Réponses aux attaques de « Jeune Nation » contre Éric Zemmour

Éric Zemmour sur « Causeur » le journal d’Élisabeth Lévy

Dans « Jeune Nation » un journal en ligne, on peut lire une critique d’Éric Zemmour sans concession, dans ce qu’il exprime dans le journal Causeur.( Source)

Certes, ce journal n’a pas la même diffusion mais quoi qu’il en soit, je n’accepte pas cette critique malsaine sur des sujets qui mériteraient un peu plus d’attention et d’équilibre.

Personne n’est obligé d’être en accord avec tout ce que dit Zemmour, mais la mauvaise foi, voire la volonté de nuire n’est pas une bonne méthode en politique.  Quand on prend les discours des uns et des autres et singulièrement celui d’Éric Zemmour par le petit bout de la lorgnette.

Quand Zemmour dit au sujet des descendants d’immigrés de 2e ou 3e génération qu’ils sont des Français comme les autres, où est le problème ? À quel niveau de génération faut-il remonter pour se déclarer Français à part entière et non entièrement à part ? Seuls les nazis pendant la guerre avaient exigé un nombre de générations pour se targuer d’être Allemand de souche.

« Quand on est Français, on est Français, d’où qu’on vienne, et on n’a pas vocation à retourner de force vers je ne sais quel pays d’origine. Donc je le dis clairement pour ceux qui m’inventent des positions : je ne vais pas  « dénaturaliser » et « remigrer » des Français. »

Ce qu’il dit en revanche, c’est que les criminels qui ont la double nationalité seront déchus de cette nationalité française. Cela fait une grande différence.

Il semble que « Jeune Nation » soit bien jeune pour avoir oublié que nombre de Français issus de l’immigration ne sont pas tous des criminels et que certains ont trouvé en France le pays qui leur convient et avec lequel ils se sont parfaitement assimilés.

Il faut d’ailleurs faire remarquer aux auteurs de ce journal en ligne que l’Éducation nationale a sa part de responsabilité, de même que le laxisme judiciaire, ainsi que les compromis des municipalités, et la politique des logements.

L’auteur reproche à Zemmour ceci : par Français, il entend également les millions d’Africains, de Pakistanais, de Kurdes, de Turcs ou autres qui possèdent un petit morceau de papier plastifié rectangulaire avec le tampon de la République dite française.

Est-ce à Éric Zemmour d’endosser une telle responsabilité ?

Est-ce lui qui a naturalisé en masse ?

Ces naturalisations de masse durent depuis Giscard d’Estaing et furent pratiquées par tous les gouvernement qui lui ont succédé, sans compter le Conseil d’État et ses jugements anti-France. Faut-il déchoir de la nationalité tous ceux naturalisés depuis Giscard ? Au nom de quoi ? C’est tout simplement idiot.

De fait, tous ces naturalisés d’hier, et depuis peu, ont la double nationalité et se retrouvent de facto dans le collimateur de criminels susceptibles d’être déchus de la nationalité et transformés de nouveau, en simples immigrés.

« Il faut retrouver les critères et les contraintes de l’assimilation d’avant. Ceux qui choisiront l’assimilation à la française seront les bienvenus et nos compatriotes. »

Les musulmans seront tenus d’appliquer la loi française et de se faire discrets dans l’espace public. Où est le souci ?

Plus loin, « Zemmour, qui ne fait pas de distinction entre islam et islamiste, amalgame que je trouve pour ma part pertinent, tend donc la perche de l’assimilation aux musulmans. »  En effet, il ne fait aucune distinction entre l’islam et l’islamisme. C’est la même chose, c’est une globalité. Mais tous les Français de confession musulmane ne sont pas, pour autant, tous des terroristes.

Pour lui, comme pour Ferhat Mehenni, le président du parti pour l’indépendance de la Kabylie, c’est bien la même affaire. L’islam c’est l’islamisme au repos, l’islamisme, c’est l’islam en mouvement.

Il n’y a pas de différence et il le dit, contrairement à madame Le Pen pour qui l’islam est compatible avec les lois de la République malgré le contenu du Coran anti-républicain, liberticide, sexiste, homophobe, etc.  (S2v191,193 et S9v29, etc.)

Le plus grave à mon sens, c’est cette affirmation : ce mythe de l’assimilation si cher à la droite bourgeoise catholique amatrice de Jeanne d’Arc métisse, d’Africains en costumes-cravate et de Maghrébins à képi… Qu’est-ce que cette affirmation veut dire ? Elle revêt un discours foncièrement raciste.

Pour être bref, l’auteur de cet article est un incendiaire. Tant auprès de ses lecteurs qu’il induit en erreur, comme le fait de dire que Zemmour fait une différence en islam et islamisme. Cela n’interdit pas de penser que des gens nés musulmans, de parents musulmans, ne soient pas capables de se soustraire à charia, et de vouloir vivre dans un pays pratiquant la liberté de culte.

Éric Zemmour fait avec la situation actuelle, avec l’héritage.

Nous savons tous qu’il sera impossible d’organiser un retour de TOUS les binationaux, y compris et surtout de force.  Si déjà, il arrive à virer TOUS ceux ayant commis des crimes, ce sera déjà bien et videra 25 % des places de prisons.

Et puis, il y a ce discours qui franchement sent mauvais : quand on parle d’immigration et de Grand Remplacement, on ne peut pas faire l’impasse sur le fléau du métissage et des mariages mixtes. Les mâles blancs sont mis en concurrence avec les hommes mélanisés du tiers-monde, ces derniers étant promus par la propagande cosmopolite avec les mythes du surhomme noir et de la fragilité blanche. Il n’y a pas de surhomme noir, mais il y a une fragilité noire qui s’exprime par une pleurnicherie permanente.

Langage outrancier mais qui reflète en effet une réalité agaçante, comme ces publicités où nous pouvons voir en permanence l’homme noir dans le rôle du gentil mari et de la femme blanche avec ses enfants métis, à se demander où sont les maris blancs. Où toutes ces pubs où, il n’y a plus que des immigrés, qui donnent cette impression.  La même remarque sur des pubs où le Français en tant que langue, n’existe plus.

La couleur serait donc primordiale sur la qualité individuelle pour « Jeune Nation ». Que l’origine serait la chose la plus importante, en refusant de tenir compte des réalités de l’assimilation réalisée par ceux justement, qui sont noirs, asiatiques, arabes et autres. C’est tout simplement du racisme, du même niveau que celui des indigénistes et de l’extrême gauche.

Je me fous d’aller boire un verre avec un Noir, un Jaune, un Arabe, s’il se sent Français et partage le même amour de la France. Français de souche, de sang et de cœur. Éric Zemmour se dit Français de branche par rapport aux Français de souche. Je suis Français depuis 1495. De la Sarthe, et je considère Zemmour comme un Français à part entière. 

C’est aussi refuser aux Antillais qui sont des descendants de Noirs africains, d’Indous, d’Asiatiques, d’être pleinement des Français de branche, de cœur et pour beaucoup de sang, sur l’ensemble des territoires.

Déjà, interdire les prestations de solidarité nationale aux étrangers, supprimer les virements de ces allocations vers les pays d’origines, virer les prisonniers étrangers, retirer la nationalité aux binationaux ayant commis des crimes et des délits, cela fera du vide. Ces actions seront acceptées par la majorité des Français, y compris de branches, je n’en doute pas.

