Réponse à Yann Moix, qui se réjouit de l’existence de l’islam

« Heureusement que l’islam existe. Si l’islam n’existait pas, on aurait beaucoup de problèmes. L’islam nous préserve d’énormes problèmes.» – Yann Moix

Je ne vous dirai même pas ce que je pense de cet écrivain-cinéaste que je ne connaissais pas (cela m’évitera un procès) mais que je viens de rajouter à ma liste, déjà extrêmement longue, de personnalités à boycotter.

Yann Moix, dans sa grande érudition, a juste oublié de paraphraser Voltaire : « Si l’islam n’existait pas, il faudrait l’inventer ».

« Si l’islam n’existait pas, on aurait beaucoup de problèmes. »

Lesquels, je vous prie, Monsieur Moix, lesquels ? Pourriez-vous m’en nommer quelques-uns ?

« L’islam nous préserve d’énormes problèmes ». Ai-je bien entendu ?

Je crois qu’il est inutile de parler à ce pathétique cinéaste des 191 morts et des 1858 blessés lors de l’attentat terroriste de Madrid en 2004. Entre autres, pour ne nommer que celui-là. Un parmi des centaines d’autres.

Les morts n’étant même pas les plus à plaindre dans ce genre de massacre. Je pense à tous ces gens qui ont été mutilés, défigurés, déchiquetés, estropiés pour la vie et dont certains ne s’en remettront physiquement et psychologiquement jamais, ne pourront plus JAMAIS mener une vie normale et à bien d’autres qui finiront même par se suicider tant la vie leur sera devenue un enfer quotidien.

Je ne vais pas m’épancher davantage sur cette merveilleuse religion qui a fait des dizaines de milliers de morts et de mutilés dans des centaines d’attentats terroristes depuis 2001.

Je vais plutôt vous parler du drame que l’on vit en France. Le drame, le véritable drame auquel nous assistons quotidiennement dans ce pays, ce qui est pitoyable, lamentable, méprisable, pathétique, médiocre, minable, ahurissant, ce n’est pas le fait que nous ayions eu des terroristes comme Khaled Kelkal ou Mohammed Merah.

C’est le fait que nous ayons des citoyens respectés comme Yann Moix.

Voilà où se situe le vrai drame.

Jean Vaillancourt

image_pdf
0
0