Résister c’est se défendre et s’opposer par la force

Publié le 20 juillet 2016 - par - 53 commentaires - 1 449 vues
Share

SocialaudscoupablesIl est probable que le « président normal » que le Président de la République avait prétendu vouloir être en 2012 ne s’attendait pas à une fin de quinquennat aussi dramatique pour la France, défigurée et aujourd’hui à nouveau martyrisée à Nice.

Comprendra-t-il qu’après la douleur et la peine qui accablent à nouveau la Nation et la compassion dont cette dernière doit faire preuve à l’égard des victimes et de leurs familles, la colère leur succède et s’exprime face à l’incompréhensible autosatisfaction inconvenante manifestée par le Premier ministre et le ministre de l’Intérieur dès l’Euro 2016 terminé, et par lui-même au cours de son interview du 14 juillet, manifestations d’un optimisme béat et d’un déni de réalité.

Cette colère traduit le fait qu’il n’a pas su ou pas voulu nommer précisément, non pas l’adversaire comme il l’a désigné lors de son interview, mais l’ennemi à combattre, à savoir l’islamisme révolutionnaire et internationaliste qui frappe lourdement la France depuis deux ans maintenant. Et cet islamisme découle directement de l’islam puisqu’il est l’intégralité de l’islam dans la mesure où il procède de la lecture littérale du Coran – incompatible d’ailleurs avec notre Constitution – avec un objectif jamais caché, c’est à dire le califat mondial. Il faut que nos élites politiques comprennent que la violence est consubstantielle à l’islam (que ceux qui en doutent se reportent au texte de référence, le Coran) et que cette dernière peut se manifester de différentes manières avec des degrés d’agressivité plus ou moins marqués en fonction des mouvements multiples qui l’exercent. Cet islam radical qui nous a déclaré la guerre est un islam révolutionnaire inspiré par deux idéologues, l’Égyptien Sayid Qutb et l’Indien Al Mawdudi et enseigné dès la fin de la Seconde Guerre mondiale et lancé contre l’Occident. C’est celui que professe l’État islamique, celui qui comme toute idéologie révolutionnaire est offensif et violent.

L’évidente perversité et le danger que représente cet islamisme pour l’avenir des nations européennes et notamment de la France, du fait de son caractère contagieux, ne semblent pas préoccuper le Président de la République contrairement à une majorité de nos compatriotes exaspérés par l’impuissance et la paralysie du gouvernement car cet ennemi est présent sur notre propre sol, au sein même de la nation. Comment ceux qui nous gouvernent peuvent-ils ne pas comprendre qu’on ne peut pas « vivre ensemble » avec qui vous veut du mal, avec qui veut votre mort et qu’il faut donc agir devant l’évidence ?

Nous attendons donc du Chef de l’État qu’il soit en mesure, en sa qualité de Président de la République et de Chef des armées, de prendre en compte cette menace et d’en tirer les conséquences et, de ce fait, de décider enfin. Car on n’attend pas d’un Président de la République des messages de compassion et d’appel au rassemblement mais des décisions. Le chef de guerre décide, il ne commente pas les événements. Il est inutile de dire aux Français que l’Histoire est tragique. Ils le savent. En revanche, quand on connaît l’Histoire, on agit.

Car il faudra bien se résoudre à régler le problème de l’immigration extra-européenne. Cela suffit, en effet, trop c’est trop ; la France n’est pas une terre d’islam, c’est une terre chrétienne et il est plus que temps d’inverser le cours des choses. Cela ne pourra pas se faire sans, au préalable, un vaste débat national. Et le peuple devra finalement être consulté. Mais dans l’immédiat, deux mesures doivent être prises rapidement. Elles découlent de l’analyse des attentats successifs qui frappent la France et confirment qu’un point commun rassemble notre ennemi présent sur notre sol: il se réclame haut et fort de l’islam.

La première mesure concerne les personnes étrangères issues de l’immigration extra-européenne en situation régulière et détenant un titre de séjour ou de résident qui se rendent coupables de délits ou de crimes. L’expulsion dans leur pays d’origine doit leur être systématiquement appliquée ainsi qu’à leur famille (on ne sépare pas la famille) au terme de leur peine fixée par le tribunal. Si cette mesure avait été appliquée, l’attentat de Nice n’aurait pas eu lieu. Quant à ceux qui sont en situation irrégulière (clandestins), ils doivent être expulsés. Si cette mesure était appliquée, deux des barbares qui ont participé au carnage du 13 novembre dernier n’auraient pas pu le faire. Il n’a échappé à personne, et surtout pas à nos gouvernants, que posant le pied sur le territoire grec en provenance de la Turquie, le 5 octobre dernier, au sein du flux continu de cette invasion migratoire que subit l’Europe, ils participaient au bain de sang du 13 novembre à Paris, soit seulement six semaines après. Cela en dit long sur les capacités de notre ennemi qui dispose de réseaux bien implantés sur l’ensemble du territoire européen avec une cinquième colonne très active.

