Réponse à une élue verte d'Echirolles qui défend le voile d'une conseillère municipale

Madame Mérot,
Merci de votre réponse qui expose clairement votre position sur la question de la place de la religion au sein du conseil municipal.
Vous dites que vous regrettez que trop souvent la question sur la laïcité soit provoquée par le voile d’une musulmane. Cette remarque est lourde de sous-entendus. Les laïques seraient racistes en pointant du doigt les dérives intégristes musulmanes et non l’intégrisme catholique ? Avec un peu d’information vous pourrez vous rendre compte par vous-même que les défenseurs de la laïcité tentent de faire barrage à tous les intégrismes quels qu’ils soient. Si c’est l’islam qui fait autant couler d’encre ces derniers temps en France c’est parce qu’une minorité intégriste manipule et influence les musulmans modérés afin de les pousser vers un repli communautaire et religieux où la laïcité et la mixité sociale n’ont pas leur place. Ces actions anti-laïques et parfois anti-républicaines sont de plus en plus nombreuses de la part des islamistes et nous devons rester vigilants.
Banaliser la radicalisation religieuse en la cautionnant au sein de la vie politique revient à abandonner les musulmans modérés en les laissant s’enfermer dans une communauté fermée.
Le port du voile est le premier signe de la radicalisation religieuse. En effet, je serais bien moins inquiète si je voyais plus souvent les filles de mères voilées avoir le choix de leur partenaire(s) et l’accès libre à la contraception. C’est malheureusement trop rarement le cas.
Mme Mechta porte le voile et agit dans la vie politique Echirolloise avec votre bénédiction au nom de la tolérance. Contrairement à vous, je regrette que le parlement ne légifère pas pour l’interdiction des signes religieux au sein du conseil municipal. En effet, les Hommes sont égaux en droit devant les lois de la République et une religion quelle qu’elle soit ne doit pas y avoir sa place tout simplement dans le souci de protection de TOUS les citoyens. Même avec de belles promesses, une personne voilée fera passer les lois religieuses AVANT les lois républicaines. Je ne vous donnerai pas d’exemples de dérives religieuses sur les libertés individuelles, vous les connaissez (mariage forcé etc…).
Ce voile est lourd de sens religieux et politique. Il est malheureusement devenu banal et il est accepté au nom d’un anti-racisme primaire en oubliant toute sa signification. S’il vous paraît important qu’il ait sa place dans la vie politique, je préfère qu’il reste dans la sphère privée pour prévenir toute forme de prosélytisme et d’entrisme. Je partage les opinions des artistes Algériens ou issus de l’immigration tels que Magyd Cherfi, Yasmina Khadra, Boualem Sansal ou dernièrement le groupe « Origines Contrôlées » (des frères Amokrane). Ils sont très vigilants face à la radicalisation de l’Islam, là où la France-bien-pensante reste aveugle et sourde.
Je ne pense donc pas comme vous qu’une femme revendiquant son voile au conseil municipal puisse œuvrer pour la tolérance et l’égalité des chances puisque de par son uniforme elle affiche ses convictions anti-féministes et anti-laïques.
Je vous prie de recevoir, Madame Mérot, mes sincères salutations.
Laurence Gresse

image_pdf
0
0