Islam : Que les résistants n’oublient pas Anne-Marie Delcambre

Publié le 7 mai 2016 - par - 21 commentaires - 4 019 vues
Share

AnneMarieDelcambre

Il y a un peu plus de quatre mois, Anne-Marie Delcambre nous quittait dans la discrétion.

Elle appartenait à la dernière génération de cette école de grands savants qui, dans le sillage de l’incomparable Sylvestre de Sacy (1758-1838), ont valu à la France d’occuper très longtemps le premier rang dans l’islamologie en rivalité avec l’Angleterre et l’Allemagne (aujourd’hui, cette aristocratie du savoir est en voie d’extinction : les mauvais coups portés aux humanités dans le secondaire en ont tari le recrutement).

Elle était bardée de diplômes (une agrégation, deux doctorats), avait écrit des livres salués par ses confrères… La logique aurait voulu que les princes qui nous gouvernent fissent appel à elle pour les conseiller au moment où notre pays est confronté à l’Islam comme jamais dans son passé. Mais il est bien connu que nos « élites », comme les « gens de qualité » chez Molière, « savent tout sans avoir jamais rien appris ». Elle prit donc sur elle de sortir de la pénombre confortable de l’Université pour entrer, à ses risques et périls, dans l’agora et proclamer ce qu’elle savait de manière certaine sur la nature de l’Islam et son histoire, sur les dangers qu’il fait courir à notre sécurité et, à terme, à notre souveraineté, à notre identité, à notre civilisation.

En 2003, elle publie un petit livre L’Islam des interdits (Desclée de Brouwer) dans lequel elle diagnostique nos ignorances, nos cécités, nos cécités volontaires, nos lâchetés face à un système totalitaire expansionniste et guerrier. Elle développera ensuite ses idées inlassablement sur des sites français ou québécois d’Internet, à Radio Courtoisie et, en 2010, elle participe aux Assises Internationales sur l’islamisation de nos pays.

Elle dit avec force :
Ce que nous nommons depuis quelques décennies « l’islamisme », c’est l’Islam. « L’islamisme est contenu dans l’Islam comme le poussin l’est dans l’œuf, comme l’arbre dans la graine. » « L’intégrisme n’est pas la maladie de l’Islam ; il en est l’intégralité. » « … il s’agit purement et simplement de l’application intégrale et rigide de l’Islam des textes » et elle ajoute  « … laquelle est demandée par une partie du peuple, y compris la jeunesse ».

Tous les actes, criminels à nos yeux, perpétrés par les « islamistes » : , viols, tortures, assassinats, massacres… sont parfaitement justifiés, légalisés, parce que Mahomet, « le beau modèle » selon le Coran, en a accompli de semblables. « Les racines du terrorisme islamique existe bien dans les textes fondateurs. C’est ce qui explique sa force d’attraction dans le monde musulman, dans toutes les branches de l’Islam et son maintien dans l’histoire jusqu’à maintenant. Ses chances de survie dans les années qui viennent sont réelles. »

Inutile d’espérer une réforme de l’islam qui le rendrait compatible avec la démocratie, la laïcité, nos valeurs. Elle est formelle : « L’Islam est dans l’impossibilité absolue d’échapper à ses textes fondateurs ». Et elle le démontre. « Oui, il faut oser le dire, le musulman le plus ouvert, le plus moderne, le plus désireux de faire évoluer l’islam, se heurte immanquablement au Coran ». Or, le Coran, Parole de Dieu, éternel, non créé comme Lui, est « intouchable ». « Il ne saurait être question de garder certains versets et d’en rejeter d’autres. » (Que Michel Onfray, dernier en date de nos utopistes, prenne la peine d’étudier la question – la moindre des choses à exiger d’un intellectuel !).

Les textes coupent l’humanité en deux : la umma des musulmans et tous les autres, qu’Allah demande d’asservir (Juifs et chrétiens) ou d’éliminer.

Le djihad est à la base de l’islam et dans le Coran, il désigne sans ambigüité la guerre « dans le chemin d’Allah ». dans le Coran, « il est synonyme de qitâl) (effort pour tuer) ». « L’obligation de la guerre sainte se trouve bien dans le Coran. »

L’Islam peut être défini comme « un droit religieux qui prend l’homme depuis le berceau jusqu’à la tombe, et dans tous les aspects de sa vie ». Le Musulman, disait-elle, est « enfermé », « emprisonné ». De là, cette « propension que, dès l’enfance, il aura à mentir, à jouer de l’hypocrisie ». Il devient un véritable « maître en fourberie » face aux adversaires (la taqiyya).

