Retraites : Macron essaie d’acheter les policiers

Publié le 13 décembre 2019 - par - 18 commentaires

Il ne s’agit pas ici de se prononcer sur le bien-fondé du maintien du régime spécial des policiers, simplement de pointer la faiblesse insigne d’un pouvoir aux abois qui exacerbe les haines face à la vindicte populaire qui le menace comme jamais. Le pouvoir joue avec le feu en dressant la police contre le peuple alors qu’il laisse la racaille l’humilier quotidiennement

Quelques CRS ont menacé de poser le casque au pire moment pour le pouvoir. Les policiers n’ayant pas le droit de grève, on apprenait ces jours-ci que quelques compagnies de CRS s’étaient fait porter pâles. Menace terrifiante pour un pouvoir qui ne sait plus comment faire face à la rébellion des couches profondes du peuple de France chauffées à blanc par la réforme des retraites. 

reforme-des-retraites-des-crs-posent-le-bouclier-un-mouvement-qui-s-annonce-inedit-6648998

68947-suppression-regimes-speciaux-centaines-crs-se-font-porter-pales

Ce matin le régime dérogatoire des policiers est maintenu. Les syndicats policiers n’ont pas eu besoin de s’y reprendre à deux fois. Ce matin, les policiers conservent leur régime dérogatoire. Castaner, Philippe et Macron ont tout concédé en un seul round, sans même négocier. Triomphe absolu pour les syndicats policiers, déroute publique du pouvoir au plus mauvais moment pour lui.

retraites-les-policiers-saluent-des-avancees-et-suspendent-leur-mobilisation_fr_5df282cee4b00c6926df41df

Le pouvoir aux abois. Terrorisé par les mouvements de rues et par la haine qu’il a suscitée dans le pays, le pouvoir sait qu’il ne tient plus que par la police qui le protège. Il ne peut donc que tout céder aux syndicats policiers à la moindre pression.

Un précédent qui révèle la perte totale de contrôle de la part du pouvoir. Lâcher une telle concession, à un tel moment dans la crise, alors que tous les autres bénéficiaires des régimes spéciaux, cheminots, électriciens, enseignants, fonctionnaires, RATP, pompiers, sont dans la rue et bloquent le pays, révèle une totale impréparation du pouvoir et surtout une totale perte de contrôle. Franchement, après un tel précédent, on ne voit pas comment la crise va pouvoir s’apaiser. Tel un bouchon que le courant porte où il veut, ce pouvoir ne sait plus où il va.

Les syndicats dépassés par la base, le pays bloqué ? Dans ces conditions, on imagine mal comment les autres syndicats vont pouvoir encore tenir leur base et la conduire à la table des négociations. Nous verrons bien ce qu’il en sera, mais il y a tout lieu de penser que la pays sera bloqué jusqu’aux fêtes de Noël et de fin d’année et sans doute encore au-delà. Après un tel précédent, qui peut encore croire à un dénouement favorable au pouvoir ?

La prime aux éborgneurs. Les CRS et les baceux qui n’ont pas ménagé leur peine pour sauver le pouvoir lors des actes les plus durs de la crise des Gilets jaunes se voient une nouvelle fois récompensés. Après avoir reçu primes et augmentations, voilà qu’ils touchent le gros lot. Protégés par la justice qui ne les a pas condamnés, les éborgneurs raflent la mise pour toute la corporation.

La police profondément divisée, au plus mal. Nul ne peut nier le malaise profond qui traverse la police depuis des années. Le nombre des suicides en témoigne. Cela est dû au désaveu constant qu’infligent le pouvoir et la justice aux policiers de terrain envoyés au casse-pipe dans les quartiers. Désavoués par leur hiérarchie, méprisés et constamment humiliés par la racaille qui n’est jamais condamnée, les policiers de terrain dépriment.

Deux poids deux mesures. D’un côté, le pouvoir donne la prime aux éborgneurs qui répriment les Gilets jaunes et les grévistes,  tandis que de l’autre il méprise et sanctionne les policiers affectés dans les quartiers. Prime à ceux qui répriment le peuple vernaculaire de France,  mépris et désaveu pour ceux qui sont envoyés face à la racaille allogène.

Personne n’aime la police. Dans ces conditions, le lien entre la pays et sa police ne peut que se distendre. Qui aime encore la police dans ce pays ?

Diviser pour mieux rogner. La haine en principe de gouvernance. Macron qui veut finir de rogner la protection sociale des Français oppose la police au reste du peuple de France. Parfaitement manipulateur et cynique, il prend le risque de créer une haine absolue. Macron joue avec le feu. À force de jeter des brandons enflammés dans tous les sens, il pourrait bien finir par se retrouver lui-même cerné par les flammes. Qui viendra l’en sortir quand les choses vont déraper ? Peut-être pas les CRS, tant il est vrai que tout ne s’achète pas et tant il est vrai qu’à un moment, nul ne risquera sa peau pour sauver ce régime. Ce qui est sûr, c’est que si un jour, gardes mobiles et CRS s’écartent pour laisser le passage, la violence sera extrême contre ceux qui n’auront pas eu le temps de s’enfuir.

Les députés macronistes directement menacés. S’ils ont encore deux sous de bon sens, les députés LaREM qui se sont trouvés embarqués derrière cet aventurier feraient bien de le lâcher tant qu’il en ont encore le loisir. La colère est telle que la menace se précise. 11 députés ont déjà quitté le mouvement.

«La ligne rouge a été franchie» : des députés LREM ciblés par des actes malveillants — RT en français

Des menaces réelles et sérieuses ? Après les menaces directes au domicile de certains policiers et contre leurs familles, on apprend qu’un collectif d’ultragauche “nuits bleues 1312” menacerait de s’attaquer directement à la police. Nous verrons ce qu’il se passera cette nuit, puisque ces actions sont programmées pour les nuits des 13 et 14 décembre. Comme tout est sujet à suspicion avec ce gouvernement de faussaires, il ne faudrait pas qu’on découvre que tout cela n’aura été qu’un nouvel habillage pour masquer une combinaison entre le pouvoir et les syndicats policiers. Au point où nous en sommes, tous les doutes sont légitiment permis.

Martin Moisan

bleue1312

 

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
Jean-François ARNAUD

Sans la police, cet État docile serviteur de la finance serait parti et de vrais républicains les auraient remplacé. Mais un requin ne lâche rien…

PAT050

Ils font un métier très dur en même temps au même titre que les sapeurs pompiers.

Vent d'Est, Vent d'Ouest

Les milices des années sombres s’étaient vendues. L’histoire se répète sous une autre forme mais le fond reste le même…

joseph d arimathie

en microscopie electronique , on nomme ARTEFACT une image fausse ; c est a dire une image de quelque chose qui n existe pas . macron ne serait il pas un ARTEFACT ?

François BLANC

Plus de LBD, dans le sens de davantage, bien entendu …

François BLANC

Bonjour Martin Moisan,

votre article est bien tiède. Il faut prendre parti face aux marxistes haineux qui défilent la crosse en l’air et bloquent le pays. Pas d’hésitation: je vous invite à soutenir (pour ce coup) Macron dans la réforme des retraites (qui va remettre les feignasses cégétistes au boulot), et à ne pas mégoter votre soutien aux policiers.

Joignez vous à moi pour un cri patriote : plus de LBD dans les yeux des crasseux qui (pour une fois) arrêtent de glander pour défiler et défier puérilement nos virils CRS.

POLYEUCTE

Retraite à Points ou à … Poings ?
Cela dit, mater des manifs de jeunes à 64 ans ?