La seconde mesure porte sur la double-nationalité qui non seulement brouille les repères et empêche la communion nationale mais constitue, à terme, une menace sérieuse de dislocation du peuple de France. Face à ce péril que le Président de la République ne peut pas et ne doit pas ignorer c’est le principe même de l’acquisition de la nationalité française qui se pose. Il est donc urgent de supprimer la double-nationalité pour les personnes d’origine non européenne. Car en période de guerre – et nous sommes en guerre comme cela a été rappelé – on ne peut pas se satisfaire d’être à moitié français à un moment où l’engagement doit être total face à l’ennemi. Le 13 novembre dernier, la majorité des barbares qui ont semé la mort étaient binationaux, c’est à dire à moitié français. Et l’autre moitié, celle qui compte le plus à leurs yeux – leurs actions meurtrières le démontrent – c’est leur allégeance à l’islam qu’ils veulent imposer au monde. C’est d’ailleurs une raison évidente de plus pour que des hautes fonctions de l’État (parlement, ministères, gouvernement) ne puissent pas être confiées à des personnes possédant cette binationalité. Il s’agit dans ce dernier cas d’une incompatibilité rédhibitoire pour la sécurité de la France et l’unité de la Nation. On est Français à part entière ou on ne l’est pas.

Ces deux mesures ne dérogent aucunement à l’état de droit. Il suffit simplement de les adopter.

Cela dit, l’annonce du futur déploiement de notre porte-avions pour renforcer nos capacités de frappe sur l’État islamique en Syrie et en Irak constitue une nouvelle opération de communication qui ne trompe personne, car la riposte qui doit être menée contre notre ennemi doit l’être avant tout sur notre sol. Il en est de même avec cet appel lancé aux Français pour rejoindre la réserve opérationnelle. Il confirme le manque de réflexion et l’incapacité à décider. Car on n’évoque nullement, ni l’effectif nécessaire, ni les missions précises qui seraient assignées à ces nouveaux réservistes qui, faut-il le souligner, ne sont pas formés. S’il faut renforcer la réserve opérationnelle, il ne suffit pas d’appeler des volontaires à se manifester. On décide et on décrète leur mobilisation et on le fait parmi les citoyens concernés (réserve opérationnelle 2). Ces annonces trahissent l’affolement et un certain amateurisme qui nourrissent l’inquiétude et l’anxiété des citoyens.

Lorsque l’état d’urgence a été décrété en novembre dernier, il fallait frapper vite et fort. La riposte contre l’ennemi ne peut pas être l’objet d’hésitations. Elle devait être rapide et sans pitié. C’était le devoir de ceux qui nous gouvernent et qui ne l’ont pas accompli. Huit mois après, la Nation en paie le prix fort. Tant qu’ils ne fixeront pas le but de guerre, c’est à dire l’éradication de l’islamisme sur notre territoire par tous les moyens, le sang et les larmes continueront de couler. Mais l’exaspération et la colère pourraient conduire les citoyens à la révolte. Quant à l’excuse régulièrement avancée sur la nécessité de respecter l’état de droit – bien commode pour ne pas agir – faut-il rappeler que le politique préexiste au droit. Ce dernier, respectant certes des principes et des valeurs morales, n’est qu’un outil qui légitime l’action du politique. Il peut donc être modifié et adapté à cette situation de guerre. Cela est d’autant plus nécessaire que face à cette idéologie révolutionnaire qui a contaminé la mentalité de ses adeptes et de ses combattants en éradiquant toute forme de sentiment au profit de la violence reptilienne, seule une guerre à outrance est concevable pour l’éliminer. Encore doit-on lui opposer une autre idéologie mobilisant, elle, à l’inverse, les sentiments, c’est à dire le patriotisme. Seul le patriotisme sera en mesure de gagner cette guerre. Mais le Président de la République sera-t-il capable de rassembler les Français derrière cette « idéologie » salvatrice ? On peut en douter sérieusement et on a du mal à comprendre son appel à la résistance évoqué lors d’une conférence de presse à Lisbonne le 19 juillet. De quelle résistance veut-il parler ? Car « résister, c’est s’opposer par la force à celui ou à ceux qui emploient des moyens violents » (cf.Larousse). Alors, les patriotes doivent prendre le Président au mot et se rassembler pour résister car c’est l’avenir de la France, cette terre charnelle que nous chérissons, et de son peuple qui sont menacés.

