Ressiguier au cœur d’un feuilleton à rebondissement : sa légitimité contestée !

Décidément, ça va très mal pour la malheureuse Muriel Ressiguier totalement en perdition ; mais aussi pour la commission qu’elle préside dont on se demande bien ce qu’il en adviendra, tant sa légalité semble désormais obérée.

Nous avons donc assisté à une altercation tout à fait inédite entre la présidente et le député Morel-à -L’huissier et ainsi qu’à une succession de coups de théâtre à la fin de la séance du 14 mars. Y étaient successivement entendus : Mounir Mahjoubi secrétaire d’État au numérique puis maître Sophie Mazas, avocate montpelliéraine, présidente de la section de l’Hérault de la Ligue des droits de l’homme LDH.

La collusion partisane affichée entre la présidente Ressiguier et l’avocate Mazas, toutes deux liées à l’ultra gauche montpelliéraine.
Cette audition aura confirmé la complicité manifeste de la présidente Ressiguier et de l’avocate montpelliéraine Mazas ; toutes deux étroitement liées à l’ultragauche locale. Les deux se sont en effet exclusivement concentrées sur une instruction totalement partisane et à charge contre les Brigandes, Richard Roudier et la Ligue du Midi, confirmant ainsi que cette commission n’a d’autre objet que d’assouvir une vengeance personnelle dans un conflit local qui prend sa source à Montpellier ; le reste n’étant finalement qu’habillage.

Cela est devenu aveuglant au cours de cette audition extrêmement choquante où il fut une nouvelle fois largement question d’affaires par ailleurs sous instruction judiciaire ; ce qui est en contradiction totale avec le droit, avec le règlement de l’Assemblée nationale et avec le principe de séparation des pouvoirs. Aucune de ces infractions ne freinera pourtant ni l’avocate, ni la présidente déchaînées dans leur charge inquisitoire.

On se contentera de relever pour le moment que la déposition sous serment de l’avocate Mazas s’est avérée être un tissu de mensonges et d’omissions volontaires. Rappelons simplement que suite à l’alerte lancée par la Ligue du Midi concernant l’association RAIH, le conseil départemental de l’Hérault lui a supprimé toutes les subventions pour cause de multiples fraudes et que cette association est actuellement fermée et en dépôt de bilan.

Premier coup de théâtre, la légalité de la commission potentiellement remise en cause

C’est à partir de 3 heure 05 d’enregistrement sur la vidéo qu’intervient un premier coup de théâtre.

http://videos.assemblee-nationale.fr/video.7385958_5c8a14c007125.lutte-contre-les-groupuscules-d-extreme-droite-en-france–m-mounir-mahjoubi-ministre–maitre-sop-14-mars-2019#

En effet, le député Pierre Morel-à-l’Huissier signale à la présidente que celle-ci a fait l’objet d’une plainte en dénonciation calomnieuse de la part de la Ligue du Midi en date du 7 juin 2018.

Or, la commission d’enquête ne peut se réunir si une telle procédure pénale est en cours.
Il pose donc à la présidente la question suivante : « si vous êtes directement concernée par une plainte de la part de la Ligue du Midi, il y a une interrogation. »

Très, très gros problème en effet. Comment la présidente sous le coup d’une plainte pénale à titre personnel, peut-elle diriger cette commission  et comment cette commission peut-elle exister dans ces conditions ? Surtout, comment la présidente n’a-t-elle pas purgé cette hypothèque avant d’engager le parlement et la commission derrière elle ?

Ce serait donc toute la légalité de la commission qui se trouverait ainsi remise en cause après avoir fait l’objet, comme nous le signalions précédemment, de nombreuses infractions au principe de séparation des pouvoirs, puisqu’il y est sans cesse question d’affaires par ailleurs entre les mains de la justice. Comme on le voit, l’insécurité juridique de cette commission ne cesse de se confirmer au fil des jours. Comble du comble, c’est cette fois-ci la présidente elle-même qui serait en infraction.

Désarçonnée, la pauvre Muriel Ressiguier qui ne peut plus lire les notes que ses assistants préparent habituellement pour elle, se retrouve donc à devoir improviser, totalement livrée à elle-même sans plus aucune assurance. On va voir que l’exercice est totalement au-dessus de ses forces ce qui va la conduire à perdre tout contrôle.

Prise au dépourvu et coincée, la présidente en toute mauvaise foi prétendra à plusieurs reprises qu’elle n’était pas au courant de cette plainte ; alors que de source bien informée on sait pourtant qu’elle l’était et surtout que la plainte n’est pas classée sans suite.
Bafouillant péniblement, et perdant tous ses moyens, elle se coupera lamentablement en reconnaissant finalement avoir appris l’information par Lengadoc Info (mais elle n’est pas bien sûre …) ; nous confirmant qu’à défaut de savoir ce qu’elle dit, elle a au moins parfois de bonnes lectures.

La présidente, obligée d’admettre devoir auditionner les mis en cause au titre du contradictoire.
Très soucieux du droit, le député Morel rappellera à la présidente qu’au titre du contradictoire, il faudra que la commission entende les gens qu’elle met en cause. À nouveau coincée, mais dressée sur ses ergots, la présidente n’aura pas d’autre porte de sortie que de concéder que la commission entendra aussi des membres de l’ultra droite. Lesquels, c’est toute la question.

Nous verrons bien ce qu’il en sera. Toujours est-il que si cette commission n’est pas dissoute avant ou sa présidente écartée, les intéressés confirment qu’ils entendent bien saisir cette tribune pour faire entendre publiquement leur voix. Ce pourrait être également l’occasion pour certains d’entre eux de confondre la présidente Ressiguier et de démontrer le caractère personnel, local et partisan de sa charge ; tout comme sa mauvaise foi dans nombre des ses allégations mensongères.

Deuxième coup de théâtre : La présidente accuse Richard Roudier de menaces de mort sur internet

Tout à fait hallucinant, à 3 heures 13, totalement en perdition et ne sachant plus quoi dire, la présidente prétendra que R. Roudier la menace régulièrement de mort sur internet. Interrogé par nos soins, l’intéressé dément évidemment formellement cette assertion totalement infondée.

Là encore, on ne sait plus quoi dire devant la gravité et l’irresponsabilité de tels propos qui ne resteront sans doute pas sans conséquence. On est ici en droit de se demander pourquoi une députée aussi engagée politiquement et menacée de mort de la sorte n’a pas encore porté plainte. Un oubli sans doute.

Autrefois nos anciens auraient dit : « histoire de femme saoule… » ce que nous ne disons pas bien sûr.

Altercation finale et pétage de plombs en direct

3 heures 19, complètement hystérique et prise d’un soudain accès de fureur, la présidente Ressiguier interrompt violemment un échange pourtant courtois entre maître Mazas et le député Morel, se laissant emporter dans des propos totalement inappropriés.
Totalement surpris par la violence de la charge, celui-ci se voit couper plusieurs fois la parole, renonçant finalement à tout échange avec la forcenée qui tient le micro en perte totale de contrôle personnel.
On a vu là s’afficher au grand jour le tempérament caractériel de Muriel Resituer et la haine qu’elle peut ressasser à l’encontre de tous ceux qui osent la contredire.

À les voir ne pas pouvoir se maîtriser de la sorte, il est à souhaiter que les forcenés de la France Insoumise ne puissent jamais s’emparer du pouvoir. C’en serait définitivement fini du droit et de libertés individuelles dans notre pays.
D’ailleurs nos compatriotes l’ont bien compris puisqu’au dernier sondage, les intentions de vote pour cette formation politique la placent encore derrière les verts avec seulement 7 % d’intentions de vote.

https://www.parismatch.com/Actu/Politique/Sondage-europeennes-En-Marche-creuse-l-ecart-1612002

Cela nous soulage et nous conforte dans la légitimité de notre combat contre ces totalitaires dont il y a objectivement tout à redouter.