Marie

La police est de plus en plus un métier d’avenir.

doido 5

Les flics savent qu’ils ne perdront jamais dans cette histoire de retraites ! Macron ne peut se mettre la police , gendarmerie et armée à dos !
Car si tous ces flics et militaires mettent pied à terre = le Macron se barrent en courant de l’Elysée !Les godillots de Larem tombent comme des mouches et prennent la fuite vite fait !
D’où l’intérêt de câliner les forces de l’ordre !
Dans tous les pays : qui tient les pouvoirs , au final ? Armée , flics et gendarmes !
Bon , chez nous .
Dans d’autres pays , ce sont les polices militaires , les polices civils , les détectives etc…..
Mais , au bout du compte , c’est toujours le bras armé du pouvoir qui commande !

Une patriote

Macron c’est ça, monter les français les uns contres les autres par la jalousie, les coups et donc la haine et l’argent promis qu’il ne donnera pas. Macron depuis deux et demi tient le bâton où pend une carotte devant le nez des français MAIS NE DONNE QU’AUX ETRANGERS. Que de promesses faites aux hôpitaux pour continuer à fermer des services. La police qu’il envoie moyennant une prime, tabasser les pompiers et les français mais pas la racaille. L’armée, du nouveau matériel dans deux voir trois ans. Ses guignols shows qu’il nous a facturé 11 millions d’euros POUR NE STRICTEMENT RIEN changer à sa politique de destruction, d’appauvrissement par ses rackets pendant qu’il ouvre à fond le robinet immigration et aides sans fin. Macron et la corruption, les scandales journaliers !

patphil

mais évidemment!
et les pompiers aussi, les conducteurs de train, et surtout les ex-présidents de la république et les ex-premiers ministres qui ne seront jamais alignés sur le système à point réservé au gueux

Marche à Terre

Prenant le risque de Vous fatiguer la Police ne protège pas le pouvoir si tel l’était ce serait une police politique sa mission faire en sorte de maintenir l’ordre républicain si c’est nécessaire par l’usage de la force si les policiers posaient le casque ce ne serait pas rendre service à notre cher Pays la grande majorité sont des patriotes peres de familles conscient de leur devoir nous aussi qui sommes de l’autre côté des boucliers nous devrions le comprendre qu’ils conservent leur statut est amplement mérité

.Dupond1

Vous oubliez les menbres du conseil constitutionnel (qui parfois ont un casier pas tres vierge) ils travaillent jusqu’a 92ans les pooooooooovres
https://www.conseil-constitutionnel.fr/les-membres

Une patriote

Dupond, On se demande même ce que peut faire Giscard dans l’état où il est aujourd’hui, juste bon à toucher son chèque prélevé sur nos impôts jusqu’à la dernière minute !

.Dupond1

Une patriote
Avez vous remarqué qu’il n’y a aucune personne de couleur parmi tout ces gens adeptes du “vivrensembleeeeeeeeeeeee” un club fermé …..je dirai meme un coffre fort

.Dupond1

Je ne suis pas jaloux des avantages laissés aux FO bien au contraire …..par contre tabasser le peuple pour remercier choupi et casta de leurs faveurs me semblerait tres mal venu . Les FO sont infiltrées par des agents qui ont acces aux documents sur leurs familles et leurs lieux de résidence (voir la PPde Paris) et vouloir jouer les “sécuritate de Ceaușescu ” nous ménerait a une violence que je n’ose imaginer

Marche à Terre

La police ne tabasse pas le peuple vous vous trompez de régime et d’époque qu’ils soient infiltrés ne fait aucun doute la drame de. La préfecture illustre votre propos tout est infiltré ils ont les moyens d’avoir les meilleurs hakers du monde pour eux rien n’est inviolable

.Dupond1

La police ne tabasse pas le peuple vous vous trompez de régime et d’époque
/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////
Vous avez raison de me rancarder ,je vais donc ne plus m’obstiner a regarder BFMTV qui filme des scenes de violence ou les gens sont éborgnés

Lire Aussi