« Jeune Nation » souhaiterait-il, imposer une dictature d’extrême droite de type Amérique latine ?

Pour conclure, je trouve cet article provocateur, contre-productif.  L’auteur se trompe lourdement et pour tout dire, pue l’anti-Zemmour de base, si ce n’est l’antisémitisme.

Gérard Brazon

image_pdf
27
5

70 Commentaires

  1. Dans leur champ d’action respectif, Zemmour, comme Jeune Nation ont chacun raison.
    Zemmour, car la libération identitaire de notre peuple, ne peut se faire en une seule alternance. Aujourd’hui, dire la Société que nous identitaires souhaitons nous est interdit selon le régime juridique en vigueur ! Les étapes révolutionnaires sont le retour d’une totale liberté d’expression, un pouvoir politique patriote. Puis viendra la dissociation de notre communauté identitaire historique, du melting pot invasif.
    Jeune Nation a aussi raison, car si nous restons liés ans la même communauté avec les boulets de l’immigration indésirable, nous ne retrouverons jamais notre prospérité, et perdrons toutes nos libertés (l’effet démographique).
    Jeune Nation (comme Génération identitaire) ont tort sur la remigration comme solution a priori.
    D’une part de nombreux immigrés et leurs descendants ont travaillé, contribué, éduqué correctement leurs enfants (non délinquants). Or ce travail, ces contribution, cette éducation correcte sont DE MEME NATURE que les contributions équivalentes des AUTOCHTONES. Elles doivent donc produire les mêmes droits – au nombre de générations près.
    La solution PACIFIQUE est donnée par le principe de l’autochtonisme. Les autochtones doivent faire valoir que leur héritage ne porte pas que sur leur biens privés, mais aussi sur l’HERITAGE INIVIS des COMMUNS (labours, villages, civilisation, libertés) sur 50 ou plus de générations, là où les lignées bi-nationales franco-africaines n’héritent que de 3 ou 4 générations contributives.
    La Loi de l’héritage indivis des communs étant la même pour tous, le bénéfice principal de cette loi est différent : en Europe pour les européens, majoritairement en Afrique pour les lignées bi-nationales franco-africaines.
    Afin de gérer leur héritage antérieur à l’immigration, les autochtones doivent s’affirmer comme héritier, et pour cela se constituer en communauté propre, ayant des droits spécifiques. A la bi-nationalité des immigrés, doit répondre la bi-citoyenneté des autochtones. ceux-ci sont fondés à construire LEUR PROPRE ETAT IDENTITAIRE. Seul moyen de HISSER les droits des autochtones, AU NIVEAU de ceux des migrants et immigrés. Visitez autochtonisme.com

    • Cher modérateur ,bonjour,comme vous l’avez fait pour le Pseudo Dominique ,je suis surpris du manque de réaction concernant ce lafronde avec une minuscule. Ce mélange de pseudos de ces pros Zemmour démontre le niveau malsain de ces personnes.

      Nous en prenons note. Toutefois, nous rappelons que la modération s’adresse à l’encontre des insultes, du racisme, de l’antisémitisme, et non sur les débats d’idées pour peu qu’elles soient dites avec civilité.
      Nous rappelons aussi que les commentaires sont aussi sujets à des retours de bâtons judiciaires et que les pseudos ne sont pas suffisant pour empêcher les juges de sévir. A commencer par Riposte-Laïque bien sûr, d’où notre modération quand c’est possible.

      • Merci pour votre réponse car ,malgré nos divergences qui peuvent très bien s’aplanir, il est effectivement difficile d’être modérateur car la « civilité « est difficile à jauger.

      • Cher Monsieur Lafronde Majuscule. Puisque vous prétendez au monopole du pseudo lafronde, dites-nous un peu quels sont vos titres pour y prétendre. Je sens que le lectorat de RL va pouvoir rire un bon coup ! Sachez que depuis des années, j’écris avec ce pseudo sur RL, que je les soutiens (meetings, dons (modestes) Il n’est pas certain que vous en fassiez autant ! Monsieur le Censeur, sincères salutations !

  2. « C’est dans l’Idée qu’il sied de reconnaître notre véritable patrie. Non le fait d’être d’une même terre ou d’une même langue, mais le fait d’être de la même idée : voici ce qui compte aujourd’hui. Là est la base, là se trouve le point de départ […] Ne pas avoir l’entendement de ce réalisme de l’Idée signifie s’en tenir à un plan, somme toute, infra-politique : celui du naturalisme et du sentimentalisme, pour ne pas dire de la rhétorique patriotarde. »

    ‘Orientations’ Julius Evola

    La Fiente Islamique, le Ramassis de Nullards, La Putasse Collabo, et l’ED en général, l’insignifiance conceptuelle de la décadence guignolesque.

  3. Français, pas Français…
    Musulman, pas Musulman…
    Quelle importance puisque dans un futur proche nous serons tous intégrés, il suffit pour cela d’appeler tous nos enfants MOHAMED …

  4. La république Grecque de Massalia regardait les origines sur plusieurs générations. Au plus les fonctions politiques étaient hautes au plus de générations d’ascendance étaient requises (ils remontaient jusqu’à 5 générations) et obligatoires pour avoir le droit d’y accéder. Un étranger récemment arrivé n’avait aucune chance d’obtenir un haut pouvoir politique. D’ailleurs les massaliotes avaient le droit au port de l’épée et pas les non-massaliotes(fait pour éviter les risque de soulèvements de nombreux commerçants étrangers qui arrivaient en bateau). Chez les grecs on ne reprend aujourd’hui qu’une partie partiale et très aseptisée de leur mentalités. Lorsque l’on parle de valeurs de la république on oublie a quel point elles sont tronquées par rapport à ce qu’elle étaient. Réfléchissons à quel point ces 2 mesures bel et bien démocratiques puisque issues de la démocratie grecque pourraient contribuer par dissuasion à réduire l’insécurité et les émeutes et à conserver la souveraineté politique pour un peuple. Sans les calquer on pourrait s’en inspirer. Combien de députés et ministres ne le seraient pas dans ces conditions. Rappelons que de nombreux phocéens comme d’autres grecs fuyaient les persécutions moyen-orientales perses et s’installaient dans de nouvelles citées et en fondaient. Article à publier si possible

    • « On ne ramènera pas les grecs » Nietzsche

      Barbu, taliban, sont près à mourir pour leur Cité, le gland remplacé du Supermarché, j’en doute…

      «Tel est le principe supérieur des Temps modernes [supermarché de bobo le narcissique], principe que les anciens, que Platon, ne connaissait pas. Dans l’Antiquité la belle vie publique était les mœurs de tous [pas de souchien et burkini, ni de branleur, pas voter cette décision importante = peine de mort !], beauté en tant qu’unité immédiate de l’universel et du singulier [pas besoin de psalmodie ‘vivre ensemble’] , une œuvre d’art en laquelle aucune partie ne se sépare du Tout […] La république platonicienne était, comme l’état lacédémonien [Sparte], cette disparition de l’individualité se sachant soi-même [ne vivant qu’à travers la vie de la Cité].»

      Realphilosophie, Hegel.