 Général (2s) Antoine MARTINEZ

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de

Ni Hollande ni ses ministres ni même ali juppé et sa clique s’ il devenait président , ne tirerait de conclusion quelconque : le même cirque et les mêmes attentats horribles auraient lieu .
Il est temps messieurs les militaires d’ initier un putsch musclé avec pour perspective la reprise en mains du pays , la restauration de l’ ordre , la détiermondisation du pays et
la liquidation sans pitié des crapules qui nous ont mené là .
Saisie de leurs biens (politocards / journaputes / associatifs / intellos de carnaval (BHL
Attali , Minc ) , nuisibles gauchistes) et pendaison seront leur avenir .
« Putschez « les premiers , messieurs les officiers , les patriotes vous emprunteronnt le pas trop heureux de règler leurs comptes à toutes ces crevures .
Muslims , on ne vous oubliera pas , croyez- moi !

ResisteEurope

La nouvelle Europe est celle qui se réveille du long coma communiste, et du défunt pacte de Varsovie, les pays du groupe de Visegrad ses nations d’Europe Centrale qui ont connu jusqu’au 17 ème siècle finissant les coup de boutoirs des mongols islamisés et des ottomans musulmans sunnites, qui à deux reprise étaient aux portes de Vienne(1520 et 1683).
C’est cette Europe sortie du joug totalitaire qui a pris aujourd’hui les devants sur nos vieilles nations d’Europe de l’Ouest en se protégeant.
C’est M.Orban qui ouvre un chemin.
Les pays d’Europe Orientale et la Grèce (plutôt orthodoxes ) qui ont encore plus subi se joug de l’islam comme les russes, ne tarderont pas à les suivre.
Aujourd’hui le corps malade de l’Europe est à l’Ouest, mais il reste indispensable à la résistance.

Yves ESSYLU

« s’opposer par la force », ouais, la résistance me paraît démarrer en état de faiblesse face aux carriéristes de l’armée et de la police, on peut espérer donner la punition en combinant les expériences Maquis, Viet et OAS à condition d’éliminer des rangs tout ce qui vient des partis marxistes (pour éviter la collaboration et les sabotages)

Daryl Dixon

Excellente analyse. Hélas les dirigeants, Surtout de gauche, du fait de leur enfermement idéologique, ne se résoudront pas à constater l échec du « vivre ensemble  » et à enclancher la procédure de divorce : la remigration que contraints et forcés, dépassés une fois encore par les événements lorsque lassés d être assailis de toutes parts (attentats, délinquance, criminalité, émeutes. …) les français se mettrons à riposter avec violence.

Pivoine

« Ces annonces trahissent l’affolement et un certain amateurisme qui nourrissent l’inquiétude et l’anxiété des citoyens. »
Absolument pas, ceux qui nous gouvernent savent très bien ce qu’ils font…
« Mais l’exaspération et la colère pourraient conduire les citoyens à la révolte. »
C’est justement ce que veut le gvt, ainsi il pourra prendre certaines mesures, et suspendre les élections présidentielles, pour rester au pouvoir… indéfiniment, en plus d’instaurer la dictature du Nouvel Ordre Mondial.

Vous avez tout à fait raison…Valls n’a toujours t’il pas dit qu’en cas victoire du FN, il interromperait le processus électoral. Phrase à bien méditer….Les généraux Martinez, Tauzin, Pinatel…la ramenent alors qu’ils ne sont plus aux responsabilités voire depuis longtemps à la retraite (Pinatel). Qu’est ce que ça veut dire? Qu’ils ont été les complices des politiques de gauche comme de droite quand ils étaient en poste au moins en laissant faire sans rien dire. Il y a un contre exemple avec le général Soubelet qui a le courage de dénoncer des choses publiquement et ouvertement alors qu’il était poste (numéro trois de la gendarmerie) mais quand on voit le spectacle qu’à donner le général Piquemal à Calais et surtout après, il aurait mieux fait de rester chez lui. OK, ces hommes ce sont battus pour la France et pas moi (service militaire accompli, cependant) mais je pense que ce n’est pas quand on ne court plusavoir de risque pour sa carrière qu’iqu’il faut donner des leçons.

Romanin

Article trop long et redondant, R.L, nous ressort c’est »étoilés » qui brillent au firmament et qui nous pondent un: » Résister c’est se défendre et s’opposer par la force », et ensuite mon Général, vous donnerez l’ordre de tirer dans la foule des résistants qui auront eu la témérité de se défendre???
Et après, vous pourchasserez les gradés putschistes(Bastien-Thiri, etc), sur ordres de vos dirigeants, vous rouvrirez le Fort d’Ivry, et préparerez les pelotons???
Tout cela n’est pas sérieux! Alors, on blablate tranquillement.
Punaise, R.L, vous êtes à se point désespéré???