D’où l’absurdité du dialogue dit interreligieux : le Musulman ne voudra – ne pourra – « rien céder, parce que, a priori, le point de vue de l’autre est frappé de nullité par les textes fondateurs ».
En une phrase, « l’Islam est dangereux, parce qu’il n’y a pas d’égalité, pas de liberté, pas de fraternité, pas de possibilité d’en sortir ».

Ces réalités, nos politiciens de droite et de gauche (quid du Front national aujourd’hui ?) les ignorent ou, par lâcheté, feignent de les ignorer. Ils sont ainsi les collaborateurs d’une entreprise internationale de destruction de notre civilisation.

Voilà, très brièvement résumées, quelques-unes des leçons que nous a laissées Anne-Marie Delcambre. Ne cessons jamais de les seriner à nos importants.

Je termine par un souvenir : ma dernière rencontre avec elle eut lieu à l’occasion d’une émission sur Radio Courtoisie. Au moment de nous séparer, elle me dit : « Comment avons-nous pu en arriver là ? »

J’ai encore dans les yeux et dans les oreilles la tristesse avec laquelle elle a prononcé ces mots.
Cette tristesse, c’et la mienne, et elle est, je le sais, aussi celle de tous les Français demeurés vivants. Elle peut être un ferment, un encouragement à faire la guerre contre l’impitoyable ennemi, avec détermination, implacablement. Une leçon encore d’une femme qui doit être inscrite au mémorial de la Résistance. Au revoir, Anne-Marie. Nous t’avons aimée, nous t’aimons et nous te disons : Merci.

René Marchand

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Laurent Droit

C’était une grande dame, une grande intellectuelle et elle avait raison sur toute la ligne… Qu’elle repose en paix.

plouc

mais pourquoi ne pas appliquer la loi de la charia en France mais uniquement pour les musulmans et aussi les français islamo collabo atteints d’ islamophilie aigue !!!! puisqu’ ils revendiquent tant cette religion l’ islam à en devenir crétin ; hé bien , servons leurs sur un plateau toutes leurs revendications islamiques avec cerise sur le gateau , la loi de la charia !!!! j’ en ri à l’ avance lorsque je verrai voir tous ces millions petits arabes et africains délinquants en France avec la main et le pied amputés !!!!! j’ en salive de plaisir déjà !!!!!

Marco

C’est aussi ce que je pense et à cela je rajouterai avec effets retroactif pour tous les délinquants qui sont en tôle.

bapteme

on en est arrivée là dès le moment où la France à commencer à se dé-catholiciser avec la reforme protestante avec la révolution Française avec Vatican 2. Aujourd’hui il n’y a plus de morale et toutes les religions se valent Le bien et le mal, la Vérité et l’erreur sont sur mis sur un pied d’égalité, voir il existe un poids en défaveur du Bien face au mal. le bien d’hier est jugé comme un mal, aujourd’hui, le mal d’hier est jugé comme un bien, aujourd’hui (le mariage homo). nous sommes dans une tendance qui conduit notre société à une… lire la suite

Clamp

« Que Michel Onfray, dernier en date de nos utopistes, prenne la peine d’étudier la question – la moindre des choses à exiger d’un intellectuel ! » Bon je ne suis pas dans sa tête et il se peut qu’il me reste une fraction de millionième de doute mais honnêtement, je me demande comment on peut s’imaginer qu’Onfray pourrait à ce point être un imbécile, lui qui a lu coran et hadiths ? Comment est-il possible de ne pas envisager qu’il veut exactement la même chose que nous tous, à savoir justement démontrer que l’islam n’est pas réformable puisqu’il bute sur le… lire la suite

Resistor

J’ai conservé toutes ses interventions sur la radio alternative canadienne Rockik, une mine pour ceux qui ne savent ou ne veulent savoir, puis vinrent les époux Urvoy, les ouvrages d’un Roger Arnaldez, ceux d’un René Marchand, d’un Sami Aldeeb, d’un Majid Oukacha. ..
Riposte laïque découverte par la toute première vidéo de Madame Tasin.
Madame Delcambre à été le catalyseur de ma volonté de résister.
Avant elle les tous premiers sites qui m’incitèrent à ne pas me laisser avoir par les foutaises des islamologues bizounours furent Occidentalis et Coranix.
Ce qu je dois à Madame Delcambre est considérable.