  5. il fut un temps (dans les annees 60)ou jeune nation ,avec les freres Sidos,preconisait l’EURAFRIQUE,de maniere a lier definitivement la rive sud de la P a celle du nord,en favorisant la venue d’europeens en algerie

  6. Je comprends la position de « Jeune nation », elle est en totale cohérence avec la célèbre phrase de de Gaulle « c’est bien qu’il y ait des français bruns, jaunes et noirs mais ils doivent rester minoritaires sinon la France ne serait plus la France et Colombey les deux églises deviendrait Colombey les deux mosquées ». Il ne faut pas se cacher derrière son petit doigt car la démographie c’est le destin comme aime à le rappeler sans cesse Z. Mais comme vous le dites, il doit faire avec la situation présente où déjà des millions de Français de l’immigration extra-européenne sont présents et ont changé l’image de la France de façon irréversible. Ces gens seront incités à accepter l’assimilation par la loi qui ne permettra plus de discrimination positive, bref avec le retour du principe de l’égalité de tous devant la loi.

    Je suggérerais plutôt à ces jeunes de s’intéresser à l’obtention du statut de peuple autochtone comme les Juifs du monde entier, les Roms, les Kosovars ou les Kanaks… Ce n’est pas en divisant le camp national que ces jeunes ont des chances de sauver les lambeaux de la France, ils devront avant tout se communautariser, refuser le métissage promu de façon explicite via les pubs, bref pratiquer l’endogamie sans se soucier des accusations de racisme. La transmission de la civilisation et de ses racines ( pas d’identité sans racines) passe nécessairement par les liens du sang, toute personne étant soucieuse de ses origines pour savoir d’où elle vient, c’est un besoin anthropologique fondamental (à tel point que les enfants nés sous X ont vu reconnaître leur droit à la divulgation de l’identité de leur mère). D’où la promotion pour le métissage au nom de l’antiracisme pour dissoudre plus rapidement les nations occidentales en brisant les liens avec les générations antérieures par la dilution identitaire. Ce n’est pas un crime en effet de vouloir préserver ses liens avec le passé, mais ce n’est plus possible quand un peuple est sommé de se métisser avec des millions d’individus venus de civilisations totalement étrangères afin de recréer une sorte d’homogénéité, garante pour les gouvernants d’un nouveau vivre-ensemble.

    • La proposition de Campana est originale. J’avais pas mal lu son blog. Mais il y a un hic. Le statut d’autochtones est attribué à des minorités par l’Occident. Je ne vois pas trop comment des dirigeants occidentaux déclareraient leurs compatriotes comme minorités autochtones, à moins de se considérer eux-mêmes comme minorités autochtones dans leur propre pays. Il faut donc attendre encore peu que la submersion migratoire soit complète pour que cela ait du sens, que la France soit dirigée par des africains et espérer que les africains aient envie d’accorder un statut de minorités autochtones à des européens. J’en doute fort. Quoique si ce sont les arabomusulmans qui prennent le pouvoir.. ils ont déjà un statut tout trouvé qu’ils n’auront même pas besoin d’emprunter à l’Occident : dhimmis. :-)))

      • Non, Héraklite, le statut de peuple autochtone est attribué par l’ONU. Comme l’explique Campana, il faut que les peuples en minorité et se sentant menacés de disparition – à l’instar des Juifs au siècle dernier (ou peut-être à la fin du siècle précédent), des Roms, des Kosovars et des Kanaks de Nouvelle-Calédonie – se constituent d’abord en groupe autonome en se dotant d’une organisation interne (tout est expliqué sur son site) au préalable. Bien évidemment, comme vous dites ce n’est pas sans difficultés car les mondialistes ont un projet global : constitution d’un Etat mondial et pour faciliter les choses, mélange des populations en vue de détruire l’homogénéité démographique des nations et ainsi dissoudre leur lien avec leur histoire respective via le métissage. Alors nos mondialistes aux commandes taxent de racisme tout patriotisme à titre de dissuasion sans oser étendre le principe aux populations non occidentales. D’où la difficulté actuelle car il n’y a pas d’option possible en dehors de « la créolisation » selon l’idéologie imposée par les mondialistes : obligation d’accepter l’immigration sinon l’opposant est « raciste » et toute protestation est sévèrement réprimée – bien plus que les exactions commises par les divers ou le terrorisme.

  7. zemmour a dit que le soleil se lève à l’est ! c’est donc la preuve que monsieur z est un stalinien

  8. Mon cher Gérard, tu tricotes un peu dans la dentelle (sourire)
    Moi aussi je peux supporter de prendre un verre avec un non européen, et rechigner à en partager avec certains « bons français » (sourire)
    Mais m’assoir à Nantes à une terrasse l’été entouré de 50 bons hommes non européens, sans une donzelle à l’horizon , très peu pour moi…
    Mais en effet il est de la plus élémentaire prudence pour une femme européenne d’éviter ces lieux « sécurisés »

  9. Il ne faut pas cacher que derrière les idées de Zemmour, il y a un arrière-fond raciste dans le fait qu’il souhaite que la France reste majoritairement blanche européenne et chrétienne (ou athée)avec une diversité contrôlée. La France a un autre avenir que de devenir un énième état africain merdique.

  10. que les assimilationnistes racontent ça à tous les Blancs qui se sont fait virer des pays non Blancs par les potes à brazon ; le Blanc doit tout donner, en échange le non-Blanc n’a rien à partager, le Blanc est tout juste bon à continuer à se faire massacrer comme en afrique du sud ainsi qu’ à l’intérieur-même de ses pays propres grâce à la justice assimilationniste des Souchiens autochtones alliés aux brazon d’importation.

  11. les double-nationaux (franco- …) ne sont pas français !
    Le principe d’une nation est la reconnaissance d’une seule nationalité !
    Eric Zemmour est un français à part entière, contrairement à Ducon-Moretti la truie de sang-mêlé qui occupe le ministère de la justice d’un système putassier !
    La France est une république bananière ! La POLOGNE est une nation !

  12. Zemmour a raison , le probleme c’est le nombre , le nombre ,,,,ce qui donne raison a jeune nation.Avec leurs ventres les africains et les arabos musulmanes , et les musulmans avec leur bittes , conquièrent la France.En comptant sur plus de 3 générations c’est plus de 25 % de la population qui change notre héritage , nos meurs , notre art de vivre,mais surtout l’intelligence collective .J’ai connu la Yougoslavie et le Liban, « d’AVANT »leur guerre ethnique ou ,chrétiens et musulmans vivaient séparés ,.Un écart de civilisation de 800 ans , dans des pays sous même régime politique et économique. EN Yougoslavie ils ont commencé par brûler les écoles , attaquer les commissariats , enlever et tuer les chrétiens,on a vu comment ça a fini,avec la partition.Bis répétitas avec la guerre du Haut-Karabakh ou l’Azerbaïdjan vient de déplacer massivement une population chrétienne ,accompagné de génocides ,sans que cette fois contrairement a la Yougoslavie l’occident intervienne .Preuve de notre soumission?Le covid vient de révéler l’effondrement en cour de notre pays.et ce n’est que le début.Nos sociétés d’hyper production-consommation sont en train d’épuiser la planète, nous allons vers des pénuries alimentaires ,de matières premières et énergétiques, couplé a l’hyperinflation , ce qui provoquera fatalement des émeutes .Des émeutes qui seront aussi etheniques , dans quel camp croyez vous que « intégrés » se rangerons? Demandez aux pieds noirs leur avis ?A quelques exceptions, prés de grès ou de force , les racisés se regrouperont pour nous arracher nourriture et territoires.L’avenir n’est pas tout rose , mais rouge sang .Une seule solution la rémigration.

