Retraites : Hollande et sa clique veulent achever les vieux !

Publié le 29 novembre 2013 - par - 1 926 vues
Traduire la page en :

Le chef de bande des voleurs de retraites et de pensions, c’est à dire Hollande et les parlementaires à sa botte, persistent dans leur volonté de bien achever les seniors, comme on achevait bien les chevaux  après la débâcle boursière de 1929.

Comme les députés et les sénateurs qui ne veulent pas entendre que les générations de spoliés (dont je fais partie) n’ont rien à faire de pseudo emplois sous perfusion, tous s’exposent à une explosion sociale sans précédent. Car comme le souligne le Figaro* : “«… Il serait temps que nos gouvernants actuels de la France -François Hollande, le premier- en prennent conscience, notamment en ce qui concerne les chômeurs seniors…”

Or, devant “… l’utilisation à plein du traitement social du chômage (emplois d’avenir, contrats aidés, stages, formation, contrats de génération…) qui permet de basculer les chômeurs des trois premières catégories de Pôle emploi sur les deux dernières (dont on ne parle jamais) et le fait que de plus en plus de jeunes retardent leur entrée sur le marché du travail, soit en prolongeant leurs études, soit en partant à l’étranger…”, la seule réponse de la Gauche gredins, qui ne va pas tarder à être rejointe par la Droite initiatrice de l’injuste réforme des retraites, est : brader le travail des vieux en créant une “…  une sorte de «smic vieux». Un tel dispositif permettrait aux demandeurs d’emploi de plus de 55 ans -qui n’ont aucune chance de retrouver un emploi, il faut être réaliste- de se vendre mieux sur le marché en étant tout simplement moins cher…”

En somme, continuer à travailler jusqu’à 62-65-67 ans, au rabais, en attendant de crever. Inutile de dire que les choses ne vont pas se passer ainsi.

Jacques Chassaing

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2013/11/28/20002-20131128ARTFIG00085-les-seniors-les-vraies-victimes-de-la-politique-de-l-emploi.php

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi