Ressiguier, qui veut me dissoudre, ne peut présider la Commission qui veut m’entendre !

Publié le 15 février 2019 - par - 26 commentaires - 2 040 vues
Share

Communiqué de la Ligue du Midi du 14 février 2019

Dérive partisane de la Commission d’enquête présidée par Muriel RESSIGUIER : le rapporteur dénonce un « vaudeville »

 Le quotidien national le Figaro en date du 14 Février 2018 nous donne un certain nombre d’informations sur l’avancement des travaux de la commission parlementaire sur l’extrême droite présidée par la députée de l’Hérault : Muriel RESSIGUIER.

http://www.lefigaro.fr/politique/2019/02/13/01002-20190213ARTFIG00260-marion-marechal-et-marine-le-pen-bientot-convoquees-par-une-commission-parlementaire-sur-l-extreme-droite.php

Dans ses annexes, l’article reproduit une note sous en-tête de l’Assemblée nationale en date du 30 janvier portant demande d’audition de personnes ou de groupes par la commission – laquelle ne s’était pas encore prononcée hier sur sa validité. Sur cette note, sont mentionnées en rouge les personnes à entendre sur proposition de la députée RESSIGUIER.

Il s’agit bien évidemment d’adversaires politiques locaux de la LIGUE du MIDI ou de Richard ROUDIER en nom.

Adversaires politiques :

Frédérique HERVOUET, ancienne présidente du RAIH (Réseau Accueil Insertion Hérault) dont Richard ROUDIER a fait fermer l’association.

Me Sophie MAZAS, avocate et présidente départementale Ligue des Droits de l’Homme, militante active dans les groupes antifas.

Me Christian CHARRIÈRE BOURNAZEL – LDH allié politique de Me MAZAS.

Paul ALLIES, ancien vice-président de l’Université de Montpellier, ancien dirigeant local de la LCR, puis Parti Socialiste, intime d’Edwy PLENEL (Mediapart), trotskiste en 68 qui a dénoncé la Ligue du Midi au lendemain de l’affaire de la fac de droit.

https://www.youtube.com/watch?v=20yrIj7DOvk

Autres :

Thibault ESTADIEU, maire de La Salvetat-sur-Agout

Citoyens politisés de La Salvetat-sur-Agout

Dans ces conditions, nous dénonçons une traque politique « ad hominem » menée par la députée de l’Hérault RÉSSIGUIER, contre de la LIGUE du MIDI et contre Richard ROUDIER, tellement outrancière qu’elle décrédibilise l’institution parlementaire.

Généalogie rapide de l’affaire du RAIH

Il est ici précisé qu’après l’alerte lancée par la LIGUE du MIDI contre les pratiques frauduleuses de l’association RAIH, le Conseil départemental de l’Hérault a cessé de le subventionner pour pratiques « trop laxistes » concernant la détermination de l’âge des migrants qu’il sélectionnait. Suite à ce retrait le local RAIH est aujourd’hui fermé, et l’association en dépôt de bilan et mise à l’arrêt.

https://france3-regions.francetvinfo.fr/occitanie/herault/montpellier/herault-34-baisse-constante-moyens-accueil-mineurs-etrangers-isoles-1542458.html

Tout a commencé suite à une alerte lancée par la LIGUE DU MIDI, le 30 juin 2017, à l’encontre du RAIH dénonçant la politique du Conseil départemental de l’Hérault pour dérive financière. Le 11 juillet, un rassemblement d’extrême gauche avec à sa tête Muriel RESSIGUIER exigeait du préfet la dissolution de la Ligue du Midi. Le 5 décembre, lors du procès des porte-paroles de la Ligue du Midi, Muriel RESSIGUIER, au milieu des groupes antifas, demandait à nouveau la dissolution. À noter que Richard ROUDIER a fait l’objet d’un jugement de relaxe et que l’affaire est encore en appel.

Gérard COLLOMB (ministre de l’Intérieur) comme avant lui le préfet de région, n’a donné aucune suite à cette demande de dissolution. Muriel RESSIGUIER, désespérément en recherche de notoriété, poursuivait alors son acharnement à notre encontre en élargissant à d’autres groupements au-delà de la LIGUE DU MIDI (Marseille été 2018 en tandem avec Me MAZAS) pour déboucher sur le vaudeville (terme employé par le rapporteur Adrien MORENAS, député LREM) de la Commission d’enquête parlementaire.

