Retraites à points : les chaînes TV, Pravda de Macron


La nouvelle Pravda, selon les adeptes de Macron totalitaire, sur BFM-Macron, LCI et toutes les télés vulgaires en continu, diffuse des fausses nouvelles sur la retraite par points. Ces fake news du totalitarisme de Macron, à la mode contre la vérité, agissent en permanence contre la démocratie et contre la civilisation !
Parmi tout ce que nous avons appris, grâce à la propagande LREM sur la réforme des retraites par points, et cela depuis des semaines, les premiers mensonges ont eu pour but de faire diversion et de dévier l’attention vers les régimes spéciaux d’une minorité, quand la réforme de Bercy visait à réduire les pensions de TOUS les Français. Le faux-débat sur les régimes spéciaux est l’arbre des 3 % qui doit empêcher de voir la forêt des profits de la réforme de Bercy, contre les retraités après le scandale de la CSG, pour réduire les pensions de TOUS les Français. Si l’on en croit ce que l’on veut nous faire avaler comme mensonges depuis des semaines avec la propagande LREM de la réforme des retraites par points, ce serait vraiment le cas.
Le faux-débat sur les régimes spéciaux est donc à l’origine principalement un coup médiatique, une attaque contre la vérité de la retraite par points pour faire diversion. Cette attaque contre la vérité est de la même veine que les monologues du faux Grand débat de Macron en campagne, et vise à tromper les gens.
Pour une grande part des adversaires de la réforme des retraites par points de Macron totalitaire, le mensonge est éventé. D’ailleurs, bien des mensonges de Macron totalitaire produisent un son très voisin !
Dès son origine, la propagande LREM sur la réforme des retraites par points ne peut cacher tous les éléments de la réforme qui sont oubliés ou même inconnus aujourd’hui, alors que le texte doit être discuté en Conseil des ministres socialistes-LREM, c’est ce que réfutent et ridiculisent les opposants au projet de loi.
Pour les Français, la réforme des retraites par points de Macron totalitaire souffre de la minceur et de la médiocrité de son prétexte qui est de faire baisser les pensions de TOUS les Français. Mais qui, en France, s’intéresse aux commentaires des adeptes de Macron totalitaire, sur BFM-Macron, sur LCI et toutes les télés vulgaires en continu ? Même ceux qui sourient, ou qui s’attendrissent encore devant la mise en scène sur les télés vulgaires en continu des malheurs de Macron au théâtre des Bouffes du Nord, hésitent à considérer que ce héros de mélodrame malheureux, typique de l’époque du totalitarisme LREM, très protégé par sa police, exprime en quoi que ce soit le comportement et le mode de penser et d’agir de TOUS les Français.
Les commentaires des adeptes petits-bourgeois de Macron totalitaire, sur BFM-Macron, sur LCI et sur toutes les télés en continu en sont arrivés au point qu’en faisant la critique partisane des manifestants anti-Macron, ils s’attaquent à la société et à la civilisation de la vraie France et ils reflètent la barbarie de l’État-policier de Macron totalitaire ! Si la critique s’attache à la forme, à l’expression souvent maladroite ou ridicule et mensongère de la réforme des retraites par points, il est vrai que la pensée de ses adversaires a vu juste.
L’étude du contexte européen de la réforme des retraites par points, et les formules de Macron dans les médias, indéfiniment ressassées, produisent une impression fastidieuse, comme l’a noté Marine le Pen. En clair, cette réforme polémique est pour Macron l’occasion de régler ses comptes avec TOUS les Français.
Le mystère de la réforme des retraites par points, c’est le mystère de la contribution universelle de TOUS les Français à la politique spéculative de Macron pour la déconstruction de la France de toujours.
Le mystère de la réforme des retraites par points, c’est le mystère de la barbarie de Macron totalitaire contre la civilisation et l’absence de droits de TOUS les Français dans l’État-policier de Macron totalitaire !
Quelques mots devront caractériser la propagande mensongère des retraites par points en général.
Quand, opérant sur des réalités, comme le montant réel de la pension, Bercy forme l’idée générale de la réforme des retraites par points, quand, allant plus loin, Bercy imagine que son idée abstraite des retraites par points va se substituer aux montants réels des pensions, c’est une réalité qui existe en dehors de Bercy.
Bien plus, ce qui constitue la nature réellement variable des montants réels des pensions disparaît dans le langage spéculatif de Bercy, pour que la réforme des retraites par points se substitue aux montants réels des pensions. Ce qui est essentiel dans la réforme des retraites par points, ce n’est pas son apparence réelle, perceptible à tout le monde, mais la nature variable de la valeur du point que Bercy aura fixée.
La nature de la représentation abstraite de la réforme des retraites par points est la forme d’existence sous-jacente des modes de manipulation des retraites par points par Bercy et par Macron totalitaire !
L’entendement des Français, appuyé par leur sens critique, distingue, il est vrai, les montants réels et concrets des pensions de la raison spéculative pour la manipulation des retraites par points par Bercy.
Malgré cela, Macron totalitaire déclare que cette différence est sans importance et sans intérêt. Il veut voir dans le montant réel des pensions la même chose que dans la manipulation des retraites par points par Bercy. Si les régimes spéciaux ou particuliers sont très réels, ils ne seront plus que des régimes résiduels où la nature universelle abstraite de la réforme des retraites par points de Macron conserve sa survivance vraie !
On n’aboutit pas, de cette façon, à une particulière richesse universelle de la réforme des retraites par points autrement que dans l’imagination de Macron. Or, en présence de la réforme universelle des retraites par points sur un plan purement spéculatif, la nouvelle Pravda sur l’abstraction de la retraite par points se borne à répéter, autant de fois qu’il faudra donner à réforme des retraites par points l’apparence d’un contenu réel, que Macron ne fera pas baisser les pensions de TOUS les Français après le coup foireux de la CSG. La nouvelle Pravda sur l’abstraction de la retraite par points doit essayer, d’une façon ou d’une autre, de justifier la réforme universelle des retraites par points malgré le maintien des régimes spéciaux. TAKAYCROIRE !
En effet, la réforme des régimes spéciaux n’était qu’un effet de loupe pour balader les profanes. Or, autant il est facile, en partant de la propagande LREM sur la réforme des retraites par points, de concevoir une vision abstraite de la réforme des retraites par points, autant il sera difficile, en partant de l’idée abstraite des retraites par points, de fixer les montants des pensions réelles. Il est impossible, à moins de renoncer à l’abstraction des retraites par points, de passer d’une abstraction de Bercy au contraire de l’abstraction, c’est-à-dire à la garantie des montants très concrets des pensions réelles qui seront versées aux Français. Macron va en conséquence devoir renoncer à l’enfumage de l’abstraction de la réforme des retraites par points !
La réforme universelle des retraites par points n’est plus qu’une unité vide, indifférenciée quand l’unité en tant qu’universalité, en tant que totalité universelle, reproduit une série régimes spéciaux ou particuliers.
Dans cette série, la réforme des retraites par points qui se donne une existence universelle imaginaire toujours plus développée, plus prononcée, va finir réellement en tant que capitalisation obligatoire pour tous !
La capitalisation obligatoire pour tous va finir par être, en même temps, l’unité vivante qui tout à la fois contient et dissout en elle-même chacun des montants très concrets des pensions réelles qui seront versées aux Français, de la même façon que toutes les taxes injustes de Macron de Bercy dissolvent sans cesse le pouvoir d’achat des retraités et de TOUS les Français. Le fait est que la religion de Bercy ne connaît que des nouvelles taxes et impôts toujours plus injustes contre TOUS les Français. La fausse réforme universelle des retraites par points n’est qu’une nouvelle incarnation macronniste de la tyrannie dépensière de la République des Homards. Contre les Français, l’intérêt principal de la fausse réforme universelle des retraites par points consiste à faire croire à l’existence des avantages réels tirés du nouveau mystère de la baisse des pensions !
Thierry Michaud-Nérard