Yves ESSYLU

Cher Romanin,
Désespéré jamais, mais déprimé par le comportement du FN dans l’histoire de l’IFCM de Lyon : Oui

JEV

D’accord avec Romanin, article trop long pour tout simplement blablater… Vous êtes 6000 généraux en France, dont 5500 de deuxième section. Dont vous général MARTINEZ en faites partie… A quand l’Etat de siège? A quand l’article 68 de la constitution afin de foutre dehors toute cette racaille qui nous gouverne? C’est pour quand MARTINEZ que vous allez agir au lieu de nous raconter votre vie de rond de cuir. Car les hauts gradés de la France, tel vous même, vous n’êtes que des sbires de nos gouvernants, des carriéristes de première classe, qui comme les politiciens, vous ne cherchez qu’à atteindre le sommet de la pyramide, en écrasant tout sur votre passage… Arborant vos, 2,3,4 ou cinq étoiles (éteintes) sur votre képi ou manches de votre vareuse… Je sais de quoi je parle, j’ai porté l’uniforme. Je vous suggère donc, qu’au lieu de nous pondre un roman vous agissiez vous et vos petits copains d’étoilés… Car si haut que l’on soit placé on finit toujours (hélas) par des cendres!

Vincent L.

Quand un général gueule (il ne sont pas très nombreux !) je ne fais pas la fine bouche, je prends. Et il faut, malgré nos divergences, que les patriotes s’unissent… vous souvenez tout de même de la défaite des Gaulois.

de Navarre

Lorsqu’un général gueule, le « biffin » est envoyé au casse-pipes et si il réfléchit: Fort d’Ivry, peloton, exécution!
Lui a des médailles, refait l’histoire, accroche ses étoiles et organise des banquets avec Dom Pérignon, sacré Vincent L.
Nous ne sommes plus au temps d’un: Général Henri Eugène NAVARRE ou d’un Leclerc, stratèges et hommes de terrain. Et puis il y a les autres, les vrais chefs, les gueules de baroudeur: Colonel Bastien-Thiry, Argoud…

Avant de « prendre les armes » ce qui me paraît bien utopique si tout le monde faisait comme moi, déjà, en parlant le plus souvent possible au plus de personnes possible, des problèmes quotidien provoquer par l’islam : financement public des mosquées (violation de la loi de1905) enseignement de l’arabe à l’école, problèmes posé par le ramadan (attention des travailleurs réduite pouvant provoquer des accidents, maltraitance des enfants de moins de 15 ans qui doivent faire le ramadan car priver des enfants de manger et surtout de boire est une mal traitante selon le code pénal…), port du voile en général (violation de la laïcité) et de la burka en particulier (non respect de la loi), menu hallal, absence d’élèves causes par les fêtes religieuses, contestation des programmes scolaires…et, de plus, de voter le plus souvent possible Front National ou de voter selon ses consignés de vote (référendum de 2005), ce serait une avancée considérable avant de « prendre les armes.

Romanin

Très bien cette »bouffée d’oxygène » et de très »bons conseils ». Mais, malheureusement, le travail de base reste encore à faire. Heureusement que R.L & R.R existe, mais dommage que ces blogs ne soient diffusés que sur internet.
Mais bon, ça vous mène tout droit à la stigmatisation des idées pareilles

La stigmatisation, cela ne me fait pas peur. Je l’ai déjà dit je me suis déjà fait traiter de raciste, d’islamophobe et même de nazi (point de goodwin).Cependant, je ne fais qu’exprimer mes opinions sur une religion et surtout ses conséquences par rapport à nos valeurs (ce que la loi autorise et même protège, ce n’est même pas du blasphème). Quand je critique le catholicisme (ma religion), là il n’y a pas de problème. Cependant, j’ai des limites car pour critiquer l’islam aupres des ses croyants, il faut bien le connaitre (ma connaissance est extrêmement lacunaire) et surtout les musulmans ont « toujours raison », je peux vous dire que jamais dans un débat sur l’islam vous n’ aurez le dessus soit ils vous diront que vous ne connaissez pas cette religion; soit que le christianisme, c’est pire; soit ce vous dites est faux ou que cela n’existe plus. Conclusion: une perte de temps, mais stratégie dénoncée l’ histoire et les consequences cette religion.

