Requérons l’accusation de criminel de guerre contre Macron

La suppression de milliers de lits d’hôpitaux par sa ministre d’alors, Agnès Buzyn, son obstination mondialiste sorosienne de frontières ouvertes, la sous-estimation de la propagation du virus venu de Chine, les mensonges rassurants depuis un mois de son staff politico-médical ont fait du président de la République française un assassin en puissance.

Depuis le début de la contamination du Covid-19, alias Coronavirus, les Français ont été maintenus dans le déni et la désinformation du plus haut niveau de l’État. Le point d’orgue a été le maintien des élections municipales dans un seul but politicien, au mépris de la vie des électeurs et malgré les avertissements de médecins (1) désemparés et totalement sous- équipés en moyens matériels et humains. Comble de la décision criminelle de Macron : maintenir le scrutin du 15 mars pour annoncer le lendemain des mesures de confinement coercitives dans le sauve-qui-peut général.

Le lundi 16 mars, Emmanuel Macron, en sa qualité de chef de l’État et chef des armées, a osé prétendre qu’il était en guerre contre le virus qu’il a laissé lui-même se propager. Celui qui, dès son élection de 2017, a repris la tête de la France déjà en guerre contre le terrorisme de l’islam, dixit son prédécesseur, a d’abord poursuivi et amplifié une politique d’accueil de migrants conquérants, pour la plupart islamisés. Ce faisant, le recueilli permanent devant les cercueils français qui reviennent périodiquement d’Afrique, et bientôt ceux des citoyens français qu’il n’a pas protégés du Covid-19, font de lui un criminel de guerre. De deux guerres, désormais.

À ce titre, non seulement le peuple de France est fondé à repousser l’inacceptable inversion des responsabilités et culpabilités matraquées par Macron, son Premier ministre, Édouard Philippe, et son ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner. Ce n’est pas la population française qui est responsable de la maladie mortelle qu’elle contracte, mais ceux qui ont permis, par leur politique de casse de la santé publique, qu’elle la contracte plus facilement. Et ce ne sont pas les lignes de démarcation et les attestations ausweis de confinement, décrétées tardivement à la hâte, qui stopperont les cortèges funéraires. Mais il vrai qu’en l’espèce, les pompes funèbres Macron ont de l’expérience (2).

Les électeurs de Macron, comme ses opposants, récoltent aujourd’hui ses fruits pourris et ceux d’Agnès Buzyn.

Au premier rang des responsables et coupables à juger, le Président Macron et son ex- ministre de la Santé, Agnès Buzyn, pressée de détaler de son ministère pour briguer la mairie de Paris.

Ce médecin-en-politique, parmi les si nombreux à bavasser sur les plateaux de télévision au lieu d’être réquisitionnés dans les hôpitaux, avait vraisemblablement de très bonnes raisons de déserter son ministère avant l’explosion de la pandémie, qu’elle ne pouvait ignorer, de par sa proximité avec les plus hautes instances médicales, trop souvent carriéristes en politique, et sa connaissance des pontes de l’industrie pharmaceutique.

Tout le monde médical de terrain a par ailleurs encore en tête ses mensonges lors du démantèlement de l’hôpital public : « enlisée dans le conflit de la casse de l’hôpital public et des retraites, la ministre de la Santé Agnès Buzyn, fidèle à ses prédécesseurs au poste, se veut rassurante. Pourtant, il suffit de mettre bout à bout ses déclarations embrouillées, insufflées par l’État-Macron en la personne de son chef de gouvernement Édouard Philippe, pour douter de l’efficacité des mesures avancées devant les micros et les caméras… » la suite sur : https://ripostelaique.com/coronavirus-agnes-buzyn-au-pied-du-mur-devant-nos-hopitaux-exangues.html

Comme l’a fait remarquer Martin Moisan, contributeur à Riposte Laïque : « Le laboratoire de Wuhan a été inauguré par Cazeneuve et Touraine en compagnie du nommé Yves LÉVY alors Président directeur général de l’Inserm, mais aussi mari d’Agnès Buzyn. Tout ce petit monde tient dans le creux de la main https://www.20minutes.fr/monde/2707987-20200131-coronavirus-originaire-laboratoire-wuhan-lie-france-retour-rumeur-virale Depuis, le nommé LEVY est devenu conseiller d’Etat «  https://www.sciencesetavenir.fr/politique/le-president-de-l-inserm-yves-levy-devient-conseiller-d-etat_128483.