    • Tout à fait d’accord. Gérard Brazon fait de l’humanisme compassionnel à bon marché pour afficher sa supériorité morale. Ca « fait bien », mais ça n’explique pas le mode opératoire. Comment sera fait le tri ? Au cas par cas ? Oui, oui… Et que fera-t-on des nombreux élus qui ont presque tous des casseroles judiciaires ? Sans parler de celles qui ne sont pas connues. Les contraintes morales ne sont pas les mêmes pour les uns et pour les autres. Dans la culture occidentale, il faut pratiquer la justice envers tout le monde; ne pas le faire, c’est contrevenir; dans la culture islamique maltraiter un non musulman est un devoir, ne pas le faire c’est contrevenir. Appliquer la charia est une obligation, celui qui ne l’applique pas n’est pas musulman. Il m’est arrivé de constater de l’ostracisme à mon égard, dans une grande surface, dans une banque, et même une pharmacie. Croire que nous, Européens, serons traités comme sont traités les étrangers en France est une illusion, et même de l’imposture. Tout est perdu, même l’honneur. Surtout…

  13. De toute façon, la démocratie est un système merdique, qui finit toujours mal, Platon dit que c’est un système bariolé dans lequel chacun mène le genre de vie qui lui plait, c’est un patchwork de constitution, un mélange indéterminée de démocratie, de démagogie, d’oligarchie, de ploutocratie, et d’aristocratie.

    A tout cela est venu se surajouter la problème que pose les médias, car on serait en démocratie si le peuple donnait un consentement libre et éclairé, mais le peuple est assoMmé de propagande et persuadé, convaincu à longueur de temps de voter pour tel ou tel candidat, ou de penser comme on lui dit.

    Se débarrasser de la démocratie ne serait pas une mauvaise chose, si on pouvait avoir à la place une régime réellement patriote, qui remette un peu d’ordre dans ce pays.

    Ce qui nous manque c’est d’être gouverné par des gens patriotes qui s’occupent des intérêts légitimes des français, au lieu de se prendre pour des citoyens du monde et de chercher à gouverner le monde en lui distribuant des subsides provenant du trésor public.

  14. Gérard Brazon, qui est comme Zemmour un ancien électeur de mitterrand continue à réfléchir en vrai gauchiste qu’il est et qu’il n’a jamais cessé d’être : évidemment pas d’accord avec Jeune Nation, son réflexe, c’est l’injure et l’insulte, et l’inévitable accusation d’antisémitisme.

    Les descendants d’immigrés de 2ème ou 3ème génération NE SONT PAS DES FRANCAIS.

    On est français quand on est né de deux parents blancs, tous deux français et issus eux-mêmes de parents blancs et français, et ainsi de suite, aussi loin qu’il est possible de remonter.

    C’est le droit du sang et lui seul qui importe. Toute autre considération du style « du moment qu’ils se sont intégrés », « il s’assimilent », etc, n’est que du verbiage gaucho-républicain. Le droit du sol devra abrogé et désinscrit de la Constitution.

    ZEMMOUR A TORT ! C’est Jeune Nation qui a RAISON !

    « Quand Zemmour dit au sujet des descendants d’immigrés de 2e ou 3e génération qu’ils sont des Français comme les autres, où est le problème ? » Eh bien, le problème, c’est que Zemmour n’est clairement pas l’homme qui pourra redresser la France.

    Et je remercie quand-même Gérard Brazon pour avoir – bien involontairement sans doute – confirmé ce que je reprochais déjà à Zemmour : « Ce qu’il dit en revanche, c’est que les criminels qui ont la double nationalité seront déchus de cette nationalité française. »
    C’est l’aveu qu’il n’y aura pas de vraie politique de remigration, et comme il n’y aura pas non plus de remise en question de ce principe du droit du sol, l’immigration de musulmans pourra se poursuivre ; les immigrés n’auront qu’à faire semblant de s’intégrer, ils n’auront qu’à jurer leurs grands allah qu’ils ne sont pas islamistes, et roule ma poule !

    Je ne sais pas ce que veut Gérard Brazon, mais je sais qu’il ne veut pas d’un « Pinochet » – c’est ça qui est grave pour lui, pas l’immigration !

    • Macron semble vous convenir. Avec cette argumentation, votre intransigeance, votre raisonnement binaire, vous l’aurez en 2022, il vous en remerciera n’en doutez pas.
      Quand à considérer que les seraient une race, cela prouve que vous n’avez que votre inculture historique pour débattre et ma foi, c’est triste.

      • Gérard Brazon, je partage différents points avec vous dans votre article, comme les affinités qui peuvent transcender les races. Car les gens ne sont pas obnubilés par leur race quand ils interagissent. Et ce sont plutôt les frictions inter culturelles qui agissent dans un monde où les peuples s’entrechoquent sous la pression démographique et migratoire, comme le disait Lévi Strauss.

        Mais la vérité est la vérité et on est en train de tout mélanger. La « nation » française ne s’est en effet pas constituée comme une race mais le peuple pas seulement historique mais de référence pour moi en France appartient à une race, la race blanche. Que l’on dote de toutes sortes de qualités ou inversement de défauts cette race en la réduisant aux blonds aux yeux ou en l’étendant jusqu’en Afrique du nord et au moyen orient est une autre histoire.

        • Le souci c’est qu’en parlant de « race », qui plus est « blanche » permet aux indigénistes de justifier leurs discours de races. Il y a des cultures, et des différences fortes entre les cultures. On ne peut pas comme l’a dit Lang et la gauche en général considérer que toutes les cultures se valent et fait d’un grio, un conteur africain si doué soit-il, l’égal d’un Victor Hugo, et d’un joueur de tambour, un égal de Mozard, etc.
          En clair, le génie de la cuture occidentale n’a pas la couleur blanche, elle est tout simplement un processus lent, elle tient compte d’autre chose que de la biologie.
          La Chine, le monde asiatique, plus ancien que nous, et ayant une culture plus ancienne que la nôtre ne sont pas des blancs et pourtant, ont développé une culture fantastique.
          D’où vient cette aptitude de création de culture. Probablement de l’environnement familial, étatiste, religieuse comme le confucianisme, le bouddhisme, le taoïsme, etc.
          Cet environnement est plus important que la biologie.

          • Gérard.

            Less indigénistes ou plus précisément les décoloniaux considèrent que la notion de race est une construction sociale qui part du biologique mais le dépasse pour servir un système de domination, la blanchité. C’est ce qui leur permet de dire (en poursuivant avec cet horrible jargon) que des racisés peuvent se blanchir, des traitres à leur race en somme. Ainsi des juifs, des asiatiques, des arabes et des noirs peuvent se blanchir. Les affinités seront vues in fine comme des alliances politiques qui confortent le système de domination blanche. C’est triste.