Je lis que nombre de correspondants reprochent au général de ne pas se mettre à la tête d’un mouvement d’insurrection.
Quelle insurrection ? Celle des veaux français dont les plus courageux sont retranchés derrière leur écran ? Une insurrection, un coup d’état, ça se prépare.
Quand c’est improvisé, à la bonne franquette comme en Turquie, vous avez vu le résultat. Chez nous, il n’y a pas encore le début d’un commencement de révolte. Quels sont les résistants qui ont déjà trucidé les principaux dignitaires religieux musulmans et allumé les mosquées par dizaines ? Aucun.
Donc, tant que la pression populaire n’aura pas atteint le stade de l’explosion, inutile de risquer sa peau en essayant de prendre la tête d’un mouvement mort-né.
Dommage, car par la voie démocratique, comme le croient encore beaucoup de Français, ça prend du temps, beaucoup trop de temps, d’ici là on sera cuits.

BALT

Vous êtes très lucide, mon Général, mais nous avons affaire à des dirigeants qui ne savent pas mener la barque.Ils vont faire chavirer le navire France et les Français avec.
En toute logique, il faudrait leur enlever le pouvoir. Et j’ai comme l’intuition que c’est ce qu’ils attendent car ils s’aperçoivent qu’ils sont incompétents. A mon avis, ce serait leur rendre service que de les mettre dehors. Ce n’est pas une boutade.

Supergoy

Il faut aussi supprimer le regroupement familial pour les non-européens

Isabel

Pourquoi toujours parler de la seule France ? C’est toute l’Europe qui est menacée. Une vraie guerre menée par les seuls Français ne suffirait pas. Il faut une guerre intérieure conduite dans chaque pays européen contre tous ceux qui fréquentent des mosquées salafistes et autres lieux infréquentables. Il faut envoyer l’armée dans les quartiers et banlieues qui sont devenus le quartier général de nos ennemis. Il faut boucler tous ceux qui sont bien connus des services de renseignement et de police et ce, partout en Europe, et les renvoyer dans leur patrie de coeur lorsqu’ils ont la double nationalité et qu’ils revendiquent l’amour de la patrie de leurs ancêtres plutôt que celui de leur pays de naissance et/ou d’adoption. Et bien sûr, il faut oublier la passoire Schengen et revenir à des frontières nationales pour empêcher les Européens de papier de passer d’un pays à un autre pour échapper à tout contrôle.

AKSIL TEBRI

GLOSSAIRE DE LA CONNERIE FRANCAISE : 3-PADAMALGAME: en état de guerre tous les stratèges, d’Alexandre le Grand à Clausewitz en passant par Mahomet et Napoléon Bonaparte vous le diront : on ne « padalgame pas  » on combat …Mahomet qui est le plus grand stratège politique et conquérant militaire de tous les temps est on ne peut plus clair : « il faut tuer l’infidèle , il faut les tuer tous sans pitié s’ils ne se soumettent pas, la soumission étant bien comprise , plus de territoire plus de mercenaires et plus de femmes et de chair fraiche dans son Harem ..Les politiques et les militaires Français qui s’imaginent combattre et vaincre l’islamisme , sa terreur et ses conquêtes , par les moyens démocratiques et en « padalgamant » à l’infini , sont ( excusez le terme) des cons et des imbéciles …Les politique qui ont autorisé et autorisent encore la construction de milliers de mosquées,(des casernes) avec l’argent des français où l’on prépare la guerre aux Français sont des criminels

montecristo

AKSIL TEBRI
OUI … ! Ce sont des cons, instruits au biberon de l’Education Nationale Française !
Alors que Charlemagne, qui a crée l’école, convertissait les païens à grands coups d’épées ! C’est ce que les « sales colonialistes » de 1830 auraient dû faire en priorité !

AKSIL TEBRI

@MONTECRISTO : je ne partage pas la conversion des païens par le fer et le feu et le fil l’épée , au nom du dieu cannibale abrahamique et du monothéisme du désert .. ni les assauts des colonialistes et des conquistadors .. je suis moi même un Goy Numide et africain blanc , païen de tendance Appolinienne et je pense que le monde allait très bien du temps des Grecs , des Druides et des pharaons… j’aime Athènes et j’aime les gaulois d’un amour sincère et bien réfléchi , j’aime les Acadiens, les Zoulous , les Iroquois , les Danois et les Indo-Européens en général et je n’ai aucun respect pour Jérusalem, ses prêtres , ses diables et ses religions (encore que le catholicisme , religion greco-romaine plus que Abrahamique, ne m’a rien fait personnellement et je respecte ses belles églises en pierres dans les villages bourguignons ou lorrains , quand il m’arrivait des fois , comme touriste , de visiter en France la « Colline oubliée » ) …Chacun ses nostalgies !