Quelle chute attendre d’une affaire aussi mal engagée ?

Au point où elle en est, et conduite par une personne aussi mal ajustée, il y tout lieu de penser que cette commission va asperger toute l’institution parlementaire et la discréditer. Pas sûr qu’il se trouve un sage pour y mettre fin.
Quoi qu’il en soit, les groupes et personnes visées attendent avec sérénité et détermination l’occasion qui va leur être donnée de faire éclater le scandale et de faire désavouer cette mascarade par l’opinion publique qui sera le juge de paix en dernier ressort.

De prochains rebondissements en attente

Comme nous l’annonçons depuis que nous en tenons la chronique, cette affaire très mal emmanchée ne manque pas de rebondir de semaine en semaine et de nous livrer de nouveaux éléments de preuve du caractère à la fois illégal et totalement partisan de cette commission.
L’audition du 14 mars marquera un tournant.
Nous pouvons d’ores et déjà vous annoncer que d’autres rebondissements ne manqueront pas de se produire. Sans pouvoir en révéler la teneur pour le moment, nous les attendons avec impatience.

Martin Moisan

image_pdf
0
0

29 Commentaires

  1. J’aime bien, RESSIGUIER en chef anti extrêmiste accompagnée de deux gus arborant le keffieh….

  2. Cette bonne femme se comporte en parfait stalinien, comme elle a été formatée par l’éducation marxiste de la république, elle a des circonstances atténuantes

    • François BLANC. …je te presente mes plus grand respect !
      Les seul circonstances que je lui trouve elles sont plus Qu’agravante ..
      .detruirser moi cette sous-merde gauchiass parasitaires purulente aux lance-flame …BORDEL !
      SA RELEVE DE LA PLUS ELEMENTAIRE HYGIENE ! 😂😂

  3. Nous attendons aussi avec impatience, monsieur Moisan. L’arroseur arrosé en quelque sorte. Si cette infâme bonne femme pouvait à son tour se retrouver sur le banc des accusés, ce serait alors l’apothéose pour La Ligue du Midi et les sites de réinformation

  4. Ces gens s’auditionnent entre eux pour se conforter mutuellement dans leur délire complotiste et totalitaire. Après le sabordage de la commission sur l’affaire Macron/Benalla, cette commission n’est pas de nature à redorer le blason de l’Assemblée nationale, qui en a pourtant bien besoin. Elle finira comme en d’autre s temps, le procès de Riom : par sa déconfiture totale.

  5. Cette dame frise le bolchévisme et par ailleurs sa manière de porter l’écharpe tricolore la discrédite mais il est vrai qu’elle rouge avant que d’être bleue !

  6. Tous et toutes faits au moule de Merluche, ce sont des peteurs de plombs à gogo, qui n’ont aucune connaissance politique ( sans parler du savoir vivre) qui ne sont là que pour s’en mettre plein les poches et dès qu’ils sont pris , quelque soit le motif , en tort se déchainent , éructant leur haine et surtout leur couardises incapables d’assumer les « con….ies » qu’ils ont sorti la veille.

    • ZORGLUB. ……LA SEUL SOLUTION POUR DETRUIRE LA PURULENCE GAUCHIASSFRANC-MAÇONNE MESSIANIQUE MONDIALISTES PARASITAIRES COROMPUES ET CORRUPTEURS
      LE LANCE-FLAMME S’IMPOSE !🤔

  7. Ils sont effrayants chez les insoumis !
    Ces choses pro goulag d’ultra gauche auraient leurs places dans un musée des horreurs, accompagnées tout de même de quelques N° choquants issus de la Macronie comme la belle loupée (injustice ?) et le vilain moineau (mixte pintade/condor ?) qui défendra l’Europe de l’alcoolique Junker pour le compte du freluquet face à notre jeune et sympathique Jordan !

  8. « Quand la Haine dépasse le Droit, et l’Idéologie, la Vérité »….
    Cette Femme est une grosse … Commission !