            On peut tout ramener à la biologie mais encore faut-il savoir de ce dont on parle au risque de faire de la pseudo science pour justifier une idéologie. Pour commencer, les tenants d’une telle vision sont des matérialistes dénués de toute spiritualité. En aucun cas, ils ne peuvent se revendiquer chrétiens. Par ailleurs, je me demande s’ils s’intéressent vraiment à la science et sont plus avancés que Gobineau. Car le cerveau est aussi façonné par l’environnement et l’épigénétique module l’expression génétique, y compris sous la pression environnementale. Bref nous nous adaptons à l’environnement. Ça c’est au niveau individuel. Ensuite qu’on utilise la théorie des haplogroupes pour réintroduire la race et en parler à une échelle collective ok car il y a bien des maladies propres à certaines populations. Mais pour ce qui est de l’intelligence, les scientifiques n’ont rien tranché. A part rabâcher que les occidentaux ont tout inventé sans même connaître d’autres civilisations, je suis d’accord avec vous, c’est un peu court. Par ailleurs, on présuppose que toute technologie est fondamentalement bonne. Quand on voit certains usages, on peut aussi questionner le génie occidental.

            Donc au final je vous donne raison avec quelques bémols. Considérons donc que vos interlocuteurs sont de mauvais poil et ce, depuis peut-être des lustres, compte tenu de la situation dans laquelle nous nous trouvons.

          • GB

             » D’où vient cette aptitude de création de culture. Probablement de l’environnement familial, étatiste, religieuse comme le confucianisme, le bouddhisme, le taoïsme, etc.
            Cet environnement est plus important que la biologie.  »

            Votre raisonnement n’est pas cohérent !

            CAR RIEN NE VOUS PERMET D’ECARTER LA BIOLOGIE… RIEN !

            TOUS CES ELEMENTS QUE VOUS EVOQUEZ (comme « cette aptitude de création de culture », par exple), ILS PROVIENNENT DE LA BIOLOGIE, DE LA NATURE, QUI EST AU DEPART DE TOUT…

          • La Chine a produit une culture remarquable, personne ne le nie. Pour autant, quand on a connu la culture occidentale, a-t-on envie de vivre dans cette culture hyper hiérarchisée et rigide ? Même chose pour la civilisation hindoue, avec ses castes immondes. Ou bien dans la « culture » africaine, dont les dirigeants sont soit la quintessence de la corruption vile, soit assassinés… Seule la culture occidentale a conçu l’idée que les hommes sont frères, en raison de l’Evangile, où St Paul déclare « il n’y a plus ni Juif ni Grec, ni homme ni femme, ni maître ni esclave, mais vous êtes tous un en Jésus-Christ ». La civilisation occidentale est une symbiose de la philosophie grecque, du droit romain et de l’Evangile. Jamais celui qui n’adopte pas ces trois éléments ne pourra faire pleinement partie de cette culture. Même l’athée, n’en déplaise à M. Onfray. Et encore moins les « déconstructeurs » de l’Occident, de l’école de Francfort et autres « penseurs » de latrines, oeuvrant pour une idéologie antichrétienne. Votre propos contient sa propre réfutation. La situation est trop pourrie pour sauver quoi que ce soit…

      • GB

        Votre réponse est une faible échappatoire. Vous faisiez déjà de même avec Mlp y’a pas si longtemps maintenant vous le faites avec Zemmour… !

        Les arguments de Stentor sont dignes d’intérêt.
        J’envisage de voter Zemmour mais je reste attentif à ce genre de position que j’aurai le temps de mettre au clair pour arrêter ma décision finale.

    • Ne remontez pas trop loin vous risquez de tomber sur les africains. Pour l’instant en effet, la génétique des populations montrent en remontant les générations qu’il y a coalescence des lignées et inversement en les descendant, des phénomènes d’effet fondateur et de dérive génétique, sans parler des phénomènes de brassage Out of mais aussi Back to Africa. Même les espèces humaines se seraient hybridées comme sapiens et Neandertal. J’avoue pourtant que je suis perplexe sur le fait que l’humanité serait apparue à un seul endroit et se serait différenciée ensuite en races dans différents espaces géographiques, sous la pression de la sélection naturelle et sexuelle. Pourtant c’est ce que démontre la science jusque là. Et c’est même un fondement de la religion que de penser que nous sommes issus d’un couple primordial. Donc à partir de quand le droit du sang s’exerce-t-il ? A partir de quand parle-t-on d’ailleurs de peuple français ou encore de nation française ?

      • «  »le fait que l’humanité serait apparue à un seul endroit «  », essayez donc de trouver des crédits de recherche pour ailleurs qu’en Afrique de l’ Est et vous aurez la réponse à votre question…))

        • La thèse de l’Afrique de l’Est est justement dépassée grâce à des recherches notamment en Afrique du Nord. On peut parler de théorie multi focale à l’échelle de l’Afrique. Par ailleurs, on a eu d’autres recherches en Europe qui permettent d’établir une chronologie des migrations. Les chinois poursuivent aussi des recherches car il y a bien évidemment un enjeu politique à savoir où l’homme est apparu en premier. La thèse out of Africa n’est pas pour autant remise en question. En revanche, d’autres recherches considèrent que les migrations se sont effectuées non seulement par le corridor levantin mais aussi par la péninsule arabique. Si bien que des musulmans avancent la thèse Out of Arabia pour expliquer que les populations européennes sont issues de la péninsule arabique. :-))

          • Héraklite, je vous signale cette émission d’Arte basée sur des découvertes archéologiques récentes :
            https://www.youtube.com/watch?v=7fmHu88v7jc

            Pour ce qui est des races, selon David Reich, elles existent et seraient bien plus nombreuses que les races répertoriées au cours de l’histoire. Selon lui, la notion de race est légitime, elle caractérise des groupes humains qui ont développé des caractéristiques communes en interaction avec un milieu stable. Il faut a minima 40 000 ans pour qu’une race se développe au sein de l’humanité. Il y a en outre des études sur le QI (citées sur breiz-info) qui démontrent que certains groupes humains sont plus intelligents que les autres, notamment les Askenazes et les Est-asiatiques, lesquels sont plus intelligents que… les Européens ! Je ne vous dis pas quelles populations sont à la traîne, je vous les laisse découvrir. Ces observations scientifiques peuvent être niées, mais elles font l’objet d’études universitaires.

          • Je vous signale cette émission d’Arte intitulée : l’Europe, berceau de l’humanité ?
            Des paléo-archéologues ont découvert sur plusieurs sites en Europe des ossements de pré-humains plus anciens que ceux découverts en Afrique : https://www.youtube.com/watch?v=7fmHu88v7jc Ce qui les empêche d’en tirer une conclusion définitive est que la reconstitution du squelette complet n’est pas encore possible avec les os découverts. Mais la probabilité est très forte.

    • Cher Stentor nous allons rafraichir la mémoire de ces Zemmourriens qui inventent le fil à couper le beurre .Ainsi en 2016 que se passe- t-il à l’Assemblée Nationale notre ami Gilbert Collard et Marion proposent : »La France se retrouve aujourd’hui confrontée à une profonde crise identitaire et sécuritaire que nous avions annoncé depuis de trop nombreuses années.
      Impuissante dans la maîtrise de son immigration et dans sa capacité d’assimilation, soumise à une pression de Bruxelles conforme à l’idéologie de nos gouvernants, elle souffre d’héberger en son sein des milliers d’individus détenteurs de la carte d’identité française qui ne partagent ni son mode de vie, ni ses règles, ni ses valeurs.