Yves 54

Il a été élu par le survote de ces gens là; voulant se faire réélire, que va t il leur promettre, puisque manifestement les tombereaux d’argent déversés ne suffisent plus. Il ne se rendent pas compte que dès que ces gens là auront le pouvoir, ils seront les premiers à y passer…(que dire du fait qu’ils auraient le feu nucléaire à disposition) Mais il faut déjà dévéroler la police et l’armée (rappel des « incidents » et mutinerie sur le porte avion ou ils voulaient empêcher les frappes contre leurs coreligionnaires. La solution sera militaire, et uniquement. Reconquista ! L’état attend t il un début de « guerre civile » (en fait une guerre de reconquête) pour installer une sorte « d’état d’urgence » qui lui permettrait de faire passer à la trappe des élections et ainsi garder le pouvoir ? (Rappel: « si le FN passe, nous suspendrions le processus électoral » ! Belle idée de la démocratie !

André Léo

Patriotisme contre dhimmitude, c’est Résister ou se soumettre, en effet!
Mais comment faire avec ces franchouillards trompés par les politiques, abrutis de télé-réalité, abreuvés de mensonges des médiacrates, hypnotisés par la publicité mercantile, à la recherche permanente du confort et de la jouissance bobo?
En 40, les Citoyens s’étaient mobilisés contre le fascisme hitlérien. La Résistance avait rassemblé les Patriotes autour de chefs tant civils que militaires, des De Gaulle et des Leclerc, des Moulin et des Rol-Tanguy.
Notre pays est de nouveau envahi par un fascisme venu d’ailleurs, une idéologie de haine et de mort qui a déclaré la guerre sans merci à la Laïcité, à la Démocratie, à nos Libertés fondamentales. Et comme en 40, l’on ne compte plus les « collabos » , ces islamo-gauchistes qui s’activent aux côtés des salafistes.
Comment remplacer les partis de la contrition et de la repentance par le Peuple, son l’indignation, sa colère et son courage patriotique, mon Général?

François Desvignes

Mon Général,

D’abord vous n’êtes pas 2 stars (2S) mais 2 étoiles.

Ensuite, c’est parce que vos Pairs ont trop réfléchi en 1934 qu’on a perdu en 40

Arrêtez de nous faire des gammes :

– Vous vous levez
– Vous prenez les armes.
– Vous nous en donnez
– On vous suit

Comme au 18 Brumaire.

Je vous interdis de distinguer entre les musulmans et entre les forces mediatico politiques ou les musulmans et les islamistes radicaux.

Tous ennemis à mort.

Vous allez nous en faire combien de mille feuilles comme ça ?

Vous avez déjà dit ça en 39 : » je n’ai rien contre Hanz qui n’y peut rien d’avoir Hitler pour chef, et je respecte la Wermacht qui doit supporter la SS . »

Et puis après en 40 :  » je n’ai rien contre Pétain qui doit supporter Laval, ni contre Laval qui doit supporter la Wermacht »

Subtilités à 50 000 000 de morts.

Levez-vous : nous vous suivrons
Restez couché : on vous fusillera

Yves ESSYLU

François
Vous êtes bien sévère, je n’ai pas d’affection particulière pour les généraux puisque j’ai quelque connaissance de l’arrière cours de leur nomination
Mais A.Martinez me paraît sincère et il a au moins autant le droit faire connaître sa réflexion qu’un Guillemain;

François Desvignes

C’est pourquoi je lui fais l’amitié de l’engueuler
En étant d’une totale mauvaise foi : lui au moins, cherche des solutions.
J’avoue.
Je demande pardon.
Je recommencerai, bien sûr, mais moins fort.

JILL

L’islam est né islamiste radical ;il l’a toujours été et le sera toujours …

JILL

La guerre est en France,mais il est urgent d’aller la faire en Afrique ou au Moyen-Orient .La sécurité des centrafricains est plus importante que la notre voyons .

Echec&mat

« Etre libre c’est pouvoir choisir ». Est-ce que nous, peuple de France, avons encore le choix de pouvoir défendre notre liberté, notre espace national et notre culture ? Selon nos institutions et les moyens dont en principe, nous disposons, nous ne devrions pas avoir à nous poser une telle question ? Et pourtant, l’exigence des faits, nous contraint, chaque jour davantage, à nous défendre. Nous sommes en guerre, nous connaissons notre ennemi qui commet des massacres répétitifs sur le territoire national, alors que fait notre armée ? Aux ordres, comme le fut la Wehrmacht, elle est aux ordres, rien qu’aux ordres, même si son chef n’est plus aux réalités. Si un jour, le vent devait tourner, le peuple n’aurait pas que des politiques à juger, mais aussi des militaires, pour non assistance à Nation en péril. C’est pourquoi, nous devons saluer à nouveau, le courage du général Antoine Martinez.

