Restauration de la royauté légitime et politique légitimiste

Publié le 30 décembre 2018 - par - 212 commentaires - 2 005 vues
Share

Voici une douzaine d’années, au début de Riposte laïque, il aurait été impossible et impensable de lire un des articles de la livraison de cette nuit du réveillon de la Nativité 2018. Le catholique traditionaliste que je suis y voit la Sainte et Divine Action de Notre Seigneur.

Que de chemin parcouru vers la réalité, du fait de la réalité. Une réalité parfois dure, de plus en plus dure.
Que ce soit un membre influent de Riposte laïque qui me demande d’évoquer ce que pourrait être la restauration de la royauté légitime, voire ce que pourrait être la politique légitimiste révèle que la République fait plus que douter d’elle-même : elle est en bout de cycle, tout près de sa chute dans une fosse abyssale… des Mariannes.

Dans la légitimité politique, il est d’usage de parler dans la situation présente, y compris pour une situation future dont il est certain qu’elle exigera des rectifications, des modifications, des aménagements et des adaptations le moment venu afin d’agir efficacement au plus près de la réalité. Qui plus est, si chaque légitimiste est fondé à avancer des idées et des propositions, comme au demeurant chaque Français, les arbitrages et les choix définitifs reviendront au roi légitime, seul et en dernier ressort, afin de parvenir au Bien commun des Français et de la France.

Tout cela étant rappelé, il reste une difficulté formelle dans l’évocation de la restauration de la royauté légitime et de la politique légitimiste. Soit il faut s’en tenir à des généralités afin de se limiter à deux pages A4 au plus, afin de permettre au lecteur de rester attentif et éveillé jusqu’ au bout, soit de développer tout en se limitant à l’essentiel et votre serviteur dépasse alors les cinquante pages A4 ! Et le lecteur ne suit plus depuis longtemps le plus souvent…

L’exercice relève donc quelque peu de l’art poétique de Boileau… Le chemin est glissant et difficile à tenir / Pour peu qu’on s’en écarte, aussitôt on se noie… Comme votre serviteur ne se dérobe pas face à la difficulté, voici quelques pistes afin de permettre au lecteur d’ appréhender la légitimité politique dans l’espace le plus réduit possible.
La situation politique actuelle (I.) conduit inexorablement à la restauration de la royauté légitime (II.) qui mènera à bien la politique légitimiste (III.)

I. La situation politique actuelle

Dernièrement, j’ai écrit à Raphaël DELPARD, dont j’avais assuré une part de la promotion de son livre « Les souffrances des Pieds Noirs sur Le Pilori » voici plus de dix ans, au sujet d’une éventuelle liste Riposte laïque : sincèrement, je n’y suis pas favorable, pas plus qu’à une liste Gilets jaunes car Riposte laïque n’est pas un parti politique mais un média alternatif et ce serait plutôt à Résistance républicaine de le faire et les Gilets jaunes ne sont qu’un mouvement populaire de contestation et d’alerte dans leur configuration actuelle… ceci sans nullement dénigrer les Gilets jaunes qui sont légitimes, mais non des agitateurs tels le saltimbanque Francis Lalanne ou le zébriste de 2017 Alexandre Jardin, petit-fils du nain jaune Jean Jardin, directeur de cabinet de Pierre Laval.

Bref, aucune de ces trois organisations n’a, à ce jour, de réel espoir électoral… ni même seulement de vocation électoraliste… si ce n’est pour servir les intérêts du système LREM maquereauniste… au demeurant, le système électoral actuel est vicié et manipulé tout comme le seraient actuellement en république le RIC ou le RIP, référendums d’initiative citoyenne ou populaire, c’est selon et le populaire présenterait davantage de garanties que le citoyen au cas d’espèce.
J’en viens donc à une autre option : celle des généraux PIQUEMAL, MARTINEZ ou de VILLIERS… Les deux premiers avaient d’ailleurs pu s’ exprimer sur Le Pilori à leur aise. Aussi appréciables soient-ils – et ils le sont énormément – très objectivement, je ne leur accorde aucune chance de réussite car ils partent, comme les précédentes organisations, avec un handicap insurmontable qui les conduira à l’échec pour peu qu’ils parviennent au pouvoir.

Ce handicap rédhibitoire est la république qu’ils entendent conserver, voire sauver. Il en va de même pour des formations politiques plus classiques comme le Rassemblement national et Debout la France. Il en serait de même pour Marion MARECHAL-LE PEN qui échouerait dans l’exercice suprême du pouvoir républicain alors même qu’elle pourrait être remarquablement efficace dans la contre-révolution. Maintenir un tant soit peu la république mènerait la France et les Français au désastre absolu, à leur fin tragique et tel est l’objectif final des républicains. Or la légitimité politique a un objectif entièrement opposé : celui de sauver la France et les Français et de leur procurer le bonheur et la prospérité.

Au demeurant, Platon avait classé, voici 2500 ans, les différents régimes politiques possibles du meilleur au plus mauvais : la théocratie dont les seuls exemples les plus achevés furent le Grand Aztèque et le Grand Inca, ainsi que l’Empereur de Chine et l’Empereur du Japon jusqu’en 1945, la royauté de droit divin dont la royauté légitime française est le modèle le plus parfait, l’aristocratie, qui a aussi participé par intégration de la royauté légitime française, la dictature dans son acception romaine dont un pâle reflet a fait ses preuves au XXe siècle, la démocratie athénienne qui fut un régime temporaire durant la guerre contre Sparte… point de césure entre les bons régimes et les mauvais : oligarchie, ploutocratie, république qui dégénèrent tous en permanence vers les plus mauvais… ainsi la république, française notamment, qui est une démocratie « populaire » soviétoïde totalitaire, véritable antichambre de la tyrannie, le plus mauvais de tous les régimes politiques. Nihil novi sub sole.

Le seul espoir de salut implique de changer de paradigme, c’est à dire de régime politique, même si cela ne plaît pas à certains parce que conditionnés, formatés, intoxiqués… Depuis plus de deux siècles, la république a créé les problèmes dont souffrent la France et les Français et demeure incapable de les résoudre, voire refuse de les résoudre. Et pour cause, car la république est une imposture par laquelle une infime partie de la population a imposé par la violence et la terreur ce régime à l’ensemble des Français qui n’en voulaient point ; la république ne peut se maintenir en place qu’en créant des problèmes et en réduisant les Français à l’esclavage de fait par le racket républicain désormais secondé par la razzia mahométane.

La république totalise six grandes invasions du territoire métropolitain : 1792, 1814-15, 1870, 1914-18, 1939-45 et depuis 1975… alors qu’en 1789, le Pré Carré était un sanctuaire inviolé depuis la dernière grande invasion remontant à 1453 alors même que la Guerre de Cent Ans n’ était pas, à proprement parler, une invasion étrangère mais l’application stricte du droit féodal alors en usage partout en Europe par nos cousins anglo-normands pour leurs possessions continentales qu’ils tenaient d’ Aliénor d’ Aquitaine… ce qui faisait remonter la précédente invasion à 732, lorsque Charles Martel arrêta les Sarrazins à Moussais la Bataille, près de Poitiers, le 25 octobre. Six grandes invasions en moins de 230 ans avec la république contre trois à dix siècles de paix et de sécurité intérieures avec la royauté légitime !

Pour sortir du marasme actuel, il faut redevenir lucide et reconnaître l’échec total et cuisant du régime républicain en moins de 230 ans et la haute performance dans tous les domaines de celui (la royauté légitime) ayant fait ses preuves durant treize siècles, faisant de la France la seule hyperpuissance du monde occidental avec des peuples réellement libres et vivant dans le bonheur et la prospérité.
Tel est l’échec cuisant de la république, si douloureux et néfaste pour les Français : la cinquième et dernière république est en faillite dans tous les domaines ainsi que l’a expliqué et démontré depuis des lustres la légitimité politique, notamment par la voix de son premier vice-président, d’où l’inévitable restauration de la royauté légitime.

II. La restauration de la royauté légitime

La royauté légitime repose uniquement sur la réalité et non sur des spéculations intellectuelles et des vues de l’ esprit d’individus pervers, intellectuellement peu développés et immatures.

Certes, la royauté légitime dont la performance a perduré pratiquement jusqu’en 1914 du fait des découvertes scientifiques et des inventions techniques, réalisées jusque sous le règne de Louis XVI, aurait évolué dans sa forme et dans son organisation jusqu’à ce jour et sa restauration ne sera pas la reproduction exacte en tous points de son état voici plus de deux siècles ; cette restauration reposera sur l’ adaptation de l’organisation et méthodes d’alors aux réalités d’aujourd’hui et de demain, avec pour objectif imposé de conduire au Bien commun en respectant l’identité et les libertés des peuples de France qui est un État de nations libres réunies autour de la royauté légitime. La royauté légitime est la seule garante possible de l’unité harmonieuse de la France.
À cet effet, seul le roi légitime est l’arbitre incontestable et désintéressé, agissant pour le Bien commun et le respect des libertés des Français de toutes conditions, parce qu’il est le père de ses peuples et qu’il a pour seules ambitions le bonheur et la prospérité de la France et des Français, ainsi que la grandeur et la souveraineté de la France. Étant le maître de tout, il a pour seul objectif et souci de faire le bonheur et la prospérité de ses peuples. Qui plus est, Fils aîné de l’Église et lieutenant de Dieu en France, le roi légitime est le lien entre Dieu, la France et les Français.

Le roi légitime est à l’écoute et au service des Français qui ont un accès libre à leur souverain jusqu’à l’intérieur même du château de Versailles où ils sont les bienvenus, porteurs de l’ épée, symbole de leur liberté et de leur sécurité… et cela change des Français désarmés, fouillés, palpés et livrés en pâture par la république aux envahisseurs actuels, libres et surarmés pour les trucider à tout moment et en tous lieux! L’accès armé au souverain est la reconnaissance effective que la sécurité est l’un des tous premiers droits devant être effectifs en tous temps et en tous lieux, tant par le concours positif des forces publiques de l’ordre que par l’exercice effectif et inaliénable de la légitime défense pour chaque Français dont c’est l’une des manifestations les plus éclatantes de l’honneur, de la justice et de la liberté.

Des esprits chagrins argueront du coût prohibitif de Versailles. Or Versailles fut et demeure une remarquable et fort efficace vitrine commerciale et une invitation à imiter, voire à mieux faire… à la durabilité extraordinaire… alors que chaque locataire précaire de l’Élysée en fait un gouffre sans fond ! Alors que le fonctionnement de l’Élysée républicain est d’un coût très supérieur à cent millions d’euros par an à la charge exclusive des Français, Versailles coûterait moins de 60 millions d’euros par an, famille royale incluse, et deviendrait à la fois une source d’importantes économies et une source de revenus considérables !
Qui mieux est, le gouvernement républicain, avec ses cohortes de dizaines de ministres au coût faramineux et aux cabinets pléthoriques tous plus inutiles et inefficaces les uns que les autres et attentatoires aux droits et libertés des Français, serait avantageusement remplacé par un gouvernement réduit au chancelier de France, au contrôleur général des Finances et à quatre secrétaires d’État (Armées, Diplomatie et Affaires extérieures, Maison du Roi -Affaires intérieures !- et Réformes) couvrant l’ensemble des seules activités régaliennes et donc bien plus efficace et soucieux du Bien commun, des droits et libertés des Français, avec des cabinets limités au strict nécessaire et tenus à une obligation de résultats, d’où de substantielles économies ! Tout pouvoir et toute justice émanant de Dieu incombent donc au roi légitime par le sceptre et la main de justice à seule fin d’établir le Bien commun de la France et des Français dans le respect de leur identité, de leurs droits et libertés et leur garantir bonheur et prospérité.

Votre serviteur n’esquive point la question fondamentale du comment au cœur des préoccupations de tous les Français : comment se fera la restauration de la royauté légitime ? Compte-tenu que les Français soutiennent la république comme la corde soutient le pendu, il n’y aura ni putsch, ni coup d’État (ce sont là deux spécialités républicaines et fort sanguinaires !), ni recours à une consultation électorale républicaine forcément biaisée et truquée : la cinquième et dernière république va tomber d’elle-même comme un fruit pourri qu’elle est déjà et il ne se trouvera personne ni pour la ramasser, ni pour la relever si ce n’est pour l’écraser et l’anéantir définitivement. Ni fleurs, ni couronnes, seulement la haine des Français, haine qui ne sera apaisée que par l’oubli des Français. Et la France reviendra ainsi tout naturellement à sa place de royaume du Fils aîné de l’Église.
La république étant déjà à l’agonie, contrairement à l’espérance et à la hantise des républicains, cela ne se produira pas à la Trinité ou aux Calendes grecques mais bien plus tôt que nous ne le pensons, y compris nous, légitimistes. En effet, il n’y a point d’autre voie de salut possible pour la France et les Français. Or la France et les Français sont les seules raisons d’être de la royauté légitime.

La royauté légitime conduira une politique légitimiste pour le Bien commun de la France et des Français et leur retour au bonheur et à la prospérité.

III. La politique légitimiste

De même que chaque légitimiste sert et ne se sert pas, le roi légitime sert la France et les Français et ne se sert pas : cela change l’esprit des institutions administratives et politiques et leur raison d’être.

Fin de la doctrine républicaine de la représentativité qui permet en république, aux représentants élus, de faire ce qu’ils veulent en ignorant purement et simplement et leurs promesses électorales et les volontés de leurs électeurs ! Le sort réservé au référendum du 29 mai 2005 rejetant le projet de constitution de l’union européenne en est une illustration emblématique par le mini-traité de Lisbonne recréant de toutes pièces cette scélérate constitution contre la volonté des Français s’étant pourtant clairement exprimés en marquant leur hostilité à cet abandon de souveraineté de la France. D’où le mandat impératif pour tous les élus quels qu’ils soient.

D’où la nécessaire refonte des institutions administratives et politiques. D’abord des états généraux avec des députés bénévoles, seulement indemnisés des seuls débours strictement nécessaires, et tenus de présenter les cahiers de doléances tels qu’imposés par les Français ; ces cahiers de doléances seraient compilés par la Chambre des pairs, au nombre de quarante permanents, afin de traduire en mesures concrètes les doléances des Français en les intégrant, en tant que de besoin, au droit positif avec le concours du Conseil d’État redevenu uniquement service administratif et juridique de l’État. D’où la fin des assemblée nationale et sénat et autres conseils républicains, comme de toutes les associations administratives et para-administratives.

Fin également du millefeuilles administratif avec la disparition de toutes les collectivités locales, à l’exception des communes et des provinces dont les conseils seront réduits en effectifs et les compétences limitées au strict nécessaire, tout regroupement imposant la diminution globale sensible de la fiscalité.

L’existence revendiquée d’un parti politique légitimiste officiel et opposé à la création de tout impôt et à toute hausse d’impôt laisserait place à des partis politiques libres de créer des impôts et de les augmenter à seule condition de les payer, ce qui implique que leurs électeurs votant pour ces partis libres prennent en charge le payement des impôts qui ne sauraient incomber à ceux qui ne les ont point votés.

