Reverrons-nous un jour Robert Chardon, et dans quel état ?

Publié le 22 mai 2015 - par
Traduire la page en :

av robert chardonMais que se passe-t-il autour de ce maire ? Dans la France de 2015, voilà un homme, élu à la tête de son équipe avec 55 % des voix il y a plus d’an an, qui, soigné pour un cancer de la langue, réfléchit à l’avenir de son pays, et découvre (mieux vaut tard que jamais) l’ampleur du danger d’un autre cancer, l’islam. Il envoie quatre twitts. Il suscite une tempête médiatique, et se fait taper dessus par les journalistes, par toute la clique antiraciste, par tous les caciques de son parti, et même par son équipe municipale, qui le désavoue, sous la signature de la première adjointe, Patricia Saez.

 

Robert-Chardon-veut-interdire-islamOn apprend, selon l’AFP, que l’homme a été interné, rien de moins, dans l’après-midi de l’envoi de ses twitts, à la demande d’un tiers dont on ignore l’identité. Le sous-préfet affirme, lui, qu’il a été hospitalisé à cause de son cancer.
Depuis une semaine à présent, nous n’avons plus aucune nouvelle de Robert Chardon. C’est très inquiétant.
Nous sommes donc obligés d’émettre un certain nombre d’hypothèses.
A-t-il vraiment été interné de force, et subit-il un traitement choc qui va le transformer en légume ?
Est-il soigné pour son cancer, mais sous surveillance, et a-t-il été privé de son portable ?
Son état de santé s’est-il soudainement aggravé, et est-il plongé dans un coma profond, ce qui serait étonnant, et ne correspond pas aux symptômes du cancer.
A-t-il été victime de menaces de mort de la part d’associations musulmanes, et doit-il se terrer, par sécurité ?
Pourquoi n’a-t-il plus de téléphone portable, et ne communique-t-il pas ?

Comment expliquer l’absence de curiosité de la presse ? Comment justifier le silence assourdissant de celle qui l’a poignardé dans le dos, Patricia Saez, première adjointe ? Comment comprendre que son parti, qui a annoncé immédiatement son exclusion, ne dise plus rien ? Et la famille du maire de Venelles ? Et les habitants de Venelles ?

Allons-nous accepter que dans la France de 2015, un homme malade qui dit des vérités sur l’islam disparaisse sans laisser de traces, comme un opposant d’un régime totalitaire, et que tout le monde s’en foute ?
Nous sommes prêts à publier, à n’importe quel moment, des informations sur la situation de Robert Chardon, et même une interview de ce maire courageux… s’il réapparait un jour.

Paul Le Poulpe

PS : Si vous avez des informations, ou voulez nous proposer un article sur ce scandale, nous écrire à ripostelaique@orange.fr

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi