Ressiguier auditionne Benedetti à huis clos, puis le dénonce à la Kommandantur !

Publié le 11 mai 2019 - par - 30 commentaires - 2 224 vues
Share

Décidément, cette commission Ressiguier se sera comportée, jusqu’au bout, comme un véritable tribunal d’exception, comme le signalait un confrère, dans cet excellent article.

« Extrême droite » : le retour des tribunaux d’exception !

On rappelle d’abord le contexte grotesque de cette commission. Le collabo Mélenchon a demandé une commission d’enquête sur les « violences des groupes d’extrême droite », dans un contexte où les attentats islamistes ont endeuillé la France, où notre pays subit un djihad quotidien, et où les gauchistes multiplient les agressions et les actes de vandalisme. Et naturellement, les députés, en accord avec Macron, la lui ont accordée, et ils ont nommé l’ineffable Muriel Ressiguier, surnommée Miss Goulag, à sa tête.

On nous a annoncé que le dernier auditionné, ce jeudi, avait été Christophe Castaner, ministre de l’Intérieur, qui a, lui-même, multiplié les mensonges, lors de la mobilisation des Gilets jaunes, pour accuser des imaginaires groupuscules d’extrême droite des violences qu’il a laissé se commettre, par ses complices d’extrême gauche, pour discréditer le mouvement.

La mascarade a donc été la suivante. On a auditionné, devant les caméras, avec donc médiatisation possible, tous les procureurs à charge de France et de Navarre, dont un important contingent venait de l’Hérault, département de Muriel Ressiguier… et de Richard Roudier, dans le viseur de Miss Goulag, qui avait demandé la dissolution de la Ligue du Midi. Bien sûr, l’islamo-collabo Muriel Ressiguier, dans la lignée de son gourou Mélenchon, n’a pas eu l’idée d’auditionner des représentants des Frères musulmans, ou quelques imams sulfureux qui, dans les mosquées, encouragent les paisibles disciples d’Allah à exterminer tout ce qui n’est pas musulman, au nom des textes sacrés.

Tous les auditionnés qui avaient droit à une caméra se sont surpassés pour réclamer encore plus de mesures liberticides, qui seront sans doute présentées à l’Assemblée nationale le 11 juin prochain, date de la remise du rapport Ressiguier.

À peine 10 % des supposés « extrême droite » ont été entendus, et ils l’ont été à huis clos. Parmi ceux-ci, Génération Identitaire, dont le gouvernement affirme étudier la possibilité de dissolution, bien qu’ils n’aient jamais commis la moindre violence. Les Brigandes, le Bastion Social, déjà dissous, Fabrice Robert, ancien chef du Bloc Identitaire, qui paraît éloigné, à présent, de l’action politique, l’Action française, un groupe identitaire, et surtout Yvan Benedetti, président d’une association dissoute par Manuel Valls, en 2013, suite à la mort de Clément Méric, alors qu’elle n’avait rien à y voir.

Et le pire est qu’Yvan Benedetti, auditionné à huis clos, se retrouve, comme lors des années les plus sombres de notre Histoire, signalé au procureur de la République, pour les propos qu’il a tenus devant les députés, à huis clos.

https://www.lexpress.fr/actualite/societe/justice/yann-benedetti-tient-des-propos-negationnistes-devant-les-deputes_2077395.amp.html?

Il aurait fait du négationnisme, rien de moins, pour avoir contesté les 6 millions de morts de la Shoah, et valorisé les travaux du professeur Faurisson, récemment décédé. Là, on est en pleine schizophrénie, et en pleine folie totalitaire. La commission connaît parfaitement les thèses d’Yvan Benedetti, et d’une partie de cette extrême droite qui pense que le mal de l’humanité provient des juifs, de leur puissance et du sionisme. Ils auditionnent l’ancien président de l’Œuvre française, et lui demandent ce qu’il pense des sujets pour lesquels ils l’ont convoqué. Quel choix à Benedetti ? Se taire ? Se renier ? Ou bien persister dans ce qui est la ligne directrice de son combat, depuis toujours ? Il fait face, et explique – ce qu’on peut et doit contester – ce qu’il pense. Et il se retrouve dénoncé à la Kommandatur par Ressiguier et un En Marche de service, Nogueras, qui disent que le négationnisme n’est pas une opinion, mais un délit !

C’est tout simplement ahurissant, car si on suit la logique de Ressiguier et de la clique composant cette commission qui a ridiculisé la République, Benedetti va se retrouver au tribunal… où il va dire la même chose. Le procureur va-t-il déposer plainte de nouveau, à cause des propos tenus ?

C’est aussi stupide que si Pierre Cassen ou Christine Tasin (un temps présélectionnés parmi les possibles auditionnés, mais qui n’ont pas été retenus) avaient été interrogés sur ce qu’ils pensent de l’islam par la lèche-babouches Ressiguier. Naturellement, celle-ci aurait été horrifiée d’entendre qu’ils réclamaient l’interdiction de la visibilité de ce culte sur le territoire français, et l’expulsion massive de tous les musulmans qui préfèrent les lois de l’islam à celles de la France. Dans le même esprit, Ressiguier aurait donc dû balancer ces propos au procureur, pour « incitation à la haine »…

On voit tout le ridicule de la loi Gayssot, à travers cet exemple grotesque. Nous préférons, et de loin, avoir le droit de critiquer les travaux de Faurisson, sévèrement, tout en laissant les historiens trancher.

http://resistancerepublicaine.eu/2018/10/22/faurisson-etait-repugnant-mais-en-lui-interdisant-de-parler-on-lui-a-donne-la-legitimite-du-persecute/

Mais l’article du Point, et les propos de Ressiguier et du communiqué des députés, contester le nombre de 6 millions de morts serait du négationnisme, rien de moins. On voit où peut mener cette logique liberticide, mortifère pour le moindre travail d’historien sérieux. Par exemple, jusque dans les années 1980, le massacre de 10 000 officiers polonais, tous exécutés d’une balle dans la tête, dans la forêt de Katyn, a été attribué aux nazis. Avec la loi Gayssot, contester cette réalité aurait été considéré comme un crime contre l’humanité. Et pourtant, les historiens ont fini par prouver que c’étaient les hommes de Staline qui s’étaient rendus coupables de cette exécution massive.

Le 8 mai 1945, à Sétif, les propagandistes du FLN accusent l’armée française d’avoir tué 45 000 Algériens, rien de moins. Les vrais chiffres parlent de seulement 2 000 morts, prix de la répression pour réprimer une émeute musulmane où de nombreux Français avaient été sauvagement assassinés.

https://ripostelaique.com/les-ennemis-de-la-france-nous-refont-le-coup-du-8-mai-1945-a-setif.html

De même, le 17 novembre 1961, la propagande officielle du FLN, relayée par les collabos et les porteurs de valises, font état d’environ 300 Algériens jetés dans la Seine, et sauvagement assassinés par la police de Papon. On fera juste remarquer, sur le fond, que nous étions en guerre, et que, dans n’importe quel pays, en général, on n’accepte pas que l’ennemi défile dans les rues de la capitale, en plein conflit. Mais là encore, les chiffres sont fort discutables, car on ne retrouve pas, dans les hôpitaux et les disparitions supposées, le chiffre de 300 victimes, brandis par les porteurs de valises et le FLN.

https://ripostelaique.com/la-bataille-de-paris-du-17-octobre-1961.html

https://ripostelaique.com/lautre-17-octobre-la-guerre-totale-du-fln-a-paris.html

On rappelle, dans un autre registre, que l’islamiste Erdogan nie toujours le génocide des chrétiens arméniens par les musulmans turcs, en 1915. Et nul n’a oublié, concernant le génocide au Rwanda, que le nombre de morts et de mutilés, et les responsabilités des violences, constitue encore un sujet qui voit des historiens polémiquer durement entre eux.

Donc, aussi discutables soient les idées d’Yvan Benedetti, le fait que Ressiguier et ses complices membres de la commission appellent ouvertement à le traduire en justice pour des propos tenus devant des députés est d’abord grotesque, ridicule, mais surtout inquiétant.