À cette fin, le suffrage universel républicain serait remplacé par le suffrage légitimiste intégral accordant une voix à chaque Français, depuis sa naissance jusqu’à son rappel à Dieu, la voix des mineurs étant laissée à l’exercice de ses père et mère alternativement, et des voix complémentaires pourraient leur être accordées en fonction de différents critères, compétences reconnues et services rendus, le vote étant toujours nominatif, public et enregistré. Des voix surcomplémentaires toujours publiques, nominatives et enregistrées seraient accordées aux Français désirant contribuer volontairement aux charges publiques de leur choix parmi les six domaines régaliens, et ce sans limitation et, au delà d’un certain seuil, dix pour cent de cette contribution volontaire pourrait être destinée par le contributeur volontaire à un domaine non régalien d’intérêt commun.

La fiscalité directe serait entièrement supprimée de même que la fiscalité comportementale, écologique et environnementale, y compris la fiscalité de l’énergie et des carburants ainsi que les péages. La fiscalité indirecte serait aussi réduite au strict nécessaire. La fiscalité des entreprises serait supprimée pour leurs activités en France et leurs activités à l’étranger et importations surtaxées. La fiscalité sur la fiscalité serait aussi supprimée de même que les hypocrites et scélérats frais de gestion de la fiscalité.

Fin des subventions aux associations et du financement débiteur aux organisations internationales y compris l’union européenne où la France imposera son veto absolu dès lors que ses intérêts seraient remis en cause.
Fin des radars routiers qui ne sont que des bandits manchots de grand chemin dont la seule raison d’être est de rançonner les Français en mode accéléré et automatique. L’État et le gouvernement auront un comportement moral exemplaire et veilleront au Bien commun de la France et des Français.

Fin de l’aide publique à la presse et aux médias qui sont uniquement des associations de malfaiteurs merdiatiques et pervers au service d’ intérêts occultes et étrangers. Les libertés d’expression, d’opinion et de pensée seront absolues pour tous les Français qui pourront disposer de leurs propres sites internet et la censure sera supprimée et définitivement interdite.
Fin du faux monnayage des banques : l’ émission de la monnaie redeviendrait un privilège régalien de l’État  exercé pour le compte de l’État par la Banque de France, placée sous l’autorité directe du contrôleur général des Finances et donc du roi légitime ; tout prêt d’argent non physique serait interdit et le crédit encadré par une règlementation stricte.
Les corporations et les jurandes seront rétablies afin de rassembler patrons, compagnons et apprentis horizontalement dans chaque entreprise, dans chaque commune et province comme dans chaque branche ; chacune de ces communautés d’intérêts économiques et sociaux discuteront ainsi librement de leurs affaires. Les syndicats libres subsisteront avec adhésion libre, non obligatoire.

Fin de l’immigration illégale et légale et de son financement et début de la remigration à marche forcée par la perte de toute allocation et aide sociale, voire la répression accrue des délinquants et criminels issus de l’immigration. L’installation d’étrangers en France ne sera possible que sur invitation et dans le respect de la France et des Français et ce pour une durée temporaire ; pour les installations de longue durée ou définitives, l’intégration et l’assimilation seront exigées ainsi qu’une maîtrise absolue de la langue française, de sa culture et de sa civilisation ; la nationalité française ne sera accordée aux étrangers la sollicitant qu’après une période probatoire variable selon les origines : cette période probatoire permettra de vérifier leur implication et leur volonté d’acquisition de la nationalité française et leur renoncement à leur nationalité d’origine.

Place au multilatéralisme et à l’équilibre des relations envers tous nos alliés et amis historiques, apaisement des relations avec les autres dans le respect mutuel, comme il sied dans les relations internationales. Place aux partenariats par projets clairement identifiés et organisés comme étant seuls susceptibles d’aboutir et de connaître les plus larges succès, à la grande satisfaction de tous les participants. Exclusion des états voyous portant atteinte aux intérêts de la France et des Français, y compris par l’application d’un tarif douanier coercitif, contraignant, dissuasif voire répressif. Application stricte de la clause de réciprocité dans les relations internationales afin de les garantir dans le temps et l’ équilibre.

Dénonciation immédiate de tous les traités contraires aux intérêts de la France et des Français. Fin des aides françaises aux anciennes colonies, aux pays du tiers-monde et à la prétendue autorité palestinienne : désormais, tout investissement français à l’étranger impliquera aussi obligatoirement qu’automatiquement des retours sur investissement, à défaut desquels il y sera renoncé. Au cas par cas, les remises de dettes aux états africains seraient dénoncées et toutes les relations seraient suspendues jusqu’au remboursement intégral, que ce soit en espèces ou en matières premières.
Enfin préférence nationale pour les Français et égalité de traitement pour les ressortissants étrangers sous réserve de stricte réciprocité.

D’une manière générale, autant que ce sera possible, l’autonomie sera favorisée au profit de tous les Français dans les domaines alimentaire, énergétique (eau et électricité notamment) et de déplacements, y compris privés, même si les transports en commun seront aussi favorisés dès lors qu’ils sont commodes et rentables. Toute charge inutile et toute taxe infondée seront supprimées afin de rendre le plus possible de pouvoir d’achat aux Français.

Au point où en est votre serviteur, autant préciser que la religion catholique traditionnelle est celle de l’État car la France est le royaume du Fils aîné de l’Église, roi légitime et lieutenant de Dieu en France. Cette religion d’État n’exclut aucunement la liberté confessionnelle pour toutes les religions respectant l’identité culturelle et religieuse de la France et des Français, ce qui implique d’exclure de France et d’y interdire les religions ne la respectant pas. Et cette interdiction vaut aussi pour la secte noire maçonnique satanique mondialiste liberticide génocidaire et l’ensemble de ses loges obscures comme de toutes les autres organisations occultes.

Il convient aussi d’évoquer deux activités aussi particulières que fondamentales du domaine non régalien d’intérêt commun : l’ enseignement et la santé qui ne sont aucunement des activités d’État et dont l’État ne peut qu’édicter le régime juridique sans les exercer. L’enseignement et la santé doivent être rendus à l’Église traditionnelle et à ses ordres religieux spécialisés ; avec le souci pragmatique de la réalité, l’ enseignement et la santé pourraient aussi relever des organisations juives qui le souhaiteraient comme de celles d’autres religions autorisées, en association ou non ou en liaison ou non entre elles au besoin, et toujours dans le respect des convictions des familles dont la liberté de conscience sera respectée. Tout cela n’exclurait point que des entreprises privées puissent assurer aussi de manière concurrentielle les activités d’enseignement et de santé dans le respect du régime juridique édicté par l’État. Les familles auraient ainsi une entière liberté de choix sans aucune contrainte financière en sus, voire pourraient-elles bénéficier d’une aide financière en tant que de besoin. La fin des monopoles de l’enseignement et de la santé implique aussi la fin des monopoles sociaux, chacun étant libre de ses choix de couverture sociale.

Décidément, votre serviteur a aggravé son cas mais chacun peut comprendre aisément le bien-fondé de ces différentes options toutes indispensables afin de parvenir très rapidement au Bien commun de la France et des Français et de leur retour au bonheur et à la prospérité comme à celle de la France et à son rayonnement. Au demeurant, voici plusieurs années qu’un légitimiste a publié un plan de redressement économique, financier, monétaire et social sur cinq ans et, à ce jour, il demeure d’actualité plus que jamais avec fort peu de retouches.

Malgré l’excellente livraison de Riposte laïque de cette nuit natale, je suis bien conscient que ses lecteurs, pour leur immense majorité, ne sont pas encore prêts à admettre cette analyse mais, au vu des échecs, déboires et désillusions qui les attendent dans les temps proches à venir, ils s’y résoudront car il n’y aura plus d’autre espoir et leur paupérisation imposée par la république y pourvoira d’autant plus efficacement, comme c’est déjà le cas en mode accéléré depuis plusieurs décennies.
Le récent communiqué du roi légitime aux Gilets jaunes témoigne de sa capacité d’écoute des Français et de l’intérêt du Bien commun de tous les Français et de la France à renouer avec la royauté légitime. En tout état de cause, gardons à l’esprit que les légitimistes proposent en vue du Bien commun et Sa Majesté dispose afin de réaliser le Bien commun.
La Nativité du Christ est l’espérance d’un monde meilleur et le roi légitime, fils aîné de l’Église, est le lieutenant de Dieu en France qui est son royaume où se manifestera cette espérance en tout premier lieu.

Avec toute mon amitié et toute ma reconnaissance pour le chemin si brillamment parcouru  en une douzaine d’années et toute ma sympathie pour l’ensemble des rédacteurs et contributeurs de Riposte laïque, y compris ceux qui donnent parfois de l’urticaire à les lire tant je suis persuadé qu’ils vont devenir légitimistes… voire plus. Ainsi, leur patriotisme aura vaincu alors leur républicanisme.

Pro rege et Francia semper.

Fernand CORTES de CONQUILLA
Cercle Légitimiste de France

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Fernand CORTES de CONQUILLA

En guise de conclusion, avant que les commentaires ne soient clôturés, je constate que les posteurs les plus virulents ont peu lu et peu compris ce qu’ ils ont lui, voire point du tout: on les compte sur les doigts d’ une main ceux qui ont pu argumenter dont Monsieur Gérard BRAZON avec en sus un fort intéressant échange de courriels. A contrario, les soutiens sont les posteurs qui ont bien lu et tout compris: ils sont les plus constructifs et les plus efficaces.
Je remercie tous ceux qui sont entrés en contact par courriel et/ou par téléphone et je me réjouis de leur engagement spontané au Cercle Légitimiste de France pour la plupart d’ entre eux.
Félicitations à Riposte laïque d’ avoir permis ces échanges et bon courage pour la suite.
En toute amitié, FCC.

Spipou

Peu lu et peu compris ? Non mais dites donc ? Vous prenez vos détracteurs pour des imbéciles ?

Ce n’est pas parce qu’on n’est pas d’accord avec vous qu’on n’a pas compris ce que vous disiez !

Moi j’ai parfaitement compris que vous preniez dans l’histoire de France et de l’Europe uniquement les faits qui vous arrangeaient pour pousser votre thèse, et que par ailleurs vous n’hésitiez pas à vous contredire allègrement. Je vous laisse chercher où, j’ai déjà assez argumenté comme ça en prenant des exemples précis, même si c’était sur un ton sarcastique.

Et vous ne m’avez pas répondu : pourquoi serais-je tout indiqué pour évoquer les massacres de Gengis Khan ? Franchement, je ne vois pas, à moins que vous ne me considériez comme un spécialiste du personnage, ce que je ne suis pas.

Fernand CORTES de CONQUILLA

Ce qu’ ils sont réellement pour la plupart.
Affirmation gratuite car vous ne prouvez rien. A aucun moment vous ne pouvez nier ou contredire ces faits et vous avez essayé d’ établir des contradictions en vain. Le fait que les républicains sont allés bien au delà des exemples que vous avez suggéré ainsi en fut-il en 1793-94 et c’ est en ce sens que les républicains sont mles mieux placés pour en parler eux qui sont les modèles inégalés et indépassés des génocides du XIXe, ddu Xxe et du XXIe siècle qui n’ ont nullement essayé d’ en faire autant… exemple l’ arrache des peaux humaines pour les tanner et en faire des uniformes pour les tortionnaires!!!

Spipou

Je vous laisse toujours chercher les endroits où vous contredisez. Je sais très bien où ça se trouve, mais à vous de travailler un petit peu.

Je ne prouve rien ? Les Guerres de Vendée ont fait, selon les historiens, environ 300.000 morts dans les deux camps (moyenne des différentes estimations). Gengis Khan, pour la seule Chine, a fait 41 millions de morts, dont 1 million lors du siège de Pékin. Je n’ai pas les chiffres pour le reste de ses conquêtes, mais toujours rien que pour la Chine, ça s’approche du nombre de morts de la deuxième guerre mondiale, donc le total pourrait bien être inégalé et indépassé dans toute l’histoire humaine connue.

Quant aux peaux humaines tannées, c’était une pratique courante bien avant la révolution. Je n’ai pas dit que ça excusait.

Fernand CORTES de CONQUILLA

300000 morts vendéens est une estimation basse… équivalant alors à une extermination de fait de la population locale avec des centaines de villages rayés de la carte faute d’ habitants restés vivants.
Concernant la Chine à l’ poque de Gengis Khan, encore faudrait-il connaître la population d’ alors…. qui devait être bien inférieure à 41 millions et Pékin devait être en dessous des 100000… alors votre million… Je dirai donc que sur une courte période, le nombre de victimes pouvait néanmoins être très élevé et d’ autant plus que la pays était déjà l’ un des plus peuplés sans l’ être autant qu’ annoncé.
Sur longue période sans limite géographique, il est connu que c’ est la mahométanisme qui a le plus trucidé: autour de 500 millions sur 14 siècles. Ensuite, le marxisme: autour de

Fernand CORTES de CONQUILLA

…autour de 150 millions sur une petite centaine d’ années… La seconde guerre mondiale est près de trois fois plus longue que la période considérée 1793-94!
Des exemples de peaux humaines arrachées aux vivants avant la révolution?
Les contradictions que vous me prêtez foisonnent surtout dans votre esprit perturbé aux abois. Enfin, tout cela vous fera un souvenir à méditer… avec humilité.

Spipou

Je vous laisse chercher sur internet comment les mongols tuaient leurs ennemis qui n’étaient pas morts au combat.

Vous verrez, ça égale ou ça dépasse largement les peaux tannées.

Fernand CORTES de CONQUILLA

Nous pourrions aussi parler alors des pierres à sacrifice des Aztèques toujours couvertes de sang encore aujourd’ hui… en fait, vous noircissez les autres pour blanchir les républicains!!! Cela ne marche pas!

Spipou

Sans compter que vous faites des erreurs graves :

– les lois dynastiques de la Suède n’ont jamais prévu le coup d’état !

– « la république italienne est une imposture garibaldienne » c’est faux : la république italienne ne date pas de Garibaldi, mais de 1946. D’autre part, c’est le royaume de Piémont-Sardaigne, bien plus que Garibaldi, qui a unifié la péninsule.

– Vous ne donnez aucun chiffre pour les victimes directes et collatérales de la Guerre de Cent Ans. (J’aurais dû prendre un autre exemple. Charlemagne et les saxons ? Encore plus ancien, tiens ! Mais peut-être que vous ne considérez pas les maires du palais comme légitimes ?)

