Réponse de Macron à la crise énergétique : préservatif gratuit pour les 18-25 ans

Faites l’amour, pas la guerre : voilà l’injonction de Macronescu à l’aube de 2023.

C’est réjouissant. Enfin un président qui se préoccupe de la spiritualité des gouvernés.

Oui mais lui ne suit pas ce principe, au moins publiquement, car la guerre, lui il la fait, il a le droit. Le droit de faire ce qu’on veut est un des principes auto-suffisants de nos élites auto-proclamées.

Il fait la guerre à la Russie. Mais « en même temps », il rend le préservatif masculin gratuit pour les 18-25 ans . Quel beau geste, quel altruisme ! On en reste béat d’admiration. Macron, le sauveur des 18-25 ans.

Et il l’annonce lui-même. Cela a de la gueule. De Gaulle n’aurait pas fait mieux. Non ?

Il est vrai que depuis qu’on sait par le planning familial qu’un homme peut être enceint, il vaut mieux que les hommes prennent leurs précautions.

Faites l’amour, cela ira tout de suite mieux, cela soignera votre déprime, fera baisser le coût de l’énergie et donnera des boutons à Poutine, l’ennemi international responsable de tout ce qui va mal.

Les préservatifs gratuits vont consoler ces jeunes qui ont manqué de moutarde tout l’été.

Dans la même tirade, Macronescu annonce qu’il va lutter contre les suicides de jeunes. C’est très louable. Mais si le préservatif gratuit devait y faire quelque chose, cela se saurait.

Et les plus de 25 ans, comment feront-ils ? Et bien ça, mon brave monsieur, c’est leur problème.

Il faut croire que Macronescu pense que les plus de 25 ans sont sexuellement fatigués et n’ont plus d’envies… qu’il est temps pour eux de se ranger. Donc inutile de se préoccuper de leur vie sexuelle.

Tant mieux pour eux d’ailleurs car tout ce que touche Macron part en… cacahuètes. (Je sais, ce terme n’est pas très élégant mais franchement un autre terme encore plus vulgaire mais allant bien à Macron m’était venu à l’esprit).

Moi, je trouve que c’est de la discrimination que les plus de 25 ans soient exclus de cette manne. Le préservatif gratuit devrait être attribué automatiquement aux gens qui touchent le RSA, ou le chômage, point barre.

Les moins de dix-huit ans aussi sont discriminés. Car avant 18 ans ils ont commencé leur vie sexuelle depuis belle lurette, si on en croit nos Madame Soleil. Mais pas du tout. Ils auront droit tout au plus aux drag queens qui, ô merveille, vont à la rencontre des enfants de trois ans.

Cela commence par des drags queens qui vont dans les maternelles enseigner le gender dès l’âge de trois ans, à l’aide de contes. Ces contes parlent de petits garçons obsédés par le rose et de petites filles qui n’aiment que les épées et les pistolets.

On a même inventé pour la suite la semaine « queers for kids » à Paris, pour les enfants de 7 à douze ans. 

Un dépliant britannique explique que « ces manifestations doivent éveiller la fantaisie et le plaisir de la jeunesse pour la fluidité des genres et donner en même temps aux enfants des modèles glamours, positifs et audacieusement queer. » Dépliant en attente chez nous, il ne saurait tarder.

Chaque âge a son étape et son enseignement gender.

Après cela on leur enseignera à Sciences-Po à danser entre leaders et followers, car les mots hommes et femmes sont proscrits, comme obscènes.

La suite logique est de tirer un coup le plus souvent possible et peu importent les dégâts collatéraux.

Puis cela donnera des gens comme Arnaud Gauthier-Fawas, qui déclare ne pas être un homme, malgré sa barbe évidente. Il est non-binaire face aux cis-genres, ne confondez pas s’il vous plaît!

Les jeunes iront donc faire la queue en pharmacie dès le premier janvier, juste avant d’aller à l’épicerie solidaire qui distribue des vivres aux étudiants.

Ensuite, ils auront tout le temps pour leurs chères études. On a vu qu’en temps de grève les amphithéâtres après le départ de profs comme Rachele Borghi qui enseigne nue la géographie féminine (cékoissa?) à la Sorbonne, sont facilement convertis en baisodromes.

Ce n’est pas beau un président qui fait de telles annonces ? Il se préoccupe vraiment du bien de son peuple. Ceux qui sont surpris d’une telle attention devraient se souvenir du président palpant un jeune Antillais et se faisant draguer par lui devant les objectifs, et du 14 juillet élyséen en drag queens qui étaient tout sauf des artistes (ou alors, des artistes du sexe).

On était bien prévenus par une vidéo qui montre Macronescu en maternelle demandant aux enfants avec sollicitude si certains ont deux papas ou deux mamans.

En réalité un président qui se rabaisse à ce genre d’annonce, alors qu’un sous-fifre du ministère de la Santé aurait très bien fait l’affaire, et qu’on attendait de toutes autres annonces, cela laisse rêveur.