Voir aussi l’article du Figaro d’août 2018 : https://sante.lefigaro.fr/article/yves-levy-mari-d-agnes-buzyn-est-candidat-a-sa-propre-succession-a-la-tete-de-l-inserm/ et celui de 20 Minutes daté du  11 octobre 2018  : « Le médecin et scientifique Yves Lévy a été nommé mercredi conseiller d’État extraordinaire , à l’issue du conseil des ministres. Celui qui est à la tête de l’Inserm depuis 2014 et mari de la ministre de la Santé Agnès Buzyn, prendra ses fonctions le 12 octobre, indique le compte-rendu du conseil des ministres » source : https://www.20minutes.fr/societe/2352459-20181011-yves-levy-mari-ministre-sante-nomme-conseiller-etat-extraordinaire

L’éclairage de Faits et Documents sur la carrière d’Agnès Buzyn

En 2017, le site Égalité et Réconciliation a obtenu l’autorisation de reproduire en exclusivité et intégralité cet article de la revue Faits & Documents, fondée par Emmanuel Ratier faitsetdocuments.com.

Extraits : « Agnès Buzyn est divorcée de l’avocat Pierre-François Veil (3 enfants, Stéphanie, Raphaël et Lucas), cadet d’Antoine Veil et de l’ancienne ministre UDF et ancienne présidente du Parlement européen Simone Veil (née Jacob). Célébré le 27 juin 1985, ce mariage est perçu dans le milieu médical comme le véritable accélérateur de sa carrière (cf. Libération, 29 décembre 2011). » « Depuis mars 2016, elle présidait le collège de la Haute autorité de santé (HAS), chargée d’évaluer les médicaments remboursés par la Sécurité sociale. Cette invitée régulière du Nile, un cabinet de lobbying de l’industrie pharmaceutique, présentée par Libération comme une « grande bourgeoise […] de gauche » (29 décembre 2011), planchait, le 3 décembre 2014, devant la loge Charles de Montesquieu du Grand Orient de France sur « Pour la santé, la prévention bénéficie-t-elle d’une politique de gestion des risques ? », et, le 15 octobre 2015, sur « La fin de vie des enfants » (elle s’était prononcée « en faveur de l’espace de liberté belge », c’est-à-dire pour la dépénalisation de l’euthanasie). »

Ouest-France nous en apprenait davantage sur les époux Lévy-Buzyn. Le mari d’Agnès Buzyn nommé au Conseil d’État, alors qu’il est médecin 

« Yves Lévy, ancien président de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), a été nommé « conseiller d’État en service extraordinaire »… une nomination qui a été pointée du doigt car Yves Lévy se trouve être le mari de la ministre de la Santé Agnès Buzyn.

… Le poste de conseiller d’État est-il un recasage en règle pour Yves Lévy? Il obtient en tout cas un poste très convoité: le quota de conseillers d’État non-juristes s’élève à douze postes seulement. Leur rôle est cependant lié à des compétences juridiques fortes puisqu’il s’agit de vérifier la conformité des projets de loi portés par le gouvernement avec la Constitution française et le droit de l’Union européenne.

En tant que membre du Conseil d’État, l’institution judiciaire administrative suprême, il devra donc étudier les textes proposés par sa femme notamment… 

Ce qui n’est peut-être pas la meilleure façon de résoudre les conflits d’intérêts entre le gouvernement et le couple Buzyn-Lévy. », source :  https://www.ouest-france.fr/politique/gouvernement/le-mari-d-agnes-buzyn-nomme-au-conseil-d-etat-alors-qu-il-est-medecin-6012813 Des soupçons de conflits d’intérêts : https://www.asso-malades-thyroide.fr/wordpress/index.php/2018/10/19/conseil-detat-pourquoi-la-nomination-dyves-levy-fait-polemique/

N’oublions pas non plus que cet été, au plus fort de la lutte des hospitaliers contre sa réforme, l’urgence d’Agnès Buzyn a été de partir en vacances dans sa maison de Corse pour rejoindre Marlène Schiappa et Élisabeth Borne du gouvernement Macron.

