut d’un dialogue rationnel quand les commentaires ne sont pas publiés. Décevant …

  19. Racialiste n’est pas le bon terme. Puisque les juifs chinois de Kaifeng ou les juifs subsahariens d’Éthiopie peuvent aussi revendiquer leur appartenance à la Palestine au même titre que les sepharades du Maghreb ou les ashkénazes d’occident par la grâce du métissage et de la conversion. Il vaut mieux parler de multiculturalisme. Israël ressemble étrangement aux États-Unis : un peuple mosaïque qui colonise une terre en chassant et en marginalisant les autochtones dès lors qu’ils ne sont pas juifs mais musulmans ou chrétiens. Herzl avait d’ailleurs envisagé que les juifs migrant en Palestine ne renonceraient pas à leur nationalité, leur culture, voire leur langue d’origine puisque peu de juifs étaient capables de parler hébreu à l’époque.

  20. En plus de prétendre que la dite Palestine était une vallée fertile avant la création de l’état d’Israël comme je l’ai souvent entendu, c’est une plaisanterie! Ce sont les israéliens qui ont mis cette terre en valeur, par leur courage, par leur travail! C’est comme si je vendais une ruine à quelqu’un, et une fois qu’il l’a retapée, je viens la lui reprendre! On verrait comment le nouveau propriétaire réagirait!

    • Bravo… Ces pauvres israéliens ont travaillé la terre sous la malaria et les obus… et l’ont fertilisée…Un véritable oasis.

    • C’est faux. Il faut distinguer la côte et l’intérieur des terres, les villes et les campagnes pour développer une vision non tronquée de la Palestine d’autrefois. Tenez un lien qui vous fera comprendre comment on peut manipuler la réalité : https://books.openedition.org/septentrion/48740 (voir les paragraphes 36 à 39 entre autres pour comprendre comment le pouvoir ottoman a permis le développement de grandes propriétés foncières). Les sionistes ont tout fait pour effacer toute trace de culture palestinienne : ils ont détruit des maisons, expropriés leurs habitants, ensevelis des villages, hebraïsé des toponymes, pratiqué l’afforestation, …

        • Bel endoctrinement ! TZD vous donne une source qui prouve ce que je dis et infirme son délire sur la démographie de la Palestine mais vous continuez à la croire. Quand on est lobotomisé à ce point il n’y a plus rien à faire.

      • Et quand les Arabes ont envahi, colonisé et converti de force à l’islam le Maghreb et l’Espagne, l’ont-ils fait en offrant des fleurs et des loukoums, et en respectant les cultures qui s’y trouvaient ?

  21. Il est quand même surprenant que des musulmans, issus à l’origine d’un bled perdu en Arabie ont réussi à conquérir la moitié de la planète, on compte je crois 57 pays musulmans, traitent les juifs de colonisateurs…
    On peut m’expliquer?

  22. Vous ne dénichez pas une tribune en Israel pour publier toutes vos contre-vérités ? Car, pour nous, 2 articles de madame Zrihen Dvir en une semaine c’est un peu trop bourratif, pour ne pas dire INDIGESTE…

  23. C’est bien gentil mais vous savez, la langue de la République est le français et non l’hébreu.
    Donc vous êtes libre d’appeler cette terre comme vous voulez mais en français, c’était bien la Palestine, avec ou sans mandat britannique.
    Je ne sache pas que les Croisés se soient jamais dirigés vers Israël.

    • Les croisés se dirigeaient en Terre Sainte et jamais en palestine.

  24. Ce n est que la vérité
    Cette terre est juive et le restera
    Le monde doit défendre ce peuple courageux
    Bravo au peuple d Israël
    Je suis de tout cœur avec ce peuple
    Ce beau pays que nous aimons car toutes les religions sont respectées

  25. le danger c’est quant une minorité devient majoritaire , c’est ce qui va devenir en France , si on ne réagit pas a temps ,

  26. @ Modération
    Comment se fait-il que le sbire Cyprien, “qui pose problème” selon Cyrano, et qui est “sous surveillance” selon Gérard Brazon, ne soit toujours pas liquidé ?
    Il faut tirer la chasse avec cette purulence !
    Bien à vous 🙂

Les commentaires sont fermés.