Macron n’ a rien de mieux à nous annoncer, alors que le pays brûle et se désagrège, qu’on va geler cet hiver et crever de faim, alors que la dette est abyssale, alors que les entreprises se cassent la figure, que l’hôpital est à la ramasse et que les urgences, quand elles sont ouvertes, sont des coupe-gorges où les femmes se font violer.

Alors que l’inflation gonfle chaque jour, que de plus en plus de gens ont du mal à joindre les deux bouts, que beaucoup dorment dans la rue parce qu’ils n’ont plus de quoi se payer un loyer, ou dorment dans leur voiture devant leur lieu de travail parce que l’essence pour aller au boulot est trop chère.

Alors que les pénuries alimentaires se profilent et les tickets de rationnement, Macronescu fait ce beau geste envers les 18-25 ans. Amour libre, gratuit et obligatoire.

Le droit au préservatif gratuit devrait être inscrit dans la constitution, à côté du droit à l’IVG, scrogneugneu.

Sophie Durand

 

 

image_pdfimage_print
10
2

30 Commentaires

  1. et puis : baiser ca donne chaud. Idem pour les chaudasses qui ont le feu au cul.

  2. Envoyer les capotes en Afrique. Là-bas ils se les mettent sur la tête à la saison des pluies. D’où l’expression tête de noeud.

  3. Une question : quelle est la différence entre les emballages jaunes, et les emballages rouges ? Ne serait-ce á nouveau que du pur racisme ?

  4. Je pense que la gauche et ses extrêmes ont toujours eu un souci avec leur Q mais surtout avec celui des autres. Ceci jusqu’à pervertir les enfants dés le plus jeune âge avec la masturbation et comment faire des jeux sexuels entre gamins. Franchement, de quoi ils se mêlent.
    Ces gauchos de m….e se donnent bien du mal pour que les gamins soient à leur image cad « des sal..pards et des sal.pes » sans aucune morale!

  5. Et les distributeurs gratuits ???
    Comme pour les tests virus 19, uniquement en pharmacie, encore une profession qui va s en mettre un peu plus dans la poche, ça n existe pas le gratuit, au bout,,,, il y a toujours quelqu un pour raquer

    • moi je ne veux pas que mes impôts servent à payer des capotes aux glandeurs, et à tous les enculés de tous bords.
      Merdacron lui ne prend pas de capote et pourtant avec tout ce qu’il se prend dans le c.. et tout ce qu’il met à britchel…….

  6. On ne comprend plus puisque préservatif pour protéger et vaccin pour détruire ? Il va y avoir un retour de manche car covid ou grippe il y a de l’ARN dans les deux piquouzes ! Une fois injecté il y a des effets secondaires même notre président le sait puisqu’il n’est pas piqué ! A la réaction du froid il va y avoir un moment de chaleur intense ?

  7. Ce qui m’a le plus choqué c’est quand j’ai appris que les hommes pouvaient avoir leurs règles
    Car ne le répétez à personne mais je les ai toujours pas
    En plus je me vois mal aller chez le médecin et lui dire
     » Docteur je n’ai pas mes règles  »
    Soit il me regarde en se disant, il est complètement cinglé ce mec
    Soit il me dit vous auriez dû venir plus tôt
    En plus contrairement à mes sœurs je n’ai pas de poitrine, ce qui fait que je n’ai jamais porté de soutien-gorge
    Ma vie est un désastre

  8. Ouf, notre génial, universel et immarcescible Président de la République Emmanuel Macron, plébiscité deux fois par le b.c.on peuple franconnais, à corrigé « le tir » en rendant aussi gratos la capote pour mineur (isolé ou non et préconisé pour les viols ?)…Espérons qu’il fasse de même pour les séniors, avec pour eux, la dose de sildénafil comprise dans le pack.

  9. Les mineurs et la capote dans la poche?
    Sait-t-on jamais avec une instit ou une prof gourmande………

  10. Et c’est la sécu qui va payer, bravo le poudré! pourquoi pas aussi prendre en charge le prix de la passe ou la ligne de coke!………..y aura t il une franchise comme par exemple sur une prise de sang obligatoire pour suivre une pathologie en ALD?

  11. Décidément cet individu ne pense qu’au dessous de la ceinture …pauvre France ..tu peux sombrer …mais enlever son pantalon sera de rigueur.a dit jupiter .

  12. Dans le temps, on appelait la baise « le cinéma du pauvre ».
    Avec les coupures de courant, plus de TV, ni de DVD, ni de Web, il faut donc encourager la jeunesse à se distraire autrement… Plutôt que de se révolter contre le dictateur ! 😉

    • Le café des pauvres…..l.ecole n.est pas faite pour apprendre à baiser, mais à lire écrire compter et raisonner.c.est l.evidence. Elle ne saurait être transformée en « bordel éducatif « .
      Les expériences sexuelles doivent lui demeurer étrangères. On ne peut que constater un retour en force des pedophiles par le biais des associations « spécialisées « . Ils n.ont pas désarmé, nirenoncé a leur souhait de « libérer « l.enfant , soustrait à sa famille pour en faire une proie accessible à leurs vices . Il faut exclure les lobbyistes LGBT . Traçons une ligne autour de nos enfants et petits enfants.. quiconque la franchit est un homme mort.

Les commentaires sont fermés.