1

Retraites : gouvernement, patronat, syndicats, comme des larrons en foire !

C’est le « grand guignol de décembre » : le stalinien nostalgique Martinez et le futur recasé (pour bons et loyaux services) Berger de conserve pour vilipender le projet de réforme des retraites concocté par Macron, alors qu’ils ont appelé à voter Macron en 2017 dont le programme portait justement cette réforme telle qu’elle se présente aujourd’hui !

Mort de rire !

C’est la grande manipulation d’aujourd’hui menée par Macron comme par le patronat et les syndicats stipendiés car il n’est nul besoin de réformer le système de retraite que nous avons :si quelques « régimes spéciaux » (qui concernent 6% des salariés) sont déficitaires, il existe des fonds de réserve à hauteur de 165 milliards d’euros ….( sans parler de la Caisse d’amortissement de la dette sociale qui libérera 24 milliards par an à partir de 2025) ( 1 ) dont la propagande macronienne nous dit qu’il serait injuste de les faire intervenir pour combler les 8 milliards de déficit actuel …alors que le projet en cours va les verser au « pot commun » pour universaliser le nouveau système (2) ….

Désopilant !

Plus de « régimes spéciaux, dit la propagande étatique et ses thuriféraires médiatiques, que de « l’universel » … mais celui des policiers et des forces de l’ordre vient d’être recréé : curieux , non ? Et d’autres suivront, notamment pour les métiers pénibles et dans les castes politiciennes dont le cumulard Delevoye nous a montré toutes les ressources …tout comme son remplaçant Piétraszewski (3) !

De l’universel car « retraite à points » pour tous ! Outre que la valeur (d’achat et valeur de service) (4) du point sera soumise à variation (car il faudra respecter les limites des budgets publics et des ratios européens , car c’est l’Etat qui, en dernière analyse, les fixera, car le recul attendu de l’âge pivot diminuera la valeur de service ….) , il apparaît que le salarié n’aura aucune lisibilité sur sa future retraite et sera conduit à la conforter par une capitalisation, ouverte aux fonds de pension, américains essentiellement, à l’affût aujourd’hui !

Là, c’est une arnaque ….et différée car les intéressés la prendront de plein fouet quand les responsables gouvernementaux et syndicaux d’aujourd’hui auront disparu !

« Va comprendre, Charles » : on nous dit qu’il faudra prendre sa retraite plus tard et travailler plus en avant dans l’âge ….alors que l’emploi actuel des seniors est faible par rapport à la moyenne générale…et que les entreprises s’en privent à qui mieux mieux (5) …

Autre curiosité intellectuelle : si la réforme aboutit, les enseignants verraient leur retraite nettement faiblir (de bonnes économies pour ce « régime spécial » donc)… mais en contre partie, l’Etat dégagerait jusqu’à 10 milliards d’euros pour valoriser leurs salaires …C’est ce qu’on appelle du comique de situation !!!

L’antienne macronienne ( reprise par LR, le MEDEF, et toute la bien pensance….) est obsédante : il y aura bientôt trop de retraités et pas assez d’actifs, le système par répartition est donc invivable ! Du « grand n’importe quoi » : actuellement, le ratio est de 1,7 et nous « avons » officiellement 2,8 millions de demandeurs d’emplois, 3,5 millions d’emplois partiels et/ou précaires , 300 000 travailleurs détachés qui cotisent « ailleurs », (au moins) 400 000 emplois « au noir » tenus essentiellement par des immigrés illégaux, et nous « importons » chaque année des centaines de milliers d’oisifs qui viennent bouffer notre assistanat social et pomper nos ressources publiques…

N’y-a-t-il pas là un chantier à mener à travers la fin de l’immigration, l’expulsion des illégaux, l’éradication du travail « au noir », l’obligation du retour au travail par la fin de l’assistanat social et la mise en œuvre de formations portées par les crédits existants (32 milliards annuels pour la formation continue…) ?
N’y-a-t-il pas là la preuve que la question des retraites est d’abord celle d’une politique économique et sociale de rupture avec celle que nous subissons depuis plus de 30 ans ?

Il est remarquable que ni Macron , ni le MEDEF, ni les syndicats ( ni l’ancienne « gauche » qui les soutient) ne prônent cette nouvelle politique économique, sociale, fiscale qui permettrait de maintenir notre système par répartition, en l’améliorant et en le rendant plus équitable …

C’est logique en fait : ni Macron, ni le MEDEF, ni les Syndicats (ni l’ancienne « gauche » qui les soutient) ne veulent s’opposer à la Mondialisation financière et à l’Europe de Maastricht (et de Barcelone) qui les pilote et les « nourrit » …et dont les « credos » sont : délocalisations, immigration forcenée, chômage endémique et massif, confiscation fiscale des ressources des « masses laborieuses », des couches moyennes, des petites et moyennes entreprises.

Et c’est parce qu’ils veulent faire semblant de tout changer pour que rien ne change qu’ils nous servent cette comédie obscène de manifestations, grèves, répression, discussions, compromissions, capitulations, manipulations, destinée à masquer l’essentiel, à dresser les salariés contre les salariés (sur ce point , les idiots utiles pour Macron de la SNCF et de la RATP , par leur volonté de dégrader le service public, apportent leur soutien au pouvoir en place…) à dédouaner les vrais responsables et, in fine, à faire en sorte que le système corrompu qui nous étreint se maintienne.

Peut-on espérer que les citoyens de France ouvriront les yeux , se rendront compte de la sotie qu’on leur joue et enverrons « valdinguer » ces gouvernementaux, patrons, syndicalistes, politiciens de l’ancienne « gauche » soumise à l’immigration (et à l’islam…) qui s’entendent comme larrons en foire pour les prendre pour des « demeurés » et les tailler férocement ?

Empédoclatès

1 – https://fr.wikipedia.org/wiki/Caisse_d%27amortissement de_la_dette_sociale
2- https://bfmbusiness.bfmtv.com/france/quel-avenir-pour-les-165-milliards-d-euros-de-reserves-des-regimes-de-retraite-1473326.html
3 – https://www.leprogres.fr/france-monde/2019/12/18/laurent-pietraszewski-sa-declaration-d-interets-pas-claire-a-100-selon-rene-dosiere

4 – https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2019/12/17/reforme-des-retraites-six-questions-sur-le-systeme-par-points-au-c-ur-des-inquietudes_6023200_4355770.html
5 – https://www.latribune.fr/economie/france/chomage-de-longue-duree-le-calvaire-des-seniors-811094.html