Reportage de 82′ sur Arte : mardi, je témoigne sur la RATP

Publié le 6 novembre 2016 - par - 7 commentaires - 2 533 vues
Share

mahometauvolant14

Le 8 novembre prochain, à 22h50, Arte diffusera un documentaire dans lequel  je témoigne de mon expérience à la RATP, de son islamisation et de ma fuite de la banlieue vers la campagne pour échapper à la violence et à l’omniprésence musulmane et revivre à la française. Seront présents également l’imam Chalgoumi, le Maire du Blanc-Mesnil, des bénévoles associatifs, une élue musulmane, un policier issu de l’immigration… tous plus ou moins porte-parole du pasdamalgame et du cestpasçalislam, sans oublier la religion d’amour, de tolérance et de paix (RATP).

Voici la bande annonce et le résumé : http://www.arte.tv/guide/fr/067130-000-A/les-banlieues-de-la-ligne-148?country=FR

C’est à l’origine, un article paru dans le journal allemand « Der Spiegel » réalisé par le journaliste Alexander Smoltczyk qui, grâce à la bonne qualité de son reportage papier, lui avait valu une demande de la chaine franco-allemande Arte de le transformer en film documentaire. Alexander avait alors repris contact avec moi.

Pour ma part j’avais gardé un bon souvenir de mon premier entretien avec lui. Je l’avais trouvé respectueux de mes propos lors de sa retranscription puisqu’il n’avait pas cherché à les dénaturer malgré la barrière de la langue. Je n’avais pas ressenti non plus de sa part de jugement quand à mon parcours ou à mes actions. Il avait un regard bienveillant, il manifestait même une certaine empathie sur ce que j’avais pu vivre durant mes années à la RATP.

Ce n’est pas ce que j’ai ressenti avec les journalistes français, en dehors des ceux de TV libertés, Boulevard Voltaire et Radio Courtoisie (la réinfosphère internet). Je me souviendrais toujours de mon entretien téléphonique avec le journaliste Arnaud Gonzague de L’Obs, qui me reprochait mon adhésion à Riposte laïque, qui était, suivant son logiciel, nécessairement un site d’extrême droite puisque contre l’immigration et contre l’islamisation et contre l’Europe de Bruxelles. Il me jugeait « idiote utile » de l’extrême droite et semblait plus intéressé par mon intention de vote que par mon témoignage. Il me fallait « avouer » que je vote FN, pour mieux me dénigrer !

Lorsque je lui avais rapporté les différences de traitement entre les journalistes français et les journalistes allemands, Alexander avait émis l’idée que les Allemands avait peut-être plus de recul sur ce qui se passait en France, n’étant pas français.  Je lui avais rétorqué que les journalistes français n’avaient pourtant ni recul ni retenue lorsqu’ils qualifiaient d’extrême droite le mouvement Pegida d’Allemagne et tout parti patriote alors qu’ils ne sont pas allemands.

J’avais eu le même sentiment de confiance lorsque des journalistes coréens, étaient venus chez moi en 2015 pour recueillir mon témoignage sur ce même thème. La même absence de jugement, le même regard bienveillant, la même empathie, des échanges courtois. Quel bonheur…

Pour nous remercier de notre participation à son reportage, Alexander nous proposait une invitation au resto, je lui avais répondu :  » avec plaisir ! mais pas halal » et il avait ri. Nous avions fini notre journée de tournage dans un restaurant gastronomique et traditionnel de ma région avec ma grande famille et son équipe et nous avions tous passé une excellente soirée.

Au départ, le sujet devait être diffusé le 13 novembre, date anniversaire des assassinats du Bataclan, en première partie de soirée. Mais finalement les allemands ont dû se plier aux exigences des Français et changer la date et l’heure de diffusion. Il sera donc visible le mardi 8 novembre à 22h50 et rediffusé le dimanche 13 à 3h00 du matin !

Même le titre initial n’a pas résisté au diktat de la chaîne puisque du titre « Endstation Bataclan » (terminus Bataclan) qui se maintient côté allemand, en France il sera modifié par « les banlieues de la ligne 148 », ce qui ne veut pas dire grand chose.  Le moins que l’on puisse dire c’est que la rédaction d’Arte France ne semble pas avoir très envie que ce documentaire soit vu par un trop grand nombre de téléspectateurs. Pourquoi ?

Alexander Smoltczyk, quant à lui, présentera son documentaire le 9 novembre à 00h15 dans un entretien avec Andrea Fies . Encore une programmation pour les « couches-tard » ou les insomniaques !

http://www.arte.tv/guide/fr/070889-002-A/entretien-13-novembre-2015?country=FR

Compte-tenu de toutes ces programmations tardives, je ne pourrai pas regarder les émissions, puisque je travaille et me lève tôt. Je les regarderai donc en journée directement « à la demande » sur le site Arte.

J’ai confiance en Alexander. Je suis sûre que mes propos ne seront ni modifiés ni retravaillés. Mais noyés parmi les autres discours du « pasdamalgame » et une telle programmation, je me demande quel sera l’impact de mon témoignage ?

Ghislaine Dumesnil

 

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de

Votre livre, Ghislaine, est une preuve de votre courage, de votre grande rigueur intellectuelle et beaucoup de Français qui n’ont pas lu votre livre….vont vous découvrir et apprendre le péril qui les attend.

Bravo Ghislaine ! Nous te soutenons… et regarderons cette émission !

montecristo

Je suis un couche tard et …. à la retraite !
J’essayerai de ne pas louper l’émission.

Maurice

Enregistrez-là ou regardez-là sur le net, ce ne sont pas les moyens qui font défaut pour regarder cette émission. Il faut le vouloir, c’est tout !

Dugenou

Le problème est que les blaireaux de base préféreront regarder les débilités genre « Joséphine ange gardien » ou « touche pas à mon poste ».

Francois Desvignes

Merci !

Et rien n’est perdu :

L’honnêteté intellectuelle de votre article vous donnera plus de lecteurs que la propagande journalistique d’ Arte France, d’audimat.

Et vous aurez convaincu vos lecteurs pendant qu’ Arte n’aura réussi qu à décevoir ou indigner son audimat

delhaye roger

j ai lu le livre de Ghislaine et je salut son courage et sa détermination.Merci Ghislaine et j’espère que d’autres suivront son exemple.