Retour en politique : un avenir en rose pour Marion Marechal Le Pen

Publié le 27 avril 2018 - par - 116 commentaires - 5 945 vues
Share

Image associée

Carl Meeus voit un avenir politique en rose pour notre Marion nationale, qui bénéficie de la faiblesse de Marine et de Wauquiez.

Puisse-t-il avoir raison.

Il est vrai que si Marine et Wauquiez ne sont pas près de construire une Union des droites, comme surent le faire à gauche le PS et le PC pour rafler la mise en 1981, les initiatives individuelles sont multiples pour tenter un rapprochement entre les divers courants de droite.

Nombreux sont les points d’accord entre élus républicains et députés FN, sur l’immigration, l’islam, le terrorisme, l’insécurité.

Thierry Mariani rencontre Marine avec les européennes en ligne de mire.

Nicolas Dupont-Aignan, Jean-Frédéric Poisson et Emmanuelle Ménard ont créé le mouvement “Les Amoureux de la France” et lancé un “appel d’Angers pour l’unité de la droite”.

“Ces initiatives ne se font pas sous l’égide de Marion, mais elles lui préparent le terrain”, nous dit Carl Meeus.

Bien que peu visible depuis sa très remarquée prestation devant le gratin des conservateurs américains à Washington, Marion reste très populaire au FN mais aussi dans l’électorat de droite.

Elle devance sa tante au baromètre mensuel Kantar Sofres et chez les sympathisant LR.

Dans deux mois, Marion va inaugurer son académie des sciences politiques à Lyon.

Cette école formera les futurs cadres dirigeants dès la rentrée 2018.

Ses idées progressent. La base envisage des alliances en vue des municipales.

Et plus Marine et Wauquiez resteront bloqués sur leurs positions de non rapprochement, comme chien et chat, plus cette obstination servira Marion.

Car la fracture identitaire, que Macron se refuse à réduire et qui va même s’aggraver avec son irresponsable loi asile-immigration, devient de plus en plus insupportable aux Français. Tous les sondages le confirment.

Les Français ne veulent plus d’immigration et refusent l’islamisation du pays.

Marion se fait attendre.

« Aujourd’hui, elle est retirée de la vie politique, mais elle fait de la métapolitique. La forme traditionnelle de la politique a changé. Ça passe aussi par occuper le champ culturel, médiatique. Ça n’augure pas un retour dans l’arène politique », prévient son entourage.

A 29 ans, Marion a tout l’avenir devant elle. Mais le temps presse car tout empire.

Elle est la seule à avoir l’envergure et l’aura nécessaires pour battre Macron.

Des millions de Français attendent son retour dans l’arène politique. Elle est l’unique recours possible pour nous éviter le naufrage identitaire.

Un duel Macron-Marion en 2022. Voilà une bien belle perspective !

Jacques Guillemain

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
patou

les gens sont tellement cons qu’ils revoteront macron et non marion… pfff

patito

avec des types comme Wauquiez comme adversaire elle a un boulevard devant elle car qui va croire ce menteur qui maladroitement veut refaire le coup de Sarkozy alors que cette fois personne ne croit son boniment

boulogne

On peut toujours critiquer mlp avec raison mais rappelez vous de marine il y a 5 à 6 ans elle avait du répondant et ne renonçait pas sur les problèmes d’immigration .A cette époque elle nous disait que l’islam n’était pas compatible avec la démocratie française .aujourd’hui elle nous que oui l’islam est compatible avec la démocratie française . ne tombez pas dans le piège de marion le pen dans 5 à 6 ans vous lui tournerez le dos . et la je vous le dis l’islam sera incontournable et la France ne sera plus la France et nous vivrons… lire la suite