      Le droit du sol, c’est-à-dire l’obtention quasi-automatique de la nationalité française lorsque l’on naît sur le sol français, est l’une des causes évidentes de cette crise.
      Parce qu’être français est un honneur qui s’hérite ou se mérite, qu’il n’est plus acceptable que l’on devienne français par le plus grand des hasards, les Députés RBM-FN Gilbert Collard et Marion Maréchal-Le Pen déposent une proposition de loi visant à rétablir le droit d’acquérir la nationalité française par la filiation. Ainsi, celle-ci ne peut être attribuée à la naissance que si l’un des deux parents au moins est français.
      Cette proposition de loi n’exclut pas l’attribution de la nationalité par naturalisation aux ressortissants étrangers qui ont fait la preuve, à travers leur parcours, d’une volonté réelle d’assimilation et d’amour de la France. »CE cher Zemmour et ses acolytes vont comme d’habitude vouloir en faire une copie pour le futur programme fantôme de la secte.

  15. Zemmour lui-même contredit votre critique de l’article de Jeune Nation: il ne déroge pas à la règle immuable chez les juifs de ne se marier qu’entre eux, ce qui est un principe affirmé de la survie du peuple juif à travers les âges. Demandez à votre directeur de la publication de votre site, il vous expliquera. Ceci dit appliquer le même principe pour des non juifs aujourd’hui avec le « matraquage » publicitaire et autre(voir l’encouragement sarkösiste au métissage d’il y a quelques années) auxquels vous faites allusion est illusoire tellement les notions de Nation et de Patrie chez les Français dits de souche sont presque abolies.

    • Très juste. Le mariage exogamique est interdit par Deutéronome 7
      1Lorsque l’Eternel, ton Dieu, t’aura fait entrer dans le pays dont tu vas prendre possession, et qu’il chassera devant toi beaucoup de nations, les Héthiens, les Guirgasiens, les Amoréens, les Cananéens, les Phéréziens, les Héviens et les Jébusiens, sept nations plus nombreuses et plus puissantes que toi; 2lorsque l’Eternel, ton Dieu, te les aura livrées et que tu les auras battues, tu les dévoueras par interdit, tu ne traiteras point d’alliance avec elles, et tu ne leur feras point grâce. 3Tu ne contracteras point de mariage avec ces peuples, tu ne donneras point tes filles à leurs fils, et tu ne prendras point leurs filles pour tes fils.
      et par (entre autres)
      Lévitique 25
      …44C’est des nations qui vous entourent que tu prendras ton esclave et ta servante qui t’appartiendront, c’est d’elles que vous achèterez l’esclave et la servante. 45Vous pourrez aussi en acheter des enfants des étrangers qui demeureront chez toi, et de leurs familles qu’ils engendreront dans votre pays; et ils seront votre propriété. 46Vous les laisserez en héritage à vos enfants après vous, comme une propriété; vous les garderez comme esclaves à perpétuité. Mais à l’égard de vos frères, les enfants d’Israël, aucun de vous ne dominera avec dureté sur son frère.

      C’est parfait, valorisant, d’accueillir « l’Autre »… mais il serait utile de ne pas se contenter de l’idée qu’on se fait soi-même de ses « valeurs », et de la comédie qu’il peut jouer…

  16. « ils sont des Français comme les autres »

    Pas tout-à-fait puisque dans leur grande majorité, leurs parents leur collent la nationalité d’origine dès la naissance.
    Si cela était interdit dans la loi, il y aurait probablement beaucoup moins de candidats.

  17. le racisme est un reflexe de defense et de survie,,c’est pour cela que les mondialistes cosmopolites ont erige l’antiracisme comme un dogme,
    ma fille qui etait antiraciste et progressiste a vite change d’avis quans sa meilleure copine a ete tabassee par un noir « francais »et lui a valu la perte d’un oeil et un coma d’un mois,
    on ne peut vivre en harmonie dans une societe multiraciale et multiculturelle ,si les latins sont predisposes au metissage racial ,il en est autrement des anglosaxons,car tot ou tard ,une guerre civile raciale eclatera aux usa

    • Vous mélangez des choux et des carottes. Ce sont les européens qui étaient les migrants aux États Unis et ce sont eux qui ont amené une diversité raciale en se pointant mais également en amenant de force des africains.

      Quant au « progressisme », vous m’amusez. C’était quoi la « mission civilisatrice » à votre avis si ce n’est une forme de progressisme ? Comment ne remettez vous pas en question le grand remplacement des populations originelles sur tout le continent américain du Nord au Sud ou en Australie, si ce n’est en adoptant cette forme de progressisme qui culmine dans la hiérarchie des cultures ? Mais ce qui est un progrès pour les uns est une annihilation pour les autres.

      Quant à la diversité, elle devient bien utile à présent pour défendre les blancs dans un monde majoritairement non blanc. Et si les européens n’étaient pas sortis de leurs terres originelles, ils seraient encore plus minoritaires qu’aujourd’hui parce qu’ils seraient contraints par leur géographie ou alors ils se déchireraient entre eux pour étendre leur « espace vital ». Voilà pourquoi les peuples doivent réguler leur démographie tant qu’ils sont amenés à coexister sur cette pauvre planète, l’adapter à leur espace, aux ressources qu’ils peuvent y exploiter ou se procurer ailleurs par le commerce. Sinon les migrations se poursuivront, les tensions entre les peuples s’élèveront, les guerres se généraliseront, en reprenant y compris entre nations européennes.

      • « Ce sont les européens qui étaient les migrants aux États Unis et ce sont eux qui ont amené une diversité raciale en se pointant mais également en amenant de force des africains. »

        Non, les Européens n’étaient pas des « migrants » aux états-unis, mais des conquérants ! De surcroît, ce sont tout particulièrement des anglo-saxons qui ont conquis ce territoire qu’ils ont appelé ensuite les « états-unis » et ils n’ont pas « amené de diversité raciale » à proprement parler, car ces africains dont vous parlez n’ont jamais été intégrés – pas plus que ne sont intégrés les « latinos » qui arrivent aujourd’hui, et les anglo-saxons n’ont même pas toléré les autres Européens qui arrivaient en même temps qu’eux.

        Ce n’est pas le critère racial qui motive les groupes humains, mais le critère national, le « groupe » que forment des humains ensemble, selon leur langue, le territoire où ils se trouvent, plutôt que leurs caractéristiques raciales ou culturelles.

        • Les européens, avec une prédominance d’anglo-saxons, ont émigré dans les Amériques. Ce sont donc des migrants. Le terme est tout à fait neutre en ce qui me concerne. Votre terme de conquérants ne l’est pas. Et je ne pense que l’on voit les « pionniers » américains comme des guerriers. Celui qui convient est « colons » (cf. les « thirteen colonies ») pour expliquer qu’ils se sont installés en supplantant les autochtones. Bien entendu, qu’ils ont amené de la diversité raciale. Cette terre était rouge. Ils étaient blancs. Ils ont amené des noirs. Peu importe que vous considériez ceux-ci comme intégrés ou pas. Les latinos sont aussi descendants d’européens qui se sont mélangés avec les autochtones.