– Les peaux des victimes tannées, la monarchie espagnole a pratiqué ça bien avant Turreau et consorts (ça n’excuse pas, d’accord)

Fernand CORTES de CONQUILLA

Je n’ ai jamais affirmé cela pour la Suède: j’ ai seulement constaté l’ instauration de la dynastie bernadottique.
Garibaldi a cependant fondé l’ Italie d’ alors sur des principes républicains contre les Etats de l’ Eglise et les principautés et monarchies établies alors en Italie et je trouve curieux d’ apporter quelque soutien que ce soit au roi de Piémont Sardaigne corrompu par la secte noire immigrationniste mondialiste liberticide génocidaire.
Non, je n’ ai aucun chiffre précis sur les victimes et si vous en avez indiquez-les.
Les maires du palais étaient ce qu’ ils étaient et exerçaient leurs fonctions dans un cadre donné.
Par lez-en donc!

Spipou

« Je n’ ai pas )à me prononcer sur la Suède dont les lois dynastiques sont très différentes » Ca me paraissait être une affirmation.

Passons sur le fait de savoir si Umberto était un roi républicain « maçonnique » « satanique » mondialiste liberticide génocidaire ou un roi royaliste. En dehors des qualificatifs ridicules, je vous accorde ça.

Vous n’avez pas non plus d’estimation même approximative sur ce que vous considérez comme une simple querelle dynastique. Les fameuses bandes que Du Guesclin a emmené en Navarre pour en débarrasser les populations françaises devaient être un épiphénomène sans importance…

Charles, fils de Pépin, maire du palais proclamé roi, était-il légitime ? C’était une question.

Fernand CORTES de CONQUILLA

Vous ressassez sans cesse sans apporter la moindre précision… la Suède n’ a rien à voir avec les Lois fondamentales du royaume de France et vous ne pouvez donc utilement comparer. Pour ce qui est de l’ Italie, certainement va t-on se retrouver un de ces jours avec des Italies ressemblant furieusement à celles d’ avant 1789 et tout au moins Bonaparte.
Pour ce qui est de la Guerre de Cent Ans, si vous avez des chiffres précis vérifiables, avancez-les… les plus grands historiens les cherchent en vain et doivent se contenter d’ évaluations eu égard aux troupes engagées et à la population estimée. Cela dit, un mort est toujours de trop: exact.
Reste à savoir si Mérovingiens et Carolingiens sont si étrangers que cela… vaste débat controversé.

Spipou

Quant au royaume du Fils aîné de l’Église, il n’y a même pas à argumenter pour annoncer son opinion sur le sujet !

C’est ce que vous voulez et ça vous regarde, mais moi, je n’en veux pas, merci. Allez faire ça ailleurs, s’il vous plaît !

Enfin, si un jour un referendum (on en parle beaucoup ces temps-ci) installe le régime de vos souhaits en France, je n’aurai qu’à m’incliner, mais en attendant, on tâchera de se débrouiller sans…

Fernand CORTES de CONQUILLA

Il est normal que vous soyez à court d’ arguments à ce sujet. Comme sur le reste.Hélas, pour vous, que cela vous plaise ou non, la France demeure le royaume du Fils aîné de l’ Eglise. Vous devez vous y faire.
Vous vous inclinerez d’ autant plus facilement que, dès que vous sentirez le vent tourner, vous serez le premier à soutenir la royauté légitime, même sans RIC, même sans RIP.
En attendant, débrouillez-vous surtout avec la république et tous ses inconvénients… y compris d’ être réduit à esclavage au profit des envahisseurs à qui elle a ouvert toutes grandes les portes. Vous verrez: la vache enragée est un excellent plat dans votre situation.

Spipou

Bon… Je laisse de côté l’anecdote, et je vous pose la question fondamentale de toute cette discussion : quelles sont les raisons qui, selon vous, feraient du fils d’un roi un homme plus doué que les autres pour gérer un pays ?

Question accessoire : puisque vous vous dites légitimiste, sur quoi vous basez-vous pour reconnaître un roi légitime ?

Fernand CORTES de CONQUILLA

Au départ, rien ne dispose un tel à gouverner en dehors de ses qualités personnelles à mettre en valeur… c’ est pourquoi, chaque roi de France a eu à cœur de former son aîné au métier de roi dès son plus jeune âge… et, en cas de décès précoce, le cadet… le benjamin etc. A quelques rares exceptions près pour cause de force majeure. Cela ne garantit pas toujours un excellent résultat mais cela le favorise tant en fréquence qu’ en qualité: sur plus de 70 rois, 40 ont fait la France, les autres l’ ont maintenue comme ils l’ avaient reçue et très peu ont démérité même s’ ils étaient insuffisants. Pour une raison bien simple: être maître de tout incite à bien et mieux faire pour ses Peuples car on a déjà tout alors que les républicains sont loin de présenter un tel bilan positif et leur…

Fernand CORTES de CONQUILLA

…leur seul obsession est de voler la France et les Français afin de s’ enrichir sans cesse!!! Vous avez l’ exemple depuis 1792 à ce jour avec la république, véritable parti de l’ étranger, des escrocs, des menteurs et des voleurs!!! Bien entendu, je pourrais développer bien davantage en évoquant bien d’ autres points mais ce n’ est pas utile ici.
La Légitimité résulte des Lois fondamentales du royaume de France qui pose les principes de primogéniture (P) mâle (M), légitime (au sens d’ enfant légitime issu du couple marié: L) catholique (C), la couronne étant indisponible (I) et dévolutive (D): PMLCID. certes, tout cela vous offusque et vous y trouverez certainement à redire. Dieu, NON.

Spipou

Histoire de rigoler, il faudra qu’un jour « un membre influent de Riposte laïque demande à quelqu’un d’évoquer ce que pourrait être la restauration de la dictature, voire ce que pourrait être la politique d’un Néron, d’un Héliogabale, d’un Ivan le Terrible ou d’un Gengis Khan ».

Fernand CORTES de CONQUILLA

Vous me paraissez tout indiqué pour évoquer ces thèmes-là… comme tout républicain. Au demeurant, les modèles que vous évoquez ont été dépassés dans l’ horreur par la république qui a servi de modèle génocidaire (1793-94) à tous les génocides suivants des XIXe, XXe et XXIe siècles sans toutefois que ces derniers osent aller aussi loin et user de toutes les méthodes d’ extermination mises en action en 1793-94… comme par exemple l’ arrachage de la peau des vendéens pour les tanner et en faire des uniformes… Rigolez donc… jaune.

Spipou

Ca m’étonnerait qu’on ait pu dépasser Gengis Khan et Tamerlan ! Les Colonnes Infernales jouaient plutôt petit bras à côté des pyramides de crânes ou des 41 millions de chinois exterminés…

Je continue à rigoler. Et je vous en remercie.

Pourquoi je serais tout à fait indiqué pour évoquer ces thèmes-là ? A part Gengis Khan, auquel je me suis intéressé parce que je trouvais qu’un personnage ayant dominé plus de la moitié de la terre connue méritait d’être un peu étudié, je ne connais ces personnages presque que par ouï-dire – je connais un tout petit peu Ivan le Terrible, toutefois, mais c’est récent et grâce à internet. Et pourquoi un républicain serait-il tout à fait indiqué pour parler de Gengis Khan ?

Spipou

Ou Fouché avec quelques émeutiers lyonnais tirés au canon, Carrier avec quelques centaines de mariages républicains, vous rigolez ? Parlez-moi donc de villes entières dont on dépose toutes les têtes à la porte principale, ça au moins ça a de la gueule, mon cher ! (Et en plus dans le cas de Tamerlan c’est plus ou moins au nom de l’islam, pas d’un quelconque Tenguiri païen ou d’un vague Etre Suprème…)

Spipou

La Guerre de cent ans fut une querelle dynastique, nous sommes d’accord, donc selon vous une peccadille.

Mais auriez-vous une estimation du nombre de victimes ? (Guerre proprement dite, victimes des bandes, des famines, des épidémies, des guerres internes, des pillages et brigandages, des affrontements entre Armagnacs et Bourguignons, je dois en oublier…)

Pour la France, si vous êtes réellement légitimiste, il vous faudra trouver un Valois. Il doit bien y en avoir de disponibles, ça sera de toutes façons plus facile à trouver qu’un mérovingien.

Pour la Suède, un Vasa ?

Mais pour l’Angleterre ? Wessex, Plantagenêt, Tudor, Hanovre ? Ou un Stuart catholique, pourquoi pas ?

Brian Boru pour l’Irlande, mais Morvan, Nominoë ou Alain (1er) pour la Bretagne ???

Spipou

Et que suggérez-vous pour les Deux-Silices, et pour le Saint Empire ? Faudra-t-il à nouveau soudoyer 9 électeurs ? Pour le Portugal ? Je connais mal les dynasties portugaises ; Bragance, c’est bien ça ? Et en Espagne, vous mettrez un Bourbon ou un Habsbourg ? Ou vous avez un descendant de don Carlos ou d’Isabelle la Catholique et de Ferdinand à nous présenter ?

Pour la Navarre, pas de problème, bon sang ne saurait mentir…

A Turin, la Maison de Savoie, pas de problème non plus…

Resteront des pays comme la Yougoslavie, la Roumanie (Cuza ou Hohenzollern ?), la Grèce…

Les Provinces-Unies… La reine actuelle descend-elle d’Orange ? Et la Belgique ? Hohenzollern, si je ne m’abuse ?

Ca risque d’être bien compliqué, tout ça ! On va être obligés de voter !

Spipou

On devra redonner la Lorraine et le Barrois aux Leszczynski ?

Fernand CORTES de CONQUILLA

A titre personnel et donc hors Cercle Légitimiste de France, il faut convenir que la république italienne est une imposture maçonnique garibaldienne; il faut rétablir les Etats Pontificaux de l’ Eglise avec au sud le Royaume des Deux Siciles (5e branche de la Maison d’ Anjou et de Bourbon), au nord la principauté de Parme (6e branche de la maison d’ Anjou et de Bourbon); le duché de Venise ( un exemple d’ aristocratie au sens de Platon) et la maison de Savoie ne s’ est installée en Italie qu’ à la suite du retrait de l’ Autriche au XIXe siècle sur le Piémont et la Sardaigne. en Autriche, il doit bien rester des descendants de même qu’ en Allemagne mais je ne me suis pas porté sur la question. Idem pour les Bragance au Portugal. En Espagne, la descendance carliste par les mâles est éteinte

Fernand CORTES de CONQUILLA

… avec Charles-Jean d’ Autriche Este qui était le dernier carliste légitime en France en 1936)… actuellement Don Felipe le VIe est légitime et constitutionnel cependant, en l’ absence de descendant mâle, la Pragmatique Sanction de Carlos III en contradiction entière avec l’ actuelle constitution espagnole et son annexe dynastique pose un réel problème pour sa succession: compte-tenu que ce sera dans quelques décennies, je ne me risquerai pas à un pronostic.
Pour la Navarre, le roi de France en est aussi le roi. En Grèce, il existe aussi une dynastie comme en Bulgarie et en Roumanie. En Norvège, Hollande et Belgique, il existe aussi des dynasties régnantes. Comme au Luxembourg et au Lichtenstein. Bonne question finale: les LESZCZYNSKI ont-ils encore un descendant? … sachant que la…

Fernand CORTES de CONQUILLA

… sachant que la Lorraine et le Barrois sont dans la mouvance française depuis Louis XV ce qui fait qu’ en l’ absence de descendant c’ est le roi légitime qui règne… comme pour la Navarre, les Comtés de Bigorre et de Foix et par ce dernier la co-principauté d’ Andorre. Mais non la principauté de Monaco qui est indépendante avec une famille régnante.

Fernand CORTES de CONQUILLA

En l’ absence de statistiques officielles ou même seulement fiables, il faut être conscients que malgré ce qui en a été dit, les meilleurs historiens notamment militaires s’ accordent à dire que les plus grandes batailles n’ engageaient que quelques milliers de combattants de part et d’ autres tout en étant couteuses en vies humaines… Il est vraisemblable que les dommages collatéraux étaient importants tant lors des déplacements des troupes qu’ après les combats. Le tout sur une durée très longue de 1317 à 1453. cependant, il y eut aussi de longues trêves de plusieurs années aucune des armées en lice ne pouvant être en permanence sur le front.
Les Valois et leurs branches cadettes d’ Orléans jusqu’ à Angoulême sont éteintes avec le dernier Henri III. D’ où le recours aux Bourbons.

Fernand CORTES de CONQUILLA

Je n’ ai pas )à me prononcer sur la Suède dont les lois dynastiques sont très différentes au point d’ avoir appelé un Béarnais: Bernadotte.
Pour qui est de l’ Angleterre, le système m’ échappe aussi même si je dois reconnaître que les Stuart me paraissaient de bien meilleure facture mais j’ ignore s’ il en reste. je n’ ai pas à me prononcer davantage pour l’ Irlande. Pour ce qui est de la Bretagne, quoiqu’ en pensent mes Amis bretons y compris certains Légitimistes bretons, la Bretagne a été rattachée à la France par le mariage de Louis XII si ma mémoire ne me trahit pas.

Spipou

Au mépris des traités internationaux, oui (Anne de Bretagne, s’en doutant, avait adressé une lettre désespérée à l’Empereur pour lui demander de l’épouser afin de ne pas être obligée d’épouser ce « roi, grossier, idiot », même si le « grossier, idiot » a plutôt été François 1er que Louis XII), mais votre mémoire ne vous trahit pas.

Mais ce qui est stupéfiant, c’est que vous ne vous êtes même pas rendu compte que je me f…ais de votre gueule !

Vous êtes vraiment très fort !

P.S. : Les dynasties de Bulgarie, Grèce, Roumanie et Belgique sont toutes des Hohenzollern. Révisez vos livres ! En Roumanie, le seul légitime a été Alexandre Cuza.

Enfin bref… On n’en est pas à une cornichonerie près, avec les légitimistes ! Bonne année quand même !

Spipou

Ah… Et pour Brian Boru ? ☺ Vous ne pouvez vraiment pas vous prononcer ? Les dynasties irlandaises étaient légitimes avant la conquête anglaise. Et je n’ai pas pensé à vous poser la question pour l’Ecosse et les Mac Alpin… Ni pour la Hongrie, tiens, avant l’annexion turque et la conquête autrichienne. Ni pour la Turquie ? Soliman ? Et l’Albanie ? Zog ou Skanderberg ?

Quant à la Suède, non, ce n’est pas une question de loi dynastique, mais tout simplement que le dernier Vasa ayant perdu la Finlande au profit de la Russie, les suédois (enfin, les classes dominantes) ont appelé un souverain étranger à sa place, de la nation conquérante la plus forte à l’époque. Un prince danois avait aussi été pressenti, mais il s’est récusé.

Bref, faudra voter, de toutes façons…

Fernand CORTES de CONQUILLA

J’ avais bien perçu le ton sarcastique de votre intervention mais c’ était l’ opportunité à la fois de vous houspiller un peu et de clarifier les choses pour les lecteurs. Le fait que les familles royales, régnantes ou non, de certains pays soient issues d’ autres pays ne change rien. Y compris en Suède, aux Pays bas et en Belgique… et au Luxembourg où l’ ascendance est Bourbon Séville.

Spipou

Fernand, si je vous suis, on peut très bien avoir une dynastie régnante issue, par exemple, de Macron ?