L’héritage Buzyn pour la santé des Français

https://ripostelaique.com/coronovirus-la-france-a-t-elle-vocation-a-etre-lambulance-internationale.html

https://ripostelaique.com/le-samu-42-de-saint-etienne-va-disjoncter-allo-buzyn-tes-ou.html

https://ripostelaique.com/agnes-buzyn-sexonere-de-la-penurie-et-de-la-qualite-des-medicaments.html

(rappelons pourtant cette effroyable réalité : 80 % de nos médicament ou de leurs substances proviennent de l’Asie).

Quant au Directeur général de la Santé, nommé par Agnès Buzyn, on s’étonnera de son expression publique tardive sur la pandémie, dans le droit fil de l’enfumage de Macron, Jérôme Salomon ne s’étant, par ailleurs, nullement exprimé sur le bien-fondé du maintien du scrutin municipal du 15 mars. Égal étonnement sur le silence de ce haut fonctionnaire concernant le fameux P4, centre de recherche franco-chinois sur les virus les plus dangereux, à Wuhan en collaboration avec lInstitut national de la santé et de la recherche médicale. Jérôme Salomon a pourtant travaillé au sein de l’Inserm pendant son cursus.

La ministre des armées de Macron au sommet de son art

La potiche Florence Parly, issue du sérail socialiste, au CV interminable et pas loin de chez Rothschild via ses conseils d’administration, vient de se fendre d’une déclaration imbécile à la hauteur du raisonnement de son chef suprême : « le premier des défis à relever est d’assurer la continuité des opérations, que ce soit sur les théâtres extérieurs ou sur le territoire national. » source : http://www.opex360.com/2020/03/17/pour-mme-parly-lepidemie-de-coronavirus-est-un-defi-pour-les-armees/

Pendant qu’il refuse d’envoyer des troupes en Grèce pour contrer l’invasion des migrants déversés par le sultan Erdogan pour déstabiliser l’Europe, et pire en pleine pandémie, le criminel de l’Élysée veut imposer l’accueil de leurs mioches aux  contribuables français! Parallèlement, Emmanuel Macron a maintenu et amplifié l’inutile et coûteuse présence de nos militaires au Sahel. Tous les détails de cet engagement de folie figurent sur les sites.

http://www.opex360.com/   et https://www.asafrance.fr/

Florilège Parly

https://ripostelaique.com/baghdadi-larrogante-et-incompetente-parly-ose-sen-prendre-a-trump.html

https://ripostelaique.com/pour-se-faire-mousser-florence-parly-a-mis-en-danger-la-vie-de-nos-soldats.html

https://ripostelaique.com/discours-de-macron-a-istres-la-potiche-en-tailleur-bleu-identifiee.html

Macron, l’analyse d’un psychiatre italien

https://youtu.be/60XhXrWdc7g

https://youtu.be/60XhXrWdc7g

Christophe Alévêque : Macron « est un psychopathe. Nous sommes dirigés par un grand malade !« 

(1) Macron assassin ! Son gouvernement est responsable et coupable ! https://ripostelaique.com/macron-assassin-son-gouvernement-est-responsable-et-coupable.html

(2) Les pompes funèbres Macron vous souhaitent un joyeux quinquennat. Publié le 3 avril 2018  par Jacques Chassaing  https://ripostelaique.com/les-pompes-funebres-macron-vous-souhaitent-un-joyeux-quinquennat.html

Les pompes funèbres Macron osent vous souhaiter un joyeux Noël. Publié le 25 décembre 2018  par Jacques Chassaing  https://ripostelaique.com/les-pompes-funebres-macron-osent-vous-souhaiter-un-joyeux-noel.html

Jacques CHASSAING

image_pdfimage_print