Premières séances

Les premières séances de la Commission d’enquête, malgré la qualité des intervenants, n’ont pas apporté beaucoup d’éclairage quant aux allégations de sa présidente. Il s’avère après audition des différentes vidéos sur le site de l’Assemblée nationale, que les différents analystes politiques et spécialistes de l’extrême droite, entendus par la commission, ont tous dit que les groupuscules d’extrême droite s’organisaient autour du Rassemblent National et de sa doctrine politique. Nous observons qu’ils ont été incapables de définir avec précision ce qu’était l’extrême droite (terme que récuse d’ailleurs la LIGUE DU MIDI) sinon en indiquant qu’elle se caractérisait par « un certain mode de pensée ».

En l’absence de fondement juridique valable, tout cela nous paraît d’ores et déjà relever doublement du procès d’intention et du procès politique.

C’est donc, forte de ces assertions sans fondement réel et sérieux que la présidente RESSIGUIER a ajouté les noms de Marion MARÉCHAL et de Philippe EMERY membre du Rassemblement national à celui de Marine LE PEN déjà mentionné dans la première mouture du texte.

Par ailleurs, le FIGARO nous apprend, ce jour, la novation suivante :

Suite à la publication de cet article, la présidente de commission, la députée LFI de l’Hérault, Muriel RESSIGUIER, a fait savoir au Figaro que les convocations de Marine LE PEN ou Marion MARÉCHAL n’étaient plus d’actualité. Compte tenu du « caractère politique » que prendraient ces convocations et ne disposant plus d’un « effet de surprise » pour ce faire. Le rapporteur de la commission, le député LREM Adrien MORENAS, a quant à lui émis des doutes sur la neutralité de sa propre commission : « je ne laisserai pas cet important outil de contrôle dédié aux parlementaires devenir un cirque et encore moins le bras armé d’une quelconque formation politique contre une autre ».

« Je lance donc un appel au sérieux, au calme et à faire preuve de responsabilité afin que cette commission d’enquête ne se termine pas en mauvais vaudeville auquel je ne participerai pas ».

Très mauvais vaudeville en effet, et encore nous pensons que Muriel RESSIGUIER n’est pas au bout de ses peines en cette matière…

https://urlz.fr/8UtK

https://urlz.fr/8UtK

Par conséquent, il nous semble pouvoir affirmer à ce point que la commission parlementaire a été instrumentalisée par la députée RESSIGUIER, qui utilise l’appareil d’État pour accomplir une revanche personnelle contre des adversaires politiques locaux. Cela est scandaleux et totalement indigne des principes républicains qui devraient animer cette commission. 

Dans ces circonstances, la LIGUE du MIDI et Richard ROUDIER se déclarent tout à fait prêts à participer à un véritable débat contradictoire loyal et équilibré devant la commission parlementaire et à y justifier de leurs actes et de la ligne politique patriote qu’ils entendent incarner.

Néanmoins, face à ce qui s‘annonce déjà comme un procès politique à charge mené et instruit ad hominem par la députée RESSIGUIER de l’Hérault, ils formulent les propositions suivantes en vue de rétablir l’impartialité du débat :

– Mise à l’écart de la députée RESSIGUIER, juge et partie dans cette affaire

– Refonte du préambule de la commission d’enquête, écrit par la FRANCE INSOUMISE seule, qui tente de cacher l’origine et les véritables auteurs des violences dans notre pays

Richard Roudier

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Dupond

Miss goulag se la joue robespierre (mdr) ce genre de grosse vache élue par des clodos se voit déja en haut de l’affiche (dixit aznavour) au sommet d’un tribunal révolutionnaire a distribuer les condamnations a mort a ceux qui ne participent pas a son délire !!! c’est l’année des médiocres ,l’année des pervers ,l’année des vendus …

patphil

depuis quelques temps il est question d’ultradroite en plus d’extrêmedroite!
à quand un cran de plus?

BERNARD

La goulaguette va pourrir la vie de méchantcon et ça me fait bien rigoler !

Dupond

BERNARD

BERNARD

A passer en boucle au moment de l’apéro !

BERNARD

C’est bien ce que je disais hier… personne ne peut définir ce qu’est « lestrêmdroâââte » sinon une forme de pensée.. OK
1) Laquelle façon de penser SVP
2) A-t-on encore le droit de penser… c’est une commission de palabre de ce type qui serait bien !