Pourquoi êtes-vous légitimiste, dans ce cas ?

Spipou

Bah, du moment que je ne boude pas le mien !

C’est pas trop souvent qu’on peut discuter avec un fondu pareil – qui accepte avec le sourire qu’on foute de lui, en plus ! ☺

Louis Sixte Legros

Monsieur Cortes de Conquilla décrit une situation réelle que le gouvernement et la presse stipendiée se plaisent à occulter. La république est en faillite au propre comme au figuré. Notre site n’hésite pas depuis longtemps à s’étendre sur cette question: http://www.clvf.weebly.com
Cercle Légitimiste du Vexin Français (CLVF)
Affilié au Cercle Légitimiste de France (CLF)

Elisa Naibed

Bonne prise de conscience, mais qui arrive un peu tard, AMHA ! Enfin… c’est mieux que rien ! Car le Roi qui arrive bientôt, ce ne sera pas le Roi de France, mais le Roi des Rois, Seigneur des Seigneurs, Jésus-Christ lui-même!

Dans combien de temps exactement… Nul ne connait ni le jour, ni l’heure [Matt. 24:36] ! Mais il semble bien que nous soyons entré dans la dernière (70ème) semaine de Daniel (1) et que ce que nous voyons là, notamment avec les Gilets Jaunes, ce sont les premières tribulations !

(1) qui sont, précise le texte, des semaines d’années, donc de 7 ans (ou encore, les 7 trompettes de l’Apocalypse).

Si c’est le cas, je souhaite à tous beaucoup d’Amour, de Courage et de Persévérance en Christ pour les six ou sept années qui viennent ! Courage, on arrive au bout !!!

Arthur'

Mon Dieu ! C’est le cas de le dire …

Spipou

Oui !

Enfin, tout est écrit dans le grand livre d’Allah, heureusement !

Si ça peut vous rassurer, Arthur, la personne qui a écrit ce commentaire qui vous fait sursauter (il y a de quoi quand on ne connaît pas) est une vieille connaissance. Rien de surprenant de sa part…

Arthur'

Oui Spipou je suis sidéré de lire certaines choses. Ce ne sont pas tant pour moi des personnes d’un autre temps mais surtout des personnes qui réarrangent un temps qu’ils n’ont pas vécu ou vivent dans un autre monde. De manière générale, on cherche ici à sublimer la France par son histoire qui pourtant n’est pas toujours glorieuse. Mais être français c’est aussi accepter tout le passé de la France, notamment résistant et collaborationniste. Et comme dirait Nietzsche (je m’y réfère beaucoup mais je ne suis pas un fanatique, en dépit des apparences ;-)) ) : «Comme vous connaissez mal le bonheur des hommes, gens du confort et de bonne volonté ! – car le bonheur et le malheur sont des frères jumeaux qui grandissent ensemble, ou bien qui, comme chez vous, restent petits ensemble ! »

Spipou

Pour moi, ce sont plus des personnes au psychisme étrange et plein de mystères. C’est toujours intéressant.

jobig

Merci, M. CORTES de CONQUILLA pour votre brillante démonstration, nous sommes en effet nombreux à attendre dans le secret le retour du roi. Une question : quand vous parlez de la religion catholique en tant que religion d’état, quel statut ? Devrions-nous avoir un nouveau concordat ? Pendant des siècles, les relations entre temporel et spirituel ont été empoisonnées de Philippe le bel à Louis XIV en passant par François 1er, avec des rois très chrétiens qui pactisaient avec la sublime Porte par pur intérêt politique.

Fernand CORTES de CONQUILLA

Cher Monsieur JOBIG, comme déjà expliqué dans mon texte et rappelé dans plusieurs posts en réponse, la religion catholique traditionnelle doit être religion d’ Etat car celle du roi légitime et celle qui a façonné la France et les Français; cela n’ empêche nullement la présence d’ autres religions afin d’ assurer la liberté des convictions et de conscience. Seules deux fausses religions doivent être exclues: le mahométanisme et la maçonnerie. Un concordat, oui, car celui de Bologne n’ est plus du tout appliqué depuis la révolution. Seul François Ier a pactisé avec les turcottomans afin de relâcher l’ emprise autrichienne… avec peu de succès mais sa descendance s’ est éteinte avec Henri III. L’ affaire de la Régale et la déclaration des Quatre articles de Bossuet n’ ont été qu’ un…

Fernand CORTES de CONQUILLA

suite. …un litige financier ponctuel avec le pape et une solution amiable y fut apportée. Merci pour vos nombreux posts de qualité. Cela me change de ceux de ces quelques crétins à la jugeotte réduite. J’ en profite pour remercier les autres posteurs qui se sont manifestés de manière constructive et ceux très nombreux m’ ayant appelé ou envoyé des courriels fort intéressants.

crap2sp

Vous n’avez pas osez,MLPvous avez eu Macron.
Vous ne vouliez pas la haine,vous aurez l’islam
Vous ne voulez de populists,vous allez avoir la charia.
et un retour de baton,vous n’aurez certainement pas a faire avec des cardinaux,eveques,ou autres dignitaires de court,mais surement a des emirs autodesignes,aux dogmes d’une religion,qui vit dans l’immobilisme,medieval.vous qui pour la plupart n’avez jamais vecu dans le monde Arabe,je vous souhaite bien du plaisir.ce qui arrive aujourdh’ui est deja tres dure pour tous,le pire etant a venir,alors je ne ferais pas la fine bouche,si c’est un ROI,avec sa legitimite,oui,si celui-ci nous preserve d’une ecatombe certaine,d’un suicide culturel,d’un self genocide,ca vaut le coup.sinon et bien il vous faudra osez,snas hesiter un vote RNouNDA

La Pléïade

Une ponctuation correcte aiderait à comprendre ce pathos . La défense et l’illustration de notre langue sont le premier front du combat identitaire .

grougnach

Oui c’est vrai mais en lisant tranquillement le texte on s’aperçoit que les propos sont emprunts de bon sens et j’approuve la conclusion!

La Pléïade

J’admets que vous avez raison . Mais , dans un premier temps , c’est agaçant .

hathoriti

« la république gouverne mal, mais elle se défend bien  » (Ch Maurras) et je ne suis pas orléaniste , je suis légitimiste !

Ex-AF

Maurras n’a pas dit que des conneries … Malheureusement , sur le judaïsme et le « catholicisme » , il a complètement déraillé .

jobig

Maurras a été condamné par le pape Pie XI et avec lui toute l’Action Française (à tort ou à raison ?)

Novo

Fernand, j’aime bien votre pavé jeté dans la mare. Vous l’avez bien argumenté même si la structure est un peu universitaire. Je ne pense pas que l’on puisse revenir à la monarchie mais votre réflexion est intéressante et je vous comprends. Il faudrait surtout revenir aujourd’hui aux notions du bien commun, de l’intérêt général… Tout ceci est tourné en ridicule. Pourquoi n’y a t’il plus de gens integres en politique ? Des gens capables penser intérêt général avant l’intérêt particulier ?

Fernand CORTES de CONQUILLA

Cher Novo, le thème était vaste et difficile d’ accès pour ceux qui n’ en ont jamais été instruits et, hélas, c’ est le cas de l’ immense majorité des Français. D’ où le traitement médian adopté ainsi qu’ expliqué dans l’ introduction. Dans la vie, le choix est simple: soit on est intègre et alors on est Légitimiste, soit on n’ est pas intègre et on ne peut qu’ être républicain.
Depuis 1792, la république est le parti de l’ étranger, des escrocs, des menteurs et des voleurs: donc les républicains ne pensent nullement à l’ intérêt bien compris de la France et des Français: le Bien commun, leur bonheur et leur prospérité mais ils pensent uniquement à les voler et les trahir.

le Franc

un Roy, pourquoi pas, sauf que jusqu’à présent je n’ai vu que des monarchies européennes (et particulièrement l’espagnole) se coucher devant les délires mondialistes des républicains associés.

hathoriti

elles n’ont rien à voir avec la royauté sacrée française ! cessez de comparer !

Fernand CORTES de CONQUILLA

Comme vous le rappelle Hathonti ci-dessous, l’ actuelle monarchie espagnole est parlementaire et n’ a donc rien à voir avec la royauté légitime française. Au demeurant, au delà de Don Felipe le VIe, la monarchie espagnole devra revenir à la Pragmatique Sanction de Carlos le IIIe pour redresser le pays qui ne peut vivre éternellement sur l’ héritage du généralissime FRANCO. En ce qui concerne la France, nous avons récupéré le Chef de la Maison de Bourbon et de France , SM Louis le XXe et les Lois fondamentales du royaume sont donc respectées.

Lotus bleu

Un conseil M. CORTES de CONQUILLA, arrêtez d’ouvrir des livres d’histoire qui parlent de nos rois et de nos chevaliers, ça vous rend nostalgique, des larmes coulent sur vos joues, ce n’est pas bon pour votre santé mentale.
Dicton: «Le passé est une place de référence, mais non une place de résidence»

Voltaire

J’avoue que lire les conneries du sieur « lotus bleu » (il a dû fumer de l’opium) me ferait presque être du côté de l’autre fanatique Fernand … C’est bien triste .

Louis Sixte Legros

Comment peut-on encore être républicain devant un tel échec? C’est cela qui est insensé.

Lotus bleu

Juste pour rire. Et qui va être l’heureux élu, le roi catholique de la France moderne? Son Altesse Fernand CORTES de CONQUILLA? Hi!Hi!Hi! C’est un catholique, ça c’est vrai, donc un point pour Fernand, mais comment savoir si Dieu l’a élu? Mais pardi, c’est son altesse Fernand et ses amis catholiques qui le disent, donc nous, les paysans, on n’a pas un mot à dire, on a juste à les croire, c’est simple, oui? non?
Et Olivia attend le retour de Louis XX, c’est triste d’en être arrivé là.

Lotus bleu

suite. Nos révolutionnaires et les francs-maçons auraient dû interdire cette religion et enfermer à l’asile les plus endoctrinés.

Lotus bleu

Encore ces folies! Et proposées par qui? Devinez, un catho. Seuls eux sont capables d’en dire d’aussi énorme. Je note que vous n’avez pas parlé de vos sacrements et de vos dogmes catholiques, des folies monstrueuses et insensées, à l’extrême opposé du sensé, de la raison, du rationnel. Faut être fou pour accorder du crédit à vos délires.
À part ça, vous êtes des sacrés menteurs, vous dites que c’est le Seigneur qui institua votre messe et tous vos autres dogmes imbéciles, mais c’est totalement faux, c’est vous les cathos qui avaient tout inventé. Et il y a encore des idiots de Français pour croire à tous vos mensonges, la France peut bien couler avec tous ces crétins.
La Priorité absolue, dénoncer les monstrueux mensonges de l’église catholique.

hathoriti

c’est pas erdogan ou el bagdadi qui veut instaurer le califat mondial et pourquoi pas, en France ? et dans l’islam, y’a pas un seul « mensonge monstrueux »… La charia est autorisée par la CEDH, les mahométans n’exigent plus, on leur donne, on paie leurs mosquées maudites, ils nous égorgent et nous assassinent, ils bouffent notre argent durement gagné et volé par la république, nos chevaliers sont remplacés par les « courageux guerriers d’allah » les couards de daesh, mais…le roi, c’est pas bon, quelle horreur …vive la république et pour cette nouvelle année, je dis aux formatés : allah ouakbar !

Fernand CORTES de CONQUILLA

inutile de perdre son temps avec ce républicain nommé Lotus bleu: il est à la solde de l’ étranger. Sa place est déjà réservée en enfer… après être passé au fil du bessif comme tous les traîtres servant les envahisseurs mahométans. Ni fleurs, ni couronnes, ni regrets. Bon débarras et place au service de la France et des Français.

Lotus bleu

Pour un catho, avoir autant d’humour, c’est rare. À croire que vous n’êtes pas un catho, mais un pur républicain.
Ne seriez-vous pas un sous-marin téléguidé depuis l’Élysée dans le but de mener une enquête, de sonder le coeur des Patriotes. Avec Macron, il faut s’attendre à tout, car il est capable des plus basses manoeuvres.

Philippe

Ni fleurs, ni couronnes, ni regrets … Comment pouvez-vous oser parler de quelqu’un de cette façon ? C’est ça,
être catholique ? Honte à vous, espèce de frappadingue !

St Athanase

La « messe » , appelée « divine liturgie » ds les Eglises restées orthodoxes (l’Eglise de Rome s’est progressivement éloignée de l’orthodoxie nicéenne , à partir d’Augustin d’Hippone , jusqu’à la rupture de 1054 avec Byzance ), est le lointain descendant de la « fraction du pain » , mentionnée ds les Actes des Apôtres (rédigés par le médecin hellène Luc ds la deuxième partie du premier siècle . On a encore une description de ce que cette cérémonie étaient devenue par St Justin , un « palestinien » , qui vivait ds l’actuelle Naplouse ,au milieu du II ième siècle , et qui avait embrassé le christianisme , qu’il appelait « la vraie philosophie » . Il faut se plonger christianisme , lequel ne se ramène aucunement au « catholicisme » comme les fanatiques comme Fernand veulent le faire croire .

Fernand CORTES de CONQUILLA

Que le monde est petit! Mon 4e saint patron au registre paroissial participe aussi à cet intéressant débat. Je confirme cette évolution du christianisme au 1er millénaire: il s’ est progressivement scindé en deux: l’ Orthodoxe à l’ Est et le Romain à l’ Ouest… le Grec qui était la langue internationale du Christianisme depuis le début avec les Evangiles, en sus de l’ Araméen et de l’ Hébreu a été abandonné alors à l’ Ouest au profit du Latin… Le Christianisme Romain a lutté contre de nombreuses gnoses surgies en Orient même si dans l’ ensemble le Christianisme Orthodoxe a gardé d’ excellentes bases doctrinales. Cependant, la religion catholique traditionnelle demeure toujours le Christianisme Romain toujours d’ actualité au Concile de Trente: en fait le mot « catholique » n’ apparaît…

Fernand CORTES de CONQUILLA

qu’ à la seconde moitié du XVIe siècle en opposition à la réforme protestante, réformée, luthérienne, calviniste etc… qui est un Christianisme à l’ origine mais non romain… et pour le reste je m’ en remets à Bossuet. Dès lors, le Christianisme Romain devient catholique et traditionnel par anticipation à 1958 et il subsiste encore aujourd’ hui à travers l’ Eglise traditionaliste non conciliaire duo-vaticaniste. Assez curieusement, les gnoses ont pour ainsi dire disparu depuis le XVIe siècle d’ Orient et, malgré quelques différends doctrinaux (Le Filioque, Pâques pour citer l’ essentiel du match nul), le Christianisme Orthodoxe et le Christianisme Romain traditionnel (tel qu’ avant 1962) font aujourd’ hui assez bon ménage. Oui cher saint Athanase: jusqu’ au début du VIIe siècle….