  9. J’ai adoré lorsque miss goulag a sorti (vers le début) : il est nécessaire d’exercer le contrôle DÉMOCRATIQUE… super moment de rigolade ! Dans ça bouche, traduire pas « contrôle du commissaire politique » ou « contrôle gestapiste ».. c’était démocratique aussi non ?

    • Elle ferais de redescendre sur terre …..a force de se croire intouchable la stalinienne risque de finir en mode Kennedy !🤔

  10. J’ai pris le temps de regarder cette vidéo dont vous donnez le lien. Une envie de vomir me vient. Comment accepter, a notre époque, de voir ce type de procès stalinien ? Finalement, ces accusations ne reposent sur rien. S’il y a eu faute, la justice a sanctionné, ou le fera, mais faire la liste de plainte qui n’ont pas été retenues par le parquet ne constitue en rien une accusation. Une fois de plus, une commission parlementaire pour rien, avec a sa téte un président partisan qui compte régler ses comptes avec la famille Roudier. Scandaleux!!!

  11. beaucoup de bruit pour rien
    le boumerang de la bétise et de la haine lui revient en pleine face
    pendant ce temps, les gueux ne parviennent pas à finir leurs fins de mois

  12. L’idéologie gauchiste c’est 120 millions de morts!.
    En 1940 ce parti politique stalinien fût interdit en France.
    Je ne sais quel abruti l’a remis sur les rails en 1945, en tout cas depuis que ce parti a pignon sur rue en France, les emmerdements succèdent aux emmerdements!.

  13. Dieudonné convoqué, le serveur de l’assemblée nationale ne va pas suivre.

  14. Merci Monsieur Moisan, c’est fort aimable de nous tenir au courant de cette admirable grosse commission de la parlementaire goulaguesse, je vais essayer de trouver sur le lien ce qu’ils racontent au sujet des brigandes !

  15. Y a t il des vidéos du pétage de plomb de Miss Goulag ?Si oui Elles doivent valoir leur pesant d’or !

  16. Il y a du sport en ce moment en France dans la vie politique et dans les partis…

  17. Votre style implacable ne lui donne aucune chance de rachat moral, et elle le mérite, car à une autre époque, dans un autre contexte, cette dame aurait causé des déboires insensés à des individus interdits de libre expression. Cette contamination entre pouvoirs est totalement ahurissante, vous avez raison de le souligner. On se croirait dans un Etat de non-droit, c’est très grave.

  18. Avec une telle opposition LFI, LR, PS, etc., Macron est bien aidé pour imposer la charia en France et dézinguer la résistance.

    • Julien Martel
      Quand on voit la tronche de ceux qui accompagnent miss goulag sur la photo je pense que nous n’avons pas de soucis a nous faire . C’est plutot au boulot qu’ils imposeront de la résistance

      • @Dupond

        Je vous rejoins: quand on voit la tronche des mecs on a tout compris; encore des cons qui cassent trois pattes à un canard.

    • Dezinger la resistance ?…..quand ils les traitres islamos collabos mondialistes parasitaires tomberons comme des mouches onts verras qui seras dezinguer ! 🤔

      POUR LA GLOIRE !….. POUR LA VENGEANCE ! …..LA GUERRRRRRRE !

      FORCE ET HONNEUR EN. ………..CHRIST-ROY !
      MAHOMETANS LIBERATER TERRA CHRISTUS /LEGIO CHRISTUS LEBERATER TERRA !
      SEULA SCRIPTURA EVANGELI !

  19. A mon avis il faudrait marier miss goulag avec bennella !!! Autrefois il y avait le journal « la veillée des chaumieres  » ben , nous y sommes mamie va sortir le tricot et nous le jeu de l’oie lol

  20. Ce qui me fait chier, c’est qu’avec 7% d’intentions de votes, c’est que leurs frais de campagne soient remboursés…et avec notre fric ! MERDE !

Les commentaires sont fermés.