comment voulez vous que ce gouvernement prenne les bonnes décisions lorsque valls dit qu’il qu’il n’enfermera pas les fiches »S » comme le lui a demande L .V a l’assemblee nationale

Zorglub

Alors, beaucoup de bla bla déja dit et redit par l’ensemble des correspondants de RL.Mais vous GENERAL même à la retrait vous avez gardé des relations dans l’armée, et c’est cette même armée qui doit insuffler la révolte du peuple tout entier. Mais que fait elle ? RIEN. Ah si le 14 juillet tous avez défilé le canon en bas , quelle gifle au gouvernement ça aurait plus être le début. Mais non allégeance totale , alors Général n’envoyez la viande à canon en première ligne , donnez l’exemple et nous vous suivrons.

Respectvaleurs

Merci mon Général, mais « résister » comment? Nous pianotons en attendant une initiative forte et majeure qui ne vient pas…

Jean

Mon Général, dans le premier paragraphe vous dite le mot qui jauge du point où on est arrivé. La France est DÉFIGURÉE ! Voilà le mot qui peut définir le mieux la situation où nous sommes arrivés après deux élections sucessives de présidents de la République parfaitement incompetents qui n’aiment pas la France et ont voulu se servir du Pouvoir pour leur avantage personnel quel qu’il soit, prestige ou gain.

pauledesbaux

pauledesbaux (suite) comment , vous mon Général avez – vous accueilli cette promotion ? (promotion digne d’une pièce de théâtre) normal vous dites ? vendu à l’islam je dis, les français en ont marre de cette parodie de notre REPUBLIQUE (pardon JF) qui devient de plus en plus une dictature , une république nazislamique, pendant combien de temps allons-nous supporter ce fait ? mes respects et mes sentiments dévoués paule di Malta

pauledesbaux

mon Général, vous dites « en homme normal » en parlant de notre gélatine, et en homme intelligent (qu’il se croit) il aurait pu s’attendre à un mécontentement de la part des FRANCAIS en nommant une ministre de la justice : une ancienne indépendantiste qui abhore la France qui l’a élevée, (dommage, on aurait pu la laisser dans sa jungle) un ancien pied-rouge à l’intérieur (ce n’est pas à vous que je vais apprendre ce qu’étaient ce genre d’individus en Algérie) un ministre dont la famille a trouvé accueille sur notre sol parce qu’elle n’a pas voulu combattre l’ennemi sur son sol et mettre à l’abri leur fortune tant paternelle que maternelle, ils sont français comme disait mon Père « de là à là en montrant son estomac)le chef d’état planqué dans un bureau à Alger en guise service national, un chef des Armées qui fait tout rabaisser celle-ci en nommant vincent dé – placé colonnel dans les FORCES SPECIALES ainsi que la fiorazo (sinistre de l’enseignement dit supérieur) c’est une forfaiture

montecristo

Bien entendu, il est absolument nécessaire de se battre sur le terrain et de prendre des mesures drastiques.
Et, il est clair que le gouvernement s’y refuse sous prétexte d’Etat de Droit !
Par conséquent il me semble tout aussi important de se battre sur le plan de l’évolution des idées de façon à faire remplacer cet Etat de Droit par un Etat de Raison … dont le patriotisme serait le fer de lance.
Doit-il se réveiller au prix de nouvelles victimes ? Combien ???

Villars

Encore un effort mon Général, enlevez le isme et vous aurez trouvé l’ennemi. Souvenez-vous des nazis : combien officiaient à Auschwitz, et dans l’ignorance presque totale du reste de la population allemande ? Quelques centaines à peine.

Malheureusement, ce fut bien l’adhésion massive des allemands au nazisme qui permit Auschwitz et Treblinka. Les jeunes allemands embrigadés dans les hitlerjugend pavèrent la voie de l’abjection tous comme les jeunes « français » endoctrinés dans les mosquées préparent le terrain du califat.

L’islam et l’islamisme ne sont qu’une seule et unique idéologie abjecte, nihiliste, ennemie des valeurs les plus sacrées de cette terre qui est la nôtre et que nos ancêtres ont défendu les armes à la main, je vous le rappelle, sans se demander s’ils avaient affaire à des « radicalisés » à Poitiers en 732.