Fernand CORTES de CONQUILLA

… l’ Orient et l’ Afrique du Nord étaient chrétiens depuis le 1er siècle et comptaient davantage d’ évêchés que l’ Europe!!!
En union de prières, Louis Ferdinand Marie Athanase CC

St Athanase

Hum…il y aurait des pages à répondre . Juste un truc . Le mot « catholique » a été utilisé par St Irénée (milieu du II ième siècle pour qualifier la foi qu’il estimait juste face aux gnoses (« Contre les gnoses » ) . Mais il utilisait ce qualificatif au sens de « universel » , et non de « romain » . Il me semble que le concept d' »orthodoxie » n’est apparu qu’avec le Concile de Nicée en 331 . Concile où il y a avait une immense majorité d’évêques « orientaux » . Dont le fameux St Athanase qui avait été exilé par les évêques ariens. Le concept d’orthodoxie était ds la tête de St Irénée lorsqu’il a écrit « Contre les gnoses » .

Fernand CORTES de CONQUILLA

Je suis d’ accord avec vous et St Irénée de Lyon. Voulant résumer l’ extrême, j’ ai opposé romain à orthodoxe comme ouest à est et réservé catholique à l’ opposition avec protestant. Certes, au départ, avec St Irénée catholique signifiait universel et notamment contre les gnoses qui pullulé durant le 1er millénaire. Oui, St Athanase avait eu raison contre tous les évêques d’ Orient au sujet de l’ arianisme. Félicitations pour votre excellent commentaire.

Hellène

Rien à voir avec le fond de l’article : je vous signale juste qu’une erreur s’est glissée dans l’iconographie de la galerie royale. En effet, le roi Louis VIII le Lion a pris les traits de…Charles VIII, fils de Louis XI.

Fernand CORTES de CONQUILLA

Il y règne en effet énormément de confusions et je n’ ai pas choisi cette illustration; j’ ai demandé à plusieurs reprises à ce qu’ elle soit remplacée par celle des Armes pleines de France que j’ ai fournie. Pour l’ instant en vain. Alors que les Armes de France illustrent parfaitement le thème traité de la royauté légitime.

Carter

La république est anti-chrétienne. Pro-islam également. Le problème de la France est qu’on a remplacé une monarchie qui régnait de droit divin, d’une religion révélée – le christianisme – et une Église, par une contre-église, la République.

hathoriti

oui, Carter, mais allez faire comprendre cela à des gens comme « lotus bleu »qui , apparemment, n’a pas étudié l’Histoire de France, la vraie, celle des bons historiens, pas celle que l’on nous martèle, à la gloire de la republique sanglante, sanguinaire, illégitime, illégale !

Fernand CORTES de CONQUILLA

Merci à Carter et Hathonti d’ avoir développé sur ces points. D’ où la fin certaine et très prochaine de la république et la restauration de la royauté légitime seule à même d’ agir pour le Bien commun de la France et des Français, leur bonheur et leur prospérité.

DUFAITREZ

Comme prévu… un peu long… Pas lu, mais qq idées…
La vraie question est celle de la Légitimité. On le vit tous les jours ces temps-ci.
Légitimité historique et familiale ? La filiation, synonyme de compétence ?
Monarchie forcément parlementaire. On avance en quoi ?
On a, hélas, tranché la tête d’un Roi. De mon point de vue, pas de retour en arrière.

Fernand CORTES de CONQUILLA

Le fait que la royauté légitime française a fait ses preuves et a réussi durant plus de treize siècles alors que la république échoue depuis 230 ans! Qu’ il y ai eu quelques mauvais rois, certes… amis aucun aussi nul que les républicains et dans l’ ensemble ils ont été excellents.
Monarchie parlementaire, non car cela ne servirait à rien ou presque rien: ce serait presque la république or il faut détruire la république. Et l’ orléanisme est une fausse barbe de la république.
La question est de savoir s’ il faut sauver la France et les Français du naufrage républicain, si oui, alors il faut restaurer la royauté légitime. Les événements à venir vont être cruels: la république va faire feu sur les Gilets jaunes qui sont légitimes et la menacent dans ses fondements le plus souvent sans…

Fernand CORTES de CONQUILLA

suite. sans en être conscients le plus souvent. la république est prête à assassiner des millions de Français pour se sauver comme elle l’ a toujours fait depuis 1792 à ce jour. Les républicains sont toujours des assassins et le 21 janvier 1793 n’ est qu’ une confirmation.

DUFAITREZ

Cher Monsieur, je respecte infiniment vos opinions, mais sincèrement, croyez-vous que les GJ, les serfs de maintenant, deviennent royalistes ?
Bien à vous.

Fernand CORTES de CONQUILLA

Comme j’ ai eu l’ occasion de l’ indiquer dans mon texte, les Gilets jaunes sont légitimes et j’ ai posté que les Gilets jaunes portent de rudes coups à la république sans même en être conscients tant ils sont républicains pour la plupart cependant ils refusent d’ être sacrifiés ainsi par le régime: ils ignorent encore qu’ ils doivent le combattre et l’ anéantir pour continuer à vivre dans l’ honneur et accéder au bonheur et à la prospérité… mais ils accomplissent d’ énormes progrès très rapidement alors de légitimes ils vont aussi devenir légitimistes. Merci, cher Monsieur, de m’ avoir fourni l’ occasion de le préciser.

Fernand CORTES de CONQUILLA

Je m’ attendais à être submergé par d’ innombrables critiques argumentées (exception faite et fort notable de Gérard BRAZON) même si de fort peu de consistance car la république est indéfendable or il n’ y a que quelques aigris certainement fort imbus d’ eux-mêmes, de leur insuffisance voire de leur nullité et incapables de voir plus loin que le bout de leur nez et de réfléchir un tant soit peu. enfin, ne serait-ce que par politesse, je m’ efforcerai de répondre aux différents posts.
Globalement, je suis très satisfait des très nombreux courriels reçus et tous les expéditeurs de ces courriels recevront l’ ensemble de mes réponses développées. Toutefois, je suis surpris que mes pots en réponse de Lorang jusqu’ à Olivia ne soient pas encore en ligne???

reuri

On est d’accord ou pas , mais c’est intéressant de lire un autre point de vue. Il faut également virer les frères la truelle qui gangrènent les rouages de la France.

Fernand CORTES de CONQUILLA

Ce n’ est pas la république qui va éradiquer les frères de la truelle qui sont ses principaux soutiens après avoir fomenté la révolution!!!

hagdik

Merci d’être toujours là Fernand !
Votre site est inaccessible, plus rien ne répond, vous êtes injoignable. Est-ce la police de la pensée ?
Continuez et tenez bon !

Fernand CORTES de CONQUILLA

Le Pilori demeure accessible depuis l’ étranger mais pas encore à nouveau depuis la France. Le Cercle Légitimiste de France m’ occupant à temps plein, il n’ y a plus eu d’ édition depuis le 1er octobre 2013.
Cependant, je suis toujours joignable par courriel fcdc@bbox.fr et par téléphone 06 04 08 46 36.
Merci pour votre soutien.

Vous êtes sur un site qui lutte contre l’islam totalitaire! Je n’ai encore encore entendu aucun prétendant au trône « légitimiste, orléaniste, bonapartiste » déclarer vouloir lutter contre l’islam ! L’église catholique est quasi dhimmisée, les protestants aussi, les juifs avec le CRIF sont à la ramasse, les autres partent en Israël, etc. Donc, même si je serai favorable à un retour à une monarchie parlementaire, j’attends toujours une prise de position claire sur ce sujet qu’est l’islam totalitaire par essence!

Fernand CORTES de CONQUILLA

Les rois légitimes ont toujours lutté contre le mahométanisme et soutenu les croisades. Je vous rappelle qu’ Henri IV a réglé le sort des Alpujarras en quelques années et à la 3e génération tous étaient d’ authentiques Français baptisés catholiques. Donc, comme je l’ ai expliqué dans la IIIe partie: pas de place pour le mahométanisme en France. Pour le reste, je suis bien d’ accord avec vous à ceci près que l’ Eglise conciliaire duo-vaticaniste n’ est point l’ Eglise catholique de la Tradition telle que depuis Notre Seigneur Jésus-Christ jusqu’ à 1958. Bien entendu, la royauté légitime ne saurait être une monarchie parlementaire… elle en servirait alors à rien.

Nicodème

Ce que vous appelez « Tradition » est la pratique de l’Eglise de Rome depuis le concile de Trente . Mensonge indéfiniment répété par les prétendus traditionnalistes , qui ne sont que des tridentins . La véritable tradition remonte à l’an 30 de notre ère , lorsque se constitua l’eglise juive de jérusalem . Il n’y avait pas de « prêtre » , et on y parlait araméen . On suivait les pratiques « cultuelles » juives . La « fraction du pain » se pratiquait à la fin du Shabbat .

Fernand CORTES de CONQUILLA

Nicodème, en voilà un pseudo qui vous va comme un gant! Contrairement à ce que vous voulez faire croire, le concile de Trente n’ a rien créé de nouveau: il a codifié ce qui se faisait souvent depuis la Cène et le baptême dans le Jourdain, en gardant cette tradition qui pouvait compter quatorze siècles et plus et écartant les éventuelles dérives et hérésies apparue durant les 10 siècles précédents. L’ usage de l’ Araméen subsiste dans les Eglises d’ Orient non orthodoxes mais le latin a été préféré au grec en Europe de l’ ouest.

Philippe

Les rois « légitimes » ont peut-être soutenu les Croisades, mais ils ont aussi été les premiers à briser un tabou en Occident, celui de faire alliance avec l’Empire Ottoman … Merci François 1er !
Louis XIV lui-même, dans le seul but de continuer à fragiliser la monarchie habsbourgeoise, en vint aussi à interdire à ses officiers de servir dans l’armée impériale, laquelle luttait contre la Sublime Porte … D’où l’expatriation définitive d’Eugène de Savoie, pourtant éduqué à la Cour de France, qui fit le choix de se mettre au service de l’Empereur et devint un des plus grands généraux du XVIIIè …

Fernand CORTES de CONQUILLA

Seulement voilà François Ier était un Valois d’ Angoulême dont la descendance s’ est éteinte avec Henri III.La Savoie étant Terre d’ Empire, Eugène ne pouvait que servir l’ Autriche… la Savoie deviendra de mouvance française dans la dernière décennie du règne de Louis XV… Louis XIV avait mené une politique européenne équilibrée tout en laissant le champ libre à la résistance européenne face aux turcottomans et favorisant ainsi la victoire de Vienne-Kahlenberg le s12 et 13 septembre 1683. D’ où nos croissants au petit-déjeuner. A comparer avec nos lécheurs républicains de babouches!!!

crap2sp

Je vais relire le texte de mr Corte,qui serait Presque rafraichissant,mais comme vous Gerard,sans une prise de position Claire,sur le colonialism islamiste totalitaire.
mais y a pas photo,un ROI,plutot que des emirs
legitimisme plutot que la charia.

Fernand CORTES de CONQUILLA

SM Louis le XXe ne pourra que poursuivre la seule politique étrangère authentiquement française: celle de ses aïeux dont Saint Louis le IXe Croisé. Certes, cela ne sera pas facile mais c’ est la seule qui vaille. Et tant pis pour l’ Eglise conciliaire duo-vaticaniste qui est la version moderne de la scélérate constitution civile du clergé de 1791.

Spipou

Amusant !

« parce qu’il est le père de ses peuples »

Il n’y en a pas eu un autre qu’on appelait comme ça ?

hathoriti

oui, certes, et ce moustachu caricaturait le roi de France ! l’avait-il appris par lénine qui avait étudié la révolution dite française et en avait appliqué les principes diaboliques en Russie ?

Fernand CORTES de CONQUILLA

Il faut croire que la seconde acception était très différente de la première… Une fois de plus vous avez raison sur un fait capital: le génocide des populations des bocages de l’ ouest de la France en 1793-94 a servi de modèle à tous les génocides des XIXe, XXe et XXIe siècles sans toutefois avoir été égalé sur de nombreuses méthodes que même les pires génocideurs suivants ont renoncé à suivre… un seul exemple: l’ arrachage des peaux humaines afin de les tanner et en faire des vêtements pour les républicains.

Pierre Bleven

C’est une opinion certes.. Mais c’est consternant.. La royaute.. Elle a fait tellement de mal a ce pays.. Que la France soit dirigee par une seule famille flanquee d’une caste privilegiee, la cour est une idee insuportable.. Comment peut- on cautionner une telle stupidite ? A la limite que la republique ressemble a une monarchie soit.. Mais c’est perfectible.. Mais un « roi » choisi par nous, même avec les risques que ca comporte, est toujours preferable a ces familles consanguines, pretentieuses et infatuees qui se surcroit se pretendent de droit divin.. La royaute.. Quelle escroquerie.. Quel non sens

C’est en partie pour ces raison que je suis bonapartiste! Cela dit, les héritiers de cette dynastie sont bien mêlée avec les dynasties d’Europe! Le Prince impérial Jean Christophe est lié avec les Bourbon Sicile par exemple!
Je pense cependant qu’une monarchie aurait l’avantage d’avoir un souverain exclu d’une compétition électorale qui aurait la durée pour lui et serait garant de la Nation et représentant de celle-ci dans le monde ! Ses pouvoirs seraient évidemment limités à un avis positif ou négatif sur des sujets sociétaux, peut-être et sans doute un veto, sur des sujets mettant en cause la Nation en tant que Nation indépendante et souveraine. sur la défense de culture aussi et de l’histoire ! A la fois libre des enjeux électoraux et responsable seulement devant le peuple à qui il pourrait demander son avis ou confirmer le sien! Un premier ministre pourrait-être élu au suffrage universel (à voir les risques de conflits entre un souverain de droit, et un élu par le peuple) ou par la majorité d’une l’Assemblée National réduite en nombre et élue à la proportionnelle avec un curseur à 5% pour éviter la dictature des plus petits partis. Pour le reste, fusion du Sénat et du Conseil économique et social limité à 1 par département. Décentralisation réelle et élection des présidents par leurs assemblées régionales réciproques avec un droit de regard du Souverain ou du 1er ministre sur des sujets pouvant mettre en cause la souveraineté nationale tant sur le plan de la culture que territoriaux! S’ajoute évidement le Référendum d’Initiative Citoyenne sur des lois à voter, celle déjà votées en vu de les modifier, et qui s’appliqueront de facto par le gouvernement! De plus, toutes les lois devront êtres réexaminées en vu de vérifier leur validités et supprimer celle qui sont devenues obsolètes! La magistrature sera indépendante du gouvernement mais les juges devront répondre de leurs jugements si ceux-ci ne sont pas conforment à l’esprit de la loi ou par trop soumis à des partis pris politiques! Les syndicats de la magistrature seront interdits! Voilà, voilà…

Fernand CORTES de CONQUILLA

Rejoindre la discussion…Voilà enfin une opposition argumentée et raisonnable même si je ne suis pas d’ accord sur la presque totalité. Retenons que le souverain, en ce qui me concerne, le roi légitime, est l’ arbitre et au dessus des clans et des sectes qui manipulent les Français.
Pour le reste, comme, je ne pourrai pas vous répondre ici aussi longuement, je vais le faire par courriel.

jobig

Le duc d’Anjou ne s’est pas encore prononcé sur l’islam, ce n’est pas pour cela qu’il n’a pas son avis sur la question. Quand à l’Eglise Catholique, effectivement si l’on prend le pape François, le évêques dhimmi de France ainsi que les cathos de gauche qui tiennent le pouvoir, d’accord avec vous, cependant, ne mettez pas tous les cathos dans le même sac, nombreux sont ceux qui luttent contre l’islamisation.