Marc

Mr Marchand, vois faîtes très justement allusion à Michel Onfray, lequel est en phase de récupération par le Système. Soit ce philosophe, pour lequel j’avais une certaine estime, a viré sa cuti pour continuer d’être invité par les médias du Système, dans cette hypothèse honte à lui ! , soit il fait preuve d’ignorance sur la vraie nature de l’islam. J’ai du mal à croire qu’il ignore que pas un mot du coran par exemple ne peut être changé puisque les versets et sourates retranscrivent directement la parole d’Allah, qu’il ignore qu’on ne peut faire le choix de garder seulement… lire la suite

Il a peut-être subi des pressions ,voire des menaces, pour lui, pour ses proches : ce qui vient d’arriver à Sébastien Jallamion arrive à point nommé pour en faire réfléchir plus d’un ; ainsi procède le terrorisme, qu’il ait nom nazisme, stalinisme, maoïsme, polpotisme et autres « ismes » de sinistre mémoire, qu’il s’illustre dans la Terreur, les guerres de Vendée, les camps de concentration ou de rééducation, les goulags . Quelles que soient sa teneur et les formes qu’il prend, il s’acharne à faire taire la résistance et la dissidence afin de transformer des hommes libres en esclaves tremblants et sans… lire la suite

charles

Comment a t on pu en arriver la? C est pas compliqué par connerie par ignorance par stupidité par esprit de collaboration propre à la France par lâcheté par individualisme et par jalousie propre aux français …c est simple depuis VGE 1974 et son putain de dialigue euro arabe? Et son regroupement famillial?non depuis les accords d Evian avec DeGaulle…c était déjà le cas…le musulman ne comprend qu un langage…

europeetconscience

A l’heure où Londres, plus grande capitale d’Europe Occidentale « s’offre » un maire musulman (islamiste « modéré »), il est urgent de ré-entendre un discours de vérité et cette qualité:

François Servenière

Anne-Marie Delcambre avait compris une réalité par sa science impressionnante. Elle avait compris ce que bientôt 6 milliards d’individus ont compris sur la Terre. L’islam n’a rien à faire au XXIe siècle. On accepte les tribus préhistoriques sur cette Terre, en Papouasie ou en Amazonie, car leur animisme est devenu non violent du seul fait qu’ils sont devenus extrêmement minoritaires. Désormais, aucun peuple sur la Terre ne pourra supporter longtemps une secte primitive qui a la volonté séculaire d’éliminer toute autre civilisation. Un belliqueux un peu plus taré qu’un autre va bientôt envoyer une pastille nucléarisée sur La Mecque si… lire la suite

Pivoine

« Au moment de nous séparer, elle me dit : « Comment avons-nous pu en arriver là ? » »
A cela, une seule réponse : il fallait bien voter en 2002 !

BALT

J’ai bon espoir que l’islamisme, je veux parler de l’islamisme violent ( c’est peut être un pléonasme ) va causer la perte de l’islam.Inch à là

Filochard

Oui , mais encore une qui a prêché dans le désert , personne ou très peu de gens l’ont écouté .Alors que reste t il de ses dires et écrits ? Rien ou pas grand chose, et à terme nous n’aurons que ce que nous méritons.

Albert

Le point de vue de Filochard est tout à fait exagéré. AM Delcambre a apporté sa pierre au débat (et au combat). Aux lecteurs et auditeurs de s’en emparer et diffuser!

marcel

Les paroles s’envolent, ses écrits restent .

Le Nigérian

Paix à son Âme

Marc

Et bien sûr les « journaleux » de nos « merdias aux ordres » ont passé totalement sous silence son décès. Mais, suite au réveil de ce fascisme islamique conquérant, vieux de 14 siècles, L’HISTOIRE FUTURE sera bien obligée, de gré ou de force, de reconnaître que l’érudite Anne Marie Delcambre avait hélas raison. Elle a eu simplement le tort d’avoir raison trop tôt face à l’ignorance et surtout face à la lâcheté des « élites » politico-médiatiques d’un Occident décadent !!!

vieux bidasse

J’ai bien peur qu’il n’y ait prochainement plus aucun autochtone pour reconnaître qu’elle avait raison.

charles

C est pénible de lire que del cambre avait eu raison trop tôt ….vous méritez ce qui vous arrive…parce que vous avez toujours ferme les yeux les oreilles et ce qui vous reste de cerveau la guerre d Algérie vous connaissez ? Non bien sûr la reconquête pendant 7 siècle vous connaissez ? Non bien sûr …la France de Charlemagne traitant avec Bagdad et François 1 avec les turcs contre l Europe …la France c est ça depuis toujours…

jean luc

Merci m Marchand pour ce temoignage. Travaillant aux USA, j’essayais de joindre Mme Delcambre car je venais de recevoir ‘Soufi ou Mufti’ de l’interesse et l’avait devore. Je souhaitais la contacter pour lui poser advantage de questions par l’intermediaire d’un site canadien. Quelques jours plus tard, j’apprenais son deces.