Si seulement ce monsieur pouvait, ne serait-ce ce que pendant un petit mois, remplacer l’incompétent corrézien ou simplement le cynique de l’intérieur.

pauledesbaux

mon voeu le plus cher serait que « ce Monsieur  » comme vous le nommez remplace la gélatine qui se veut president de tous les français (en fait de tous les musulmans qui ont permis son élection et il n’est pas prêt d’abandonner la soupe : pour lui la chorba)
je lui avais formulé ce désir au colloque de Béziers va-t-il se décider ?nous aurions besoin d’un gouvernement militaire pour remettre de l’ordre dans notre FRANCE que nous chérissons somme il le dit paule di Malta

Jean Kullégnoules

Ce qui préoccupe d’abord ce gouvernement de merde, c’est justement la réaction potentiellement violente des français patriotes excédés par le laxisme d’État, commodément regroupés sous l’appellation « groupuscules d’extrême droite ». Au lieu de surveiller les terroristes islamistes, ce sont leurs victimes potentielles qui font l’objet de la vigilance officielle : cherchez l’erreur…

Andrew

Calvar c’est un individu rigolo mais dangereux.Le type qui a amene Nice.Que dirait il si cela arrivait a un member ou membres de sa famille?

Respectvaleurs

On se demande même si le pouvoir n’attend pas une réaction de ce type pour justifier l’interdiction de mouvements patriotes. Erdogan a fait pareil pour justifier l’épuration des kémalistes.

c’est plus facile chez nous on peut rentre on a rien a se reproche si ce n’est de vouloir defendre notre pays et notre liberte et de ne pas voir nos enfants et petits enfants demain aux mains de l’islam

dj86

Mon Général, vous écrivez:
« L’expulsion dans leur pays d’origine doit leur être systématiquement appliquée ainsi qu’à leur famille (on ne sépare pas la famille) »
Mais si les enfants des ces personnes sont nés en France, ils sont français, droit du sol, et il est donc impossible de les expulser.

celtillos

1°- impossible n’est pas Francais.
2°- si une loi nous empêche de le faire il suffit de changer cette loi.
3°- tout est une question de volonté, quant on veut on peut.

Andrew

Bien entendu il suffit de changer la loi.Tres simple.

Entièrement d’ accord avec vous citoyen CELTILOS

exomil

le gouvernement vient d’appliquer la loi sur le travail rejeté par 70% des français et qui a généré 3 mois de manifestations non stop…
il peut appliquer une loi sur l’expulsion familiale qui regroupera l’adhésion de 70% des français, d’autant qu’il parait que « nous sommes en guerre »…
deuxième fois dans l’histoire que l’on va parler de « drôle de guerre » où le guignol au pouvoir va bombarder des irakiens des syriens et des libyens chez eux mais ne fait rien contre les milliers de salafistes et d’imams prêcheurs de haine chez nous !

anonyme

oui celtillos quand on veut on peut mais hélas hollande ne veut pas et ces sbires non plus ils veulent islamiser la France et tout les Français et plus personne ne comprend rien tellement ces gens nous manipule et nous mente .si on expulsait tout ces terroristes et qu ils ne reviennent plus notre pays serait plus calme ,oui se sont tout ces étrangers qui foutent la merde en France et notre couille molle les laisse faire tout se qu ils veulent tuer des innocents par milliers honte à HOLLANDE ,VALS,CAZENEUVE LES TRAÎTRES AUX PEUPLE FRANÇAIS DEHORS ET VITE CREVURES JE VOUS DÉTESTE ,et vivement que toute ces familles portent plainte contre vous et que vous soyez jugés.

qui le fera on a trop laisse faire cela a commence avec les tags sur les murs il fallait qu’ils s’expriment ils auraient pu le faire sur une feuille de papier plutot que sur les murs de notre patrimoine le laxisme on le paie aujourd’hui malheureusement

pauledesbaux

combien de tueurs sont nés en France comme ces enfants dont vous parlez ils ont des papiers français celà ne les empèchera pas de tuer comme leurs parents, ce que je ne comprendrais jamais c’est qu’ils nous aient foutuS dehors de cette Algérie que nous leur avons créée suite à la demande expresse de leur bey envahi par des hordes de barbaresques et qu’ils sont encore tous là accrochés comme des morpions (il existe des produits pour s’en défaire mais ce n’est gélatine qui le fera et pour cause : de compte en banque)EXIT LE DROIT DU SOL la double nationalite, les allocs et toutes les aides sociales , puisqu’ils aiment la republique c’est à eux de faire en sorte de la re créer chez eux à bon entendeur salut, ces enfants-là même nés en France Français seront toujours musulmans çà peut rentrer dans votre caboche çà ?
Déja expulser illico presto les contrevenants aux lois de notre REPUBLIQUE avec leurs familles (économies dont ne parlent pas notre sinistre de cette économie )paule di Malta

En cas de guerre (ex Algérie), on peut faire si on veut mettre le peuple autochtone en sécurité.

Spiculus

Impossible n’est pas français !