Fernand CORTES de CONQUILLA

Mgr le duc d’ Anjou ne peut que poursuivre la politique de ses aïeux dont Saint Louis Croisé. Il est certain qu’ il ne faut pas compter sur l’ Eglise conciliaire duo-vaticaniste pour prêcher la croisade comme Saint Pie V car elle n’ est que la suite logique de celle des prêtres jureurs à la scélérate constitution civile du clergé de 1791… gangrenée par la maçonnerie, la pédérastie et désormais le mahométanisme.

Montesquieu

Vous mélangez tout , par esprit de système

Fernand CORTES de CONQUILLA

Il suffit de comparer le bilan de la royauté légitime et celui de la république et de choisir en connaissance de cause. Dans la Ière partie, je l’ ai rapidement dressé en ce qui concerne la paix et la sécurité intérieure et donc l’ indépendance de la France. Il est évident que la république est le parti de l’ étranger, des escrocs, des menteurs et des voleurs. A partir de là, que vous souteniez la république est votre seul problème.

hathoriti

monsieur F Cortés de Conquilla, je vous approuve ! les malheureux comprendront peut-être trop tard ce qu’ils ont soutenu et approuvé !

Fernand CORTES de CONQUILLA

Vous avez bien raison et pourtant ils ont été mis en garde à de multiples reprises! Mais pour les républicains seule la république compte car ils sont disposés à brader la France, la détruire et réduire les Français en esclavage pourvu qu’ ils sauvent leur république. Pourtant, tout indique que les jours de la république sont comptés et les républicains devront s’ y résoudre mais s’ ils veulent partir avec leur république personne ne les retiendra.

Paskal

Si la France redevenait une monarchie, ça ne changerait rien, la classe dirigeante resterait la haute bourgeoisie. L’Espagne, l’Angleterre, le Benelux, la Scandinavie sont des monarchies. Par rapport à la France, je ne vois pas que ce soit le jour et la nuit.

Fernand CORTES de CONQUILLA

D’ abord, je vais vous répondre au sujet de votre réaction sur les Catalans: la ta télé boboïde et gauchiste vous montre uniquement quelques balcons avec le torchon catalan… il s’ agit uniquement d’ une minorité mais vous ne voyez pas du tout les autres balcons où flotte souvent le drapeau espagnol, la parole n’ est donnée qu’ aux catalans… jamais aux patriotes!!!.
Ensuite, tous les exemples que vous citez ci-dessus sont des monarchies parlementaires: en aucun cas des royautés de droit divin comme la royauté légitime française. A l’ exception partielle du Luxembourg. Or même en étant des royautés fortement dénaturées, malgré des difficultés bien réelles qui s’ aggravent, elles sont encore en meilleure situation que la France dans bien des domaines.

Paskal

J’étais à Barcelone un 11 septembre. Disons que c’est une grosse minorité. Par mes sources, je sais que les bobos ne sont pas du tout pour l’indépendance de la Catalogne. D’ailleurs, c’est surtout la Catalogne rurale qui vote nationaliste, un peu comme pour Trump aux USA (certes dans un tout autre contexte). C’est dans les grandes villes de la côte que les anti-indépendantistes (Ciudadanos notamment) font leurs meilleurs scores.

jobig

Qualifier de « Torchon » le drapeau catalan, sous prétexte qu’il a été confisqué par les anarcho-gaucho-libertaires islamopholes est insultant : il s’agit d’un des plus vieux drapeau d’Europe, celui du comté de Barcelone qui a résisté à l’islamisation et a participé à la Reconquista. Ce fut le drapeau du royaume d’Aragon avant l’Union. Ce drapeau est justement un symbole des fueros de l’ancienne Espagne, il faut plutôt le reprendre à ces fanatiques de pseudo-nationalistes plutôt que le dénigrer.

Fernand CORTES de CONQUILLA

La marche de Catalogne (Gothaland) existait déjà sous Charlemagne mais le drapeau était très différent de celui actuel avec le violet et l’ étoile républicaine gauchiste. Le croisade de reconquête est le fait des royaumes du nord: Aragon, Navarre, Castille et Léon dont les drapeaux se retrouvent dans les quartiers des Armes d’ Espagne. Dès le Xe siècle, la Catalogne fut rattachée au royaume d’ Aragon et par la suite le Levant y fut aussi rattaché. Cet ensemble partage historiquement le drapeau de l’ Aragon à Pals de gueules et d’ or alternés. Le drapeau catalan actuel avec le violet et l’ étoile n’ est qu’ un torchon républicain gauchiste.

jobig

Effectivement, vous avez raison, si l’on parle du drapeau catalan avec
l’étoile, il s’agit d’un torchon gauchiste qui récupère sans vergogne l’ancien drapeau du royaume d’Aragon. or, beaucoup de nationalistes catalans de bonne foi arborent ce même drapeau sans l’étoile et se font berner sans le savoir…. et sans savoir quelle idéologie se cache derrière.

Olivia

En ce 31 décembre, je suis heureuse de lire ce texte ! L’année passée j’ai envoyé un message aux royalistes pour leur faire connaître mon espoir pour la France en la personne de Louis XX… Malheureusement, je n’ai eu aucune réponse de leur part. Malgré tout, en cette fin d’année et pour le futur de notre pays, sa survie, je crie : « VIVE LOUIS XX ! – Le Retour !! »…

Fernand CORTES de CONQUILLA

Rejoignez donc le Cercle Légitimiste de France (Tél.: 06 04 08 46 36 ou fcdc@bbox.fr) où vous pourrez contribuer utilement à la restauration de la royauté légitime en France.

Olivia

Merci Monsieur. J’ai pris bonne note de vos coordonnées. Bonne fin d’année et à l’année prochaine.

jobig
Fernand CORTES de CONQUILLA

Merci d’ avoir donné l’ un des liens conduisant à ce communiqué évoqué dans ma conclusion.

patphil

un roi « légitime » !!!
imaginez un seul instant hollande roi laissant la couronne à son premier né
ou à macron abdiquant pour le premier né de brigitte!
j’en rigole encore

Fernand CORTES de CONQUILLA

Merci d’ illustrer par l’ absurde que la république n’ est point légitime!

Lorong

Il est dommage que le nombre de caractères dans les réponses soit aussi limité, tant ce texte est truffé d’erreurs et d’oublis historiques rendant ce texte absurde au possible…la prospérité des français sous la monarchie…amusant quant on sait qu’il n’y a eu aucune famine sous la République alors qu’elles étaient fréquentes sous la monarchie catholique. Parce qu’un jour le paysan a découvert que l’engrais créé par le scientifique était plus efficace que la prière..sans oublier que l’espérance de vie a triplé depuis 1789 alors qu’elle était inférieure à cette date à celle des athéniens du temps de Péricles. C’est beau la nostalgie d’une époque où l’esclavage était considéré comme conforme au droit divin et donc tout à fait normal, relire Bossuet.

Fernand CORTES de CONQUILLA

Voilà un bel exemple de mauvaise foi espérant bénéficier de l’ indulgence. Dire qu’ il n’ y a pas aujourd’ hui de Français de souche qui ont faim est méconnaître la réalité: pourquoi y en-a-t-il de plus en plus à faire les poubelles dans les villes? Et tous ceux dépourvus de toit? Certes, il y a eu des famines… toujours dues uniquement à de mauvaises récoltes et des désastres climatiques… sauf dans les années 1786 et suivantes: les bourgeois et les affiliés à la secte mondialiste liberticide génocidaire accaparaient les grains afin d’ en augmenter le prix et réaliser des plus values voire affamer les Français pour qu’ ils se révoltent contre le roi. Je doute que nos paysans vivant avec moins de cinq cents d’ euros par mois soient satisfaits de la république.

Lorong

Il y’a toujours eu des pauvres mais sous la Monarchie ils mourraient de faim au sens premier de mot. Aujourd’hui, même les SDF ne meurent plus de faim. Il faut être aveugle ou fou pour ne pas se rendre compte que la pauvreté aujourd’hui n’est rien en comparaison de celle qui existait à l’époque que vous regrettez.

Fernand CORTES de CONQUILLA

Il faut surtout admettre que vous ignorez le quotidien des Gilets Jaunes et des SDF, ceux de souche, qui meurent de faim et de froid chaque année!!! Malgré l’ abondance de nourriture au point d’ être gaspillée alors que les famines d’ avant 1789 étaient dues au manque total ponctuel de nourriture!!! A l’ exception notable des famines de 1785 et années suivantes causées par l’ accaparement des grains par la bourgeoisie, la maçonnerie et les financiers afin réaliser des plus values spéculatives, voire affamer les Français afin de les pousser à la révolte contre le roi!!!

Arthur'

Absolument d’accord avec vous. Mais certains préfèrent vivre à genoux que d’assumer la liberté (peut être relative) que leur confère la république. Ceux là effectivement méritent d’être des esclaves quelque soit le régime qu’on leur propose. La liberté de penser ne leur est d’aucune utilité car de pensée ils n’en ont pas. Ils préfèrent aussi abdiquer leur volonté au profit de celle d’un autre. A peine si on peut les considérer comme des hommes. Qu’ils relisent également le discours de la servitude volontaire de la Boétie et ils comprendront d’où leur vient cette idée de la « légitimité » d’un roi ou d’un tyran.

Lorsque les pères s’habituent à laisser leurs enfants, lorsque les maître tremblent devant leurs disciples et préfèrent les flatter, lorsque les jeunes méprisent les lois parce qu’ils ne reconnaissent plus l’autorité de personne au dessus d’eux, alors c’est le début de la tyrannie. (Platon)
Et pour rafraichir la mémoire de certains politiciens, une citation d’Etienne de la Boétie justement:
Par appétit de pouvoir, de gloire ou de richesse, ces gens voient plus d’avantages à sacrifier leur Liberté qu’à la défendre. Une fois l’habitude établie, l’état de servitude ne se perçoit même plus.

Arthur'

Sauf que cher Gérard et à moins de vous avoir mal compris : 1) Un tyran chez les grecs anciens serait un populiste de nos jours, soit un démagogue qui utilise le peuple pour s’arroger le pouvoir 2) la démocratie chez Platon tourne autour de la liberté de l’individu qui n’est aucunement centrale dans la royauté telle qu’elle est proposée ici, le roi étant vu comme « maître de tout », ne tenant en définitive sa « légitimité » que de Dieu, si tant est qu’on y croit. En définitive, ce roi ne serait certes pas pour Platon pas un « tyran » mais plutôt un « despote ». Très peu pour moi merci.

Fernand CORTES de CONQUILLA

Que de chemin parcouru en quelques pots! Détrompez-vous les Français jouissaient d’ une bien plus grande liberté dans tous les domaines jusqu’ en 1789 que sous la république qui a institutionnalisé en France les procès staliniens et maoïstes!!! La république a réduit les Français en esclavage au profit de l’ étranger!!!

Arthur'

Vraiment ? Alors Louis XX, banquier au passage comme Macron, permettrait au peuple de France de disposer de plus libertés que sous la République ? Vu ses positions sur des questions sociétales comme le mariage pour tous, l’avortement ou encore sur la laïcité, je doute que ce roi de droit divin, maître de tout comme vous le souhaitez, constituera un véritable progrès pour la France. Revenir à un ordre moral issu du catholicisme est déjà une sacrée régression en ce qui me concerne. Figer l’organisation de la société française en rétablissant des titres qui se transmettent de génération en génération, pas très compatible non plus avec mon idée de la promotion au mérite. Nos libertés ont en effet commencé avec la fin de ces privilèges héréditaires et arbitraires.

Confucius

Cet ordre moral n’est nullement issu du « catholicisme » . Il vient de notre vieux fond gaulois , puis franc . Sinon , une question , tu « en » es ?

Arthur'

La répression de la sexualité est typiquement chrétien. Ni les celtes, ni les grecs, ni les romains n’avaient ce rapport à la sexualité avant l’import de cette religion monothéiste. Le christianisme a fait du péché son fonds de commerce et s’est érigé en institution pour le condamner inlassablement.

Nicodème

Mais alors pourquoi Yeshouah de Nazareth a-t-il choisi une noce comme lieu et circonstance de son premier miracle public ?

Lorong

Les français étaient-ils libres de critiquer le Roi sans aller en prison? Il était possible de publier sans la moindre censure royale? Vous savez que c’est faux. Aucun écrit non conforme avec les opinions du Roi ne pouvait être publié. Et l’esclavage? Le code noir jamais aboli par la royauté alors qu’il prône la mutilation des esclaves en fuite. Quelle liberté de culte pour les protestants, ce fut magnifique. Quelle liberté pour les artisans obligés de rejoindre les corporations pour pouvoir travailler, corporations que l’on appellerait mafia aujourd’hui.

Fernand CORTES de CONQUILLA

Les Français voient le désastre auquel la méritocratie républicaine les a conduit… avec la débauche en sus!
Faux! Les libelles étaient nombreux et personne n’ été embastillé pour cela contrairement à aujourd’ hui. Par contre, il est vrai que certains écrits bénéficiaient du privilège du roi… et l’ Encyclopédie fut même financée par la cassette personnelle de Louis XV. Visiblement, vous ne connaissez rien au code noir de l’ ordonnance de Colbert. De même vous ignorez pourquoi l’ Edit de Fontainebleau révoque en 1685 l’ Edit de Tolérance de Nantes: les protestants français se constituaient en état dans l’ Etat et pactisaient avec l’ Angleterre: haute trahison. C’ est vrai que la loi Le Chapelier et le décret d’ Allarde étaient de réels progrès avec l’ esclavage des compagnons et…

Fernand CORTES de CONQUILLA

suite. et apprentis jusqu’ aux enfants en bas âge dans les mines!!! Bravo la république parti ploutocratique de l’ étranger, des escrocs, des menteurs et des voleurs!!! Les corporations et les jurandes sont mille fois préférables pour des relations sociales apaisées dans l’ intérêt de tous.

jobig

Jamais eu de famine sous la République ? Sous les rois, le prix des céréales étaient fixés et régulés et les accapareurs passibles de la peine de mort.

Fernand CORTES de CONQUILLA

La république crée les famines, la misère et le malheur des Français de souche pour le plus grand profit des envahisseurs afro-arabo-mahométans. Comme actuellement où les Français sont dépossédés de leurs biens, de leurs droits, spoliés, ruinés, affamés et réduits en esclavage chez eux mêmes au profit de ces envahisseurs. La république a toujours procédé ainsi.