image_pdfimage_print

9 Commentaires

  1. Sans vous offenser j’ai rien capté à l’article
    Les plus courts ( articles ) sont toujours les meilleurs

  2. celles et ceux (expression novelangue ) qui ont voté macron doivent se réjouir !!! surtout les syndicalistes !!!
    macron avait dit ce qu’il ferait et il le fait!

  3. Marine Le Pen devrait annoncer solennellement qui si elle est élu elle reviendra sur cette loi
    et la Macron reculera
    mais aucuns chef de parti ne propose cette solution
    pourquoi ????

  4. La retraite par points de Macron est effectivement très discutable , mais les régimes spéciaux le sont aussi et ne sont pas négligeables . Et que dire des pannes d’électricité provoquées par les équipes de la CGT de Martinez pour protester contre le projet du gouvernement ? Il semble bien que nous ayons affaire à de véritables saboteurs et à de tristes voyous .

  5. L’invective ne résout rien ! Sauf à connaitre la question !
    La retraite par point (utilisée dans le privé depuis des années en complémentaires) retrace une carrière entière.
    Qu’elle soit amodiée (maternité, pénibilité, chômage) est souhaitable et prévu.
    Les Régimes spéciaux devront être mis au pas.
    « Meilleur système à l’exception de tous les autres » !!!

  6. « PRAVDA »mais nos jeunes,ne savent pas ce qu’est « LA PRAVDA »,c’était l’outil de propagande,sous le régime soviétique,vous savezl,à ou il y avait « STALINE ET 50 MILLIONS DE VICTIMES?PAR SON RÉGIME »,et aujourd’hui »MACRON REJOINT SES PÈRES »avec ses courroies de transmission..!!

Les commentaires sont fermés.