Mais cette dernière mascarade ne résume-t-elle pas, à elle seule, le ridicule d’une commission qui n’avait qu’un but : permettre à ce régime de durcir la répression contre ceux qui osent s’opposer au mondialisme, à l’invasion migratoire et à l’islamisation de leur pays, parce qu’ils aiment leur pays ?

Lucette Jeanpierre

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Robert

Bientôt les gens qui dérangent seront condamnés pour ce qu’ils sont supposés avoir dit à huis clos mais sans dire ce qu’ils ont dit puisque c’était à huis clos… Pendant ce temps, on fait peur aux autres, pendant ce temps, on fait monter la pression pour qu’un patriote craque et fasse une boulette qui justifierait tout, pendant ce temps, on donne en sourdine des moyens aux muzz, aux étrangers, aux associations et tout ce qui combat la France.

Erik

Vas y mon petit Benedetti parle en toute confiance…on est en huit clôt…
Paf…!je te l’a fout profond…

patito

Vous ne pouvez défendre Benedetti qu’en lui conseillant de consulter un bon psy ; il est ridicule de persister dans le négationnisme et devra se défendre en sortant les chiffres du FBI.
Mais est il assez intelligent pour cela ?
il lui suffit de dire qu’il ne conteste en aucun cas la shoah mais veut que les chiffres soient irréfutables comme ce devrait être le cas pour tout sujet historique et accepter 4 millions si c’est ce qui ressort du FBI.

Marcorix

Télétransportez toute la commission dans l’époque de staline (immonde et inhumain dictateur communiste) et vous obtenez un tribunal totalitaire qui envoie des gens directement dans les goulags…

laurent pseudo anti macro'

Melengrocon et ressiguier sont des parasites de la société et il est temps de s en débarrasser
Vivement que le RN soit au.pouvoir.

Marnie

Avec Macron on a atteint le summum de la forfaiture. Les tribunaux pour juger ceux qui aiment leur pays, ceux qui critiquent cette UE est en cours. Les français le laisseront-ils faire ? Le problème est bien là.

POLYEUCTE

On peut dire ce qu’on veut, supputer, imaginer, rapporter sur ces méthodes…
Seul le « Huis Clos », si cher à Sartre, est insoutenable.
La Transparence devient obscure. La Dictature pointe le nez…
« L’Etre et le Néant » ?

Anonyme

La priorité en France est de rétablir la liberté d’expression.
La liberté d’expression est le premier garant d’une société harmonieuse et ordonnée.

Norbert

C’est surtout illégal car les propos tenus devant une commission parlementaire ne peuvent pas être retenus contre vous.
Hallucinant, on est en plein délire totalitaire. Normalement la justice ne peut pas poursuivre.
À suivre.

Carole

Ce laideron de Ressiguier est bien ce dont elle a l’air à première vue : une vraie sal*pe !

nevada

De toutes manières, lorsqu’il est interdit de discuter quelque chose, cela signifie qu’il y a un gros problème dans le quelque chose. Et plus précisément, cela signifie que le gros problème doit être caché.

le Franc

juge et partie, c’est beau, comme en rda.; ressiguier c’est comme schiappa, elle a profité d’un créneau pour exposer son ambition personnelle dans le carriérisme politique stalinien ; juger, bannir, affamer, éliminer.

Joël

Les négationnistes, ce sont ces gauchiasses et élus de l’état qui refusent de voir l’explosion de la criminalité par ceux qu’ils accueillent à bras ouverts. Agressions en tout genres, vols, viols, égorgements, etc. toujours par les mêmes importés qu’ils encensent.
Et tous les jours dans toute la France ! Ça c’est du négationnisme.

Eric des Monteils

En effet : nous sommes submergés par les négationnistes de gôôôche niants l’invasion islamique, organisée par la haute finance mondiale. (pour la nommer avec prudence . . . ). D’autre part, il existe assez de document sérieux, incontestables, qui prouve que le chiffre de 6 million est faux.

wika

Même si cela n’enlève rien à l’horreur, le chiffre de 6 millions a en effet été revu à la baisse, mais chut, il ne faut pas le dire, car les journaleux et la grosse commission ne sont pas là pour entendre la vérité..