Lorong

Citez-nous ces famines sous la République qui furent ne serait-ce qu’aussi grave que sous Louis XIV.
On ajoutera que les rois de France furent de piètres gestionnaires. Ils ont systématiquement financés leurs politiques par l’emprunt privé. Résultat, 1 faillite par siècle depuis 1200. Depuis la fin de la monarchie en France? Aucune faillite. Les faits sont tétus, les royalistes comme vous préfèrent les ignorer.

Fernand CORTES de CONQUILLA

En fait vous faites référence à la famine du début du XVIIIe siècle durant le petit Âge glaciaire: toute l’ Europe connut alors la famine et personne n’ en fut épargné. Hélas, aujourd’ hui, c’ est le Peuple et les Gilets jaunes qui souffrent y compris de la faim… Une faillite par siècle? Le Franc date de 1360… la seule faillite fut celle de Law reposant sur une escroquerie personnelle. Par contre la république a commencé avec les assignats…le retour à la monnaie royale baptisée franc germinal a assuré le XIXe siècle, le napoléon étant l’ équivalent des Louis… mais comptez les faillites au XXe siècle: une par république et attendez la prochaine à plus de 20.000 milliard d’ euros d’ occupation au total!

Viktor

Même si comparaison n’est pas raison, la France d’aujourd’hui a quelque chose de ce qu’elle était au début de la guerre de cent ans. L’afro-arabo-musulman a remplacé l’anglais ; la révolte des GJ s’apparente aux jacqueries, c’est l’opposition de la France profonde versus l’élitisme et le boboïsme parisiens, opposition qui rappelle les vilains aux marchands du Paris d’Etienne Marcel. Charles V, le Régent, bien avant Macron dût faire face aux jacqueries et dut accepter le traité de Brétigny (1360), comme Macron accepta le Pacte de Marrakech. Michelet nous apprend que la nation française est le patriotisme sont nés à cette époque et grace à Jeanne qui a su galvaniser ces forces, la France a pu renaître. Alors que la Nation est en danger aujourd’hui nous attendons un chef.

Fernand CORTES de CONQUILLA

La Guerre de Cent Ans est de nature très différente à l’ invasion actuelle ainsi que je l’ ai rappelé dans la Ière partie: elle était infiniment moins grave malgré les défaites en série dues à la fois à une inadaptation aux nouvelles techniques militaires d’ alors qu’ à des configurations alors très défavorables à la France jusqu’ à la fin du XIVe siècle… tout cela a changé au XVe siècle.
Aujourd’ hui la situation est infiniment plus grave du fait d’ une réelle invasion étrangère et de la haute trahison des gouvernants républicains: accordes d’ Evian du 18 mars 1962, pacte de Marrakech du 11 décembre 2018…Certes, nous pouvons espérer une nouvelle jeanne d’ Arc mais nous avons déjà un roi légitime que chaque Français digne de ce nom et qui se respecte doit rejoindre.

crap2sp

N’oubliez pas le protocole de Barcelone,peut etre non signer,mais nous vendant aux membres de l’OCI,et des petro monarchies.Un ROI aurait’il ceder a,ou devant un tel projet.??

Fernand CORTES de CONQUILLA

Le protocole de Barcelone et Eurabia qui en découle a été demandé et accepté par la république et ce en surpayant le pétrole des mahométans alors qu’ il existait et existe toujours un pétrole de bien meilleure qualité et infiniment moins cher. Lire Bat Yeor à ce sujet. Jamais le roi légitime n’ aurait consenti à un tel marché de dupes!

Duguesclin

Les « anglois » , c’était pas une « réelle invasion étrangère » ? Faut pas dire n’importe quoi !! Ils prétendaient que la couronne de France leur revenait , tout comme les muz considèrent que la France , qui est encore dar el gharb est à conquérir jusqu’à ce qu’elle devienne dar el islam …

Fernand CORTES de CONQUILLA

Les Anglo-normands ont revendiqué la couronne de France afin de garantir leurs possessions continentales qu’ ils tenaient d’ Aliénor d’ Aquitaine. Ils ne pouvaient aucunement faire prospérer cette revendication et c’ est ce qui les a perdus. Je maintiens « Anglos-normands » car c’ est Guillaume le Conquérant, duc de Normandie qui a conquis l’ Angleterre en 1066 à la bataille d’ Hastings et l’ Angleterre est alors devenue normande et donc française… en conséquence, au XIVe siècle, il n’ y a pas eu d’ invasion étrangère stricto sensu. Ce qui est très différent des sarrazins entièrement étrangers et chassés par le passé.

chN

La République est une imposture ! une greffe faite sur un corps qui depuis plus de 200 ans tente de la rejeter ! cette fois sera peut être la bonne ! croisons les doigts ! vive le roi, vive la France !

Fernand CORTES de CONQUILLA

Il nous appartient à tous d’ y contribuer par tous nos moyens, y compris en rejoignant le Cercle Légitimiste de France… vous pouvez me joindre au 06 04 08 46 36 ou sur l’ adresse fcdc@bbox.fr

Hugues Capet

Certes , oui , mais lequel ? La « légitimité » de la branche espagnole est une construction sortie opportunément d’un chapeau lorsque les Orléans ont été reconnus comme branche prétendante . Les raisons en sont avant tout idéologiques , notamment cet ultramontanisme catho absolument imbuvable et qui ne pourra que susciter une haine féroce . les prétendus légitimistes n’ont tirés aucune leçon de l’histoire .
Post-scriptum (pour les cons) : royco moi-même , depuis à peu près 50 ans , je ne suis pas plus pour les Orléans . D’ailleurs , on a toujours inventé des lois soi-disant fondamentales pour les besoins de la cause . Exemple la succession de Philippe le bel …Autre exemple , le clan kto , inféodé aux espagnols n’a pas hésité à violer les fameuses lois à la succession de Henri III

Fernand CORTES de CONQUILLA

Vous avez fort mal choisi votre pseudo: Ganelon eut été bien plus convenable pour vous! Comme vous le dites, les Orléans sont des prétendants… comme plus de soixante-dix autres avant eux. Un seul est Légitime: le Chef de la Maison de Bourbon et de France Louis le XXe n’ en déplaise au dénommé Arthur si mes souvenirs sont sûrs: lui ne prétend à rien car il est de jure! Selon justement les Lois fondamentales du royaume qui ne vous conviennent apparemment pas et qui n’ ont jamais été violées en France, surtout pas à la suite d’ Henri III. Et l’ épisode Louis-philippard n’ est qu’ une imposture de bas étage et au demeurant il n’ était pas roi de France mais soit-disant des Français: en fait une fausse barbe républicaine.

dubosq

Que de fadaises !
C’est pas parcequ’il y a eu un viol démocratique au profit des millardaires et au détriment de tous les autres que l’on doit faire n’importe quoi.
Commençons déjà par reprendre aux nobles les terres volées à la nation ,à partir desquelles certains vivent sans rien faire depuis deux siècles.

jobig

Volées à la Nation ? il semble plutôt que ce soit la république qui ait spolié les biens de l’Eglise et de nombreux nobles achetées avec la monnaie de singe des « Assignats » qui n’ont enrichis que quelques bourgeois franc-maçons opportunistes. Presque plus de nobles n’ont de terres ni de châteaux et pour ceux qui en ont encore, c’est un gouffre financiers qui non seulement ne rapporte rein mais coûte des fortunes. La noblesse a le sens du service de la nation dans l’armée, la culture, l’investissement politique et ssociatif, arrêtez vos salades.

Fernand CORTES de CONQUILLA

Merci pour ce rétablissement de la vérité qui vous honore.

Diane

Mais qu’est-ce que c’est que ces fadaises… vivement le post-humanisme et l’aboutissement de la mondialisation qu’on en finisse avec toutes ces momies

Fernand CORTES de CONQUILLA

Libre à vous d’ aller droit dans le mur avec la mondialisation dont le résultat est déjà là. Vous n’ êtes guère indispensable à la France et aux Français qui se passeront fort bien de vous.

Arthur'

Pour ma part, je préfère encore être avec Diane la moderne ou la post’moderne et prier, comme un païen, Artemis la chasseresse que de me soumettre à votre Dieu ou à votre roi.

Fernand CORTES de CONQUILLA

Grand bien vous fasse! Et surtout ne vous plaignez donc pas du maquereau macron en langue picarde et de tous les autres qui lui ressemblent et vous ressemblent! Vous en êtes!!!

Arthur'

Pas vraiment. Mais ma bible a moi ça serait plutôt l’antéchrist de Nietzsche.

Lotus bleu

Ha!Ha! la bible d’Arthur sont les bouquins de Niche le fou. Le mot qui tue et qui en dit long sur l’individu.

Arthur'

Et tout à fait « accessible », contrairement à la vierge Marie et comme tout le panthéon grec qui ne dédaignait pas de temps en temps quelque aventure avec le commun des mortels. Putain et dire que le christianisme aura frustré les hommes et fait en sorte de rendre les femmes frigides. Vivement le retour des orgies romaines ou des bacchanales grecques !

crap2sp

Rejoindre la discussion…Deja victim,et bientot semi-esclave du mondialisme,avec des salaires qui vont etre tires vers le bas,plus tout le reste,je ne vois ce qu’il y a ou aurait a perdre,se soumettre et subir.
avoir le courage,un peuple qui ne sait plus pourquoi il vit,mais sera peut etre pourquoi il doit mourir.donc je ne me soumettrais pas,ni au mondialisme,ni a l’islam totalitaire,pure produit du capitalism.

Fernand CORTES de CONQUILLA

Au désastre, à la ruine et à la désolation générés par la république, la seule issue de secours est de restaurer la royauté légitime seule à même d’ agir pour le Bien commun et de rendre bonheur et prospérité aux Français. Comme avant 1789. Toutes choses que la république refuse aux Français afin de les maintenir en esclavage.

Lotus bleu

Oui, on le sait que ceux qui gouvernent la France depuis Giscard étaient et sont toujours des pourris, Riposte Laïque en parle régulièrement, et pour résoudre le problème, beaucoup de Patriotes mettent leur espoir dans le FN et Marine, faute de mieux. En France on n’a pas de Vickor Orban ni de Salvini. Ici, personne ne parle de restaurer la monarchie, pourquoi? Parce que les Patriotes sont réalistes et non idéalistes ni utopistes.

Philippe

Un petit problème quand même … Dieu n’existe pas !

ERIC

L’existence de dieu n’est pas la question adressée dans ce message… et vous le savez très bien au demeurant !

jobig

On n’a pas besoin de croire en l’existence de Dieu pour reconnaître le rôle fondateur, fédérateur et symbolique du catholicisme en France, même Maurras qui était agnostique l’admettait. Bien des Anglais qui ne croient pas en Dieu chantent « God save the queen »!

Philippe

C’est vrai, je suis d’accord sur le rôle joué par la catholicisme dans la construction de l’identité française … Mais enfin, le temps a passé ! … et on ne peut plus faire comme si les scientifiques Darwin, Einstein et Hawking, ou les philosophes Nietzsche, Camus, Deleuze et Conche, n’avaient jamais existé … Or, aucun d’entre eux (comme 75% des philosophes et scientifiques) ne croit à l’existence de Dieu …
Rien de pire, de toute façon, que les théocraties !
Donc, un roi, pourquoi pas ? … mais seulement s’il s’est débarrassé des superstitions religieuses ! (lesquelles, dans la cadre du catholicisme français, ne feraient pas moins de dégâts que ceux occasionnés par une certaine autre religion …)
Rappelons quand même que nous sommes
ici sur « Riposte Laïque » …

Arthur'

Absolument d’accord avec vous, notamment sur les philosophes et les scientifiques. Et non à un roi puisqu’il ne peut être élu, tire sa position de son sang et sa légitimité de Dieu. Dans le cas contraire, j’appelle ça un président.

Frodon

Si.

Arthur'

Prouvez-le !

Hilaire de Poitiers

Qu’appelez-vous « Dieu » . Et une fois cet objet (philosophique) défini , pouvez-vous démontrer qu’il n’existe pas ? Si vous en êtes incapable , votre position d’athée est incohérente . Il faut dans ce cas se définir comme « agnostique » , càd celui « qui ne sait pas » , et qui , comme Socrate , sait qu’il ne sait pas …

Arthur'

Voilà une réflexion intéressante Hilaire ! Enfin !
Alors posons déjà une caractéristique fondamentale de Dieu que personne ne me contestera : Dieu est un démiurge.
Et si je vous dis que je suis bouddhiste, vous verrez que ma position d’athée est tout à fait cohérente, aussi paradoxal que cela vous paraisse. Je ne démontre rien. Je « crois » juste en autre chose et cet autre chose réfute de manière radicale ce que les religions (judaïsme, christianisme, islam) appellent Dieu. Et même cette notion de croyance n’est pas tout à fait juste dans le bouddhisme. J’ai plutôt une confiance raisonnable et prends un chemin qui me dispensera au final de toute croyance.
Mais celui qui affirme que Dieu existe ce n’est pas moi. C’est Frodon. Donc je le mets au défi de le prouver.

Arthur'

En résumé, Hilaire, un athée, comme un croyant, affirme mais ne démontre rien, quant à l’existence de Dieu. Depuis quand un athée a-t-il besoin de démontrer que Dieu n’existe pas ? De même depuis quand un croyant a-t-il besoin de démontrer que Dieu existe ? La vérité, c’est que d’un point de vue philosophique, ils sont dans des positions symétriques. Enfin être athée et être agnostique ne sont pas incompatibles. Je suis effectivement les 2 en l’occurence.. Etre athée c’est surtout ne pas en croire en Dieu mais n’exclut pas de croire en autre chose. Quand j’interpelle Frodon, je ne m’attends pas à ce qu’il démontre l’existence de Dieu. Je lui rappelle juste qu’il se réfère à une croyance et que j’en ai une autre, tout aussi valable.

Gaulois réfractaire

Autant des pays comme la Suisse ou les Usa qui sont des confédérations ou des fédérations plus ou moins bien adaptées aux mentalités de leurs peuples, autant la France doit être une monarchie respectueuse du principe de subsidiarité et « des libertés » comme on disait à l’époque. Le gaulois veut un roi, mais il veut son indépendance.
Le problème est de trouver le monarque providentiel. La providence avait, il y a près de 590 ans, donné à la France une personne extraordinaire qui fut notre reine quelques instants avant de remettre la couronne au dauphin. (Par la triple donation de Jeanne).

Fernand CORTES de CONQUILLA

Jeanne d’ Arc n’ a eu pour seul objectif que de faire reconnaître l’ autorité du roi en France en la libérant: elle avait bien trop de respect pour Dieu et pour Son Lieutenant en France.
Cela dit, votre 1er alinéa résume fort bien ma IIIe partie sur la politique légitimiste.