Daniel Boutonnet

La police politique se met de plus en plus « en marche »

Allobroge

Le but ultime est de faire interdire purement et simplement le RN si possible avant les élections européennes . Ainsi la Gauche et l’extrême gauche auront toute latitude pour verrouiller le pouvoir auquel malgré tout ils sont accrochés !

NOEL

Cette salope de ressiguer , je la vois bien à la tête des antifas , elle en a le profil .

wika

Nous voilà revenus un siècle en arrière aux grands procès de Moscou et au temps des Grandes Purges.
Mélenchon se délecte, Macron laisse faire. La famille tuyau de poêle se sent bien aise.

François BLANC

et bien entendu tous ces bien pensants d’idéologie marxiste sont des immigrationnistes forcenés de musulmans, je leur souhaite un long séjour avec leurs assistés pour leur remettre les idées en place

ADLER

Commission contre l’extrême droite ?????Et contre l’extrême des gauchiasses, quand ????? Cette gourdasse se prend pour une « importance incontournable ». M.D.R. Mais quand allons nous retomber, les pieds sur terre. dans ce pays qui va à sa ruine, au désastre. Quand allons nous avoir une tête dirigeante solide, compétente, anti-racket, décideur pour son peuple FRANCAIS, PATRIOTE. Quand allons nous avoir des députés qui écoutent le peuple, et font remonter ses doléances à l’exécutif au lieu d’être la main sur la couture du pantalon, de diffuser aux administrés, les décisions ahurissantes de leur JUPITER, et de faire de la morale ainsi que… lire la suite

asterie85

c’est vrai qu’ils ne sont pas tous blancs comme neige ,il y a même des noirs et des gris , des verts et surtout des rouges il y a même eu un jaune citron , un bol de riz !!

Joël

On doit s’ennuyer ferme dans l’hémicycle, alors on s’occupe comme on peut, on crée des commissions. La dinde est assermentée par qui ? Inscrite auprès de quel parquet ?
Bizarre, on entend pas les magistrats du mur des cons hurler à l’usurpation de fonction.
Car de quoi s’agit-il sinon d’un tribunal illégal ?

Sjean-louis

C’est donner de l’importance à cette gazelle en se tenant à sa disposition. Monsieur ROUDIER vous n’êtes pas obligé de vous présenter devant cette commission alors, laissez gesticuler sa présidente et savourez la publicité qu’elle vous offre !

wika

Gazelle, gazelle …c’est bien gentil comme comparaison.
Bécasse serait peut-être plus approprié

Sniper83

Je dirais même que sa tronche me fait penser à une mal baisée de compétition !!!

Sylvie Danas

Dinde est mieux. C’est un animal nettement pus stupide

Carole

Vous avez raison Jean-Louis. A l’exception du mot Gazelle, tout à fait inapproprié pour désigner l’intéressée. C’est une oie, grasse, bête et méchante comme le sont les oies.

Ribes

Au vu de la photo, je parlerais plutôt d’une grosse vache sans doute pourvue d’un cul grand comme la porte d’aix.

André Léo

Autre exemple de la dictature mondialiste: La manifestation « contre l’antisémitisme », organisée par les survivants du PéheSse, pour « exister ». Deux formations opposantes à Macron n’avaient pas été invitées: LFI et le Rassemblement National. Mélanchon a exigé d’en être pour gagner le galon « pro-sémite » à placer sur son revers et il a eu immédiatement gain de cause. Marine LePen a fait plusieurs déclarations, dénonçant cet ostracisme en direction de sa formation, souvent la première à condamner les actes antiracistes et anti-judaïques, comme elle l’a clairement énoncé. Peine perdue! La liberté d’expression a ses limites, pour Mélançon et ses adeptes! Le conseil que… lire la suite

Malou30

En tant que député miss goulag touche de confortables fins de mois !
Ces gens là qui siègent dans cette commission sont ils , En Plus , payés pour faire ce cinéma ?

Joël

Pas payés, indemnisés. Faudrait pas que cela entre dans les revenus et devienne imposable.

Dupond

J’avais pas compris pourquoi miss goulag etait furax apres la ligue du midi !!! c’est pour les privations de « flouzz » d’une assoss amie dénommée RAIH ……C’est gens là n’aiment pas l’argent mais finalement leur cinéma c’est « touches pas au grisbi « 

wika

« touche pas au grisbi » et tes potes sont mes potes, donc nous sommes tous potes et tu voteras pour moi

jesuischezmoijyreste

bravo Richard! ne vous laissez pas faire! ça rappelle la purge gaullo-communiste à la « libération », chasse et assassinats des opposants