Colonel Napoléon de Guerlasse

Etant donné le foutoir que fut cette commission, les victimes de miss Goulag peuvent se défendre. Exemple : Castaner ne figurait pas à l’agenda. Les vidéos de ceux qui ont comparu en public sont disponibles quelques mois sur le site de l’assemblée nationale. Quand on connaît un peu les enjeux on peut décoder. La plus inquiétante a été celle de Mario Stasi, président de la LICRA. Il suffit de consulter la composition de son conseil d’administration pour comprendre qui est le maître et qui est en train de rédiger la future loi Avia, la potiche LaREM de service. Peut être… lire la suite

Ducon macrondelle

A la kommandantur ripoublicaine gueusarde , officiera sous peu le chef de l’ islampo , Klaus Barbu !

patphil

huis clos…. pour que personne ne sache leur vérité!
j’espère qu’un journaliste de RL aura les enregistrements audios de ces comparutions et nous fera un papier de réinformation

BERNARD

Dans le pays libre et démocratique aux mains de l’horrible TRUMP : Premier amendement à la Constitution des Etats-Unis, 1791 : « Le Congrès ne pourra faire aucune loi ayant pour objet l’établissement d’une religion ou interdisant son libre exercice, de limiter la liberté de parole ou de presse… Dans une dictature comme en France, on a les lois du Gai sot, Père benne à ordure, Plaie veine ouverte, Daube ira souper… Mais le terme négationniste s’appliquerait maintenant aux climato-sceptiques si j’en crois les dires d’une cadorette soulographe du coté de Lille, je cite : « Ce matin sur @CNEWS @PascalPraud… lire la suite

CHARLES LE PENISTE

SOUTIEN GAULOIS ET FRANCAIS TOTAL A BENEDETTI …COURAGE IVAN NOUS TRIOMPHERONS SUR LES RACAILLES ET LEUR REGIME ….LES FRANCAIS SE REVEILLENT

. Dupond 1

Castaner convoqué et humilié par miss goulag !!! Charles pasqua avait le meme accent mais une autre paire de c……lles (mdr)

La censure des réseaux sociaux, ce n’est qu’un début ! La suite sera la privation de compte bancaire
http://resistancerepublicaine.eu/2019/05/11/la-censure-des-reseaux-sociaux-ce-nest-quun-debut-la-suite-sera-la-privation-de-compte-bancaire/

. Dupond 1

Miss goulag se voit déja en haut de l’affiche (mdr)….je crois fort que le 26 elle ne soit déçue . Mais de toute façon ses convocations ne déboucheront sur rien

François BLANC

Benedetti est un guerrier qui aime jouer avec le feu, pour ce qui est du nombre de juifs massacrés par les Nazis, l’élément de fait nouveau sur lequel il doit s’appuyer est la libération de l’accès aux archives du FBI lesquelles contiennent le recensement des résidents juifs en territoires occupés en 1940, il fait apparaître que leur nombre était largement en deça de 6 M, cela ne change évidemment rien à l’horreur de ce pogrom à grande échelle mais éclaire d’un jour nouveau une thèse purement politique comme l’imputation de la collaboration à la droite alors qu’elle est principalement le… lire la suite

Spipou

Mais quel est le pouvoir donné à cette commission ? A-t-elle des pouvoirs de justice ? Ses convocations sont-elles obligatoires ? Y a-t-il eu une loi, un décret, pour lui donner des pouvoirs extraordinaires ?

J’ai du mal à comprendre que tous ces gens obtempèrent à ses convocations. « Audition »… Est-ce que ça a une quelconque valeur en droit français ?

François BLANC

c’est pourquoi la stalinienne resseguier utilise les propos de Benedetti pour en saisir le proc et le traduire devant la 17e des putes marxistes

Colonel Napoléon de Guerlasse

Ne pas se présenter est sévèrement puni.

Spipou

Ah bon ? Mais puni comment ? Sur quelles bases juridiques ?

Joël

Je me suis posé les mêmes questions. Ce qui est curieux, c’est que la justice, dont la fonction est ici usurpée, car il s’agit bien en fait d’un tribunal, ne pipe mot.