Lotus bleu

«Jeanne d’Arc n’a eu pour seul objectif que de faire reconnaître l’autorité du roi en France…» Monsieur Fernand CORTES de CONQUILLA vous êtes un grand naïf, vous êtes resté un petit enfant. L’église catholique vous a complètement lavé le cerveau. Vos écrits vous décrivent. Vous n’avez aucune crédibilité.

Lotus bleu

Mon Dieu que d’âneries en si peu de lignes. Exemple, la triple donation de Jeanne, mon pauvre ami, mais tout ça ce sont des inventions des cathos. Eh misère, les Français croient tout ce que disent les cathos, la France peut bien couler. Pour votre information, les cathos ont brodé sur l’histoire de Jeanne d’Arc. À partir d’un fait possiblement vécu ou soyons bon prince, réellement arrivé, une jeune fille ayant eu des visions (en ce temps-là, les paysans étaient sérieusement endoctrinés par l’église, ils étaient très fervents, très superstitieux, très naïfs et les apparitions de la Vierge très fréquentes) (Sainte Vierge, tu es la plus belle et la plus pure, priez pour nous, pauvres pécheurs), aurait réussi à rencontrer le roi.

Lotus bleu

suite-De cette rencontre, les cathos en ont fait un récit magnifique et même magique. Ce sont eux qui ont écrit la triple donation, mais bien sûr, disent qu’ils ont rapporté mot pour mot les paroles de Jeanne. Et le monde les croit. C’est fou. Ça porte un nom: la crédulité. Quels grands conteurs ces cathos, Voltaire à côté d’eux n’était qu’un débutant.

Lotus bleu

suite et fin.La triple donation, non mais et puis quoi encore? Et dire qu’on est en 2018 et il y en a encore qui croient à ces folies. Quand je dis que l’église catholique a ramolli le cerveau des Français, en voilà une autre preuve.
En tout cas, pour une petite fille de paysan, elle en savait plus que tout le monde* et plus que le roi Charles VII, faut dire qui lui, comme crétin…
*elle en savait plus que tout le monde* Mais Lotus, elle était instruite par le petit Jésus, qui lui savait tout, donc tout s’explique. C’est quoi ton problème?

Fernand CORTES de CONQUILLA

Lotus bleu… tomate sans doute??? Vous êtes un simple d’ esprit pour ne pas dire pire encore!!! Libre à vous de vous faire enc…. par votre chère république. Les Français la soutiennent comme la corde soutient le pendu et la 5e et dernière république va trépasser sous peu. Bon débarras. Ni fleurs, ni couronnes! Nous ferons bombance dans la joie et la bonne humeur!!!

Lotus bleu

Oh! Lotus tomate, je n’y avais pas pensé, c’est original. Allez!Allez! ne vous fâchez pas, restez ‘zen’. La République Française n’est pas ma chère République et elle ne risque pas de me voler ni de me tromper car je ne vis plus dans mon pays natal depuis plus de 40 ans. Tous mes biens sont à l’abri en Amérique. Nombre de fois j’ai critiqué nos élites qui dirigent notre pays, mais vous ne nous ferez pas revenir en arrière, à l’époque des rois et les cathos sont des menteurs. L’évangile est destiné aux appelé(e)s, pas aux idiots et pas plus aux prétentieux, ceux qui se pensent super intelligents, désolé. Dieu n’a pas appelé les cathos et la preuve, vous êtes en permanence en état d’échec et vous êtes bête à manger du foin.

Fernand CORTES de CONQUILLA

Rejoindre Un posteur avait suggéré que vous fumiez de l’ opium… en fait, vous sniffez la coca???
Finalement, vous êtes du même acabit que le dénommé Arthur…
Avec des gens comme vous, la république est assurée de couler à pic. Parfait!!!

Arthur'

Et non Fernand, Lotus Bleu et moi ne sommes pas sur la même longueur d’onde. C’est qu’il y a plein d’opinions différentes en dehors de votre cercle restreint. Et puis reconnaissez que Louis XX a un petit côté Macron avec sa carrière dans la banque. Il a dû aussi inspirer Valls, ce franco-espagnol qui a épousé une riche héritière de Caracas. Et vous croyez vraiment qu’il serait prêt à abandonner sa vie de jet-setter pour servir la France ? J’ai bien peur que le rétablissement de la royauté en France ne soit qu’un doux rêve qui vous occupe néanmoins à plein temps et que vous ne deviez encore supporter un certain temps ce régime que vous honnissez. Vive la République, vive la France !

Spipou

Bah, au moins, lui pourra continuer à rêver longtemps…

jobig

C’est bien beau, mais je ne suis pas sûr que les français accepteront. Ils sont trop déformés et lobotomisés.

Fernand CORTES de CONQUILLA

Conditionné, déformés, formatés et lobotomisés par la république, oui… cependant, les réalités aidant et l’ échec cuisant de la république étant évident, les Français finiront par revenir à ce qui a fait ses preuves. C’ est tout le sens de ma première partie et des deux suivantes qui en découlent.

Dagobert

Putain !! encore deux pensum !!

Viktor

Cher Monsieur, après vous avoir lu, je pense évidemment à Louis de Bourbon duc d’Anjou, éventuel futur Louis XX roi de France, mais à défaut je citerai le nouveau Tzar Vladimir Vladimirovitch Poutine qui après l’éclatement de l’URSS et les catastrophiques années Eltsine qui ont suivi, a su en moins de 20 ans relever la Russie pour en faire à nouveau une grande puissance. Pour se faire il a restauré la fonction de souveraineté et militaire au détriment des oligarques de la finance en redonnant à la Russie sa grandeur sur les bases de l’Eglise orthodoxe réhabilitée, le patriotisme, la famille encouragée, le retour aux traditions, la liberté économique avec aujourd’hui une forte croissance et un très faible endettement. J’ai pu le constater sur place cette année. Un exemple pour la France.

Fernand CORTES de CONQUILLA

La Russie de Vladimir POUTINE est en effet un excellent modèle politique même s’ il n’ est pas entièrement transposable pour des raisons évidentes; notez qu’ un statut politique vient d’ être donné aux descendants du dernier Tsar comme étant le dernier recours de la Russie. Cependant, M. POUTINE n’ est pas un dictateur et sa manière de gouverner n’ évoque en rien la dictature romaine. Néanmoins, je suis persuadé que vous allez trouver à qui je faisais allusion.
Oui, Louis le XXe est le roi de France de jure selon les Lois fondamentales du royaume que cela plaise ou non aux républicains.

JEF

On aimerait entendre S.A. Louis XX prendre des positions fortes. Tant que le légitimisme se contentera de remâcher la nostalgie d’avant 1789, on n’avancera pas. Il va falloir oser le Légitimisme, c’est-à-dire prendre la parole, communiquer, pour employer le verbe à la mode, et démontrer que le Monarchisme est « LA » solution. Alors que S.A. Louis XX tienne autre que des discours gentillets. Au demeurant je sais que ce ne sera pas facile…

Fernand CORTES de CONQUILLA

SM Louis le XXe s’ exprime régulièrement sur nombre de sujets… certes, la diffusion médiatique est faible voire nulle… et pour cause!
Comme signalé dans ma conclusion, notre Prince a accordé son soutien aux Gilets jaunes. Le moment venu, il s’ exprimera davantage et il se tient déjà à la disposition des Français. Profitons du désarroi grandissant des républicains qui sont à l’ hallali!!!

Hilaire de Poitiers

En français contemporain , on dit Louis XX et non « le vingtième » . Rien que ça dénote votre absence pathologique de capacité d’adaptation . Post-scriptum (pour els cons) , je suis , moi aussi , royaliste . Mais royaliste « laïque » , càd que je suis absolument contre l’établissement d’une « religion » d’Etat . Qu’il faille évidemment interdire l’islam et le faire refluer , nous sommes tous d’accord , mais il reste que la liberté de conscience est quelque chose de fondamental . Si un jour on veut m’imposer le « catholicisme » romain (qui , entre parenthèses , s’est éloigné de l’orthodoxie des pères depuis Augustin d’Hippone) , je le combattrai de toutes mes forces .

Arthur'

Humm Hilaire vous commencez à me plaire ;-)

Fernand CORTES de CONQUILLA

Si vous aviez lu attentivement, vous auriez vu que les convictions de chacun étaient respectées et la liberté de conscience nullement remise en cause: simplement un retour à cette donnée irréfutable: la religion catholique a façonné la France historique et éternelle et a donc droit au rang de religion d’ Etat. Cela n’ exclut point que des croyants d’ autres religions respectueux de la France puissent suivre leur religion. J’ ai même préciser que deux fausses religions seulement seraient exclues: le mahométanisme et la secte des mondialistes liberticides génocidaires. Pour ce qui est de Saint Augustin, il demeure Docteur de l’ Eglise et pour ce qui est du clivage orthodoxe/romain et est/ouest, j’ y ai déjà répondu.

Spipou

« les convictions de chacun étaient respectées » ?

Pas à toutes les époques ! (Et je ne parle même pas de la réforme protestante.)

Reprenez un livre d’histoire.

Fernand CORTES de CONQUILLA

J’ ai déjà expliqué dans un post en réponse pourquoi l’ Edit de Tolérance de Nantes (1598) a été révoqué par l’ Edit de Fontainebleau en 1685.

Fernand CORTES de CONQUILLA

En langue française châtiée et validée par l’ Académie du Quai Conti les chiffres romains renvoient à un rang et non à un nom: donc il convient de préciser qu’ il s’ agit d’ un rang ainsi que je le fais.
Dans la vie, il faut choisir: être royaliste ou laïque… car on peut vouloir à la fois une chose et son contraire.

butterworth
Fernand CORTES de CONQUILLA

Historiquement exact. Politiquement faux en ce qui concerne la volonté des Catalans espagnols qui ne sont qu’ une minorité à vouloir l’ indépendance et une écrasante majorité à vouloir rester espagnols… avec l’ endettement démentiel de la généralité, ils ont bien raison.

Paskal

Si les Catalans sont une majorité à vouloir rester « espagnols », c’est une majorité qui est loin d’âtre écrasante.

Paskal

Je voulais dire « d’être » évidemment.

Arthur'

Oui c’est une évidence refaisons de la France un royaume catholique. Je suis persuadé que le « peuple » va vous suivre et que toutes les monarchies de decorum en Europe vont enfin retrouver la place qu’elles méritent. On sera aussi sans doute mieux câblé pour échanger avec les royaumes en Afrique et au moyen-orient. Franchement vous n’avez rien de mieux à proposer comme avenir pour la France qu’un retour vers le passé ? Votre absence de créativité est absolument terrifiante !

Gaulois réfractaire

Vous m’avez tout l’air créatif avec vos assertions genre « retour au passé ».
En bon gaucho-socialo-progressiste, vous pensez que l’histoire est linéaire et vous ignorez l’usage de la virgule.

Arthur'

Histoire linéaire ? Si vous voulez dire qu’elle ne se répète pas, oui absolument. Héraclite le pensait, Borges l’a dit autrement dans une de ses nouvelles. Et ça n’a rien à voir avec l’idée de progrès mais plutôt avec l’irréversibilité du temps. N’en déplaise aux nostalgiques qui de fait seront toujours déçus par le présent et tétanisés par l’avenir. Quant à moi, j’ai passé l’âge de vouloir refaire le monde, je laisse ça aux ados. J’essaie de vivre ici et maintenant.

jobig

Si vous lisez bien, il ne s’agit pas d’un retour vers le passé, mais d’une adaptation modernisée de la monarchie capétienne.
Il y a là au contraire beaucoup de créativité !

Arthur'

Et vous pensez que c’est une solution adaptée à notre temps quand certains comparent les gilets jaunes à une nouvelle révolution française, quand ils demandent une démocratie plus participative, plus directe ?!

Fernand CORTES de CONQUILLA

Vous ne comprenez pas et vous n’ admettez pas que la république est seulement un court intermède. Rassurez-vous, malgré vous et à votre corps défendant, vous y parviendrez que cela vous plaise ou non. En attendant, vous êtes contraint par la république, véritable parti de l’ étranger, des escrocs, des menteurs et des voleurs depuis 1792 à ce jour, de supporter les envahisseurs afro-arabo-mahométans!!!

Arthur'

Aucune chance que j’y parvienne et plus encore que cela se produise j’en ai bien peur pour vous. Pour moi, il s’agit d’un de vos voeux pieux, au sens propre comme au figuré. Si la république tombe, je veux bien croire en revanche qu’on puisse avoir une dictature. Il y a néanmoins un point en commun entre vouloir restaurer une monarchie légitimiste et vouloir instaurer une dictature : le fantasme d’un « homme fort », d’un « sauveur », voire d’un « messie » et un certain désir de servitude a mon avis très chrétien. Autant de choses qui ne me font ni rêver ni ne me ressemblent.

Fernand CORTES de CONQUILLA

Apparemment, vous n’ avez rien compris et, qui pis est, vous ne voulez rien comprendre… à moins que vous soyez conditionné, déformé, formaté et intoxiqué au point d’ être irrécupérable. Vous êtes surtout à plaindre plus qu’ autre chose.

Arthur'

Et le voilà le jugement de valeur du bon chrétien si prompt à vouer aux gémonies celui qui ne partage pas sa volonté de s’agenouiller. Vous êtes finalement bien plus proche que moi de ce musulman que vous dépeignez : la soumission est votre crédo.

patito

Vous citez Platon mais pourquoi pas Polybe et son anacyclose ?
A supposer que nous soyons encore ( parait il ) en démocratie de demos le peuple , nous pourrions entrer en ochlocratie de ochlos la foule ce qui sous entend que la foule fait pression sur le gouvernement au point d’en bloquer le fonctionnement . La révolte actuelle colle bien avec cette définition mais selon Polybe l’ochlocratie débouche sur un chaos et précède la monarchie .
Là où nous devrions être nombreux à vous suivre c’est sur ceci : comment peut on accepter d’être gouverné par un arriviste dont le seul but est de devenir Président pour satisfaire son ego et non pas servir la France . J’ai coutume de dire que , malgré ses défauts , De Gaulle a été le dernier roi de France ou du moins s’est conduit comme tel.

Fernand CORTES de CONQUILLA

Je me suis limité à énumérer les principaux régimes politiques possibles sans entrer dans le détail et les régimes mixtes et plus…. Dans la pratique, le meilleur régime politique possible est en effet la royauté de droit divin: la royauté légitime en France.
Disons que De gaulle qui vient de l’ orléanisme s’ est volontiers présenté en monarque mais toute sa carrière est une longue suite de trahisons et de fuites… de Montcornet à Evian… et Baden.

Durocher

Au lieu de se réfugier dans la « royauté », mettons déjà aux postes-clés des personnes fiables ! Toujours plus facile d’aller chercher des recettes dans des systèmes aux antipodes, que de rectifier simplement le tir !

Gaulois réfractaire

« Personnes fiables » dites vous.
Notre époque requiert plutôt du courage que de la « fiabilité » ou de la « compétence » ou encore, comme disent les caves, de la « crédibilité ».