          La cohésion des États-Unis, mise à mal entre autres par le retour sur les fondements même de ce pays, les tensions raciales qui en découlent est pour moi due à la fierté d’appartenir à une nation puissante. Si les américains perdent leur hégémonie, je ne sais pas s’ils resteront fédérés sous une même bannière. Ne pas sous estimer non plus le « rêve américain ». Oui je pense comme vous que l’idée de nation, pourvu que le mythe national soit fort, attractif et se concrétise par de grandes réalisations peut transcender les différences raciales.

          Dans un ordre d’idée, je ne pense pas que le monde grec raisonnait en termes de races mais de culture, de langue. Ce qui va encore dans votre sens, si je vous ai bien suivi. Alexandre lui était un conquérant qui imaginait déjà la possibilité d’une union eurasiatique. Et qu’a-t-il fait ? Un mariage que l’on pourrait qualifier de mixte, avec Roxanne. Son empire ne lui a pas survécu néanmoins même s’il a permis de diffuser la culture grecque à large échelle.

  18. La meilleure façon pour des musulmans d’être des assimilés est de retourner vivre dans leur pays d’origine.

  19. Excellent article. D’accord à 100%. Et comme on dit, « Tout ce qui est excessif est insignifiant ».

    • Article fin nul au contraire. Brazon n’a rien contre l’immigration et le résultat, c’est que même des arabes sont, pour lui, des « Français ».
      En lisant son article, j’ai cru lire l’article d’un militant PS des années 80. Absolument lamentable.

  20. Vous raisonnez comme la caste des politiciens qui nous gouvernent depuis des années. Pas d’amalgame, faut pas stigmatiser c’est pas tous les mêmes, les musulmans n’ont rien à voir avec l’islam, les races n’existent pas….
    Je voterai pour M. ZEMMOUR, c’est un fait. ne serait-ce que pour voir la tronche dégoûtée de toutes ces ordures de bien pensants. Mais je sais que rien ne changera quel que soit le résultat. Lorsque le pouvoir est donné au peuple, il fait systématiquement des choix égoïstes. Il ne pensera JAMAIS au bien de l’état.
    Seul le fascisme nous sauvera.

    • Le fascisme est une création d’un ex socialiste italien Benito Mussolini. Le fascisme est un socialiste national qui diverge du socialisme de l’internationale socialiste défendue par Lénine et Trotski.
      En fait vous rouler pour le socialisme tout simplement. Evitez sur votre route de faire les mêmes erreur que Bénito avec un certain Adoph. Il l’a payé très cher.

  21. Renan ?
    « Ce serait outre mesure pousser le panthéisme en histoire que de mettre toutes les races sur un même pied d’égalité et, sous prétexte que la nature humaine est toujours belle, de chercher dans ses diverses combinaisons la même plénitude et la même richesse. Je suis donc le premier à reconnaître que la race Sémitique, comparée à la race Indo-Européenne, représente réellement une combinaison inférieure de la nature humaine  »
    Et je passe sur son opinion sur les africains…
    Il croyait fermement à la supériorité de certaines races sur d’autres, apparemment.
    Mais là n’est pas mon propos. Je ne me place pas sur une échelle des valeurs.
    Je pense que » l’adn  » d’un groupe humain n’induit pas que des caractères physiques communs ou proches, mais aussi des instincts et des aptitudes mentaux communs ou proches. Une » civilisation « ne tombe pas du ciel. Elle est la création d’êtres de chair et de sang, pas d’un système de » valeurs  » originel qui aurait été greffé sur un groupe humain.
    Je ne suis évidemment pas pour une société ethniquement homogène à 100 %!
    Mais pour la préservation du groupe originel à une importante majorité.
    Mais vous je ne saisis pas pourquoi le grand remplacement vous dérangerait puisque vous niez l’influence de la biologie sur le comportement humain.

    • Donc si vous ne vous placez pas sur une échelle de valeurs, vous êtes bien d’accord que les amérindiens et les aborigènes d’Australie ont été grand remplacés par des européens et que cela n’est pas le fait d’une idéologie communiste ou marxiste ? Envisage-t-on pour autant d’inverser le cours de l’Histoire ? Envisage-t-on seulement qu’un amérindien devienne président des États-Unis ou un aborigène devienne premier ministre en Australie ? Pareil au Canada ou en Amérique centrale et en Amérique du Sud. Et je ne développe même pas le cas d’Israël aujourd’hui où des juifs d’Europe ont décidé qu’ils primaient sur les sémites de Palestine. Un président amérindien aux USA serait un tremblement de terre surtout s’il décide de promouvoir sa culturelle originelle. La trame même de ce patchwork qu’est la nation américaine en serait sans doute remaniée et au-delà le camp occidental et l’équilibre géopolitique du monde à travers la possible révision des alliances.

      On ne dit rien sur ces remplacements de population parce qu’on considère qu’il s’agit implicitement d’un progrès civilisationnel. Pourtant à présent des mouvements comme l’autochtonisme prennent exemple sur ces peuples originels pour défendre la communautarisation des FDS face à la déferlante africaine qui n’est pourtant pas vraiment empêchée par nos dirigeants, alors qu’on s’imagine bien que les amérindiens et les aborigènes d’Australie eux ne considéraient pas les européens comme une « chance » pour leur pays. Quelle ironie du sort !

      Par contre si vous adoptez une perspective biologique, vous devez admettre que les populations initiales dans ces pays étaient adaptées à leur territoire puisqu’elles y ont survécu pendant des centaines d’années.

  22. facile de s attaquer a JN vous ne risquez pas grand chose, et surtout RENAN parlait et ecrivait dans un pays la France a lepoque, sans immigres ou si peu

    • Non seulement, c’est sans risque de s’attaquer à Jeune Nation, mais en plus c’est gratifiant : c’est la technique de diabolisation utilisée par la gauche et la fausse droite depuis 1981, et ça permet de se présenter de distribuer les bons et les mauvais points en jouant soi-même les maîtres d’école !
      Gérard Brazon est un gauchiste.
      Et le fait de voir à quel point il adule Zemmour suffit à me rendre encore plus méfiante à l’égard de ce dernier. Car comme on dit, qui se ressemble s’assemble : Brazon, vrai gauchiste – Zemmour, faux national !

      Cela semble pour vous très facile d’insulter les auteurs. Quant à faire un jugement sur l’un pour expliquer qu’il ne votera pas l’autre, on peut dire que tout le monde s’en fout de vos états d’âme. Vous avez parfaitement le droit de voter Macron par abstention ou en votant MLP.

      • Angélique avec tout le respect que je vous dois après lecture de vos commentaires sachez que ce cher Gérard que nous avons bien connu au FN et sans chercher à le défendre ,loin de là ,est une sorte de Bonapartiste-Gaulliste, Souverainiste. Déteste l’islamo-gauchisme. Les représentants du PS sont pour lui les représentants d’une décadence morale de la France. Donc Angélique, pensez vous que Brazon est un gauchiste ? Cher Gérard j’espère que vous allez me remercier , je suis bon prince, malgré vos trahisons passés.

  23. Quelques compléments.

    Dans les pays musulmans comme l’Algérie, le Maroc, la Tunisie, la nationalité s’hérite par le père. Comme la consanguinité est répandue (mariage entre cousins) et que les femmes n’ont pas toujours le choix de leur mari, il y a de bonnes chances que la plupart des français d’origine maghrébine soient des binationaux quelle que soit la génération. Ce n’est pas pour rien que les « jeunes » se disent algériens, tunisiens ou marocains quand leur pays d’origine gagne un match de foot. Ils le sont véritablement !

    Effectivement quand on parle d’assimilation, on pense à une assimilation culturelle qui donne le français de cœur. Pour moi, c’est un facteur de réussite pour une assimilation plus poussée à travers les unions mixtes. Ce que devrait en effet comprendre Jeune nation, c’est que les peuples ne favorisent pas les unions mixtes car il y a des questions d’identification, de transmission qui se jouent à travers les enfants qui en sont issus. ll ne s’agit pas nécessairement de racisme. Certains s’y opposent carrément, d’autres font contre mauvaise fortune bon cœur. C’est vrai pour les français mais aussi dans l’absolu pour tous les autres peuples, extra européens mais aussi européens. Un immigré préférera ainsi épouser une femme de sa communauté plutôt qu’une française et que ses enfants se marient dans sa communauté. Absurde d’encourager ou décourager les unions mixtes alors qu’il s’agit de laisser faire.

    Peut-être que Jeune nation a une préoccupation autre qu’idéologique, à savoir préserver la pureté raciale qui conduirait à la « dégénérescence ». Ce qui est en effet véritablement préoccupant, c’est que l’assimilation, qu’elle soit culturelle ou charnelle, se fasse dans l’autre sens, parce le peuple historique devient minoritaire sur le plan symbolique (discrédit) ou démographique. Car l’assimilation qu’on se le dise, concerne bien des individus mais se traduit finalement dans une dilution et une disparition au fil des générations, celle de racines, d’origines, pour faire pleinement souche. Voilà pourquoi aussi les réactions de part et d’autre sont tellement viscérales. Voilà pourquoi l’assimilation a aussi été abandonnée.

    Zemmour ne s’est pas confronté à cette problématique. Il a conservé sa culture d’origine et s’est marié avec une juive algérienne comme lui. Je ne remets pas en question que c’est un français qui aime la culture française. Mais je ne vois pas en quoi il est particulièrement assimilé. En quoi être passionné par l’histoire de France est-il un critère nécessaire et suffisant ? Je ne vois donc pas en quoi Zemmour peut donner des leçons d’assimilation aux musulmans. Il est précisément dans la même situation qu’eux. Sa culture d’origine est tribale. Par ailleurs, elle est ambivalente, voire hostile à la culture française, du fait de l’inimitié historique entre le judaïsme et le christianisme. Je ne comprends pas comment il arrive à se poser en héraut de l’assimilation. Ça relève de l’enfumage. Il adapte la notion d’assimilation pour qu’elle lui corresponde.

    On ne peut être assimilé quand on conserve des pratiques séparatistes, voire hostiles, qui s’opposent à nos mœurs et à nos lois. Et si l’on raisonne à un niveau collectif, toutes ces pratiques doivent être expurgées dans l’islam mais également dans le judaïsme qui en est la matrice, à commencer par le halal et la cacheroute (donc l’abattage rituel entre autres), la circoncision pour motif religieux, … Et s’il ne reste rien du judaïsme et de l’islam en France, aucune importance. Encore une fois : l’assimilation dans la durée c’est quelque chose qui se perd dans la durée mais sûrement pas un génocide.

    • Il faut ajouter que les personnes provenant de civilisations différentes et antagonistes, comme disaient les journalistes dans les années 80; Si ces personnes s’assimilent, elles ne peuvent pas être garantes de ce que deviendront leurs enfants.

      De là il est évident que :

      « il est bon de créer quelque magistrature chargée de surveiller ceux dont le genre de vie n’est pas en accord avec le régime, avec la démocratie ne démocratie, l’oligarchie en oligarchie. » Aristote politique

  24. Zemmour m’ est sympathique mais je ne supporte pas cette connasse covidiste de Levy
    Pas plus que les deux escrocs de Dreuz Grumberg et Rehov

  25. « Jeune Nation » souhaiterait-il, imposer une dictature d’extrême droite de type Amérique latine ? »
    Pourquoi d’Amérique latine ? Les dites dictatures d’extrême-droite d’Amérique latine ont été établies contre les communistes, pas pour des motifs raciaux. Il s’avère que beaucoup d’amerindiens et de noirs, souvent instrumentalisés, militent dans les partis d’extrême-gauche, donc forcément ces dictatures se trouvent à réprimer des individus de ces groupes ethniques mais le motif n’est pas racial.

    Concernant les « français de branche » non blancs : un pays, c’est d’abord un peuple et un peuple c’est d’abord une ethnie. Si l’ethnie originelle d’un pays devient minoritaire jusqu’à disparaître, le pays disparaît. Il n’est pas question de refuser le statut de français à tout individu qui ne serait pas d’ethnie européenne, ou même de l’empêcher de devenir président de la République, mais de limiter l’importance démographique des groupes non européens. Nier le facteur biologique dans l’élaboration d’une civilisation, c’est adhérer à l’idéologie marxiste /mondialiste.
    Et que vient faire l’antisémitisme dans cette affaire, sauf à considérer qu’être anti-mondialiste est forcément être anti-sémite et donc en creux considerer que le mondialisme est une idéologie exclusivement juive.

    • Je ne peux vous suivre sur l’idée du « facteur biologique dans l’élaboration d’une civilisation ». Ce n’est pas ce facteur qui est le plus important dans la constitution d’une Nation. Je partage l’idée de Renan. Désolé.

    • Moi, par contre, je peux tout à fait vous suivre sur cette affirmation : « Nier le facteur biologique dans l’élaboration d’une civilisation, c’est adhérer à l’idéologie marxiste /mondialiste. »

      • si le facteur biologique n’etait pas important ,les noirs du togo auraient construit la cathedrale de chartes ou la tour eiffel,,la culture ,la creativite decoule des genes ,de la race,
        entre les anciens egyptiens ett les egyptiens d’aujourd’hui produit de metissages arabonegres ,la difference est une formidable civilisation dont les pyramides sont le symbole

        • Parce que les égyptiens étaient des « blancs » ? Je suis d’accord si on inclut les berbères mais aussi les sémites dans les blancs. Mais je n’ai pas l’impression que vous le voyez ainsi. il faudrait alors distinguer parmi les blancs, les européens et les extra européens.

          Que l’on reconnaisse que parmi les grecs anciens il y avait des xanthes (blonds), voire avec les yeux bleus, ok. Mais les égyptiens n’étaient sûrement pas des indo européens comme en atteste leur langue et la manière dont ils se représentaient. Ils n’étaient pas obnubilés par la peau blanche, les cheveux blonds et les yeux bleus et étaient sans doute majoritairement mats aux cheveux bruns. Et ils ont bien inspiré les grecs.

          Les pyramides ne sont pas vraiment les symboles de l’Europe. On en trouve bien sûr en Égypte et elles ont inspiré la construction de pyramides au Soudan de moins bonne facture mais également en Amérique du Sud. Les européens n’ont pas réussi par ailleurs à expliquer comment les pyramides égyptiennes ont été construites jusque là, malgré leur ingéniosité technologique.

      • On a deviné depuis longtemps que vous faites partie de la communauté.
        Votre problème n’est pas le nôtre et de ce fait n’est pas fondamental mais ne regarde que vous.

Les commentaires sont fermés.